Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 13 Déc 2018 15:11

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 90 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Flic ou Ninja - Godfrey Ho, 1986
MessagePublié: 08 Mars 2004 18:19 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13165
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
FLIC OU NINJA (NINJA CHAMPION)

http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... licouninja

Image

La chronique d’un film comme « Flic ou Ninja » s’apparente à un exercice périlleux. En effet, ce film de Godfrey Ho n’est pas vraiment un film : c’est une expérience sensorielle, olfactive, gustative et spatio-temporelle. «Flic ou Ninja » défie le bon goût, les critères esthétiques, et tous les repères connus de la logique. On ne regarde pas «Flic ou Ninja», on le VIT. Je m’inscris en faux contre la notice de l’INMDB (par ailleurs une base de données fondamentale sur nos amis ninjas !) qui prétend que la première heure en serait «très dispensable». Au contraire ! Un tel film s’apprécie en bloc, sur la durée totale de la projection, qui s’apparente à un bombardement continuel de tous les sens du spectateur. La nanardise ne se limite pas aux seules scènes de ninjas (pourtant époustouflantes), elle suinte, coule, suppure de chaque centimètre carré de pellicule comme une tartine de nutella qui dégoulinerait de sa tranche de pain. «Flic ou Ninja», c’est bon, mangez-en ! Attention, cependant, car le caractère extrême de l’objet ne le rend vraiment accessible qu’à l’élite de la cinéphilie, des nanardeurs blanchis sous le harnais et sensibles à une certaine forme de surréalisme décadent. Les habitués du forum de Nanarland ne s’y sont pas trompés, si l’on considère qu’une furieuse polémique déchira pendant des mois le site au sujet d’un simple détail du dialogue (nous y reviendrons par la suite)

Image

Rappelons cependant à ceux qui n’auraient pas lu les autres chroniques de ninjateries (malheureux !) la technique du «copier-coller Ninja» brevetée par le Hong-Kongais Godfrey Ho : on prend un ou plusieurs films, parfois vieux de quelques années, éventuellement tournés par quelqu’un d’autre, voire étrangers (Thaïlandais, Taïwanais, Philippin…) que l’on a achetés à bas prix. On y rajoute des scènes d’action contenant des Ninjas, de préférence interprétés par des acteurs Occidentaux, pour faciliter l’exportation. Le raffinement consiste évidemment à faire interpréter aux acteurs blancs des scènes à la chaîne, que l’on répartira ensuite dans plusieurs films suivant la même technique. (Les acteurs étrangers ne seront bien sûr payés que pour un seul film, c’est bien assez pour ces sales Blancs !) Si on est bien disposé, on tente au final de faire tenir ensemble les scènes de deux (voire trois) provenances différentes, en essayant de faire croire grâce au doublage et à des astuces de montage qu’il s’agit de la même histoire. Et voilà, on a quatre ou cinq films pour le budget d’un seul, et on recommence autant de fois qu’on veut !

Image
Le distributeur vidéo français parviendra-t-il à nous faire croire que Richard Harrison joue le rôle principal, alors qu'on ne le voit que deux minutes?

Les complications interviennent quand on veut essayer d’injecter un peu de crédibilité au récit, voire quand le spectateur essaie de s’y pencher vraiment ! Et c’est là que «Flic ou Ninja» bat tous les records au championnat des films abracadabrantesques ! Un classique du nanar comme «Ninja Terminator» en arrive à faire presque figure de bon film en comparaison! (Ce qui donnerait un sens à son titre original, «Ninja Champion».) Mais encore faut-il que le reste du métrage, hors les scènes de ninjas, tienne la route. Or, ici, nous sommes à mon humble avis servis tant le film utilisé, une sorte de polar « rape and revenge » à la sauce Asiatique, atteint des tréfonds de ringardise véritablement abyssaux, se vautre dans la nullité la plus crasse, fracasse toutes les frontières du mauvais goût ! (Bon j’arrête de chercher des synonymes)

Image
Richard Harrison, dans une "Special appearance" plus qu'inutile.

Jetons-nous sans plus attendre sur l’objet et prenons le récit à bras-le-corps : le film commence très fort par le viol dans les bois, par trois hommes grimés en clowns, d’une jeune femme dont nous apprendrons plus tard qu’elle se nomme Rose. Cette dernière, apparemment blessée lors de l’agression, est ensuite opérée à l’Hôpital mais refuse l’anesthésie, car elle veut se souvenir de ses souffrances pour obtenir ensuite sa revanche. (Certes…) Un temps indéfini plus tard, nous retrouvons Rose, apparemment guérie et déguisée en baba-cool, qui se rend à un rendez-vous d’affaires, dans le cadre d’un trafic de diamants, avec un parrain de la pègre de Hong-Kong nommé Robert. Ledit Robert, moustachu et libidineux, tombe assez vite sous le charme et embauche Rose dans son organisation. Le soir même, lors d’une fête (effroyablement mal filmée, toute en zooms avant et zooms arrières; chouette : ça marche dans les deux sens!), il la présente à l’un de ses hommes, le jeune Jack, à qui Rose fait un cour effrénée.

Image
Image
Bruce Baron et l'un des violeurs de Rose (grimé en clown) font un concours à qui sera le plus ridicule.

Zapping : nous voilà soudain transportés au cœur d’une scène « occidentale » (tournée avec des acteurs Blancs) censée nous expliciter l’intrigue (déjà relativement confuse car on ne nous a présentés personne dans les scènes précédentes : l’histoire est plus confuse qu’il n’y paraît à ce résumé.) Un agent d’Interpol, Donald (interprété par Bruce Baron, habitué des films de Godfrey Ho) parle au téléphone avec son patron, Richard (Richard Harrison, qui parle dans son célèbre téléphone Garfield de «Ninja Terminator», dont on reconnaît l’écouteur), lequel lui explique le trafic de diamants de Robert, bizarrement lié, selon lui, à l’affaire du viol de Rose. Donald : «D’après ce que j’ai compris, ces trois gars (les hommes de Robert) seraient les auteurs du viol de cette petite Rose ! Alors à quoi servent les photos que tu m’as envoyées ? Il s’agit de Maurice et de ses trois coyotes !» Richard : «Les trois violeurs font partie d’une opération de contrebande de bijoux et ils essaient de posséder Maurice !» Donald : « D’où est-ce que tu tiens ça, Maurice s’est retiré de l’affaire et c’est Robert qui a repris la succession : mais si ce que tu me dis est vrai, alors Robert n’est qu’un homme de paille ! Attends un peu, est-ce que tu sous-entends par là qu’il y aurait un lien entre le viol et le trafic de Diam’s !? » (Oui, Donald, on vient de te le dire! NDLR) Richard : «Oui, et il faudra que tu surveilles Maurice.» Donald mentionne ensuite un certain George : «Tu n’es pas sans savoir qu’on a perdu la trace de Rose depuis que George s’est marié avec Jenny !» Richard est au courant que Robert a embauché Rose, et qu’elle veut se venger de ses violeurs : « Et tu peux l’aider si tu le désires, enfin tant que tu ne te compromets pas ! (…) Ha, et garde un œil sur Larry, le beau-père de George, il est possible qu’il joue lui aussi un rôle dans l’affaire ! » Bruce Baron, la conversation conclue, regarde pensivement des photos, dont nous comprendrons plus tard qu’elles représentent Maurice et ses trois hommes de main Chinois (qu’il surnomme affectueusement «Mes trois gros lards») !

Image
Bruce Baron a l'oeil sur deux des trois gros lards.

Vous n’avez pas suivi ? Ce n’est pas trop grave. Cette scène avait pour but moins d’expliquer le scénario et le rôle de chacun (rendu sans doute obscur par des coupes sauvages dans le film Asiatique d’origine) que d’intégrer suivant une relative logique les scènes Occidentales avec le reste du métrage. Le dialogue a cependant pour effet de désorienter totalement le spectateur qui va demeurer dans une stupeur béate idéale pour les scènes qui vont suivre. Rose a en effet amené Jack à son hôtel et les deux jeunes gens s’entreprennent. (Jack : « Tu vas jouir comme jamais ! » Rose : « Mmmh, tu as dû faire l’amour à des dizaines et des dizaines de femmes ! » Jack : « Non, je les ai baisées, c’est différent ! » Rose : « Je ne comprends pas la différence, montre-moi ! » Jack : «D’accord !») Or, coup de théâtre : c’était un traquenard, car Rose avait reconnu Jack comme étant l’un de ses violeurs ! Raffinement asiatique : Rose a mis du poison sur ses tétons, et Jack signe son arrêt de mort en lui suçant les seins ! («Aaargh, il y avait quelque chose dans le vin!» «Non, pas le vin, ce sont mes seins, espèce de pauvre type!») Elle l’achève ensuite en le noyant dans sa baignoire.

Image
George (Jack Lam), l'agent d'Interpol qui a quitté Rose pour épouser Jenny, la fille de Larry, ce dernier étant le complice de Robert et de Maurice.

Nous faisons ensuite la connaissance de George, l’ex de Rose. Interprété par un Asiatique moustachu charismatique comme une serpillière, George est, à en croire le doublage, un agent d’Interpol. Et là, scène admirable : Godfrey Ho essaie de nous faire croire, par la magie du montage (champ / contre-champ) que Donald et George se parlent ! En gros, nous voyons Bruce Baron dire son dialogue et l’autre acteur lui répondre par monosyllabes. Donald : « George, je comprends ce que tu peux ressentir. Tu as épousé une femme qui te laisse totalement indifférent et tout ça parce que tu n’as pas accepté le corps de Rose après qu’elle ait été violée ! » Donald apprend à George que Rose essaie de se venger, et l’incite à lui venir en aide car, en tant qu’agent d’Interpol, il a le permis de tuer et lui évitera des ennuis. George est ensuite contacté par Rose, qui lui dit être sûre que son viol était « un coup monté. » « Et je suis convaincue que ce qui m’est arrivé a un lien avec un certain trafic de diamants ! » George : « C’est pour ça que tu fais de la contrebande ! » Juste après cette scène, Rose est victime d’une tentative d’agression par deux hommes qui lui arrachent sa chemise (spectacle très raffiné de notre héroïne qui court en soutien-gorge en poussant des cris aigus), mais George met en fuite les deux individus en deux manchettes de kung-fu.

Image
Donald (Bruce Baron) parviendra-t-il à comprendre le scénario ?

Image
Maurice (Pierre Tremblay) parviendra-t-il à tuer tous ses complices et à recommencer autant de fois qu’il le veut ???

C’est alors qu’intervient la cerise sur le gâteau : notre première scène de ninjas! Dans une carrière, trois ninjas en tenue rouge vif (les «trois coyotes» alias les « trois gros lards ») demandent à leur chef de leur donner une mission («Maître, nous commençons à nous ennuyer !») Mais le Maître Ninja (il s’agit de Maurice, interprété avec force grimaces par Pierre Tremblay) leur conseille la patience : «Une femme fait le travail à notre place !» Maurice demande néanmoins à ses hommes de se méfier de Donald.
Image
Le troisième gros lard.
Image
Maurice, Grand Maître Ninja de l'ombre, harangue ses trois coyotes.

Le film va ensuite de décomposer comme suit : 80% du métrage concernera la vengeance de Rose, qui va s’appliquer à tuer ses deux autres violeurs et à découvrir le commanditaire de son agression en démantelant l’organisation, avec l’aide parallèle de George (lequel, soit dit en passant, porte pendant une partie du film d'immondes vestes disco années 70). Les 20% restants se composent de quatre duels successifs qui opposent Donald, en habit de ninja blanc, aux trois hommes de Maurice, puis pour le final, à Maurice lui-même. Lesdites scènes de ninjas, bien qu’assez brèves, sont tout bonnement AHURISSANTES et justifient à elles seules la vision du film. Bruce Baron (ou sa doublure) se déplace en saltos arrières totalement inutiles et se reçoit mal sur un pied ! (Godfrey Ho n’a sans doute pas voulu refaire la prise) Les ninjas rouges s’entraînent en faisant du cerceau ou en jonglant avec des assiettes ! Les adversaires apparaissent et disparaissent dans des effets spéciaux à la Méliès ! Mais tout cela ne serait rien si le reste du film n’était pas, comme je l’ai écrit plus haut, d’une teneur en ringardise particulièrement corsée. Rarement un scénario fut plus téléphoné, une mise en scène plus laide, des acteurs plus mauvais (il faut voir Rose faire des grimaces et tirer la langue quand l’une de ses futures victimes se rebiffe et tente de l’étrangler !), des rebondissements plus frelatés ! Tout sonne si faux que les moustaches des acteurs ont l’air bidon, même quand ils ne portent pas de postiches ! (à voir pour le croire) Quel qu’ait pu être le réalisateur du métrage Asiatique (Godfrey Ho lui-même, ou quelqu’un d’autre), c’est un GRAND ! Nous assistons donc non pas à la nanardisation d’un film par l’ajout de scènes de ninjas (qui tombent, il est vrai, comme un cheveu sur la soupe) mais bien au mélange de deux métrages d’une nanardise de pointe par eux-mêmes, et qui aboutissent à une tambouille au goût extraordinairement relevé : de la nanardise au carré, voire au cube, explosive par son absurdité même ! A noter aussi une scène où les deux métrages semblent se rejoindre dans le nonsense : en plein combat, Georges disparaît et réapparaît "à la Méliès" comme les ninjas des scènes Occidentales, sans qu'aucune explication ne nous soit donnée! (Les agents d'Interpol apprennent-ils la téléportation??)

Image
Image
Subtil déguisement de Rose : une paire de lunettes!

Le meilleur est encore à venir : Rose est capturée par les gangsters, s'échappe et disparaît. Arrive alors sa SŒUR JUMELLE (le seul cliché qui nous manquait jusqu'ici!), Sherry, secondée par un mystérieux chauve, et qui va achever de tendre son traquenard aux méchants ! Larry, le beau-père de George (lequel, rappelons-le, a épousé par dépit, la très niaise Jenny) se révèle être, avec Robert, l’un des chefs du trafic, sous les ordres d’un mystérieux français (Maurice, donc). George, révolté, va se retourner contre son beau-père. Une scène anormalement longue et d’une nanardise très dense concerne ensuite le chauve qui seconde Sherry, et qui se révèle être un attardé mental amoureux d’elle. Il faut voir le malheureux acteur (dans un rôle de surcroît totalement incongru dans le récit) faire des grimaces pendant cinq minutes en meuglant «AAAA-GNNNNN-GNNNAAAAA !» pour savoir ce que peut être la misère des intermittents du spectacle Hong-Kongais. Arrive enfin l’heure du règlement de compte, et George va aider Sherry et son assistant chauve à dégommer Larry et ses hommes (Robert a rejoint ses ancêtres quelques scènes plus tôt.) Non sans que Larry (un gros moustachu, comme Robert : c'est louche!) ait avoué avoir fait violer Rose car sa fille Jenny, amoureuse de George, voulait ce dernier pour elle seule. Dernier coup de théâtre : Sherry révèle soudain à George…le cercueil de Rose ! Celle-ci est en effet morte depuis un certain temps (suite à son opération ????) et c’est elle qui a accompli la vengeance de sa sœur jumelle en se faisant passer pour elle. George, bouleversé, jure au cadavre de Rose qu’il ne la quittera jamais. ( ???) La police arrive en se bornant à constater qu’il n’y plus qu’à appeler les Pompes funèbres. (A noter que Godfrey Ho ne s’est pas fatigué, puisque l’arrivée des flics est apparemment un stock-shot d’un film avec une autre de ses vedettes, Dragon Lee, qui apparaît donc 27 secondes dans ce film!)

Image

Bruce Baron essaie de garder son sérieux.

Image
Pierre Tremblay n’y arrive pas.

Mais ce n’est pas fini : nous avions oublié Donald / Bruce Baron !!! Et nous allons le retrouver dans un jardin public, où il va livrer son combat final contre Maurice, qui va lui expliquer son plan et se révéler le grand maître d’œuvre de cette sale histoire. Ou plutôt, le dialogue va essayer de raccorder toutes les pièces du puzzle et de nous faire croire que ce patchwork dément de polar nanar et de ninjateries nanardissimes a un sens. Je renonce à vous détailler le speech de Maurice (Contradictoire, car le facétieux Français avoue être derrière le viol de Rose, alors que nous venons d'apprendre que c'était Larry le commanditaire!) car il est disponible dans les extraits audios de Nanarland, où il est devenu mythique par son absurdité.

Ecoutez : http://www.nanarland.com/ilsontdit/son/ ... njalow.mp3

Suit un duel totalement pataphysique : Bruce Baron et Pierre Tremblay échangent des manchettes qui font plutôt penser au jeu de «pierre, caillou, ciseau», Bruce Baron pare la masse d’armes de son adversaire avec un plateau à fromages, le ridicule n’a véritablement plus de limites ! Enfin, Donald pourfend Maurice, la justice étant enfin rendue. THE END.

Image
C'est moi qui ai la plus belle cagoule! Non, c'est moi!
Image
Ha ouais? Prends ça dans ta gueule!

Si la complexité de ce scénario vous a rebutés, Le Rôdeur, pilier de Nanarland, a fait un graphique pour vous aider, que voici :

Image

Attention, une controverse parmi les usagers de Nanarland prétend que, selon le discours de Maurice, Larry ne penserait non pas «qu’à sa conne de fille» (Jenny) mais «qu'à sa cote de fille ». Sans prendre parti et soucieux de ne froisser personne (la guerre entre « connistes » et « cotistes » ne demande qu’à se réveiller), je vous soumets la version alternative du graphique.

Image

Une audacieuse mise à jour explicative a par la suite été tentée :

Image

La version internationale du film contiendrait paraît-il en prologue une apparition en stock-shot de Shô Kosugi (vedette du film de ninjas dans les années 80), qui ne figure hélas pas sur la copie française.

FLIC OU NINJA

Année : 1986
Nationalité : Hong Kong
Réalisateur : Godfrey Ho
Genre : Casse-tête Chinois
Catégorie : Ninja
Avec : Bruce Baron, Pierre Tremblay, Nancy Chan, Philip Ching, Jack Lam, Richard Harrison, James Chan, Dragon Lee

Note : Allez, 4,75 sur 5, ne soyons pas chiches !

BONUS : des témoignages de la guerre connistes/cotistes qui ensanglanta Nanarland et son forum!

Image
Image
Image

La répartition des clans parmi les habitués du forum de Nanarland.
Image

Image
Bruce Baron témoigne : "Ce Godfrey Ho est une ordure et un enfoiré de première! Il m'a fait tourner des nanars à l'insu de mon plein gré!"

Note : le montage est signé "Homer Kwong" et la "continuité" est sous la responsabilité de "Nicky Lau". QUE CES NOMS SOIENT VENERES DANS LES SIECLES DE SIECLES!

Nikita : 4,75

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Dernière édition par Nikita le 17 Avr 2008 14:40, édité 55 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Mars 2004 19:04 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès

Inscrit le: 10 Oct 2003 3:55
Messages: 478
Localisation: Sur le toit d'un building, ricanant
bravo! c'est excellent, tres bonne chronique, je me suis poilé a la lire :D

_________________
"papa n'est plus le même depuis que maman est morte et que sandy a eu son accident!!!" (Jaws 5)

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Mars 2004 19:13 
Hors-ligne
Schtroumpf Grognon
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Nov 2003 7:19
Messages: 4057
Localisation: En train d'expérimenter la disco tamoule
Bravo j'y voit plus clair maintenant:
Sinon tu peux rajouter ça: (merci labroche)
Image

Mais surtout ça (c'est indispensable pour les nouveaux qui veulent savoir qui est avec qui:
Image

_________________
La femme est l'avenir de l'homme
Dit le poète quand il déconne
La femme est l'avenir de l'homme
Qu'on chante pour flatter la conne
Rien n'est l'avenir de personne
Sauf l'asticot qui consomme.

(le Professeur Choron)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Mars 2004 19:30 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 2003 14:02
Messages: 1515
Localisation: Ayatchoo
J'ai été oublié dans le clan des cotistes. :wink:

On voit bien que nous sommes plus nombreux.

_________________
http://www.myspace.com/megavestron


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Mars 2004 20:40 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Sep 2003 20:11
Messages: 1918
Localisation: Third stone from the sun
IL LE FALLLLLLLLLLLLLLLAIT !!!


Du bien bel ouvrage ! Pierre de voûte du nanarninja, "flic ou ninja" a enfin sa place sur nanarland ! Parcontre arrete de nous jouer du pipeau nikita, tu arriveras pas à nous faire croire que Godfrey rachète, même à bas prix, les films qu'ils copie/colle !!!


Image

_________________
Vous allez en prendre plein la gueule ! 3 jours au mitard !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Mars 2004 21:04 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Sep 2003 13:19
Messages: 5375
Superbe chronique, je me suis bien marré ! :P
C'est un détail mais j'adore le coup des seins empoisonnés.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Mars 2004 21:55 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 10 Oct 2003 2:10
Messages: 630
Localisation: Paris XVI
Image
:lol: :lol: :lol:

_________________
Bottine !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Mars 2004 22:40 
Hors-ligne
Max Thayer lui doit tout!
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 20:08
Messages: 6154
Localisation: New York. Année : 2037. Mission: Rétablir l'ordre.
Mouah ah ah !
Enorme le coup des tétons empoisonnés !

Quel scénario de folie !

:applause:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Mars 2004 22:42 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2003 23:50
Messages: 190
Localisation: Region Parisienne
Clap!Clap!Clap! Bravo,c'est exellent,ca m'a bien fait rire et me donne envie de revoir ce formidable film :lol: et puis comme ca je pourrais choisir mon camp :wink:

_________________
Warriors,la partie vas commencer!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Mars 2004 23:08 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13165
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
Au fait, je me repête, mais si quelqu'un a quelque part des images de la partie Asiatique, avec les têtes de Rose, George, Larry, Robert, etc., je serais ravi de les inclure à la chronique! Pour info, si vous regardez dans l'organigramme des connistes et cotistes, vous verrez le chauve mongolien (avec les lunettes noires) et Robert (qui sert d'image pour figurer John Matrix!)

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Mars 2004 23:26 
Alors qu'est-ce qu'on attend pour mettre dans le site cette superbe chronique!!! Un nanar culte qui cause tant de dialogue chez les nanardeurs, cela se doit de se montrer!!!


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Mars 2004 9:30 
Oui, mais je ne voudrais pas qu'il subisse le sort de tant d'autres de ces chroniques... (comprenez: sombré dans les oubliettes)


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Mars 2004 9:48 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13165
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
Bon, moi, sachant que les nouvelles chroniques sont mises en ligne grosso modo tous les mois (voire tous les deux mois :roll: ) je prendrai mon mal en patience, d'autant que j'ai quatre autres chroniques et une bio sur le forum. En attendant, j'ai bien conservé le tout et je pourrais les reposter telles quelles même si par malheur le forum crashait! :wink: De toutes façons, j'ai compté et il me semble qu'il y a encore sur le forum quelque chose comme 25 chroniques prêtes à l'emploi, non mises sur le site! Alors il y a de la matière pour les prochains updates, le tout pour les auteurs étant d'être patients. (Tremors 2 de Zord : posté en octobre 2003, mis en ligne en mars 2004! Non, je ne suis pas en train de râler contre le travail du webmestre!) Je dois dire que je n'ai toujours pas compris ce qui avait valu à mon "Captain America" d'être mis en ligne si vite - à part sa qualité exceptionnelle, bien sûr! :lol:

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Mars 2004 11:30 
Hors-ligne
"ok, je sors..."
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Sep 2003 20:02
Messages: 9408
Localisation: Liège (Belgique) - j'fais mon putin de job à plein temps
bravo pour lma chronike .. vais peut être lancer la vhs chez moi finalement ça m'a motivé ..


sinon pour le grapph des 2 euh ... il en manke au moins dans les connistes !!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Mars 2004 11:39 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13165
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
Attention au choc, à côté, "Ninja Terminator" c'est quasiment "Citizen Kane"! :lol:

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Mars 2004 14:05 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13165
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
Yeah, j'ai trouvé et rajouté de nouvelles images! Enfin "Flic ou ninja" resplendit dans toute sa gloire!! :D

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Mars 2004 14:28 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Oct 2003 16:01
Messages: 543
Localisation: 13/92
Ta chronique m'a vraiment donné envie de voir le film

_________________
venez dans le 9-3 moi jvous dit marcher droit sinon on vous foudroi direct alors heindeck dans les rues ya que des soulard des lascar etc c pire que harelem:
HIP HOP


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Mars 2004 14:48 
Hors-ligne
Plante vivace ornementale
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Jan 2004 0:17
Messages: 7805
Localisation: Ici...là, juste à droite
à la façon dont tu en parles, ça veut dire que ce film supplante "White Fire"?"

_________________
Citer:
Nanaralnd et une bon site (je connaisais pas) mais il abuse defois, mettre the punisher ou armaggedon il peuvent aller ce pendre.

Forumeur anonyme, quand tu nous tiens....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Mars 2004 15:02 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Déc 2003 23:37
Messages: 377
Localisation: Dans un documentaire sur le Grand Canyon commenté par Telly Salavas
:worship:
D'ores et déjà, une des chroniques les plus complètes de Nanarland.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Mars 2004 15:40 
Je me demande toujours pourquoi on se donne la peine de traduire les titres de films de ninja en d'autres titres en anglais pour la version francaise ou autres titres a la fois differents et pas differents... Cela valait la peine de traduire Ninja Champion vers Flic Ou Ninja, par exemple? Nine Deaths of the Ninja en American Ninja? :ninja:

Ha, les mysteres des traducteurs... :x

Apparemment, les maitres de toiles sont tres selectifs sur les chroniques a mettre en ligne... :?


Haut
  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 90 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr