Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 16 Nov 2018 18:42

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La Mort au Large - Enzo G. Castellari, 1980
MessagePublié: 18 Juin 2006 9:10 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10704
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... ortaularge

Image

Comme l'avait remarqué Nikita, la chronique est infiniment plus drôle que le film. Bon, c'est pas une purge non plus, hein ? Les FX sont de toute beauté nanarde (ce requin qui gobe le maire :lol: ), le mannequin en mousse du début est d'une rigidité à toute épreuve, les dialogues sont d'une vacuité effarante, etc... Mais c'est mou. Très très mou. J'ai réellement failli m'endormir devant (mais j'étais fatigué de base). Il ne se passe pas grand chose entre les attaques de requin, et c'est bien dommage.
Mais bon, c'est un nanar historique du site ; pas de regret de l'avoir vu. :wink:

Une note minime : 1.25/5

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Nov 2008 15:49 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10704
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Le film est ressorti en DVD, dnas une collection autre que celle de Mad Movies.

Image

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Mort au Large - Enzo G. Castellari, 1980
MessagePublié: 22 Juin 2014 11:03 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Juil 2006 13:42
Messages: 462
Localisation: Près de Paris...
Effectivement, plutôt chiant comme film! Les FX sont mauvais, le décalque sur Les dents de la mer est flagrant dès les premières minutes, mais ça ne décolle jamais réellement vers le grand n'importe quoi.

:smile_9: :smile_9:

_________________
"Quand un gars court après une femme la queue à l'air et un couteau de boucher à la main, c'est drôle, j'ai peine à croire qu'il quête pour la Croix-Rouge."

Dirty Harry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Mort au Large - Enzo G. Castellari, 1980
MessagePublié: 22 Juin 2014 19:32 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1773
Plutôt d'accord, ça oscille entre le bis convenable (il faut le dire, els scènes de ralentit sont bien foutues) et le navet opportuniste mou du genou, malgré quelques fulgurances (la mort du maire, le final).

On peut dire que le film marque le début de la décadence de Castellari, jusque là bon faiseur (Keoma, Big Racket, Une poignée de salopards) et après commercial de sous-produits nanars (les nouveaux barbares, Striker, Sinbad).

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Mort au Large - Enzo G. Castellari, 1980
MessagePublié: 20 Oct 2018 7:47 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Août 2018 17:37
Messages: 39
Localisation: 8e dimension
Comiquement parlant, c'est assez loin de LES GUERRIERS DU BRONX 2 ou LES NOUVEAUX BARBARES, mais je l'aime bien quand même ce LA MORT AU LARGE. La réalisation n'est pas si mauvaise, certains plans sont même plutôt travaillés, mais c'est vrai que le rythme n'est pas folichon. Ce sont surtout les passages mettant en scène le requin qui valent le coup. Déjà, on ne peut pas reprocher au réalisateur de nous le cacher ! Il n'est pas très souple, pas très mobile (le requin, pas le réalisateur) mais il sort souvent la tête de l'eau en grognant et nous gratifie au passage d'une superbe éjection de mannequin en mousse. L'utilisation de maquette pour les scènes d'attaques sous-marines est très visible mais ça ajoute du charme au spectacle. Autre point qui m'a fait sourire : la critique de la course au sensationnel par les journalistes, pertinente dans le fond mais d'une subtilité éléphantesque dans la forme. On peut aussi noter que le héros joué par James Franciscus est un écrivain nommé Peter Benton, un clin d'oeil au Peter Benchley auteur du roman JAWS ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr