Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 10 Déc 2018 21:12

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: The Disaster Artist (2018) James Franco
MessagePublié: 12 Mars 2018 16:11 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 313
On pourrait résumer ce film en un gif :lol: :

Image

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Disaster Artist (2018) James Franco
MessagePublié: 12 Mars 2018 16:49 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 27 Oct 2008 13:37
Messages: 99
Pour ma part, je me demande si on idéalise pas trop le "Ed Wood" de Tim Burton : Burton voyait le plus mauvais cinéaste du monde comme un grand enfant incapable de voir la réalité, je me demande plutôt, si en réalité ce n'était pas plutôt un cynique qui n'est pas arrivé à monter son business à lui. Je précise que j'ai adoré le film de Burton, mais en y repenser, y a plusieurs aspects qui sont pas mal survolés et qui me font tiquer aujourd'hui : le plan financier pour produire "Plan Nine From Outer Space", ça ressemble pas mal à une simple escroquerie, et ses coups de gueule, ça peut facilement passé pour des caprices de diva pouvant rendre le mec ingérable, ce qui expliquerait pourquoi aucun producteur ne veut bosser avec lui.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Disaster Artist (2018) James Franco
MessagePublié: 06 Avr 2018 13:55 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10704
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Preuve qu'il faut toujours se faire son avis perso à soi tout seul comme un grand, je ne partage pas l'avis assassin de Drexl/François Cau, entrainant ainsi un effondrement cataclysmique de la cohérence éditoriale de Nanarland comme nous le feront savoir à coups de diatribes comminatoires nos gardiens du temple d'internet. En effet, The Disaster Artist m'est apparu comme un film intéressant et même marrant, sans pour autant être particulièrement féroce à l'encontre de son sujet, le désormais über-hypé Tommy Wiseau. Je dirais même, au regard de la soirée double séance que j'ai animée le mois dernier, et malgré mon appréhension déjà exprimée, qu'il s'est avéré être une bonne introduction à The Room pour un public qui n'aurait sans doute jamais pu s'enquiller ce nanar d'un genre inhabituel dans des conditions plus rêches.

Je ne me sens néanmoins pas en capacité de débattre de ce qui, dans la réussite de The Disaster Artist, relève des compétences cinématographiques de James Franco ou du matériau de base, à savoir la dinguerie toujours aussi épatante de la vie de Wiseau. Je concède au premier d'avoir bien bossé son imitation du second, quitte à tomber dans un perfectionnisme un peu stérile (les séquences rejouées et comparées aux originales dans le générique de fin). Par contre, je ne peux que constater un véritable choix de narration de la part de Franco qui décide de réaménager en grande partie le livre original pour arriver à un film édulcoré, sacrifiant totalement Sestero, faisant fi de la complexité pourtant passionnante des relations entre les 2 personnages principaux et montrant le tournage de The Room comme une belle aventure un peu fofolle là où la vérité est aussi fascinante qu'effrayante.

Le plus terrible est que d'une certaine manière, il scelle un peu plus le sort (la malédiction) de Sestero qui semblait avec son récit tenter d'exorciser ses démons. C'est là de mon point de vue le principal reproche à porter à The Disaster Artist : trop résumer la complexité en une belle histoire hollywoodienne, rabotant au passage toute la part sombre de Wiseau pour en faire un gentil gugusse. Mais sans doute que cet aspect n'intéresse que les aficionados et non le grand public (ou bien touche-t-on là du doigt ce qui vient agacer notre fibre geek quand un de nos objets de plaisir se transforme en une hype un peu artificiel et dénaturante).

Quoi qu'il en soit des débat à son sujet, reconnaissons à The Disaster Artist d'incarner une mise en abyme fractale inédite et assez vertigineuse du média filmique et sur le rapport à énième degré que l'on peut en avoir, particulièrement en tant qu'amateur de mauvais films sympathiques.

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Disaster Artist (2018) James Franco
MessagePublié: 29 Avr 2018 0:47 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 16 Déc 2016 13:26
Messages: 24
J'ai vu (et aimé) The Room et cette chro ne me donne pas très envie de voir ceci. Wiseau semble être un type simple, vrai et attachant. L'attitude de Franco en dit peut-être long de l'image qu'il a de Wiseau: un freak, une bette de foire. A vrai dire, je pense que ce type de film ne peut pas vraiment se faire du vivant de l'auteur et donc sais un certain recul. Wiseau mérite-il seulement d'être ainsi "starifié" ? Ok, c'est une légende du nanar, mais mérite-il un éclairage "mainstream" qui ne peut se faire qu'avec une bonne dose de condescendance et de mépris ?

_________________
Quand le savant énonce une théorie, l'imbécile sort un exemple.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Disaster Artist (2018) James Franco
MessagePublié: 29 Avr 2018 16:06 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Oct 2011 20:03
Messages: 472
Localisation: Devant ton nez
Citer:
L'attitude de Franco en dit peut-être long de l'image qu'il a de Wiseau: un freak, une bette de foire.


Dans ce cas, il n'est pas tellement différent du livre, puisque ce dernier me donnait déjà cette impression. Ce Franco-bashing me paraît donc un petit peu injuste.

_________________
à bas la nanarploitation !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Disaster Artist (2018) James Franco
MessagePublié: 12 Juil 2018 20:18 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1778
Vu le film et globalement, j'ai plutot le meme avis que la chronique, a quelques nuances pres.

Je precise que je n'ai pas lu le livre, j'ai donc vu le film comme une pure mise en abyme du cinema telles qu'il en existe beaucoup et comme un film d'auteur independant.

Globalement, je n'ai pas accroche. La qualite artistique n'est pas en cause, c'est assez bien realise, tres bien joue (Pour la premiere fois de ce que j'ai vu, Franco est bon, meme s'il a tendance a en rajouter mais ca colle a son personnage) et l'histoire se suit aisement, peut-etre meme trop.
Le probleme est que c'est trop leche, trop propre, trop lineaire dans dans le scenario que la realisation. L'histoire est tres previsible et le traitement sage la ou un brin de folie aurait ete necessaire pour traiter le sujet. En fait, on a plus l'impression d'assister a une enieme d'histoire de loosers magnifiques avec son duo d'acteurs wanabee echouant a s'imposer dans son domaine mais emportant quand meme l'adhesion par sa sincerite et sa passion. Une histoire telle qu'elle a ete traitee deja mille fois au cinema sans une once d'originalite alors que la genese de "The room" etait quand meme bien plus que cela.
Mais ce qui m'a surtout gene est le traitement des personnages, c'est totalement incoherent et pas tres bien amene. Des le depart, Wisseau apparait comme un demi-cingle borderline qui fait qu'aucune personne saine d'esprit ne voudrait ne serait-ce que prendre un cafe avec lui. Et des le debut du tournage, il se montre odieux avec son equipe et incompetent. C'etait peut-etre le cas en vrai, mais dans le film, ca rend le personnage peu subtil et difficile a croire, et l'histoire peu vraisemblable. Et sa relation avec Sestero fait tres artificielle, tres plate, du niveau de deux bons potes lambda dont l'un est un peu excentrique et qui n'ont jamais de desaccord entre eux sauf a la fin et de maniere tres maladroite. Il aurait ete plus interessant de montrer tout au long du film leurs differends et differences de caractere, et surtout, que Sestero se rebiffe d'avantage lorsque Wisseau l'empeche d'integrer le tournage de la serie de Bryan Cranston, merde, c'est quand meme un moment symbolique ou le second sabre la carriere du premier. De plus, les peripeties sont toutes tres previsibles et souvent peu interessantes. Ajoutons que les grands noms du casting font tres "name-dropping", Melanie Griffith et Sharon Stone font des cameos d'une minute et l'essentiel du film se focalise sur les freres Franco ce qui donne raison a la chronique. Du reste, j'ai trouve que le cameo du vrai Wisseau (dans une scene post-generique) est extremement mal amene, sans aucune coherence et meme pas drole.
Apres, de dire si Franco a voulu utiliser Wisseau comme bete de foire ou s'en moquer gentiment, je n'ose me prononcer, ca reste ambigu, surtout lors de la scene de la projection. En tous les cas, le personnage est mal exploite et Franco est passe a cote de son sujet. Je precise que c'est sa premiere realisation que je regarde, je ne saurai donc juger de sa qualite de realisateur. Donc un film moyen pour moi, bien fait mais artificiel et creux.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Dernière édition par Paul Kersey le 23 Juil 2018 21:38, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Disaster Artist (2018) James Franco
MessagePublié: 12 Juil 2018 22:13 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Oct 2011 20:03
Messages: 472
Localisation: Devant ton nez
C'est marrant, à part ici, le film est extrêmement bien noté absolument partout, que ce soit par la presse ou les spectateurs. Je me demande si notre regard n'est pas biaisé par notre statut de nanardeurs hardcores.

Et sinon, j'ai l'impression qu'il n'est sorti dans aucune salle en Belgique (en tout cas, je ne l'ai pas trouvé), ce qui est dommage, j'aurais aimé l'y voir. Est-ce que quelqu'un sait pourquoi ?

_________________
à bas la nanarploitation !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Disaster Artist (2018) James Franco
MessagePublié: 13 Juil 2018 17:37 
Hors-ligne
Grand Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2007 21:09
Messages: 962
Pas de sortie en Belgique, en effet.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Disaster Artist (2018) James Franco
MessagePublié: 14 Juil 2018 18:44 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 16 Déc 2016 13:26
Messages: 24
Stem a écrit:
C'est marrant, à part ici, le film est extrêmement bien noté absolument partout, que ce soit par la presse ou les spectateurs. Je me demande si notre regard n'est pas biaisé par notre statut de nanardeurs hardcores.

Et sinon, j'ai l'impression qu'il n'est sorti dans aucune salle en Belgique (en tout cas, je ne l'ai pas trouvé), ce qui est dommage, j'aurais aimé l'y voir. Est-ce que quelqu'un sait pourquoi ?


J'ai vu "The Room" et pas celui-ci donc, dans un certain sens, je ne peux pas vraiment critiquer. Cependant, j'imagine que pour ce type de film, il faut avoir vu au moins celui sur lequel il est basé. J'ai l'impression que "The disaster artist" a été conçu comme un stand-alone, c'est à dire un film que l'on peut regarder sans background, juste pour déconner en se foutant de la gueule de quelqu'un un peu bêbête. Or, en étudiant un peu le cas Wiseau et en regardant son film, on voit qu'il n'y a pas 2 Ed Wood identiques. C'est un peu la même chose que pour le film Ed Wood: y-a't'il de l'intérêt à le regarder si on ne connait pas un minimum l'oeuvre de Ed ?

_________________
Quand le savant énonce une théorie, l'imbécile sort un exemple.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Disaster Artist (2018) James Franco
MessagePublié: 14 Juil 2018 21:13 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1778
Je ne dirai pas que ce soit necessaire d'avoir vu le film de Wisseau pour juget de celui de franco, mais il est sur que le fait d'avoir vu le premier et d'en avoir debattu en long et en large influe au moins partiellement sur le jugement qu'on peut avoir du film sur le film, tout comme le fait d'etre forumeur d'un site qui a chronique et analyse le film originel.

En fait, je pense qu'on peut voir le film de franco sans necessairement voir celui de Wisseau pour comprendre le personnage principal et se faire un avis, tout comme ce sera le cas du public lambda majoritaire. Des elements d'appreciation echappera a ce public, mais ils pourront toujours apprecier le film en tant que tel.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Disaster Artist (2018) James Franco
MessagePublié: 29 Sep 2018 14:28 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 20 Sep 2018 10:06
Messages: 4
J'ai passé un bon moment avec ce film mais je n'ai pas vu The Room. Ca m'a rappelé mon vécu quand j'ai moi-même tenté de faire du "cinéma". Ça peut rendre fêlé mais après tout ce n'est qu'un jeu. Pas la peine d'en faire une controverse !

Dans le genre film qui raconte le tournage d'un film, c'est brillant. Et puis j'aime bien James Franco. Désolé.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr