Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 26 Juin 2019 6:45

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 63 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 19 Jan 2011 11:31 
Hors-ligne
Nanarland lui doit beaucoup
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 2003 15:13
Messages: 5124
Localisation: Grenobyl
Sbel a écrit:
Bref si il est question de faire un petit rajout à l'excellente chronique d'Akton, moi j'viendrai ! :smileoue:


Go for it Sbel!

_________________
"Dans le monde de "Last Action Hero", j'suis à peu près persuadé que c'est Ralf Moeller qui joue dans "Un flic à la maternelle". (Plissken)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 19 Jan 2011 12:06 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Juil 2006 14:51
Messages: 2812
Localisation: Dans une jungle romaine en train de mettre le paquet
Je plussoie, les Gaous va tout droit vers les grands classiques de la comedie hysterique nanarde. Et comme ça passe toutes les deux semaines sur la TNT vous n'avez pas d'excuse pour le rater! 8)

_________________
Image

IT'S AN INKY DINKY DOO DAAA MOOORNIIING !!!

Mon super twitter

TWO SLICES OF BREAD WITH ANYTHING BETWEEN = SANDWICH!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 19 Jan 2011 14:48 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Nov 2008 17:39
Messages: 513
yup ! la chronique en ligne est bien, agréable et alléchante, mais laisse un peu sur sa faim. Tiens, au fait, au visionnage, on apprend que bigard est en fait un vétéran de kolwezi... Après sim légionnaire dans "sacrés gendarmes", je crois que les "héros de Camerone" du Boudin ne sont pas prêts de dormir en paix. Evidemment, si on connaît un peu la dordogne (qui a en partie financé le film) c'est encore plus beau. J'étais allé voir les avis imdb, et c'est peut-être à ajouter à la chronique, les anglophones qui s'expriment ont vraiment aimé, en voyant un film original et sans prétention sur nos campagnes du fond du pays... Soit c'est un indice de la relativité du nanar, ce qui est intéressant, soit sekulic et cie sont allés pondre des avis laudatifs en anglais, histoire d'espérer une réputation moins pestilentielle.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 20 Jan 2011 19:34 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Juil 2008 21:58
Messages: 51
Localisation: Là où sont localisés les missiles de Rambo 3
ça y est, moi aussi, j'ai enfin vu le bestiau. C'est résolument une comédie nanarde : rares sont les gags qui fonctionnent au premier degré (j'ai un faible pour la scène où le chat se fait défenestrer), mais les acteurs en roue libre et la vulgarité (pour ne pas dire, "la connerie") assumée de l'ensemble parviennent à imprégner au film une bonne humeur contagieuse.

Il y a toutefois un point contestable dans la chronique d'Akton : quand il dit grosso modo que les personnages du film semblent tout droit sortis d'une comédie des années 1970, il semble avoir oublié les trois personnages beaucoup plus contemporains que sont les lascars des cités (vous savez, les trois "jeunes de banlieue" avec qui les héros sympathisent). Ces personnages-là, caricatures du "jeune-de-banlieue-un-peu-malhonnête-mais-avec-un-cœur-gros-comme-ça", semblent plutôt sortir d'une mauvaise production Besson (et encore, Besson aurait réfléchi à deux fois avant de les employer).

_________________
Il avait la parole facile et banale, du charme dans la voix, beaucoup de grâce dans le regard et une séduction irrésistible dans la moustache.
Guy de Maupassant, Bel-Ami


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 11 Mars 2011 16:49 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Juin 2009 16:21
Messages: 143
Localisation: Monfion-sur-l'Orge
J'avoue ne pas trop comprendre l'acharnement général envers les Gaous. Ok, ce film possède des tares non négligeables:

- """guests stars""" inutiles et/ou à la ramasse. J'aime bien J.Cantona, bien inutile dans son genre.
- Scénario vu et revu 100'000 fois => un "road trip" franchouillard.
- des gags mal foutus et pas drôle, vulgaires, etc.
- des personnages caricaturaux qui n'hésitent jamais à en faire des mégatonnes (le connard parisien)

... mais bon, y'a quand même vachement pire... Si ce n'était pas des films qui me troublent parce que je les ai tous vus dans mon enfance, la saga des "gendarmes" me semble tout de même largement aussi consternante. Chez les gendarmes, c'est simple, il n'y a aucun gags qui fonctionne bien, au 1er degré, contrairement aux Gaous ou 2-3 gags sont assez réussi (certes noyés dans un océan de nullité).

Certains ne me pardonnerons peut-être pas la comparaison, mais franchement, les Gaous m'a semblé dans la droite ligne des "comédies françaises nazes" et ne m'a pas semblé plus consternant que la moyenne.

_________________
"Alain Delon est le Cüneyt Arkin français."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 11 Mars 2011 18:48 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Déc 2005 21:18
Messages: 784
Localisation: Là où sont les missiles dans Rambo III
Again a écrit:

... mais bon, y'a quand même vachement pire... Si ce n'était pas des films qui me troublent parce que je les ai tous vus dans mon enfance, la saga des "gendarmes" me semble tout de même largement aussi consternante. Chez les gendarmes, c'est simple, il n'y a aucun gags qui fonctionne bien, au 1er degré, contrairement aux Gaous ou 2-3 gags sont assez réussi (certes noyés dans un océan de nullité).


Attends, c'est pas tout à fait comparable, Les Gendarmes sont une série alors que les Gaous c'est un seul film. Faudrait que j'en revoie quelques-uns, mais certains épisodes (même les pires) m'ont quand même arraché quelques sourires quand j'étais plus jeune.

Faut dire, j'ai pas vu les Gaous, mais la chronique l'annonce comme assez vulgaire (ce qui était rarement le cas dans les Gendarmes, à mon souvenir), et met surtout en avant son manque étonnant de modernité pour un film sorti en 2004, ce qui annonce un vieillissement accéléré d'où une nanardisation forte.

Mais bon, si tu dis que c'est mieux que les Gendarmes, je suis prêt à te croire :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 11 Mars 2011 20:36 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Juin 2009 16:21
Messages: 143
Localisation: Monfion-sur-l'Orge
ant28 a écrit:
Again a écrit:

... mais bon, y'a quand même vachement pire... Si ce n'était pas des films qui me troublent parce que je les ai tous vus dans mon enfance, la saga des "gendarmes" me semble tout de même largement aussi consternante. Chez les gendarmes, c'est simple, il n'y a aucun gags qui fonctionne bien, au 1er degré, contrairement aux Gaous ou 2-3 gags sont assez réussi (certes noyés dans un océan de nullité).


Attends, c'est pas tout à fait comparable, Les Gendarmes sont une série alors que les Gaous c'est un seul film. Faudrait que j'en revoie quelques-uns, mais certains épisodes (même les pires) m'ont quand même arraché quelques sourires quand j'étais plus jeune.

Faut dire, j'ai pas vu les Gaous, mais la chronique l'annonce comme assez vulgaire (ce qui était rarement le cas dans les Gendarmes, à mon souvenir), et met surtout en avant son manque étonnant de modernité pour un film sorti en 2004, ce qui annonce un vieillissement accéléré d'où une nanardisation forte.

Mais bon, si tu dis que c'est mieux que les Gendarmes, je suis prêt à te croire :wink:


Ma comparaison n'est pas bonne du tout, je l'accorde mais ce que je voulais dire, c'est que, pris comme un simple film comique, les Gaous n'est ni meilleur ni pire qu'un bon paquet de petit films comiques français. Pensez à des conneries comme les Anges Gardien, les derniers nullité de Gerrard Jugnot, etc. C'est vrai que les Gaous fixe la barre assez haut en matière de prétention (SK...), les guests, etc. et de mauvais goût (le jeune campagnard qui semble faire l'amour comme un buffle à une BCBG des beaux quartiers qui semble adorer ça.... :roll: :roll: :roll: )

En fait, c'est vrai qu'il est très con ce film.... Mais pas plus que des dizaines d'autres. D'où le fait que je ne comprend pas trop son intégration sur Nanarland. Mais ce n'est que mon avis, il est vrai que je manque de recul concernant les comédies nanardes.

_________________
"Alain Delon est le Cüneyt Arkin français."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 12 Mars 2011 1:05 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Nov 2008 17:39
Messages: 513
ce qui lui donne un cachet supplémentaire, à part le fait d'être très con, c'est peut-être aussi cette impression d'être tombé dans une faille spatio-temporelle en le regardant. En 2004, on retrouve des gags qui faisaient déjà un peu rance dans "un idiot à paris", vaguement, mais alors très vaguement remis au goût du jour. Et puis une caricaturisation des personnages, de la dordogne comme de paris qui, à titre personnel, m'ont laissé un peu rêveur, beaucoup bouche bée. Tu as l'impression par moment d'un "samedi soir en province" sans tendresse, sans chercher à rendre les personnages sympathiques, juste des portraits à gros traits façon traces de pneu. C'est de la comédie pouêt-pouêt nouvelle génération, c'est peut-être ça aussi qui rend la chose un peu déroutante. On pensait avoir fait le tour avec sim et francis blanche période lendemains-de-bordées, mais on a comme un air d'éternité de la connerie qui lui donne son petit cachet. Mais c'est aussi affaire de sensibilité.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 12 Mars 2011 10:37 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mai 2005 19:55
Messages: 2419
Localisation: en train de sauver Hollywood
30 000 personnes ont payé pour aller voir ce truc au cinéma à l'époque, c'est tout de même prodigieux. :-D

_________________
Comme un aveugle dans une orgie, j'allais devoir y aller avec mes mains...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 12 Mars 2011 17:41 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Juin 2005 3:16
Messages: 1180
Localisation: Trolleur Atitré de Nanarland
Jeff Hersson a écrit:
30 000 personnes ont payé pour aller voir ce truc au cinéma à l'époque, c'est tout de même prodigieux. :-D



2 millions de personnes ont payé pour sacrées Gendarmes. Après ça, tout est possible.

_________________
" Si on supprimait tous ce qui nous rend dingue, toute la société y passerait: le mariage, la guerre, le métro, les abattoirs, les clapiers, les tables d'opérations, etc"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 03 Sep 2011 20:01 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Jan 2011 16:08
Messages: 68
Localisation: Chez Jacquie et Michel
Pour qualifier ce film, des images parleront plus que les mots.

Image

Image

Il est fort ce Stan.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 03 Sep 2011 23:37 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Avr 2007 0:13
Messages: 3337
Je me souviens qu'un certain forumer dont je tairai le nom préparait dans le secret un best-of du film. Ca arrive bientôt ?

_________________
"But you say : Oh, when love is gone, where does it go ? And where do we go ?" (Arcade Fire - Afterlife)

Je n'aime pas Scorsese (c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais vu aucun de ses films). (Elessar - sujet Le loup de wall street)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 03 Sep 2011 23:44 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Juil 2006 14:51
Messages: 2812
Localisation: Dans une jungle romaine en train de mettre le paquet
Il m'a dit pas plus tard que tout de suite qu'il est est au tiers du defrichage et qu'il est très fatigué nerveusement :-D

(c'est pas un best of mais le best of d'un seul personnage que nous appelerons gif-man en le laissant anonyme)

_________________
Image

IT'S AN INKY DINKY DOO DAAA MOOORNIIING !!!

Mon super twitter

TWO SLICES OF BREAD WITH ANYTHING BETWEEN = SANDWICH!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 04 Sep 2011 11:04 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Avr 2007 0:13
Messages: 3337
Très bien. Vous lui passerez mes amitiés, et vous lui direz que je lui souhaite de garder la santé mentale.

_________________
"But you say : Oh, when love is gone, where does it go ? And where do we go ?" (Arcade Fire - Afterlife)

Je n'aime pas Scorsese (c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais vu aucun de ses films). (Elessar - sujet Le loup de wall street)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 25 Mars 2012 11:03 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2007 14:39
Messages: 1737
Localisation: Derrière toi, un couteau nanar en plastique à la main...
Un petit up pour un film qui a toujours autant l'air de 'achement mériter une rallonge à sa chro. Souvenez-vous que la première version de la chronique de Devil Story était elle aussi incomplète et basée sur de lointains souvenirs!

_________________
Sbel a écrit:
le Mengeance est un film qui se voit froid (moi je l'ai vu cuit, parce que j'avais un peu bu)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 26 Mars 2012 7:30 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Juin 2006 13:52
Messages: 2835
Localisation: Mulligan's steack-house.
Non mais, ne me regardez pas comme ça... :oops:

(promis je vais m'y mettre...)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 26 Mars 2012 11:14 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Avr 2007 0:13
Messages: 3337
ET PLUS VITE QUE CA NOM DE ZEUS !!!!

_________________
"But you say : Oh, when love is gone, where does it go ? And where do we go ?" (Arcade Fire - Afterlife)

Je n'aime pas Scorsese (c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais vu aucun de ses films). (Elessar - sujet Le loup de wall street)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 01 Avr 2012 12:03 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Jan 2009 19:20
Messages: 572
Localisation: sur un tranpoline, tirant sur des mannequins en mousse avec des bombinettes
il est si dur que ca, ce film? :?:

_________________
"quand on sait de façon absolue que tout est irréel on ne voit vraiment pas pourquoi on se fatiguerait à le prouver"
Cioran, phrase découverte par nanar-addict


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 15 Avr 2012 16:46 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mai 2005 19:55
Messages: 2419
Localisation: en train de sauver Hollywood
narnardeurlambda a écrit:
il est si dur que ca, ce film? :?:


Il est...intense. :-D

_________________
Comme un aveugle dans une orgie, j'allais devoir y aller avec mes mains...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Gaous - Igor Sekulic, 2004
MessagePublié: 14 Mai 2012 14:59 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Jan 2009 19:20
Messages: 572
Localisation: sur un tranpoline, tirant sur des mannequins en mousse avec des bombinettes
7 ans de suspens...
ça laisse rêveur.
et encore, ca fait bien trois ans que ma chronique titanic la légende continue est intouché, en mode crypté sur le forum, donc coté délai, je suis déjà un blasé. :-D

_________________
"quand on sait de façon absolue que tout est irréel on ne voit vraiment pas pourquoi on se fatiguerait à le prouver"
Cioran, phrase découverte par nanar-addict


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 63 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr