Forum Nanarland.com
http://forum.nanarland.com/

Bio réalisateur : Jean-Marie Pallardy
http://forum.nanarland.com/viewtopic.php?f=17&t=4283
Page 2 sur 2

Auteur:  Gary Daniels [ 13 Fév 2006 0:17 ]
Sujet du message: 

Questions obsédantes et donc persistantes et j’espère pertinentes sur Jean-Marie Pallardy et Nanarland.

1. John Mary Pallardy connaît-il selon vous l’existence de ce merveilleux site ?
2. Si oui, qu’en pense-t-il ?
3. y a-t-il eu une tentative de contact de la part de l’équipe en vue d’une éventuelle interview ?


:rabbit:

Auteur:  Nikita [ 13 Fév 2006 0:35 ]
Sujet du message: 

Jean-Marie Pallardy connaît nanarland, il nous déteste parce qu'on se fout de sa gueule, et il a refusé tout contact.

Auteur:  le rôdeur [ 13 Fév 2006 0:36 ]
Sujet du message: 

Jean Marie Pallardy croit qu'on se fout de sa gueule (ce qui n'est pas vrai). Bon, c'est vrai aussi que ces histoires de "nanar" dès qu'il tapeson nom sur internet, ça doit le gonfler. C'est compréhensible mais c'est dommage. Pour moi chaque film a son public et nous sommes celui de White fire. C'est comme ça. Je n'ai jamais lu une critique du film qui le considère autrement que comme une série Z bizarroïde (ou alors les critiques sont carrément super négatives). Bruce Baron, RH ou Max Thayer n'ont aucun problème avec ça. Pallardy si.
Espérons qu'un jour il changera d'avis.

Auteur:  Gary Daniels [ 13 Fév 2006 0:43 ]
Sujet du message: 

J’avoue être assez déçut par ce genre de réaction. Il s’imagine quoi John Mary Pallarday ? Que tout Hollywood campe devant sa porte ?

Même si nous ne savons pas aimer ses films comme il l’aimerait, nous contribuons néanmoins à faire connaître son œuvre. C’est triste mais bon, vive John Mary quand même !

:cry:

Auteur:  le rôdeur [ 13 Fév 2006 0:53 ]
Sujet du message: 

Ben ouais mais d'un autre côté, il faut le comprendre. Pour nous, avoir fait un nanar 5 étoiles, c'est synonyme de considération de curiosité et de respect étenel. Mais pour certains ça revient juste à dire que c'est tout pourri et c'est limite insultant. Ils ne voient pas trop l'intérêt de faire un site juste pour dire "du mal" et nous considèrent comme des frustrés où je ne sais quoi.

de toutes façons c'est pas grave, le prochain update va ruiner le cul et à ce que je sais, la nuit excentrique aussi.

D'ailleurs, l'année dernière quand a été diffusé la BA du "bucheron" et que le public scandait "Pallardy ! pallardy !" je me suis dit que s'il avait joué le jeu il aurait reçu une ovation sans précédent.

Auteur:  Max Schreck [ 13 Fév 2006 13:03 ]
Sujet du message: 

le rôdeur a écrit:
D'ailleurs, l'année dernière quand a été diffusé la BA du "bucheron" et que le public scandait "Pallardy ! pallardy !" je me suis dit que s'il avait joué le jeu il aurait reçu une ovation sans précédent.

Je pense même que plusieurs spectateurs auraient alors frisé la crise cardiaque la bave au lèvres, emportés par un orgasme inédit.

Auteur:  Gary Daniels [ 13 Fév 2006 20:42 ]
Sujet du message: 

le rôdeur a écrit:
D'ailleurs, l'année dernière quand a été diffusé la BA du "bucheron" et que le public scandait "Pallardy ! pallardy !" je me suis dit que s'il avait joué le jeu il aurait reçu une ovation sans précédent.


Exact, tu as entièrement raison. J’ai quand même l’impression que son altesse nanardisime John Mairie pas-lard-d’ail, à une très haute estime de sa personne et manque totalement de recul et d’autodérision….

John Mary nous sommes tes amis, comprends-le !

:cry:

Auteur:  kuranes [ 13 Fév 2006 22:09 ]
Sujet du message: 

Quelqu'un sait comment je pourrais le contacter ? Je pourrai peut être essayer de communiquer avec lui ;)

Auteur:  anaximandre [ 14 Fév 2006 10:32 ]
Sujet du message: 

kuranes a écrit:
Quelqu'un sait comment je pourrais le contacter ? Je pourrai peut être essayer de communiquer avec lui ;)


Les raëliens nous ont montré la voie en construisant une ambassade pour les extra-terrestres

Auteur:  Gary Daniels [ 14 Fév 2006 20:51 ]
Sujet du message: 

kuranes a écrit:
Quelqu'un sait comment je pourrais le contacter ? Je pourrai peut être essayer de communiquer avec lui ;)


Tu prends des risques!

Image

"John-Mary est fâché. Quelle cruauté ! J'ose à peine imaginer ce qu'il ferait si un membre de Nanarland tombait entre ses mains..."

Auteur:  kuranes [ 14 Fév 2006 23:11 ]
Sujet du message: 

Gary Daniels a écrit:
kuranes a écrit:
Quelqu'un sait comment je pourrais le contacter ? Je pourrai peut être essayer de communiquer avec lui ;)


Tu prends des risques!

Image

"John-Mary est fâché. Quelle cruauté ! J'ose à peine imaginer ce qu'il ferait si un membre de Nanarland tombait entre ses mains..."

Ben ce serait le moment de le découvrir ;)

Auteur:  Nadsat [ 15 Jan 2008 12:59 ]
Sujet du message: 

Bon, mes chances d'avoir déniché un scoop sont de une sur mille mais je trouve rien dans le forum donc vàlà, j'ai trouvé ça :
http://www.excelsiorcinematografica.com ... ts/98.html

et ça :
http://casting.filmpoint.it/news/news.a ... 0&id_cat=2

Un projet et une recherche pour un casting de film vraissemblablement pour une production en 2008. Il s'agit d'une adaptation de son roman Amours parallèles, bien sûr réalisé par le maître en personne.

Auteur:  Nikita [ 15 Jan 2008 13:18 ]
Sujet du message: 

MOUHAHAHAHAHA ! Enfin ! Jean-Marie Pallardy ressuscite le film érotique italien pourrave. :lol:

Auteur:  John Nada [ 15 Jan 2008 18:33 ]
Sujet du message: 

Enorme ! J'espère vraiment que le projet va aboutir, même sans Monica Belluci et Anna Falchi ! Si l'adaptation est au niveau du bouquin...

Auteur:  Nikita [ 15 Jan 2008 18:37 ]
Sujet du message: 

Rappelons que le roman écrit par Pallardy, et dont le film est tiré, a fait l'objet d'une notule sur le blog :

http://www.nanarland.com/telecineblog/i ... -librairie

L'annonce du casting pour le film a écrit:
Une jeune fille de 20 à 24 ans, sublime et sensuelle avec un mélange de docilité et d'agressivité latente. Envoyer deux photos et un CV avec les données les plus complètes possibles.


Citer:
QUESTO FILM E’ TRATTO DA UNA STORIA VERA


"Ce film est tiré d'une histoire vraie".

Image

Mouhahahaha !

Auteur:  Fry3000 [ 28 Mars 2016 21:43 ]
Sujet du message:  Re: Bio réalisateur : Jean-Marie Pallardy

Faudrait mettre à jour la bio sur le site (Kill for love s'y appelle encore Amours parallèles), mais surtout parce je viens d'halluciner en apprenant par IMDb que sous un pseudo il a écrit Les frères Pétard, Un indien dans la ville, et Mookie :
http://www.imdb.com/name/nm0032561/?ref_=tt_ov_wr

Auteur:  deathtripper21 [ 30 Mars 2016 7:22 ]
Sujet du message:  Re: Bio réalisateur : Jean-Marie Pallardy

Trois films de Hervé Palud, acteur du collectif Les 13 Cloches, dont trois films sont chroniqués sur le site, ça reste cohérent...

Auteur:  deathtripper21 [ 05 Jan 2017 15:49 ]
Sujet du message:  Re: Bio réalisateur : Jean-Marie Pallardy

En parallèle de la sortie du bien bel ouvrage hommage à Brigitte Lahaie, je me suis acheté sur le net un coffret "Les inédits interdits de Brigitte Lahaie et Marilyn Jess". Je pensais VRAIMENT qu'on y proposait des nanars et autres comédies érotiques, d'autant plus qu'aucune restriction aux moins de 18 ans n'apparaissait sur la jaquette. Puis le coffret arrive et, en découvrant des titres comme "Prends-moi de force" et autres "Pénétrations méditerranéennes", je me dis que le contenu ne sera finalement peut-être pas "Nanarland compatible"... Et puis...

Et puis, tel un fidèle paroissien qui entre par erreur dans un cinéma pour adulte en croyant assister aux vêpres, j'ai quand même tenu à visionner les films, en espérant un effet "2 soeurs à énucléer". Premier constat : c'est vraiment du X bas de gamme. On pourrait (très naïvement) croire qu'avoir Brigitte Lahaie au casting pourrait encourager les réalisateurs à travailler un peu leurs scènes et la mise en valeur de leurs comédiennes mais que nenni (de chez nenni). C'est vraiment du porno Post Loi X tourné en 3 jours dans deux décors et extraordinairement plat au niveau de la mise en scène. Mais quelques détails ont attiré mon attention (je précise que pour le moment, je n'ai vu que les deux fims cités dans le paragraphe 1)

Très vite, alors que "Prends-moi... de force" commence, on est surpris de voir apparaître rien moins que Gordon Mitchell et Jean-Marie Pallardy dans deux des rôles principaux (mais pas dans les scènes X). Du coup, on repense au générique où le double L du nom du réalisateur, Boris Pradllay, apparaissait comme une faute de frappe, et on réalise qu'il s'agit d'un anagramme finalement assez transparent de Pallardy. Un petit tour sur la bio du monsieur sur le site enlève les derniers doutes : il s'agit là d'une compilation des oeuvres pour adultes de Pallardy, dont les bobines originales ont été perdues et qui ont probablement été transférées d'une Bétanum voire d'une VHS (issues des archives persos de Pallardy) étant donné la piètre qualité des images et certains tressautements d'image typiques.

Bref, d'un coup d'un seul (voire "d'un seul coup"), le visionnage prend une direction totalement différente de celle prévue au départ (vous savez : "seigneur, donnez-moi la force" et autre "bénissez-moi mon père parce que j'ai péché...") et, si l'on est loin du WTF permanent des réalisations soft du monsieur, ces films réservent leur lot de magie Pallardystique même si, en l'occurence, "Prends-moi... de force" se révèle de bien meilleure facture que "Pénétrations Méditerranéennes" où l'on assiste, si j'ai bien compris, aux ébats en chambre et en boîte de nuit d'une femme tandis que son mari, Ministre du Cul-te (mdr à base de Turbolol) joué par Pallardy himself discute avec un ami du sens de la vie à grand renfort de phrases à double sens crypto-X. S'il y a un truc à sauver dans ce film ce sont bien ces scènes de dialogues pachydermiques :
"Regarde-moi ces grandes colonnes bien droites. Elles auraient leur place au bordel.
- Quoi, qu'est ce que tu dis?
"Ben oui quoi, au bord... de l'allée"

Mais, tout en restant assez anecdotique dans la filmo de son auteur, "Prends-moi... de force" est quant à lui plus intéressant d'un point de vue Nanarland approved. On y suit les pérégrinations d'un violeur masqué qui rappelle les plus "belles" heures de la BD de gare ou du ciné d'exploitation à la Brigade anti-sex en mode "Non, non... Oui, oui...". Voilà voilà... A part ça, outre la présence au casting de Pallardy et Gordon Mitchell dans le rôle de l'innocent à moitié lynché par la foule (enfin quatre paysans) pour sa "ressemblance" avec le criminel, on ne peut réprimer un sourire voire un début d'hilarité devant le look improbable du violeur avec sa cagoule noire qui évoque tout de suite le cinéaste Jean Jacques Rousseau. Ajoutez à ça des dialogues à la con du style "t'es sûre que tu t'es faite violer? T'as du rêver..." et un final à la poésie très Pallardyenne et ça vous donne un film à mi-chemin entre le tout-venant de la production porno de la fin des années 70 et les oeuvres les plus emblématiques de JMP.

Pas encore vu les autres films mais je re-uploaderai ce message quand ça sera fait.

EDIT : vu les trois derniers films du coffret.

Emmanuelle à Cannes : encore une fois relativement anecdotique. Du X de base censé se passer à Cannes mais on passe les 40 premières minutes dans un lieu indéterminé : Emmanuelle danse dans un porno show, puis une amie à elle danse, puis le copain d'Emmanuelle l'envoie coucher avec un client à lui pour rendre service. Mais c'était un piège pour que le copain couche avec la danseuse n°2. Emmanuelle découvre son copain et la fille au lit puis couche avec eux et ils remettent ça sous la douche. Puis elle en a marre et décide de partir pour Cannes pour faire démarrer sa carrière.
Rien de bien transcendant, donc, si l'on excepte les voix off WTF d'Emmanuelle, qui débute par "les gens m'ont toujours confondue avec Marilynnnnnn Mooooooonroeeeeeeeee" en minaudant comme c'est pas permis et en tentant de reprendre l'intonation sensuelle typique de la belle Marilyn, sans y parvenir. Une fois à Cannes, c'est un vrai festi... bref, on ne l'arrête plus et on a droit à la voix off la plus bafouillante de l'histoire du cinéma avec des "euh..." et des "ben..." tous les trois mots, à croire qu'elle n'avait pas de texte mais juste des indications. Et il y a ce moment où elle parle d'un chien qui donne une conférence de presse pour le film Apocalypse 2024. OK...

Journal intime d'une Thaïlandaise/Dong Dong à Bangkok : un vrai film de vacances avec en vedette le beau Jean-Marie Pallardy en, si j'ai bien compris, agent secret qui, sous couvert de séances photo en Thaïlande avec Brigitte Lahaie, part remplir une mission là-bas. Sauf qu'il rencontrera une thaïlandaise dont il tombera éperdument amoureux tout en repoussant les avances de la jolie Brigitte.
Ce film c'est l'archétype de la prod de vacances où l'oeuvre est un prétexte à voyager. Très peu de scènes X, filmées sans conviction, entrecoupées de passages où Jean-Marie se ballade dans Bangkok, mais c'est surtout marrant de voir les scènes où Brigitte Lahaie tente de séduire JMP, lequel se refuse à elle malgré son insistance, avant de craquer pile au moment où on vient le chercher pour une raison Y ou Z. Ca fait sourire quand on sait l'obsession du monsieur pour Brigitte, dont elle parle en interview.
Enfin, on peut noter une trame scénaristique assez similaire à celle de La Donneuse puisque Jean-Marie y joue un mec formidab' mais toujours plus désillusionné par la perfidie des femmes. Mais au final, le seul élément nanar du film, c'est peut-être ces séquence où JMP fait le tour des sex-shows de Bangkok. Les réaction shots du monsieur sont priceless...

3 filles dans le vent : j'en reparle plus en détail dans une autre section du site... :wink:

Image

Auteur:  RICO [ 07 Jan 2017 10:56 ]
Sujet du message:  Re: Bio réalisateur : Jean-Marie Pallardy

Sacré trouvaille que ce coffret.

Je vais essayer de mettre la main dessus.

Auteur:  deathtripper21 [ 11 Jan 2017 20:49 ]
Sujet du message:  Re: Bio réalisateur : Jean-Marie Pallardy

Par contre, en faisant quelques recherches, j'ai découvert qu'il existait une édition DVD de Emmanuelle à Cannes chez Le Chat Qui Fume, apparemment en version soft. Je me demande franchement à quoi ça ressemble vu que la version que j'ai vu est incontestablement une version pour adultes qui ne dure d'ailleurs qu'une petite heure dix.

De là à imaginer que cette autre version propose une histoire différente voire Nanarland compatible...

Page 2 sur 2 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/