Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 18 Nov 2019 7:33

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Bio Arnold Schwarzenegger
MessagePublié: 25 Déc 2004 19:31 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13163
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
ARNOLD SCHWARZENEGGER

L’homme qui allait devenir Monsieur Univers, Conan le barbare, Terminator et, plus tard, Gouvernator, est né le 30 juillet 1947 à Thal, en Autriche. Selon la légende, le jeune Arnold Schwarzenegger est un enfant fluet qui s'ennuie dans son village et rêve de dépasser ses complexes par le sport. Fan des héros de péplums et de leurs muscles hypertrophiés, Arnold veut devenir leur égal. Muni d’une ambition à toutes épreuves, l’Autrichien va se frayer un chemin dans le monde du body-building. Il va pour cela se trouver un mentor en la personne de Reg Park, culturiste britannique qui fit une brève carrière dans le péplum («Hercule contre les vampires », «Hercule à la conquête de l’Atlantide ») avant de devenir entraîneur. Park prend en main l’entraînement d’Arnold, et l’encourage par ailleurs à faire du cinéma pour gagner de l’argent. Le premier choix de Schwarzenegger est un peu hasardeux : il s’égare dans un péplum parodique, « Hercule à New York », où il est doublé dans la VO et affublé du douteux pseudonyme d’Arnold Strong !

Cet échec ne décourage pas le jeune et solide Arnold. Notre homme, qui est également musclé du cerveau, a su faire fructifier ses premiers gains dans l’immobilier. A l’abri du besoin, il continue sa carrière dans le body-building et ne renonce pas à ses rêves de gloire cinématographique. Son nom impossible et son épais accent autrichien sont cependant de sérieux handicaps et Arnold, a priori, a autant de chances de devenir star qu’un Français myope et bigleux d’incarner Tarzan… Il tient divers petits rôles, sa notoriété dans les cercles sportifs l’aidant peu à peu à faire carrière. A la fin des années 70, Arnold accède enfin à la célébrité. Le documentaire «Pumping iron », consacré au monde du body-building, le met en vedette. Il ravit la couronne de Monsieur Univers à Lou Ferrigno. On le voit tenir des rôles relativement importants, comme dans «Cactus Jack », balourde parodie de western où il incarne un héros crétin face au méchant Kirk Douglas.

Mais sa carrière au cinéma patine toujours, jusqu’à ce que «Conan le barbare » lui offre enfin un rôle à sa mesure, semblant avoir été écrit pour lui. Arnold aurait pu n’être que l’homme d’un seul rôle, mais il va s'imposer et bâtir une carrière à la démesure de ses larges épaules. Il crève l'écran dans "Terminator", où son personnage de méchant cyborg lui offre un nouveau rôle idéal et lui permet de se montrer bon comédien. La filmographie d'Arnold Schwarzenegger se confond ensuite avec l'histoire du film d'action hollywoodien des années 80 et son évolution vers toujours plus de spectaculaire. Désormais richissime vedette, le petit Autrichien, devenu citoyen Américain, épouse une Kennedy, fréquente la jet-set et se voit confier par le Président Bush (senior) une mission de promotion du sport auprès des jeunes.

Gérant très intelligemment sa carrière, "Schwarzie" adoucit son image par des comédies familiales assez niaises ("Jumeaux", "Un flic à la maternelle") mais couronnées de succès au box-office. Le Terminator sait user avec suffisamment d'humour de son image "larger than life" et surmonter ses limites de comédien pour composer des héros hollywoodiens dans la tradition de Charlton Heston et Victor Mature. On le voit dans des classiques du divertissement eighties comme "Predator" et "Commando", ce dernier film étant d'un telle outrance qu'il se trouve, selon certains, aux frontières du nanar.

L'image de Schwarzenegger est en effet celle d'un pur héros de comic-book, toujours au bord du kitsch et de la parodie, qu'elle soit volontaire ou involontaire. Sa carrière est ainsi l'illustration de l'ambiguité de la notion de nanar : ce qui est pour les uns du spectacle exemplaire sera pour les autres une parfaite guignolade. Le "too much" est à ce prix.

Tandis que son rival en body-building Sylvester Stallone voit sa carrière péricliter, Arnold squatte les cîmes du box-office au début des années 90. Mais son succès va décliner à partir de 1993 et du relatif échec de "Last action hero", où il tentait de parodier son image. S'il renoue avec le succès grâce à "True lies", ses films suivants ne feront que confirmer que l'androïde commence à s'essoufler. Sa prestation calamiteuse en super-méchant dans le ridicule "Batman et Robin" fait quant à elle ressurgir le spectre du Schwarzenegger version nanarde.

La cinquantaine finissante, notre homme va cependant user de sa popularité pour bifurquer vers une autre voie. Grâce à ses connections dans le Parti Républicain, Arnold, à qui l'on prétait depuis longtemps des ambitions politiciennes, va profiter de la révocation fin 2003 du Gouverneur de Californie pour se présenter et accéder, au terme d'une campagne-massue, à la tête de l'un des principaux Etats américains - comme jadis un autre acteur, nommé Ronald Reagan. Y trouveront leur compte les américanophiles - qui voient dans le succès de cet immigré au nom imprononçable un symbole du rêve américain - et les américanophobes, qui y verront la confirmation que les Ricains élisent vraiment n'importe qui.

Si les fonctions électives de Schwarzenegger mettent de fait , pour le moment, un terme à sa carrière cinéma (à l'exception de quelques apparitions clin d'oeil), il nous restera pour nous consoler une filmographie symbole du parcours d'un homme à l'ambition de fer et concentré du cinéma d'action testostéroné. Si sa présence sur ce site est justifiée par l'outrance de certains de ses films, Schwarzie est là pour nous rappeler que le nanar au cinéma est avant tout une affaire de plaisir et de sain divertissement !

Nikita.

2005 - The Kid and I
2004 - Le Tour du monde en 80 jours
2003 - The Rundown
2003 - Terminator 3 : le soulèvement des machines
2002 - Collateral damage
2000 - A l'aube du 6ème jour
1999 - La fin des temps
1997 - Batman & Robin
1996 - La Course aux jouets
1996 - L'Effaceur
1994 - Junior
1994 - True Lies
1993 - Last Action Hero
1991 - Terminator 2 : le jugement dernier
1990 - Un flic à la maternelle
1990 - Total Recall
1988 - Jumeaux
1988 - Double détente
1987 - Running Man
1987 - Predator
1986 - Le Contrat (Raw deal)
1985 - Commando
1985 - Kalidor (Red Sonja)
1984 - Terminator
1984 - Conan le destructeur
1982 - Conan le barbare
1980 - The Jayne Mansfield story (TV)
1979 - Scavenger Hunt
1979 - Cactus Jack (The Villain)
1977 - Pumping iron
1976 - Stay hungry
1973 - Le Privé (The Long good-bye)
1970 - Hercule à New York

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Dernière édition par Nikita le 26 Déc 2004 15:03, édité 2 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Déc 2004 21:32 
Hors-ligne
Nanarland lui doit beaucoup
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 2003 15:13
Messages: 5126
Localisation: Grenobyl
:prie: la classe Nikita, la classe

_________________
"Dans le monde de "Last Action Hero", j'suis à peu près persuadé que c'est Ralf Moeller qui joue dans "Un flic à la maternelle". (Plissken)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Déc 2004 14:44 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 22:15
Messages: 582
Nuff' said, Applaudissements ! :worship:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Déc 2004 14:25 
Hors-ligne
Schtroumpf Grognon
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Nov 2003 7:19
Messages: 4057
Localisation: En train d'expérimenter la disco tamoule
Bravo! Même si Schwarzie merite plus d'étre mis dans les connotés parcequ'il n'a du faire qu'un seul nanar dans sa carriere...

_________________
La femme est l'avenir de l'homme
Dit le poète quand il déconne
La femme est l'avenir de l'homme
Qu'on chante pour flatter la conne
Rien n'est l'avenir de personne
Sauf l'asticot qui consomme.

(le Professeur Choron)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Déc 2004 16:56 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Nov 2004 0:23
Messages: 2819
Localisation: Club du troisième âge de Roswell sur Goujon
MrKlaus a écrit:
Bravo! Même si Schwarzie merite plus d'étre mis dans les connotés parcequ'il n'a du faire qu'un seul nanar dans sa carriere...


Un seul??? Je ne pense pas. A ses débuts, il a fait des tas de numéros d'Hercule (pas pu voir un seul de ces films-là, mais maintenant que c'est un proche de Bush il est INTERDIT de regarder ses films d'Hercule).

Bon pour le reste de ses films, dur à savoir, 'Commando' semble être un nanar totalement non assumé, 'Last action hero' et 'L'effaceur' penchent plus du côté de la parodie, même si pour le premier la parodie est lourdingue de chez lourdingue... Le deuxième en revanche est assez drôle par moment, mais pas nanar car cela me semble un effet on ne peut plus volontaire...

En clair, on peut trouver à l'aise plus de 3 nanars dans sa filmo, même si certains sont plus polémiques que d'autres...

_________________
"Croyez-le ou non, mais entendre Bruel parler de foot, c'est encore plus insupportable que de l'écouter chanter" Le blog de Raymond


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Déc 2004 18:25 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 10 Sep 2004 10:35
Messages: 219
Localisation: FROM OUTA SPACE
J'adore Scwarzie, même si il est clair qu'il n'a pas eu que des bon film dans sa carrière ("Batman et robin" :lol: ), ce mec a quand même fait Les "Terminator", "Total recall", "Conan le barbar", "Prédator" etc... donc un grand nombre de film assez enorme !!!

Pour "Last action heros" pas comliqué j'adore ce film mais pour moi ce n'est pas vraiment une parodie.

_________________
Gamertag : Jakoda !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Déc 2004 18:33 
Hors-ligne
en direct du Skywalker Ranch de Grenoble
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 20:48
Messages: 3667
Localisation: Lucas Valley, Marin County, California U.S.A.
enzosullivan a écrit:
Bon pour le reste de ses films, dur à savoir, 'Commando' semble être un nanar totalement non assumé, 'Last action hero' et 'L'effaceur' penchent plus du côté de la parodie, même si pour le premier la parodie est lourdingue de chez lourdingue... Le deuxième en revanche est assez drôle par moment, mais pas nanar car cela me semble un effet on ne peut plus volontaire...

En clair, on peut trouver à l'aise plus de 3 nanars dans sa filmo, même si certains sont plus polémiques que d'autres...


Meeeuuuh pas du tout ! Commando est volontairement parodique, Last Action Hero est une excellente comédie et l'effaceur est un film d'action mou-mou et décevant ! :?

_________________
Lantak a écrit:
Personne a une idée de scénario ? Je comprends pas mes rushes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Déc 2004 18:40 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 26 Sep 2004 23:45
Messages: 6644
Localisation: planète zorglub 3 ; dans la galaxie du bluk-bluk zogotounga
moi j'ai trouvé Hercule à New-York assez nanar, en tout cas plus nanar que navet, surtout grâce au mauvais jeu des acteurs, et au scénario complètement con.

et c'est vrai que Last action héro est une très bonne comédie, et plutôt intelligente. Merde quoi, c'est quand même John McTiernan.

_________________
http://www.rotorfrance.com/
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Déc 2004 0:05 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Déc 2004 21:53
Messages: 1061
Localisation: Au Bar-PMU du coin
Moi aussi j'ai trouvé Last Action Hero bien sympathique. Et Commando vaut pour les 20 dernières minutes de bourrinades absolument hilarantes.
L'Effaceur par contre est plutôt ennuyeux à mon avis...

_________________
"on est allé voir la joconde au louvre c un tableau tro fun tro bien fait et ou on diré ke c une vré personne et elle est tro connu paskel été dans le da vinci code" Debbie016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Déc 2004 1:57 
Hors-ligne
"ok, je sors..."
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Sep 2003 20:02
Messages: 9406
Localisation: Liège (Belgique) - j'fais mon putin de job à plein temps
meh non, rien que pour " sac à main "

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Déc 2004 12:26 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Déc 2004 13:12
Messages: 2364
Localisation: Perdu dans les beaux yeux de Phoebe Dollar
creepers a écrit:
J'adore Scwarzie, même si il est clair qu'il n'a pas eu que des bon film dans sa carrière ("Batman et robin" :lol: )


Hein?quoi? quel film? connais pas! :-D

_________________
la-li-lu-le-lo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Jan 2005 21:15 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Nov 2004 0:23
Messages: 2819
Localisation: Club du troisième âge de Roswell sur Goujon
Raccoon a écrit:
meh non, rien que pour " sac à main "


Ouais, dans "L'effaceur", tout est tellement exagéré (à l'image de cette scène où Schwarzie dégomme un alligator géant...) que je me demande s'il n'y a pas une volonté comique de la part des réalisateurs par moment...

'Last Action Hero', je trouve l'autoparodie une peu excessive par moment (genre, la scène de l'attentat dans le film... A part dans les nanars, je vois pas beaucoup de scènes aussi grosses). Mais il y a quand même quelques bonnes scènes (genre, celle où le gamin découvre Stallone sur laffiche de 'Terminator 2' ou celle où il dit à propos du collègue de Schwarzie: "Méfies-toi, il a tué Mozart dans 'Amadeus'").

Et puis pour ceux qui ne sont pas de mon avis, cf. signature

_________________
"Croyez-le ou non, mais entendre Bruel parler de foot, c'est encore plus insupportable que de l'écouter chanter" Le blog de Raymond


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Jan 2005 9:32 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Oct 2004 18:44
Messages: 1796
Localisation: marseille putaing, cong ! tous des fadas ces luteciengs !
bravo, bonne bio.
schwarzie a quand même le merite de ne pas toujours se prendre au serieux, lors de ses interviews notament ou il est irresistible.
pour last action hero, le problême n'est pas lui, le scenario est un peu compliqué et le film s'essouffle à la fin, mais c'est surtout le gamin qui est insupportable.
la scene du commissariat est irresistible et il y a des details trés amusants ( quand il se nettoie le goudron avec un kleenex ou quand il pète une vitre avec le poing et qu'il se ruine la main :-D ).
mais de lui ce que je prefére, c'est le commentaire que fait stallone dans " demolition man " lorsqu'il apprend qu'une fondation a été faite à son nom, suite à son election à la presidence des stazunis. :)

_________________
Une scène que même le bon Dieu n'oserait imaginer
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Jan 2005 13:18 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 10 Sep 2004 10:35
Messages: 219
Localisation: FROM OUTA SPACE
" Primos, comment tu feras pour claquer des doigts une fois que j't aurais bouffé les pouces des deux mains, et secondos je m'demande ce que je fais ici alors que je pourrais faire un truc nettement plus dangereux comme.... ranger mes chaussettes par exemple !"

" - (le gamin) mince faut peut être que je le s'coue ?
- (arnold)Oui oui ma baguette magique aussi y faut que j'là secoue...."

" - Ne suis-je pas le fameux Arnold Albertschwarzer ?
- SCHWARZENEGGER
- A tes souhaits !"


Oui oui j'adore ce film :-D

_________________
Gamertag : Jakoda !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 03 Jan 2005 13:09 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Nov 2004 0:23
Messages: 2819
Localisation: Club du troisième âge de Roswell sur Goujon
pytheas a écrit:
mais de lui ce que je prefére, c'est le commentaire que fait stallone dans " demolition man " lorsqu'il apprend qu'une fondation a été faite à son nom, suite à son election à la presidence des stazunis. :)


Au début, ça me faisait rire, mais le problème, c'est que ce type de scénario pourrait se produire :shock:

_________________
"Croyez-le ou non, mais entendre Bruel parler de foot, c'est encore plus insupportable que de l'écouter chanter" Le blog de Raymond


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 03 Jan 2005 20:08 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Oct 2004 18:44
Messages: 1796
Localisation: marseille putaing, cong ! tous des fadas ces luteciengs !
moi aussi.
lorsque je l'ai vu de presenter au poste de gouverneur de californie puis remporter les elections, j'ai immediatement pensé à ce film en me demandant : " et si ce film etait divinatoire ??? "

_________________
Une scène que même le bon Dieu n'oserait imaginer
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Jan 2005 15:11 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Déc 2004 16:33
Messages: 777
Localisation: Scumm bar
Merci Nikita pour cette bio exhaustive !

A part ça, j'adore Last Action Hero (cf signature ;) )
En général je préfère voir les films en VO, mais je dois dire que celui-ci est un des seuls dont la VF est supérieure à l'originale (je ne parle pas de l'exécrable version québecoise présente sur le dvd :( )
Les traductions sont tout à fait dans l'esprit du film, et les doubleurs excellents !

_________________
"FABRICATI DIEM, PVNC"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Jan 2005 20:35 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 10 Sep 2004 10:35
Messages: 219
Localisation: FROM OUTA SPACE
Runik a écrit:
Merci Nikita pour cette bio exhaustive !

A part ça, j'adore Last Action Hero (cf signature ;) )


je pinaille un peut mais c'est pas "tiens j'te casse les oeufs" ?

_________________
Gamertag : Jakoda !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Jan 2005 21:52 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Déc 2004 16:33
Messages: 777
Localisation: Scumm bar
creepers a écrit:
Runik a écrit:
Merci Nikita pour cette bio exhaustive !

A part ça, j'adore Last Action Hero (cf signature ;) )


je pinaille un peut mais c'est pas "tiens j'te casse les oeufs" ?


En fait il me semble (je suis pas sûr à 100%) que "j'te casse les oeufs" est sur la version québecoise, et que "j'te brise les oeufs" est sur la piste française ...
Mais comme la piste française n'est jamais sortie en dvd, je suis incapable de te le confirmer :?

_________________
"FABRICATI DIEM, PVNC"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Jan 2005 9:24 
Hors-ligne
"ok, je sors..."
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Sep 2003 20:02
Messages: 9406
Localisation: Liège (Belgique) - j'fais mon putin de job à plein temps
maintenant qu'on en parle je pense bien aussi que "j'te casse " est la version fr

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr