Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 21 Oct 2018 9:14

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: La malédiction des rats (attention 1ère chronique)
MessagePublié: 25 Jan 2005 12:13 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Jan 2005 11:03
Messages: 1762
Localisation: derrière un train
Bonjour bonjour ami nanardeur, voici donc ma première chronique (la deuxième doit normalement suivre), alors s’il vous plaît soyez indulgents, ma plume n’a pas encore eut le temps de se chauffer.

Voila, je vais donc vous parler du film « La malédiction des rats »
Titre original: Food of the Gods II aka Food of the Gods Part 2 aka Gnaw: Food of the Gods II
Origine: Canada
Année: 1989
Coupable: Damian Lee
Complice: Richard Benett
Victimes (en dehors de nous): Paul Coufos (le chercheur), Lisa Schrage (la petite amie délaissée par son héros de copain), Real Andrews (le pote du heros).
Genre: Stuart not little

Image

Tout d’abord, pour la petite histoire, j’ai chopé ce nanar en achetant des DVDs à 1,50€ à Intermarché, et comme par magie, les titres et les jaquettes n’étaient pas en fait le film réellement, ça avait un lointain rapport, histoire dire de « ouai c’est pas ça mais presque ».
Dans le lot j’avais donc « Squale » (qui en fait était « Shark Attack » une vraie bouse navetonneuse avec Casper-Big Jim-Van Dien) et aussi « Les bètes férocent attaquent » qui finalement se révèlera être la fameuse Malédiction des rats.

Image
Voila à la base l'origine de mon achat, vive le n'importe quoi!


Donc le film en résumant grossièrement, nous relate la mésaventure d’un chercheur (Paul Coufos, avec un nom pareil pas étonnant de faire des coufos-reux) qui en voulant aider une personne créée une molécule d’accélération de croissance qui malencontreusement fini par arriver sur des rats, rats qui seront tout gros comme des saint-bernard bien sur.

Image
Paul Coufos, notre heros, Neil dans le film, Denis Quaid-like en vrai

Mais alors quid de la Malédiction ? Et bien on s’en fout, aucun rapport, l’important est de terminer la pellicule sans dépasser le budget payé en ticket resto.

Je vais maintenant revenir sur plusieurs passages totalement nanars qui méritent pleinement le détour.

- La fameuse personne qui se fait aidée par le chercheur est en fait une vielle dame, ancienne prof du chercheur, qui a manipulé une molécule et l’a injecté sur le gamin d’une amie pour le soigner ! Sauf que la molécule en question a fait que le gamin de 8 ans mesurait au moins 2m ! (à noter que la molécule semble aussi marcher avec les fringues que porte la victime, c'est bien connu)
Attention les yeux, les trucages sont gros comme la tête à Pascal Bataille, ils font passer ceux de « chéri j’ai agrandi le bébé » pour une vraie réussite, donc en bref, un plan filmé avec deux profondeurs (très) différentes pour que le gosse paraisse grand, c’est beau, on voit à peine les différences de netteté d’image.
Il faut savoir aussi que la vielle dame a concocté tout ça dans sa maison perdue au milieu des bois, aucune trace d’un moindre labo, trop cher.
Le chercheur va donc l’aider avec sa molécule, mais voila, cet abruti au lieu d’essayer de créer une molécule qui rend petit, il va continuer à développer une molécule qui fait grandir, va comprendre charles.

Image
Allez, maintenant tu vas au lit mon grand

- Le chercheur officie dans un labo d’une université où il existe un petit groupe de jeunes révolutionnaires contre les expériences sur les animaux, un soir après avoir déjà saccagé un labo d’un autre chercheur (avec un air très méchant, du style méchant professeur), ils décident de faire un tour dans le labo de notre héros, bien entendu ils sont discret comme Carlos dans un magasin de porcelaine. Ils découvrent alors ce labo et cherchent les animaux, ce qui vaut à ce passage une mention spéciale pour une réplique cultissime (qui d’ailleurs figure pour la postérité dans ma signature) : « Mais, y’a pas d’animaux ici ? » « Et ça, c’est du céleri rémoulade peut-être ? », à ce moment là, on est obligé de faire un léger retour arrière de 10 sec pour se poiler une seconde fois.
Par la suite, ce qui devait arriver arriva, les rats ayant bouffé par inadvertance des tomates transformées par le héros sont bien gros et font peur aux jeunes qui font tomber les cages comme des lourdeaux et comme convenu y’a un jeune qui se fait bouffer la face.

- Après plusieurs morts suspects, la police fait appel à des dératiseurs professionnels, et là on voit apparaître les copies ultra-cheap des SOS Fantômes : les combis, le matériel high-tech qui en fait est tout basique, la voiture zarbi et la musique d’entrée Bontempi System Five.
Malheureusement pour nous ils ne vont pas rester longtemps, l’un des deux se fait vite bouffer et l’autre jette l’éponge, bref un pétard mouillé.

- Lors d’un cauchemar, le héros se voit faire l’amour avec une de ses élèves qui lui tourne autour depuis le début du film (mais bien sur qui va mourir car le héros a déjà une copine), et lors de l’acte sexuel son corps commence à grandir, d’abord ses mains puis tout le reste, on a droit à un magnifique plan digne du gamin du début où notre héros à l’impression de se taper Mimi Mathy en plus petit !

Image
Attention contenu mimimathyophile

- Comme dans tout nanar animalier, il y a toujours un humain salaud qui voit d’abord ses intérêts avant la survie des autres ; ici le rôle est tenu par le doyen de la fac, qui ne veut pas entendre parler des rats, pour lui le plus important est que le nouveau complexe aquatique de la fac va être inauguré et qu’il y aura plein d’investisseur qui sont plein d’argent qui est bien pour la fac du doyen qui lui est moins bien.
Pour l’occasion, la fac organise un concours national (oui monsieur) de natation synchronisée !
C’est gros comme une maison, les rats attaquent les nageuses en plein bal et la panique s’empare de la foule.
Gros moment de nanardise avec un vent de panique terriblement bien joué, la salle doit contenir 400 personnes et en presque 10 minutes il en reste presque toujours autant ! Ces abrutis ne font que crier et se marcher dessus alors qu’il existe de belles portes de sortie à côté d’eux. Les rats s’en donnent à cœur joie, on voir les plans des rats sortir de l’eau au moins 3 fois, et comme d’habitude on ne voit jamais (sauf cas très rares) dans le même plan un rat et un homme, comme ça on croit (où plutôt ils veulent nous faire croire naïvement) qu’ils sont gros alors qu’en fait pas du tout, c’est juste des rats.


Image
Au secours les minis rats géants arrivent à petits grands pas


- La scène finale, tout les rats sont rassemblés à l’extérieur du complexe attirés par une femelle gentille (joli rate blanche appartenant au héros qui a été agrandi pour la bonne cause) qui elle-même est attirée par de la musique. Au début du film on voit le héros avec son pipo jouer 3 notes et faire sortir la rate de sa cage, mais à la fin du film la rate, mesurant 2m de long, est attirée par …. le héros qui joue de la guitare électrique grâce à un type qui sort d’on ne sait où avec sa guitare et son amplis (à bien regarder autour de nous,on en voit partout des types comme ça).

Image
Le pipo? un vrai aspirateur à gonzesse

Tout les flics sont là pour canarder les rats, mêmes des gens qui n’on rien à voir, qui sont juste là parce qu’il y avait de la chair à tirer (redneck powaaa).Dans la fusillade la rate blanche est blessée et vient se traîner lamentablement jusqu'à l’intérieur pour mourir dans un râle pathétique suivi de près par son maître/héros qui est dégoûté.

Image
Arghhhhhhhhhhhhh Omar m'a tuer


- Pour finir sur un rebondissement aussi inattendu qu’absurde, aussitôt la rate tuée notre héros se précipite sur une cabine téléphonique pour appeler la vieille du début et lui dire qu’il arrive et qu’il a eut des problèmes à régler ( !) . La vielle lui dit de faire vite car le gosse a encore grandi et qu’il commence à devenir méchant. A ce moment on entend les pas du môme arriver près de la vielle (en fait juste des bruitages à la paume de la main sur une table), la vielle se retourne et horreur une main de 50cm se colle à sa face. Notre héros n’entend plus rien, « allo, allo ? » dit-il bêtement, mais on voit la vielle dame effondrée par terre et un énorme trou dans le mur de la maison, violoncelle, fondu noir et fin, le spectateur en tremble encore.

ImageImage
Attends chéri ça va couper



Pour conclure, une bien belle œuvre qui ne grandit ni le cinéma, ni les rats (et pourtant). Je suis quand même content que la jaquette ne corresponde pas, l’histoire du film prévu à la base me parait maintenant plus « banale » et donc avec un potentiel nanar moins important.

A regarder pour rigoler quelques bons coups.

Note : 3,5/5

Merci encore à x-entertainment pour les captures d'écran.


Autres versions:
ImageImage

Edit: Merci pour les conseils les gens, ma chronique ressemble presque à quelque chose.

_________________
Image


Dernière édition par bousk8 le 25 Jan 2005 16:53, édité 3 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Jan 2005 12:16 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Nov 2004 0:23
Messages: 2819
Localisation: Club du troisième âge de Roswell sur Goujon
J'ai lu en diagonale vite fait, ça a l'air pas mal pour une première!!! Juste une chtite remarque: tu pourrais mettre en en-tête de chronique l'année de production, le nom du coupable (= le réalisateur), l'identité des vitimes collatérales (= les acteurs), et le genre.

_________________
"Croyez-le ou non, mais entendre Bruel parler de foot, c'est encore plus insupportable que de l'écouter chanter" Le blog de Raymond


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Jan 2005 13:09 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Jan 2005 15:19
Messages: 189
Localisation: Lille
ouais bien sympa cette chronique :D
bravo 8)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Jan 2005 13:23 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Déc 2003 10:26
Messages: 1620
Localisation: Sur un cheval, la corde au cou
Une kro sympa, pas trop de fautes, des anecdotes bien racontées... Ca manque un peu d'icono par contre (power dvd ruuules).
En tout cas le film a l'air bien con et semble se prendre au sérieux ce qui en ferait un authentique nanar des familles.

_________________
Le Eli Wallach suisse écrit dans Daily Movies ! Daily Movies, le mag qui défenestre les lamantins. Approuvé par les sbires et les Ninja Varriors !
http://www.daily-movies.ch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Jan 2005 13:29 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Jan 2005 11:03
Messages: 1762
Localisation: derrière un train
Encore une fois merci les :puma: et les :max:

_________________
Image


Dernière édition par bousk8 le 25 Jan 2005 14:55, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Jan 2005 13:32 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10704
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Tu peux éditer ton post pour y rajouter tes caps. Suffit de cliquer sur edit en haut à droite.
Sinon, kro sympa !! :D

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Jan 2005 13:33 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Nov 2004 0:23
Messages: 2819
Localisation: Club du troisième âge de Roswell sur Goujon
Tu peux éditer ta chronique en cliquant sur le bouton en haut à droite.

Putain il est précoce le p'tit nouveau...

_________________
"Croyez-le ou non, mais entendre Bruel parler de foot, c'est encore plus insupportable que de l'écouter chanter" Le blog de Raymond


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Jan 2005 21:03 
Hors-ligne
en direct du Skywalker Ranch de Grenoble
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 20:48
Messages: 3667
Localisation: Lucas Valley, Marin County, California U.S.A.
Une nouvelle génération de chroniqueurs ! 8)

Seront-ils capables de prendre la relève lors de la retraite de Nikita, le Zidane de la chronique nanarde ? :wink:

_________________
Lantak a écrit:
Personne a une idée de scénario ? Je comprends pas mes rushes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Jan 2005 21:13 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Déc 2004 13:12
Messages: 2375
Localisation: Perdu dans les beaux yeux de Phoebe Dollar
Alcatel a écrit:
Une nouvelle génération de chroniqueurs ! 8)

Seront-ils capables de prendre la relève lors de la retraite de Nikita, le Zidane de la chronique nanarde ? :wink:


"Seul un chroniqueur peut vaincre un autre chroniqueur."

Mais Nikita, Le Rodeur,j'en passe(non,Racoon, je te vois arriver là! :-D ) sont à la chronique ce que Yoda, Obi-Wan et consort(idem) sont à la Force.

Impossible de les affronter, il est.

Pour le moment, on est des Jar Jar en puissance(ou pluto des "figurants numéro 2" :-D ).

_________________
la-li-lu-le-lo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Jan 2005 7:33 
Hors-ligne
Le Magic Tchernia du nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 23:11
Messages: 3100
Localisation: Grenoble compatible
Au passage dans ce film, il y a l'un des effet spécial le plus raté du monde: lorsque le scientifique se contamine avec le mutagène et qu'il se met à se décomposer on voit clairement sous la blouse, en bas de l'image les mains du technicien tenant des seringues permettant de faire suinter les pustules de son visage. Si quelqu'un a le DVD et peut nous faire des caps c'est hallucinant.

Belle chronique soit dit en passant et felicitations à toute la jeune garde des chroniqueurs !

_________________
Monsieur le Chien: un blog BD indispensable :
http://www.monsieur-le-chien.fr/

"Mon pied trouvera ton cul même dans l’au-delà."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Jan 2005 9:21 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Jan 2005 11:03
Messages: 1762
Localisation: derrière un train
J'ai le DVD et je vais essayer de faire ça.

Je ne suis qu'un nanardeur amateur alors je n'ai pas vu ce détail croustillant, mais je vais m'empresser de la faire. :shock:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Jan 2005 11:45 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 10 Juin 2004 18:40
Messages: 652
Localisation: en face de 786 432 carrés de couleurs...
Chronique Coolos ! Tu donnes envie de le voir ! :)

_________________
"Je n'ai fait qu'une seule session de tournage pour Ho& Lai. « Whore (Pute) & Lie (Mensonge) » conviendrait mieux."(Bruce Baron, pour Nanarland)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Jan 2005 11:50 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2004 18:19
Messages: 3689
Localisation: Cherche sont beschrell
notez que c'est ce film qui se trouve sous la jaquettes "les bêtes féroce attaquent" chez l'éditeur Prism Vision. Il n'est donc pas trop dur à trouver quand on sait celà.

_________________
Image

Guilty Greg


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Jan 2005 21:46 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Déc 2004 21:53
Messages: 1063
Localisation: Au Bar-PMU du coin
Super chronique! pour un coup d'essai, chapeau :wink:

_________________
"on est allé voir la joconde au louvre c un tableau tro fun tro bien fait et ou on diré ke c une vré personne et elle est tro connu paskel été dans le da vinci code" Debbie016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Fév 2005 18:58 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2004 18:19
Messages: 3689
Localisation: Cherche sont beschrell
je viens de le voir. C'est halucinant le nombre de fois ou la petite amis du héros change de coiffure.

_________________
Image

Guilty Greg


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Fév 2005 19:16 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Août 2004 20:49
Messages: 3255
Localisation: En train d'organiser une réception qui aura du succès
Image

_________________
c tro Fréé détr 1 vempir ! on é tro bo é en plus on peut étre Himmortel tte ça vi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Mars 2006 9:13 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2004 11:56
Messages: 59
Localisation: Texas
Film assez sympa.
Mais le dvd de Prism à une image digne des pires VHS, l'image doit sauter au moins une centaine de fois! :shock:

_________________
Si vous entendez une tronçonneuse, ce sera déjà trop tard...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Mars 2006 11:43 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 13 Jan 2006 13:56
Messages: 69
Chapeau pour une première chronique 8)

Il a l'air énorme ce film... Il y a tellement d'éléments différentes qu'on dirait presque que les rats n'ont rien à faire dans l'histoire :s


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Mars 2006 12:10 
Hors-ligne
Grand Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Fév 2006 21:11
Messages: 904
Localisation: Dans l'isoloir, en train de faire mon geste citoyen de la main droite.
chaispaquichui a écrit:
Chapeau pour une première chronique 8)


+1

Je l'ai aussi en dvd donc je volontarise pour faire des caps plus grosses et des extraits vidéos (FlaaaaaaasskMpeG !!! ♫ tin tin tin tin ♪♫), une fois que je l'aurais regardé (le flim, pas FlaskMpeg).

_________________
Excellent thread : >>CLIC!<<
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Mars 2006 22:41 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 02 Oct 2003 16:14
Messages: 1057
Localisation: L'Atelier de Tool
Très sympa la chronique et puisque je connaissais qu'un vague résumé de l'histoire je crois que là je vais pas hésiter à mon retour au cash du coin @__@

_________________
"It's no secret that a liar won't believe anyone else..."
The Fly - U2


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr