Forum Nanarland.com
http://forum.nanarland.com/

Python - Richard Clabaugh, 2000
http://forum.nanarland.com/viewtopic.php?f=17&t=8673
Page 2 sur 3

Auteur:  kotat [ 15 Fév 2006 10:45 ]
Sujet du message: 

si je me trompe pas python2 c'est celui avec le serpent de 30 mètres (un python avec une queue de crotale ) qui tient dans une boite d'un mètre cube. et ou sans aucune explication on se retrouve avec deux pythons géants qui s'allient avec une fin spécialement nanar ou l'armée "rase" le batiment qui reste toutefois intact à la fin?
si c'est celui auquel je pense c'est une bouse hors norme. il faudrait que je le revoie :-D

Auteur:  LadyNath [ 19 Fév 2006 2:04 ]
Sujet du message: 

Argh @__@ Bon j'arrive après la bataille moi... Bah, ça va faire répétition mais voilà :cry:

ImageImage

PYTHON
Richard Clabaugh


Phillip J. Roth est un petit artisan de la science-fiction au rabais. Producteur, scénariste et réalisateur, il est coupable de nombreux films généralement produits pour les chaînes câblés (Digital Man et A.P.E.X. , mais aussi Dark Drive, Velocity Trap, Total Reality, Interceptor Force ou encore Deep Core). Des films souvent très semblables et vite torchés. Lorsqu'en 1997 sort Anaconda, qui remporte un petit succès (relatif), c'est tout naturellement qu'il s'empare du sujet (bien que devancé par les frères Hillenbrand, en 1999, avec leur King Cobra) pour le décliner à l'infini par la suite avec Python 2, puis un Boa avant de se sacrifier à la mode du crossover alors en vogue (Freddy vs. Jason, Alien vs. Predator).

Image

L'histoire est simple et mille fois vu : la compagnie Biogene attend la livraison d'un serpent géant pour leurs études. Celui-ci est transporté par avion mais a vite fait de s'échapper, causant le crash de l'appareil. Ayant survécu, il attaque alors les habitants de la petite bourgade du coin. Pendant que les autorités mènent leur enquête, cherchant plus un humain qu'un animal, des hommes du Gouvernement partent à la chasse au reptile…

Image

Si Phillip Roth produit et écrit l'histoire originale, il laisse cependant la réalisation à l'efficace Richard Clabaugh, réalisateur des deux premiers Prophecy ainsi que du quatrième et sixième Démons du Maïs (respectivement un mauvais et un bon opus). Ce qui promettait un minimum de qualité n'est malheureusement pas au rendez-vous et Python s'avère être un bien piètre film. Produit par la chaîne ufo, on devine le budget anémique par le type de support utilisé pour filmer (un grain d'image inexistant garantit qualité DV) ainsi que par ses effets spéciaux des plus ringards.

Image

Dès l'ouverture, un avion en CGI bien lisse et une tempête ultra crédible (ironie) nous mette l'eau à la bouche : Python va être très cheap. Notre serpent géant est une créature entièrement animée par ordinateur avec une maladresse qui fait plaisir à voir. Pas un instant la créature ne semble réelle et son incrustation aux prises de vue réels est une catastrophe. Personne n'est dupe, pas même l'équipe du film qui réduit au final les apparitions du monstres le plus souvent possible (vu subjective avec légère saturation, hors-champ) afin de limiter les dégâts. D'un autre côté nous avons quand même le droit de voir plusieurs fois la créature dans toute sa "splendeur" , ce qui évite au film d'avoir l'air trop malhonnête. A noter qu'il existait une version animatronique du monstre (on peut en avoir un aperçu sur quelques clichés promotionnel) mais qu'il ne fut jamais utilisé…

Image

Du serpent parlons-en justement. Provenant d'Asie du sud‑est, on ignore s'il s'agit d'une évolution naturelle de la nature, d'une mutation causée par l'Agent Orange, ou bien d'une opération secrète du Gouvernement (parce qu'on voit ça tout le temps dans les films…). Une quarantaine de mètres de longueur (129 pieds en fait) , ce "python" est en fait un hybride conçu à partir d'un grand nombre d'espèces de serpents (et est nommé ainsi en rapport au monstre de la mythologie Grecque que tua Appolon). La bête peut alors projeter ses fluides gastriques pour attaquer ses victimes (comprendre : leur vomir de l'acide à la gueule) quand il ne les décapites pas d'un coup de queue (pas de plaisanterie mal placée. Toutefois quant on sait que c'est l'ancienne Playmate Jenny McCarthy qui subit ce sort…). Une créature redoutable doté d'une vision nocturne (qui ne lui servira pas) , capable de muer (sans qu'on se rende vraiment compte du changement de taille) , d'une intelligence redoutable (c'est plutôt les chasseurs qui sont pas très débrouillards) et capable de ramper à une vitesse supérieur à 80km/h (même si on le sème facilement en VTT !).

Image

Si le film marche à l'économie la plus totale, il ne faut donc pas s'attendre à des attaques trop sanglantes et l'apparition de quelques corps squelettiques et liquéfiés devrait déjà nous réjouir. C'est franchement pas grand-chose, mais ça aurait pu être pire, aussi saurons-nous nous en contenter.

A défaut d'effets spéciaux, faut-il se raccrocher à l'histoire malgré le pitch trop classique ? Non plus ! Python est un téléfilm vite emballé (normal puisque produit pour le marché des chaînes câblés et satellites) et se retrouve donc dépossédé de toute créativité ou originalité. Le scénario n'étant qu'un ramassis de clichés usés jusqu'à la corde, rien ne vient déranger le rythme de croisière du film, totalement prévisible de A à Z. Par ailleurs en plus d'être basique, il faudra noter un grand nombre d'incohérences et de passages stupides : le transport du serpent se fait dans un petit avion avec pour tout équipage le pilote et un autre homme, la bête est enfermé dans une simple grosse caisse de bois, le crash d'un appareil de cet taille ne devrait pas passer inaperçu malgré la tempêtes et les deux collines qui le cache mais personne dans la ville ne saura ce qu'il en ait, et on ne parle pas de l'intelligence de nos héros, se réfugiant dans un abris souterrain sans même penser à fermer la porte derrière eux alors que le serpent les poursuit ! Du n'importe quoi peu aidé par certains acteurs quelques peu ridicules…

Image

Nous avons par exemple en guise de héros un type qui n'a pas hésité à piquer la copine de son meilleur ami. Tout sauf viril, nous nous retrouvons avec un jeune minet au sans aucun charisme qui déambule durant presque tout le métrage en costume de cycliste moulant aux couleurs flashy. Ridicule. Passons sous silence le rôle de là dites copine, personnage complètement inutile et qui semble faire la gueule tout le long du film (sauf quand ça se termine tiens !). On pourrait parler aussi du copain punk et de sa copine, piètres comédiens, ou des deux débiles profonds travaillant à l'usine – marrant mais ridicule quand même, mais il faudra surtout mentionner la présence d'un Casper Van Dien (retombé dans l'anonymat depuis Starship Troopers) pas des plus inspiré et affublé d'une petite moustache du plus mauvais goût.

Image

Heureusement certains s'en tirent bien mieux que d'autre, comme William Zabka dans son rôle de shérif adjoint qui vole la place au "héros" (il reviendra par ailleurs dans Python 2). Mais le seul véritable vétéran du film est le sympathique Robert Englund (l'interprète de Freddy Krueger pour les ignares) qui campe son rôle de scientifique de façon sobre mais efficace. Enfin, il faudra noter le duo formé par Scott Williamson et l'ex-playmate Jenny McCarthy, tout bonnement sublime le temps d'une scène de drague hilarante. Et dans un registre bien plus secondaire, on pourra voir dans le rôle du coroner de service un certain John Franklin, le Isaac des Démons du Maïs 1 et 6.

Image

Python semble ainsi bien partit pour être un sombre navet, mais son niveau est heureusement rehaussé par un second degrés volontaire et pleinement assumé. Ainsi malgré des personnages stéréotypés et inexistants, il est toujours amusant de voir cet espèce de shérif adjoint neuneu jouer les sidekicks gaffeurs sans pour autant en faire trop, ce qui n'était pas gagner d'avance, ou encore le héros se faire tabasser par son ex-meilleur ami devant un parc pour enfant. La campeuse se faisant faire un cunnilingus au début du film se révèle avoir une femme pour partenaire, une proie du serpent prise au piège dans sa douche tentera vainement d'aveugler la bête en l'aspergeant de shampoing enfant (qui ne pique pas les yeux !) pour ensuite l'attaquer avec une serviette et l'achever en lui lançant un canard en plastique à la figure ! Et puis il faut voir les mimiques faciales de Jenny McCarthy lorsqu'elle se fait draguer par son agent immobilier sous fond d'une musique délirante. A côté de ça, le quota nanar est très bien respecté avec son serpent géant qui n'est pas foutu de rattraper un cycliste mais qui arrive quand même à rester inaperçus les ¾ du temps malgré sa taille impressionnante. L'air de rien, c'est avec ces petites touches d'humour (volontaire comme involontaire) que Python se laisse suivre sans soucis.

Image

Sûrement le plus mauvais film de son réalisateur (quoique la mollesse d'un Enfant du Maïs 4 pourrait le valoir), lequel tente pourtant de se justifier : non il ne voulait pas faire un simple rip-off d'Anaconda, et son inspiration s'oriente plus vers le classique Tremors ! Le seul rapport entre les deux films étant l'humour et le fait qu'on ne sait pas d'où provienne le serpent (en fait dû à un simple changement de script). Clabaugh essaye aussi de s'expliquer sur la fin plutôt navrante du film, sans aucun climax : il manque en effet tout une scène où l'usine de produit chimique devait exploser à la fin du film (ce qui explique une scène où le héros panique au début du film) , mais qui n'a pas été tourné pour des raisons évidentes de budgets, ainsi qu'un plan final montrant des œufs cachés tout prêt à éclore… Dans le même genre, toute les scènes de sexe entre le couple formé par les personnages principaux ont été coupée (qui a dit dommage ?) , ce qui explique mieux la chaotique dernière scène et le fait que l'héroïne dit être tombée enceinte…

Image

Il faut aussi savoir que si l'affiche du film proclame que le Python du film a été génétiquement conçu par l'homme et qu'il mesure que soixante pied (dix huit mètres), c'est parce que le matériel promotionnel a été vendu sur le premier scénario par là suite réécrit (encore plus basique, celui-ci voyait Robert Englund être le créature du monstre qui s'échappe tout naturellement de son laboratoire)…

Film fauché, Python a beau ne pas avoir de scénario, des effets spéciaux ratés voir inexistants (pas de gore malgré quelques squelettes liquéfiés), un casting très moyen et être aussi jetable qu'un rasoir Bic après consommation, il n'en reste pas moins qu'il remplit son office : divertir son spectateur le temps d'une soirée.


- Natasha d'Ambre -


Python (USA, 2000) , réal : Richard Clabaugh , scén : Chris Neal et Garrison Hershberger & Paul Bogh , d'après une histoire de Phillip J. Roth , mus : Daniel J. Nielsen , avec : Frayne Rosanoff, William Zabka, Robert Englund, Dana Barron, Casper Van Dien, Jenny McCarthy…

Image

Auteur:  Wolfwood [ 19 Fév 2006 12:00 ]
Sujet du message: 

Très bonne chronique Natasha, dommage que tu n'en fasses pas plus souvent. J'apprécie en particulier ce passage:

Natasha d'Ambre a écrit:
La bête peut alors projeter ses fluides gastriques pour attaque ses victimes (comprendre : leur vomir de l'acide à la gueule) quand il ne les décapites pas d'un coup de queue (pas de plaisanterie mal placée. Toutefois quant on sait que c'est l'ancienne Playmate Jenny McCarthy qui subit ce sort…). Une créature redoutable doté d'une vision nocturne (qui ne lui servira pas) , capable de muer (sans qu'on se rende vraiment compte du changement de taille) , d'une intelligence redoutable (c'est plutôt les chasseurs qui sont pas très débrouillards) et capable de ramper à une vitesse supérieur à 80km/h (même si on le sème facilement en VTT !).

:lol:

Il manque peut etre une petite note et un "genre" mais à part ça, bravo, c'est excellent.

Auteur:  LadyNath [ 19 Fév 2006 12:50 ]
Sujet du message: 

Hum merci c'est gentil u_u"

Note : 3/5
Genre : Animalier (euh non en fait j'avoue pas trop savoir comment le classer mais euh...)

Auteur:  H3bus [ 19 Fév 2006 14:21 ]
Sujet du message: 

Heu c'est moi ou j'ai l'impression de m'être cassé le cul pour rien ? :x

Auteur:  H3bus [ 19 Fév 2006 15:09 ]
Sujet du message: 

J'explique un peu ma réaction, d'autant plus amplifiée par la fatigue de la nuit blanche....

Encore tout jeune sur ce forum, j'avais proposé de chroniquer Impossible kid aka l'impossible kid du kung fu pas très longtemps après mon arrivée. On m'avait alors gentiment expliqué que ce film était reservé et qu'il m'était donc fortement conseillé et meme quasiment obligé de laisser tomber et de laisser le chroniqueurs qui a reservé ce film faire son boulot meme si celui-ci était reservé depuis des lustres.

Très bien, j'ai accepté cette règle et j'ai attendu patiemment de trouver un Nanar que personne n'avait reservé ni chroniqué afin de pouvoir à la fois m'entrainer, me perfectionner et avec un peu de chance et beaucoup de travail de réecriture, voir ma petite chronique figurer sur le site.

Maintenant que mes intentions sont claires, je vous explique ce que je vois ...

Citer:
La Salle d'attente :

Monstres géants & Animalier
Ironbob : Blood surf
a-andre : Crocodile
a-andre : Crocodile 2 : Death swamp
((Samscoubi : King Kong revient !))
Gur_PHeR : La Femme-Guêpe
meduse conspiratrice : Pterodactyl (Evil is in the air)
Pytheas : Raging shark
H3bus : Python


Joie ! Je suis dans la salle d'attente, je me dis qu'il y a un espoir !

Et la je me prend une chronique en pleine tronche...

Bon, je me calme et je structure :

1- J'ai respecté la règle des reservations de chroniques, pourquoi ne pas la respecter ???

2- Ce serait une contre chronique j'aurais tout à fait accepter la chose, je suis toujours ouvert aux débats et à la remise en cause mais là, tu es d'accord avec moi ...

3- De plus, j'ai fait des recherches, mais encore une fois, je peux me tromper, et j'ai annoncé clairemement que je reservais cette chronique. Peut être l'avais tu reservée il y a bien longtemps mais dans ce cas, pourquoi ne pas me l'avoir dit, tout simplement ? J'ai passée une nuit entière à rédiger, capser, redimmensionner, sous titrer et hoster mes images afin de faire une chronique bien illustrée ... D'ou ma frustration...

4- Je suis fatigué, je n'ai pas envie de m'ennerver. Je vois très bien ta chronique est très bonne et bien plus fournie questions références cinématographiques que la mienne mais ca m'ennerve. Laissez une chance aux nouveaux et respectez les règles que vous avez mis en place. Je me plie en quatre pour respecter les règles de ce forum car je les trouvent bonnes et voila ...

Bon je vais definitivement me coucher moi ... :evil:

Auteur:  LadyNath [ 19 Fév 2006 23:05 ]
Sujet du message: 

...

Auteur:  Nikita [ 19 Fév 2006 23:13 ]
Sujet du message: 

Le modérateur du forum vos chroniques parle aux nanarlandais :

Des actes d'agression inqualifiables ont eu lieu sur ce forum, violant toutes les conventions diplomatiques précédemment établies. Pour éviter un conflit armé, les belligérants sont invités à trouver une solution intermédiare :

1) Fusion des deux chroniques, en conservant le meilleur de chacune. Le "montage" serait laissé à la discrétion du premier chroniqueur, en sa qualité de membre ayant réservé.
2) Effacement de la seconde chronique.
3) Double chronique, chacun signant son propre texte. Cette solution est la plus "social-démocrate" du lot, mais elle a l'inconvénient d'une certaine lourdeur.
4) Match de catch dans la boue en vue de déterminer qui a le droit de chroniquer.

Les deux chroniqueurs sont invités à s'entendre et à faire part au modérateur de la solution choisie, en vue de préserver la paix civile sur le forum.

En cas de non-résolution par la voie diplomatique, le modérateur procèdera de lui-même à une fusion des deux textes.

Merci de votre attention.

Auteur:  H3bus [ 19 Fév 2006 23:17 ]
Sujet du message: 

Moi je suis tout à fait pour une fusion de nos deux chroniques ;)

Chui un être pacifique mais apres 12 heures de Nanars, faut pas venir me baver sur les rouleaux ^^

Moi je vote pour 1 car je le repete, je reconnais le très bon travail de Natasha !

Je m'occupe du "montage" dès que j'ai l'accord de Natasha et un peu de temps libre :-D

Auteur:  LadyNath [ 19 Fév 2006 23:17 ]
Sujet du message: 

Comme vous voulez...

(certains reconnaitront par cette couleur noire un certain état d'esprit)

Auteur:  LadyNath [ 20 Fév 2006 0:09 ]
Sujet du message: 

Boooooooooooooooooooon ^^

Cuicui les ptits oiseaux bonjours ^^ Tout est beau tout est bien ^^

Voilà on m'apprend que j'ai merdée et donc que je dois présenter des excuses, bien bien ^^

Alors pour ma défense voilà : Ca fait un loooong moment que j'avais pas remis les pieds ici, j'avais complètement oubliée l'histoire des réservations de chro et donc quand je suis revenues ça ne m'a pas sauté aux yeux que tu avais abattu un certains travail et qu'il fallait le bousiller comme ça ^^"

Donc euh j'avais mis cette chro parce que ça faisait un moment que j'en avais pas fait (et surtout jamais une vrai) et que j'avais envie de m'amuser à la poster parce que j'arrivais pas à dormir l'autre soir et donc que j'avasi rien de mieux à faire et euuuh.....

Enfin bref, je suis sincèrement désolée pour osé prendre la place d'une chro réservée d'autant plus que je dis grossièrement la même chose (et en plus j'ai placées quelques photos identique)...

Après bon moi je m'en fous de ma chro, je l'ai sur le DD et puis j'y attache aucune espèce d'importance, alors y a pas de soucis pour la supprimer, c'est pas un problème.

En espérant que ça vous soulage, au revoir et bien à vous ^^

Veuillez agréer madame, monsieur, l'expression de mes sentiments les plus distingués, que le bonheur submerge votre maison avec des confettis, des serpentins et des ptits anges tous nus.

Auteur:  alfie [ 20 Fév 2006 0:11 ]
Sujet du message: 

ça veut dire qu'y aura pas de combat de catch dans la boue ? :(

Auteur:  Raccoon [ 20 Fév 2006 16:38 ]
Sujet du message: 

je veux bien le match de catch mais qu'on remplace h3bus par une autre .. bon au hasard Tante Pony ....

Bien sur vous n'êtes pas obligée d'être habillée ( je vois madame faire la lessive souvent alors je me rends bien compte que c'est embêtant les habits sales)

Auteur:  LadyNath [ 20 Fév 2006 16:41 ]
Sujet du message: 

"CENSORED" <-- Réplique de Eddie Murphy dans Bowfinger à la fin du film dans le film ("La Pluie Molle")

Auteur:  Raccoon [ 20 Fév 2006 16:44 ]
Sujet du message: 

tu veux une autre que tante pony ? parce que on peut trouver hein

Auteur:  LadyNath [ 20 Fév 2006 16:45 ]
Sujet du message: 

Retourne dans ta production Michael Bay, traitre.

Auteur:  nanja monja [ 20 Fév 2006 16:45 ]
Sujet du message: 

Raccoon a écrit:
tu veux une autre que tante pony ? parce que on peut trouver hein


on n'a qu'à mettre daphné, comme ça on filme le tout, une blonde et une brune ça rend bien à l'écran :-D

Auteur:  rilaxe [ 19 Mai 2006 11:53 ]
Sujet du message: 

Petit nanar sans envergure: sympa une fois mais j'y reviendrai pas...

Auteur:  le flibustier [ 22 Juin 2006 18:27 ]
Sujet du message: 

ce soir ( 22.06 .06 ) à 20 h 45 il y a justement du python 2 à la télé ,sortez l' antivenin et réglez la vidéo sur RTL9 ( en tout cas c'est ce que je vais faire, j'en ai vu des diarhées avec du reptile géant au programme , mais pas celui-ci ! ) par contre il y a le très nanar
BOA qui est trop pourrave avec l'acteur qui fait superman de la série " Lois et Clark " et sinon le plus classique "annaconda" avec le méchant qui se fait dégueuler par le serpent et qui fait un petit coucou à la caméra avec un petit clin d'oeil malicieux ( une daube également ) ...

Auteur:  alfie [ 01 Avr 2007 12:27 ]
Sujet du message: 

http://www.rclabaugh.com/python.html

Une interview sympa du realisateur expliquant entre autres les incoherences et les problemes de budget.

Page 2 sur 3 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/