Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 16 Juin 2019 21:58

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Alive - Frédéric Berthe, 2004
MessagePublié: 20 Avr 2006 13:28 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Déc 2004 13:12
Messages: 2364
Localisation: Perdu dans les beaux yeux de Phoebe Dollar
http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... film=alive

Alive

Catégorie: Musical
Genre: Nanar Academy
Pays: France
Durée: 1h20
Année: 2004
Avec: Richard Anconina, Maxim Nucci, Valeria Golino, Lionel Abelanski, Laëtitia Lacroix, Eric Naggar …
Réalisé par: Frédéric Berthe

Sur le plan télévisuel, l'année 2001 aura été pour la France le théâtre de l'arrivée d'une nouvelle émission, j'ai nommé Loft Story. Précurseur d'un genre nouveau, la télé réalité, le concept a depuis été décliné à outrance, tantôt avec des célébrités dans une ferme ou dans une caserne, des jeunes européens dans une villa ou plus sobrement en programme du type télé crochet, visant à nous faire découvrir la "star" de demain. Souvent décriés, ces concepts ont néanmoins suscité un engouement certain, surtout pour la jeune génération et les téléphages déviants.

Comme tout ce qui marche est déclinable, il paraissait évident que des producteurs de cinéma allaient, à un moment ou à un autre, s'attaquer au phénomène pour profiter du filon. "Alive" s'inscrit dans cette logique et nous livre ainsi le pendant cinématographique d'émissions tels que "Popstars", " A la recherche de la nouvelle star" sans oublier "Star Academy"... si bien qu'on se demande pourquoi le film ne porte pas le nom de "Star" quelque chose. Ajoutons à cette recette une louche de comédie musicale, revenue à la mode par la faute de "Notre Dame De Paris", et il est certain que l'amateur de bonne musique peut déjà se retourner dans sa tombe.

Image


Le scénario nous narre l'histoire d'Alex Meyer, metteur en scène de comédies musicales. Après avoir connu une période difficile suite à un divorce, il décide de remonter la pente et de mettre en chantier un nouveau projet, tout en tentant de reconquérir sa femme. Mais les années ont passé et le pauvre Alex se voit contraint de monter seul son nouveau spectacle, suite au refus de son producteur de l'aider dans sa tache. Mais Meyer, il en a rien à foutre de tous ces gens du métier. Il va leur montrer à ces ronds de cuirs qu'avec de l'obstination et des jeunes de talents, il peut le réaliser son show. Après avoir convaincu l'un des ses amis de prêter son entrepôt en guise de salle de spectacle, il trouve en Mathieu un jeune compositeur, capable de lui écrire des musiques. Mais Mathieu, la célébrité ça ne l'attire pas. De toute façon, les responsables des maisons de disques, ce sont tous des pourritures capitalistes et on lui enlèvera pas sa liberté de pensée. Après un premier refus, il se laissera toutefois séduire, en quelques minutes, preuve que toute loyauté est flexible.

Nos deux larrons doivent toutefois faire vite: ils ont trois mois pour mener à bien leur folle entreprise, délai au delà duquel la salle ne sera plus disponible. Ne leur reste plus alors qu'à trouver les différents membres de leur troupe afin de les entraîner, dans un délai très court, à chanter de la soupe formatée FM et à bouger sur des chorégraphies digne d'un Maurice Béjart sous acide. C'est toutefois sans compter, sur l'ancien producteur d'Alex qui va tout faire pour l'empêcher de réaliser son projet, comme ça, sans raison, preuve que les membres des institutions, ce sont vraiment rien que des ordures et des enfoirés de première.

Image
Gniak, gniak, gniak, c'est moi le méchant producteur

La trame à beau atteindre péniblement le rase motte aux dessus des pâquerettes, respecter absolument tous les codes du genre et donner dans le manichéisme primaire à fond les ballons, on sent surtout que son concepteur sait à qui il vend son produit, à savoir le jeune, être curieux aux moeurs bizarres, qui en bon amateur de realtv a fatalement du yogourt dans le citron, c'est tout du moins ce que semble penser le créateur de cette histoire. On peut en effet très difficilement trouver une autre explication, tant cette intrigue recèle d'éléments prenant très ostensiblement le spectateur pour un imbécile. Ainsi, on pourrait déjà souligner les grosses ficelles du scénario et par exemple, se poser la question de savoir comment Alex, que ce soit en allant à la supérette ou au bistrot du coin, arrive à trouver un chanteur exceptionnel ou un danseur fabuleux en la personne d'un caissier ou d'un cuistot, par le plus grand des hasards. On a beau dire qu'il a du flair, je trouve plutôt qu'il a le cul bordé de nouilles.

Image
Image


Image
Image
Image
Indispensable en cuisine: les chaussures de claquettes!


Ensuite, de part ces clins d'oeils et ces emprunts flagrants. Toute personne suivant de manière plus ou moins assidu la télé réalité à vocation musicale vous dira qu'elle obéit à un certain nombre de poncifs, qui reviendront de manière quasi-systématique: prises de têtes entre les membres du jury, moqueries de ces derniers lors des auditions face à des candidats en roue libre, soucis de dernières minutes mettant en péril la réussite du projet… . De même, tous individu ayant déjà vu un film de ce genre vous dira que c'est presque toujours la même chose à savoir un homme qui, envers et contre tous, va partir de zéro et après moult péripéties, triompher des institutions. Et bien très étonnement Alive, n'oublie aucune de ces règles et va se faire un devoir de se lancer dans une accumulation de clichés éculés assez impressionnante, offrant ainsi une caricature involontaire de tous les tics de ces programmes.

Image
"Moi, j'aime bien celle-là, elle a une superbe voix…
-Pas d'accord, il se passe rien, elle chante comme une merde."


Image
Image
Image
Image
Le Charlie Oleg des années 2000: cet homme est grand.


On aurait toutefois tort de ne s'attacher qu'à cette aspect tant, au delà d'une intrigue archi prévisible, singeant les codes les plus grotesques de ces genres, le reste du film se vautre également dans une nanardise assez plaisante.

Commençons par la musique, ingrédient au combien essentiel de ce genre de film bien que, à la limite, on ait déjà fait des films d'action sans action, alors pourquoi pas des comédies musicales sans musiques. Et à la vérité, cette dernière idée aurait été à creuser dans le cas qui nous intéresse. En effet, dire que la guimauve qui nous est imposé ici ne vole pas bien haut serait un bien faible euphémisme, mais si on ajoute encore à cette aspect que ce sont toujours les mêmes rengaines qu'on nous inflige et qu'elles arrivent la plupart du temps sans prévenir, alors là, on en arriverait presque à des extrémités visant à vouloir se percer les tympans au fer à souder. De là à imaginer qu'un tel matraquage viserait à abrutir le public pour que ce dernier aille acheter la BO du film en sortant du cinéma, il n'y a qu'un pas que nous ne permettrons pas de franchir.

Image
Après le "evil saxophoniste" de La Nuit Du Risque, le "evil guitariste" de Alive.

Image
"On cooouuuurrrrttt apppprrrèssss l'amouuuuuuuurrrr…". Bon sang, ma tolérance à des limites mais il ne faut pas exagérer.


Autre élément prêtant allégrement le flanc à la critique, l'interprétation des comédiens. On pourrait déjà parler de Richard Anconina qui est aussi crédible en chorégraphe que Steven Seagal en acteur shakespearien. Cela étant, qu'il court après un serial killer ou joue un gars du sentier, il a toujours le même bagage d'expressions alors pourquoi pas un metteur en scène de comédie musicale, me direz vous. On a beau nous dire qu'il s'est entraîné pendant trois mois pour le rôle, dès qu'il s'agit de danser, Richard a autant de grâce qu'une loutre pétée au schnaps. On notera d'ailleurs une certaine lucidité chez le réalisateur qui a quand même la présence d'esprit de limiter au strict nécessaire, les scènes où on peut le voir bouger son corps.

Image
Alex téléphonerait-il à un producteur ne se trouvant pas dans le même film que lui?

Image
Image
Image
Pia-pia-pia dans ton corps, Richard, give me the step.

Mais la véritable révélation du film, c'est Maxim Nucci qui se révèle être un acteur particulièrement mono expressif. A part deux petits sourires sur la fin, c'est le calme plat et on sent bien que le Maxim, la comédie, c'est pas son truc. On n'en voudra toutefois pas trop à ce dernier, étant donné qu'il ne prétend pas être un comédien et que sa participation au projet n'est du qu'à la proposition d'Anconina de lui faire jouer le rôle de Mathieu, Maxim Nucci ne devant, dans un premier temps, que composer la musique du film. Là encore, faut il voir un coup marketing de la production, de mettre en avant un musicien sans aucune expérience dans le domaine dramatique et dont la grande particularité est d'être ou d'avoir été, demandez à votre concierge si ça vous intéresse, le petit ami de la première gagnante de la Star Ac, Jennifer? Dans le même registre tout en retenu, on signalera également le jeu d'Eric Naggar, interprétant le producteur véreux, qui ne se force pas des masses, semblant se demander continuellement ce qu'il fait dans cette galère.

Image

Image
Image
Eric Naggar, démonstratif à souhait.


Pour compléter ce casting, on peut aussi noter la présence de Lionel Abelanski, donnant tout ce qu'il a dans le répertoire du pote près à tout pour son ami, et Valeria Golino, qui même s'il elle est livrée à elle-même, donne le minimum syndicale et reste sans doute le personnage le moins ridicule du film. Niveau seconds rôles, c'est pas non plus l'allégresse que ce soit des petits caméos de participants de télé réalité et de comédies musicales, histoire de bien enfoncer le clou, ou de parfaits inconnus surenchérissant dans leur coté "djeun's". On n'oubliera pas non plus le rôle au combien dispensable de Julien Courbey, toujours aussi insupportable dans son traditionnel personnage de bon petit gars des "tésci" débrouillard.


Image
Méfiez-vous: là où il y a un Julien Courbey, il y a toujours arnaque.

Image
Oh tiens Santi, de popstars…


Image
… et là, Christophe de la nouvelle star 4(bon ok, il a fait l'émission après le film, mais quand même!)

Image

Image
Le djeun's prend toujours des pauses super stylées, bien naturelles.

Image
"Belphegor, la Beuze et maintenant ça… putain de tiers prévisionnel!"


En même c'est bien gentil de tirer à boulets rouges sur les acteurs mais faut aussi entendre ce qu'on leur fait dire car niveaux dialogues, on tient là quelques perles de cultures. Globalement d'une banalité affligeante, certaines répliques atteignent une dimension supplémentaire de part leurs magnifiques stupidités, nous laissant souvent dans l'incrédulité la plus totale, se demandant si ce que nous venons d'entendre n'est pas le fruit de notre imagination.

Image
Problème de poids? Essayez le régime Anconina!

Image
Taille et talent: une histoire de proportion?

La réalisation du film, quand à elle, n'est pas en reste. Non pas qu'elle soit fondamentalement mauvaise, mais plutôt de part ses constantes tentatives de donner dans l'effet de style à tout prix: ralentis lors des passages émotions, noir et blanc pour montrer un flash-back, divisions de l'écran en plusieurs parties pour révéler les pensées du héros… même si certaines de ces idées sont assez bonnes, on a quand la sensation cruelle que le metteur en scène, tout content de réaliser un film, a voulu tenter un maximum de chose même lorsque cela n'est pas vraiment opportun, pour au final desservir les scènes où elles sont employés.

Image
Allo Jack? Votre mission est d'empêcher Frédéric Berthe de faire un nouveau film, vous avez 24 heures.

Image

Image


Image

Pour conclure, on peut qualifier Alive de petit nanar sympathique, qui prend toute sa dimension lorsqu'on est coutumier de la télé réalité et qu'on le compare à celle-ci, tant tout les codes de ce genre y sont respectés à la lettre. Bien que possédant des longueurs, son canevas prévisible fleurant bon les thèmes archi-rabachés des comédies musicales, ses dialogues franchement crétins et son interprétation calamiteuse le font définitivement basculer du coté obscur du cinéma. Il est aussi la preuve que, à force de prendre son public potentiel pour plus bête qu'il ne l'est, on s'expose aux reproches pour finir comme l'arroseur arrosé…. trempé jusqu'au cou sous un raz de marée de critiques.

Image
Merde, encore un de mes films chroniqués sur nanarland! Tu vas voir qu'ils vont faire ma bio, ces cons.

Image
Quoique en même temps j'avais pas vu, il est quand même pas terrible ce film.

Image
Allo? Richard? Ouais, c'est ton agent, non c'est pour te dire qu'on prépare Six-Pack II, alors je me demandais…

Wolfwood 2/5

Spéciale dédicace à Nikita pour son aide.
--------------------------------------------------------------------
Conne de rareté

1/Courant

Un DVD édité par TF1 vidéos (tu parles d'un hasard!) est facilement trouvable en grandes surfaces, aux alentours de neuf euros. A ce prix là, ne comptez pas trop sur des bonus: le film, une bande annonce et l'affaire est pesée.

N'hésitez pas non plus à découvrir la bande originale, tout aussi riche en texte d'une rare profondeur comme "Dis à l'amour que tu m'aimes" ou encore "la femme est l'avenir du futur": tout un programme.

Image

----------------------------------------------------------------------

_________________
la-li-lu-le-lo


Dernière édition par Wolfwood le 15 Mai 2006 17:59, édité 5 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 13:32 
Hors-ligne
Plante vivace ornementale
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Jan 2004 0:17
Messages: 7805
Localisation: Ici...là, juste à droite
hahahah un film qui se devait d'etre ici !

je sais pas si t'étais au courant, mais Labroche projetait d'en faire la chro depuis qu'il l'a vu (gratuitement) au cinéma :-D

(au pire, certains diront que c'est bien fait pour lui et qu'il a encore plein de chronique à se faire piquer :-D )

_________________
Citer:
Nanaralnd et une bon site (je connaisais pas) mais il abuse defois, mettre the punisher ou armaggedon il peuvent aller ce pendre.

Forumeur anonyme, quand tu nous tiens....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 13:39 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Déc 2004 13:12
Messages: 2364
Localisation: Perdu dans les beaux yeux de Phoebe Dollar
wallflowers a écrit:
hahahah un film qui se devait d'etre ici !

je sais pas si t'étais au courant, mais Labroche projetait d'en faire la chro depuis qu'il l'a vu (gratuitement) au cinéma :-D

(au pire, certains diront que c'est bien fait pour lui et qu'il a encore plein de chronique à se faire piquer :-D )


Bah ecoute, moi je suis passé par la salle d'attente où le film ne se trouvait pas. C'est leur faute aussi aux modos et admins: ils ont qu'à passer par cette étape aussi et signaler les chroniques qu'ils projettent de faire, déjà que j'ai falli avoir le coup avec RICO et la chronique de Diamond Ninja Force. Cela tiendrait qu'à moi, je leur mettrait une puce sous cutanée pour pas respecter les régles, ça se croit tout permis parce que c'est au pouvoirs, mais tous les mêmes... vas-y Ginou, une autre c'est ma tournée. :kneudrink:

_________________
la-li-lu-le-lo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 13:42 
Hors-ligne
Plante vivace ornementale
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Jan 2004 0:17
Messages: 7805
Localisation: Ici...là, juste à droite
désolé, on vient de m'apprendre qu'on va supprimer ton compte















sinon, je tiens à dire que le heros dans le film joue de la gratte (pour de vrai) plutôt bien

_________________
Citer:
Nanaralnd et une bon site (je connaisais pas) mais il abuse defois, mettre the punisher ou armaggedon il peuvent aller ce pendre.

Forumeur anonyme, quand tu nous tiens....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 14:34 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13165
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
Wolfwood avait déjà réservé Alive depuis un moment sans que La Broche ne réagisse. :wink:

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 14:36 
Hors-ligne
Plante vivace ornementale
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Jan 2004 0:17
Messages: 7805
Localisation: Ici...là, juste à droite
Nikita a écrit:
Wolfwood avait déjà réservé Alive depuis un moment sans que La Broche ne réagisse. :wink:


ho tu sais, moi et les messages des communistes comme toi :-D

_________________
Citer:
Nanaralnd et une bon site (je connaisais pas) mais il abuse defois, mettre the punisher ou armaggedon il peuvent aller ce pendre.

Forumeur anonyme, quand tu nous tiens....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 14:45 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13165
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
wallflowers a écrit:
Nikita a écrit:
Wolfwood avait déjà réservé Alive depuis un moment sans que La Broche ne réagisse. :wink:


ho tu sais, moi et les messages des communistes comme toi :-D


Enculé de Sarkozyste lyonnais. :-D

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 15:01 
Hors-ligne
Maître des fakes(ulant)
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Sep 2003 12:15
Messages: 5028
ça manque de caps de Valeria Golino et Sonia Lacen (ex-Ali Baba, le 1er gros four en comédie musicale à la mode de l'époque. En 2001, elle a enregistré la bande originale du film Vercingétorix où elle interprète notamment Le Rêve d'un Homme, le générique de fin du film.) :-D

_________________
http://www.script-o-film.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 15:22 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 31 Juil 2004 13:12
Messages: 1436
Localisation: Devant un ordinateur.
Tiens c'est curieux, j'ai soigneusement évité ce film à sa sortie.
Citer:
http://membres.lycos.fr/squeele/connist ... uette3.jpg
Indispensable en cuisine: les chaussures de claquettes!

MOAHAHAHAHAH!!!! Fred Astaire n'aurait pas fait mieux!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 16:08 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 16:09
Messages: 4809
Localisation: Ploumizolin
Bon, retenez bien ce texte parce que demain, il n'en restera rien. C'était pourtant pas un secret que je préparais la chro bordel de merde :evil:




























































MOUHAHAHAHA :-D

Je rigole. Je suis le premier à dire que les réservations sont indicatives et qu'il ne faut pas non plus ne pas chroniquer un film sous pretexte que quelqu'un a souhaité le chroniquer des mois auparavant.
Et pis au pire, je ferais une double chronique. Bon je l'ai pas encore lue (je suis au travail), mais moi je lui mettrai un bon 3/5. Franchement "la femme est l'avenir du futur" il falllait oser. Je ne parle pas de "dit çà l'amour que tu l'aimes".

_________________
"Heureusement pour l'harmonie du post-apo international, le casting termine dans une carrière abandonnée."
©Kobal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 16:10 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Nov 2004 0:23
Messages: 2819
Localisation: Club du troisième âge de Roswell sur Goujon
:worship: :worship: :worship: :worship: :worship:

Putain, encore une grande source d'inspiration à la Française après 'Bouge!' et les Michael Youn...

Image
Merde, encore un de mes films chroniqués sur nanarland! Tu vas voir qu'ils vont faire ma bio, ces cons.

Franchement, il le vaut bien...

_________________
"Croyez-le ou non, mais entendre Bruel parler de foot, c'est encore plus insupportable que de l'écouter chanter" Le blog de Raymond


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 17:31 
Hors-ligne
Le Magic Tchernia du nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 23:11
Messages: 3101
Localisation: Grenoble compatible
Excellente chronique, c'est vrai qu'Anconina mérite sa bio, à force de tourner dans n'importe quoi...

Ce qui me fait penser... Faut que je remette la main dessus mais je reserve le Grand Pardon 2 !

_________________
Monsieur le Chien: un blog BD indispensable :
http://www.monsieur-le-chien.fr/

"Mon pied trouvera ton cul même dans l’au-delà."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 17:38 
Hors-ligne
Maître des fakes(ulant)
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Sep 2003 12:15
Messages: 5028
Le grand pardon 1 ou 2 ,c'est quand meme bien chiant :-D

_________________
http://www.script-o-film.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 18:27 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13165
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
RICO a écrit:
Excellente chronique, c'est vrai qu'Anconina mérite sa bio, à force de tourner dans n'importe quoi...

Ce qui me fait penser... Faut que je remette la main dessus mais je reserve le Grand Pardon 2 !


Anconina ne joue pas dedans. :?:

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 19:22 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Déc 2004 13:12
Messages: 2364
Localisation: Perdu dans les beaux yeux de Phoebe Dollar
La Broche a écrit:

Et pis au pire, je ferais une double chronique. Bon je l'ai pas encore lue (je suis au travail), mais moi je lui mettrai un bon 3/5. Franchement "la femme est l'avenir du futur" il falllait oser. Je ne parle pas de "dit çà l'amour que tu l'aimes".


Je n'ai mis que 1.5 car je n'avais pas de moyen de comparaison, je n'ai pas encore vu d'autres films de ce genre comme "Xanadu" ou "Glitter" par exemple, si bien que je ne savais pas trop si ce film etait meilleur ou moins bien que ces derniers. En général, ça m'aide pour la notation, d'avoir vu un long métrage appartenant à la même catégorie, là c'était différent. Mais c'est vrai que ne serait ce que pour les deux dialogues que tu viens de citer, ça vaut un demi point supplémentaire. Quand j'aurais le temps, j'essairais de les mettre en extraits audios. :-D

Merci pour tous vos compliments. :D

_________________
la-li-lu-le-lo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 19:50 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Oct 2004 18:44
Messages: 1796
Localisation: marseille putaing, cong ! tous des fadas ces luteciengs !
trés bonne kro qui m'a bien amusé car j'ai vu ce bidule sur canal il y a quelques semaines deja...
franchement, la kro est bien meilleure que le film qui est plus un gros navet qu'un bon nanar, enfin, c'est mon opinon ( que je partage d'ailleurs :-D ).
anconina est une veritable enigme pour moi. je serais producteur, je ne miserais pas un kopek sur lui et pourtant il a une filmo bien fournie... :?: :?: c'est pourtant pas le gars qui fait se deplacer les foules lorsque son nom est sur une affiche ( à plus forte raison si ses films sont pourris )...

_________________
Une scène que même le bon Dieu n'oserait imaginer
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 22:49 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Juin 2005 3:16
Messages: 1180
Localisation: Trolleur Atitré de Nanarland
pytheas a écrit:
trés bonne kro qui m'a bien amusé car j'ai vu ce bidule sur canal il y a quelques semaines deja...
franchement, la kro est bien meilleure que le film qui est plus un gros navet qu'un bon nanar, enfin, c'est mon opinon ( que je partage d'ailleurs :-D ).
anconina est une veritable enigme pour moi. je serais producteur, je ne miserais pas un kopek sur lui et pourtant il a une filmo bien fournie... :?: :?: c'est pourtant pas le gars qui fait se deplacer les foules lorsque son nom est sur une affiche ( à plus forte raison si ses films sont pourris )...


Faut bien qu'il mange, et dans ce milieu on peut toujours compter sur les amis pour se trouver un cachet.

Je pense que la kro est meilleur que le film, au moins on s'affranchit de la bande saison de ce truc. Dans le genre, ca fait penser à bouge, ou à Honey la version US sorti à la même époque à peu près.

_________________
" Si on supprimait tous ce qui nous rend dingue, toute la société y passerait: le mariage, la guerre, le métro, les abattoirs, les clapiers, les tables d'opérations, etc"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 23:39 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13165
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
pytheas a écrit:
anconina est une veritable enigme pour moi. je serais producteur, je ne miserais pas un kopek sur lui et pourtant il a une filmo bien fournie... :?: :?: c'est pourtant pas le gars qui fait se deplacer les foules lorsque son nom est sur une affiche ( à plus forte raison si ses films sont pourris )...


C'est parce qu'il est juif et homosexuel. :-D

Blague à part, il est bon dans certains films : Tchao pantin, Itinéraire d'un enfant gaté...

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Avr 2006 23:48 
Hors-ligne
Le Magic Tchernia du nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 23:11
Messages: 3101
Localisation: Grenoble compatible
Nikita a écrit:
RICO a écrit:
Excellente chronique, c'est vrai qu'Anconina mérite sa bio, à force de tourner dans n'importe quoi...

Ce qui me fait penser... Faut que je remette la main dessus mais je reserve le Grand Pardon 2 !


Anconina ne joue pas dedans. :?:


Oui je sais mais bon ça m'est venu comme ça par association d'idées... j'ai jamais dit que j'étais très sain d'esprit.

_________________
Monsieur le Chien: un blog BD indispensable :
http://www.monsieur-le-chien.fr/

"Mon pied trouvera ton cul même dans l’au-delà."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 21 Avr 2006 8:42 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Nov 2004 0:23
Messages: 2819
Localisation: Club du troisième âge de Roswell sur Goujon
alfie a écrit:
Le grand pardon 1 ou 2 ,c'est quand meme bien chiant :-D


Surtout, Arcady est un naze, mais 'Le grand pardon 1 et 2' reste ses meilleurs films qui se font surtout charcler parce qu'il s'agit d'une exploitation de la filière du 'Parrain'... J'ai le souvenir d'avoir bien ri devant 'L'union sacrée' (mais il faudrait que je lui donne une deuxième chance) mais pas devant ces deux films où Trintignant dans le premier et Walken dans le second arrivent à sauver la mise... :?

Quant à Anconina, il a fait de bons films en début de carrière: 'Tchao Pantin', 'Police'... Par contre, il n'est pas du tout bon dans le registre comique, même dans les 'La vérité si je mens...' qui sont surtout drôles grâce aux seconds rôles...

_________________
"Croyez-le ou non, mais entendre Bruel parler de foot, c'est encore plus insupportable que de l'écouter chanter" Le blog de Raymond


Dernière édition par enzosullivan le 21 Avr 2006 12:18, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr