Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 23 Sep 2019 19:20

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Cartel - Ridley Scott - 2013
MessagePublié: 14 Nov 2013 1:06 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Avr 2007 0:13
Messages: 3337
Michael Fassbender est avocat. Il se lance dans une combine de traffic de drogue avec l'aide de Javier Bardem et Brad Pitt. Quelquechose se passe mal. Et soudain c'est l'escalade dans la violence.

Image


Cartel est un scénario original de Cormac McCarthy. C'est un film aussi bavard qu'elliptique. C'est aussi noir et désespéré que No Country For Old men et vous ne verrez plus jamais Cameron Diaz de la même manière.

Un film sur le poids des conséquences, ou, pour reprendre Eaux sauvages : "en faisant ce que vous faites, vous ne faites que précipiter les raisons qui ont fait que vous avez fait ce que vous avez fait".


Personnellement, j'ai beaucoup aimé.

Image


Critique complète ici : http://kevo42.free.fr/?Cartel-Ridley-Scott

_________________
"But you say : Oh, when love is gone, where does it go ? And where do we go ?" (Arcade Fire - Afterlife)

Je n'aime pas Scorsese (c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais vu aucun de ses films). (Elessar - sujet Le loup de wall street)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cartel - Ridley Scott - 2013
MessagePublié: 14 Nov 2013 13:27 
Hors-ligne
Grand Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Sep 2005 16:13
Messages: 840
Localisation: sur les plateaux de tournage No1, No4, No10, No12, No30, No51, No62
Assez déçu, le scénar de Mc Carthy est un non scénario de ciné, restent quelques belles images et une certaine tension due à l'attente du déluge de violence annoncé; les acteurs font le taf mais au final un sentiment d'inachevé, franchement je me suis dit " tout ça pour ça?"
Sinon il y a un passage que je n'ai pas du tout compris; après que le counselor reçoit une enveloppe on a un plan assez court sur une décharge ou un corps est mis à jour par des pelleteuses.
Qui a compris de qui il s'agissait?
Je n'ai pas du tout trouvé ça nihiliste comme je l'ai lu dans certaines critiques, plutôt le contraire; Ne faites pas de trafic de dope hein? Ca peut trèèès mal finir

_________________
Gondoliers: attention aux requins!
« Fast & Furious 7 » ? « Un film sur des cons qui font les cons dans des voitures de cons alors que l’acteur est mort dans une voiture con. » François Forestier


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cartel - Ridley Scott - 2013
MessagePublié: 14 Nov 2013 16:16 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Avr 2007 0:13
Messages: 3337
Gros spoiler de la mort en réponse à Michalon :

Citer:

L'enveloppe contient un snuff movie mettant en scène sa femme. Le cadavre jeté porte la même robe rouge qu'elle portait lors de son enlèvement.


_________________
"But you say : Oh, when love is gone, where does it go ? And where do we go ?" (Arcade Fire - Afterlife)

Je n'aime pas Scorsese (c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais vu aucun de ses films). (Elessar - sujet Le loup de wall street)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cartel - Ridley Scott - 2013
MessagePublié: 14 Nov 2013 21:22 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 23 Sep 2012 15:57
Messages: 113
Localisation: quelque part dans le 78
Dans le topic "en novembre j'ai maté" j'ai dit que j'avais trouvé ce film mou.
Pourtant je me suis dit lors de la projection que moi qui aime les films qui sortent des sentiers battus je devrai être comblé.
Car ce film a le mérite de ne pas suivre bêtement un canevas préétabli.
Mais je me suis quand même emmerdé, les dialogues de sexes sont juste sans intérêt et le scénario convient plus à un livre qu'a un film.
La critique de KEVO42 m'a quand permis de mieux comprendre ce film et donc des réévaluer mon avis à la hausse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cartel - Ridley Scott - 2013
MessagePublié: 15 Nov 2013 8:58 
Hors-ligne
Grand Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Sep 2005 16:13
Messages: 840
Localisation: sur les plateaux de tournage No1, No4, No10, No12, No30, No51, No62
Merci kevo42 pour l'éclaircissement: en effet c'est glaçant... sinon un peu comme spread-is-wing j'ai revu le truc à la hausse après ta critique, moi aussi j'aime bien les films différents, non linéaires etc...

_________________
Gondoliers: attention aux requins!
« Fast & Furious 7 » ? « Un film sur des cons qui font les cons dans des voitures de cons alors que l’acteur est mort dans une voiture con. » François Forestier


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cartel - Ridley Scott - 2013
MessagePublié: 15 Nov 2013 13:38 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Avr 2007 0:13
Messages: 3337
Bon, ok, faire revoir Cartel à la hausse, c'est fait. Maintenant, à nous deux amours troubles (gigli) !

_________________
"But you say : Oh, when love is gone, where does it go ? And where do we go ?" (Arcade Fire - Afterlife)

Je n'aime pas Scorsese (c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais vu aucun de ses films). (Elessar - sujet Le loup de wall street)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cartel - Ridley Scott - 2013
MessagePublié: 21 Nov 2013 11:39 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 02 Oct 2003 9:05
Messages: 1698
Localisation: incertaine
ce n'est pas un mauvais film, c'est juste un film pas tres excitant, même si il est relativement fin sur le fond.

je le compare juste aux deux autres adaptations de Cormac McCarthy, No country for old men ou the road. et dans les deux cas, j'avais trouvé ca beaucoup plus impliquant, plus prenant.
il a peut etre ecrit avec The counselor un bon roman mais ca ne fait pas un film réussi. il y a bien le theme du mauvais choix et de ses conséquences. mais trop d'ellipses à mon gout et pas une scene marquante (je peux regarder dix fois la scene de javier Bardem dans la station service dans NCFOM). là, il y a zero tension, juste un enchaînement d'actes.

trop subtil pour moi

_________________
"We have a portable potty"

"les hommes sont monogames, ils ne peuvent pas répondre au téléphone et faire autre chose en même temps" (sagesse populaire entendue dans un train)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cartel - Ridley Scott - 2013
MessagePublié: 29 Déc 2013 16:55 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Personnellement, j'ai plutôt bien aimé, surtout grâce au don de Ridley Scott pour rythmer son intrigue de façon à ce qu'on ne voie pas le temps passer, les scènes de discussion au découpage soigné alternant avec des séquences d'action parfaitement orchestrées.

Pour moi, ce film c'est un peu un anti-Scarface, un film qui refuse de glorifier les hors-la-loi et les barons de la drogue, refusant de leur donner un visage, ce qui les rend plus inquiétant encore. Ici, tous les personnages ayant un semblant d'humanité prennent cher, que ça soit physiquement ou émotionnellement et même s'ils avaient l'air à l'abri. C'était à mon sens très bien vu de faire en sorte que l'enfer commence par une action de Michael Fassbender qui n'avait en apparence aucun lien avec les activités illicites dans lesquelles il se lançait. A partir de là, tout le monde est condamné et le seul à s'en sortir vivant sera traumatisé jusqu'à la fin de sa vie (le coup du DVD, c'est juste horrible...).

De plus, tous les acteurs sont vraiment excellents, de Michael Fassbender à Javier Bardem et ses discussions azimutées en passant par Brad Pitt et surtout Cameron Diaz dont on devine la froideur et la folie par ses regards appuyés, étant la seule ici à avoir conscience du fait que tout individu qui touche par quelque degré de séparation que ce soit à l'univers des Cartels est un mort en sursis. Et c'est ce qui se passe, tous vont être impitoyablement broyés par le Cartel, sans que l'on ne voit jamais vraiment les décideurs.

Enfin, le personnage de Brad Pitt a droit à ce qui sera sans doute une des morts les plus horribles de 2013. Déjà quand Bardem en parle au début, on trouve ça glauque au point qu'on espère que ça ne sera pas montré dans le film mais à la fin, quand Pitt est agressé dans les rues de Londres, on mesure vraiment l'horreur de cette mort, aussi lente qu'inéluctable et ici parfaitement mise en scène...

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr