Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 13 Déc 2018 17:20

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 99 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 15 Juin 2015 23:57 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1781
Ayé, vu.

Bon, inutile de me mentir, j'ai bien pris mon pied. De toute façon, j'ai toujours aimé les films de créatures géantes et monstrueuses causant de gros dégâts, on ne se refait pas.

Le film surtout réussi le pari de bâtir une histoire crédible et un univers avec une ambiance propre, même s'il reprend nombre de péripéties du premier opus, mais pus comme clin d'œil complice que véritable pompage. Le rythme est bien dosé, la tension est présente, les dinosaures sont très beau visuellement, le casting est bon (surtout D'Onofrio, toujours aussi bon en salaud de service).

Parmi les points négatifs:
-Les personnages stéréotypés, mais alors vraiment: le héro baroudeur seul à tout comprendre avant les autres et que l'on va chercher après le début de la cata, la nana carriériste et pas assez humaine mais qui change et devient sympa, le patron irresponsable et opportuniste, le méchant puant l'antipathie à dix kilomètres à la ronde et qui finit bouffé par un velociraptor comme de juste, les gamins débrouillards et casse-cou, on a vraiment tout. Je sais que c'est un cahier des charges obligé, mais là, on frôle l'overdose.
-Les dinos sont réussis en plan d'ensemble et de loin, mais de près, sont assez risibles. Pour tout dire, j'ai trouvé que le brontosaure blessé faisait un peu "Baby, Le secret de la légende oublié", un film des années 1980.
-Le fameux Indominus n'a rien d'exceptionnel, c'est juste un T-Rex bis plus gros et avec une morphologie légèrement différente. De plus, il ne se sert pratiquement jamais de son don de camouflage.

Le combat final est assez bordelique mais jouissif. Par contre, la scène qui suit, montrant le raptor et le T-Rex faisant ami-ami, est à la limite de la débilité profonde, seul détail nanar du film pour moi.

Bref, j'attendais, j'ai vu, j'ai eu ce que je voulais, des dinos, de l'aventure, du démastiquage d'humain, de l'action, bref, je suis content, sans garder un souvenir impérissable.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 21 Juin 2015 15:20 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2012 21:26
Messages: 98
Vu également et bien qu'ayant eu, comme beaucoup, de gros à priori depuis le début du projet, finalement je me suis éclatée. Les animations sont superbes et fluides, je l'ai vu en 3D parce que pas le choix et ça rajoute pas grand chose.

Sinon pour la fin (spoiler) je dirais pas que
"le raptor et le T Rex font ami-ami", mais plutôt que, vu la branlée que c'est pris le T Rex -> il faisait carrément pas le poids contre l'I Rex et si le gros poisson rouge excédé par le bruit ( :P ) n'avait pas d'un coup de gueule pleine de dents terminé le combat, ben le T Rex y passait <- je dirais qu'il a eu un gros coup de mou, il est assez gravement blessé qd même et au lieu de boulotter les survivants, humains et raptor, il a préféré se barrer vers des lieux plus calmes, suivi un poil plus tard par le petit raptor.
Mais bon là c'est moi qui extrapole .... :-D

Sinon, je dirais qu'une chose : PUTAIN POURQUOI DES MÔMES ??? ENCORE ??? :wall:
Chais pas moi, pouvaient pas mettre un couple de jeunes mariés et pour le fun faire boulotter un des 2, voire les 2 .... pffff !

_________________
"Le pire n'est jamais décevant"
Cette phrase magique est devenu mon motto !!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 21 Juin 2015 15:53 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 314
"C'est pas parce qu'il y a des dinosaures qu'on peut pas critiquer,sinon le gouvernement serait intouchable ... " L'Odieux Connard

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 21 Juin 2015 17:54 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Mai 2006 13:37
Messages: 142
Localisation: Chez, chez, chez, chez LIMEN
Eh ben, tout ça pour ça... Je crois qu'il y a une catégorie "ni chaud, ni froid" sur ce forum, Jurassic World y a sa place; mais pas vraiment en nanar, quoi que... La saga JP est donc du même niveau que celle de Scream, le 1 est bien, les autres sont comme le 1, mais en moins bien.

N'est décidément pas Spielberg qui veut, y'a rien à faire, quand il n'est pas aux commandes ça se voit: il a eu beau collaborer au scénario (mais surtout financièrement, j'imagine), rien ne tient la route comme dans le premier. La force des films de Spielberg (catégorie "aventure", Indiana Jones & co) c'est que le scénar est bien ficelé, cohérent, bref ne fait pas penser à un scénar que des gamins de 10 ans auraient pondu sans se rendre compte que c'est un peu trop "léger" pour en faire un film. Il est tellement pro en matière d'action qu'il ne laisse pas le temps au spectateur de se poser la question de la cohérence (qui n'est finalement que secondaire, si le film est divertissant); et JW rate complètement cet aspect-là.

Image
Image ne servant à rien d'autre qu'à divertir l'oeil dans ce pavé

(Spoilers à suivre)

J'ai pas bien compris l'angle choisi pour ce volet: c'est "sérieux" ? Second degré ? Ni l'un ni l'autre de ces angles n'étant franchement abouti, j'imagine que "chacun peut le voir comme il veut" (la vieille excuse bidon qui ne sert qu'à ratisser large, en semant le doute) mais j'ai la bizarre impression de ne pas avoir vu un "JP", mais plutôt un ersatz au rabais, une version concurrente qui essaie mais n'arrive ni à intéresser, ni à divertir.

Le parc n'a rien d'extraordinaire, ça ressemble plus au zoo de Thoiry avec un grand bassin qu'à une méga-infrastructure qui en jette, de toute façon on a même pas droit à une espèce de visite guidée qui permettrait de s’immerger dedans, on doit se contenter de quelques vues aériennes et basta. Aucun effort n'a été fait pour intégrer le parc à la franchise JP, on apprend juste que ça fait 10 ans qu'il existe, pourquoi et comment ça doit certainement être dit, mais c'est vraiment réduit à deux phrases (en tout cas, je ne m'en souviens même pas).

L'histoire est donc d'une platitude et d'une paresse sans nom: y'a des gens dans un parc à dinos, des dinos s'échappent et les gens ont peur. Bon, soit; mais autant garder ce scénario pour un vrai zoo - une poignée de tigres en vadrouille aurait fait l'affaire. Les principaux protagonistes sont le dresseur de dinos, la rousse "Barbara Gould" aux gros nichons et les deux gosses, qui ne servent à pas grand chose d'autre que pour une morale "la famille, c'est sacré" attendue dès la première scène.

Les effets spéciaux, bah comme d'hab quoi: les dinos "en kit" (têtes / pattes) c'est de l'animatronic, et comme d'hab aussi ils veulent qu'on voit bien qu'il y ont mis le paquet: à chaque gros plan sur la tronche d'un dino, il a tout qui bouge en même temps (il cligne des yeux non-stop tout en montrant les crocs, en soulevant un sourcil et en ayant un rictus au coin de la bouche); le reste c'est du CGI à 100000000$ le pixel. J'ai pas trouvé le résultat particulièrement bluffant, comparé à JP3.

Image

Les références au premier, j'appelle ça plus de la resucée que du "clin d’œil", faut pas pousser... C'est de toute façon soit de la scène identique, soit de la grosse référence bien baveuse qui permet à Jacky de pousser son voisin du coude en lui disant que "ah ouais, c'est comme dans le 1, t'as vu !" (parce qu'il est perspicace, Jacky !) bref, niveau subtilité, il ne faut pas s'attendre à grand chose non plus.

Les personnages sont archi-caricaturaux; c'est certainement fait exprès, mais faut pas pousser non plus: on est en 2015, donc le gros plein de soupe tout blanc, tout riche et sans vergogne, le rebelle solitaire a qui il faut pas chier dans les bottes, la dinde sur-diplômée de Harvard au look d'esthéticienne, ça passait jusque dans les années 80; là, il aurait été de bon ton de mettre le nez dans la poudreuse et trouver non seulement mieux, mais plus actuel.

Image

Une des spécificités de Spielberg, c'est aussi d’arriver à intégrer des scènes comiques, y compris dans des situations extrêmes. Ça détend l’atmosphère, ça change de l'action, bref ça fait partie du divertissement. Le tout est de savoir quand il est approprié de mettre une de ces scènes, et le réal de JW n'en a aucune idée: par exemple, quand Barbara Gould et Indy prennent le temps de se chamailler amoureusement en parlant chiffon et "girl power" en haut de la falaise alors qu'ils n'ont aucune idée d'où se trouvent les deux gosses (ni s'ils sont toujours vivants) et sont censés être activement à leur recherche, c'est n'importe quoi. Idem pour le râteau que se prend un des employés (vers la fin), j'aimerais savoir qui sur le plateau s'est dit que ça serait drôle, ça tombe surtout comme un cheveu sur la soupe.

Le gros, l'énorme point noir, qui suffit à pourrir le film: la sécurité du parc :lol:

- Dès la première "attaque" (dans l'enclos), personne ne sait quoi faire, les "ingénieurs" sont complètement à la ramasse. Ça fait 10 ans que le parc est ouvert, mais à part regarder les trois gaillards manquer se faire bouffer par le je-ne-sais-quoi-saurus du haut de leur tour ils ne font strictement rien, aucun plan B n'ayant jamais été prévu si une des bestioles n'était pas contente. On apprend aussi que le machin-saurus s'est débrouillé pour virer son émetteur implanté dans le dos, donc soit façon "Baloo" en se frottant à un tronc d'arbre (ce qui suffit à me faire ricaner), soit grâce à l'aide d'un de ses confrères casimirus, en pointant son dos avec ses petites pattes atrophiées pour qu'il sache où mordre et virer ce satané mouchard.

Image

- Les deux gamins sont livrés à eux-mêmes dans le parc, font les attractions seuls; il n'y a de toute façon aucune supervision générale, notamment pour la sphère - ils vont où ils veulent, le parc se contente d'une simple annonce pour dire que "tout est cassé, désolé" et compte sur la maturité du visiteur (y compris les mineurs non-accompagnés) pour quitter sagement les attractions et ramener la sphère au parking. À ce propos, les gamins sont les seuls à profiter de la "vallée à dinos"; alors que l'attraction bat son plein, aucune autre sphère à l'horizon hormis la leur.

- Le QG des savants-fous est un vrai moulin: Indy (il me semble) y entre sans grands efforts, alors qu'il n'y est pas autorisé. Un gros balèze en combo costard/flingue à l'entrée lui demande son badge, il n'en a pas donc le fait savoir en forçant le passage en le poussant, le garde dit "mais, euh", et Indy passe (détail, mais bon ricanage aussi).

- Le pompon reste la scène la plus ridicule du film, qui en plus sert de scène finale - l'attaque des oiseaux enragés ! La foule en délire tourne en rond en agitant les bras en l'air comme dans les pires (meilleurs ?) nanars, aucun membre du staff ni aucune annonce ne leur dit de rentrer dans les buildings pour se mettre à l’abri (ils tournent vraiment en rond comme des demeurés en arrière plan, y compris pendant que les deux héros se font des bisous-bisous, ça m'a achevé :lol:) et de toute façon les piafs, préhistoriques ou pas, on s'en tape - c'est du dino qu'on veut (le 3 était bien assez chiant avec ses chauves-souris géantes) donc merci aux producteurs d'en tenir compte pour le 5 (ils me liront certainement).

Le fils du désert a écrit:
- Le personnage d'Omar Sy. Il est sympathique mais ne sert pas à grand chose. Sans doute a-t-il été placé là pour dire aux spectateurs français : « Hé ! Regardez vous avez une star internationale chez nous ! » Mouais...


Oui, ça doit être pour ça :D Ça ne peut de toute façon pas être pour les quotas, histoire d'avoir un comédien coloré avec trois lignes à dire, et certainement payé au lance-pierre ("parce que bon, un est un peu ric-rac niveau budget, you know... mais bon, c'est Jurassic Park, Buddy !").
Sur ce sujet, il n'y a pas que du placement produit dans le film, il y a également du "placement ethnique": dans chaque scène montrant le public, une personne noire ou Asiatique est judicieusement placée bien en évidence parmi une forêt de blancs, avec même un gros plan de temps en temps, histoire qu'on ait bien vu la personne colorée et qu'on vienne pas dire qu'il n'y a que des blancs, puisque ça serait même pas vrai.

Bref, pour ma part pas grand chose de bon - et vu qu'il n'y a aucune "scène-clé" (comme celle du T-Rex dans le 1) rien ne me donne envie de le revoir, même pas lors d'un passage télé dans quelques années. Ça va être comme en tombant sur le 2 et le 3, "chouette, y'a JW !" puis zappage 10mn plus tard, vu que la qualité / l’intérêt du 1 n'y est pas. C'est d'après moi le genre de film qui fera rire dans 20 ans (ou avant ?); en tout cas meilleur démarrage de tous les temps OK, mais je suis curieux de voir ce que ça va donner sur la durée - pour moi c'est un film de camping à regarder du coin de l’œil en se remettant de sa journée de plage, de la coquille vide.

_


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 21 Juin 2015 21:53 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1781
Marjoe a écrit:
Vu également et bien qu'ayant eu, comme beaucoup, de gros à priori depuis le début du projet, finalement je me suis éclatée. Les animations sont superbes et fluides, je l'ai vu en 3D parce que pas le choix et ça rajoute pas grand chose.

Sinon pour la fin (spoiler) je dirais pas que
"le raptor et le T Rex font ami-ami", mais plutôt que, vu la branlée que c'est pris le T Rex -> il faisait carrément pas le poids contre l'I Rex et si le gros poisson rouge excédé par le bruit ( :P ) n'avait pas d'un coup de gueule pleine de dents terminé le combat, ben le T Rex y passait <- je dirais qu'il a eu un gros coup de mou, il est assez gravement blessé qd même et au lieu de boulotter les survivants, humains et raptor, il a préféré se barrer vers des lieux plus calmes, suivi un poil plus tard par le petit raptor.
Mais bon là c'est moi qui extrapole .... :-D

Sinon, je dirais qu'une chose : PUTAIN POURQUOI DES MÔMES ??? ENCORE ??? :wall:
Chais pas moi, pouvaient pas mettre un couple de jeunes mariés et pour le fun faire boulotter un des 2, voire les 2 .... pffff !


Oui, pas impossible mais bon, à l'image, c'est vraiment mon interprétation qui m'a sauté aux yeux, pour un peu, j'ai cru qu'ils allaient nous refaire "Le petit dinosaure et la vallée des merveilles" avec des carnivores.

Sinon, il est vrai que les invraisemblances du film repousse de très loin les limites admises dans un blockbuster. Et en plus de celles relevées par rilaxe, comment se fait-il que les vieilles installation du parc soient totalement ignorées de tout le monde si le parc est en activité depuis 10 (il me semble même 20 dans mon souvenirs) longues années?

Et plus, prosaïquement, on peut se demander comment les gérants ont pu faire fonctionner leur parc et le rendre rentable tout en arrivant à nourrir leurs bestiaux qui font quand même plusieurs tonnes pour certains. Rien que le Tylosaure doit coûter des millions en poiscaille, ou alors, ils le sous-nourrissent.

Mais bon, pour moi, ça passe encore, ce qui ne passe pas sont les scènes entre Chris Pratt et Bryce Dallas Howard qui reprennent scrupuleusement tous les cahiers des charges du futur couple qui passe son temps à se disputer. Ca et la scène qui suit le combat final.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Dernière édition par Paul Kersey le 22 Juin 2015 20:56, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 22 Juin 2015 1:02 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2012 21:26
Messages: 98
Citer:
Et plus, prosaïquement, on peut se demander comment les gérants ont pu faire fonctionner leur parc et le rendre rentable tout en arrivant à nourrir leurs bestiaux qui font quand même plusieurs tonnes pour certains. Rien que le Tylosaure doit coûter des millions en poiscaille, ou alors, ils le sous-nourrissent.

Ben pour la coup, avec tous les herbivores morts à travers le parc, ils peuvent nourrir leur gros poisson pendant un moment sans rien payer, mais bon , va falloir des congelo conséquents :lol:
Citer:
Chris Pratt et Bryce Dallas Howard qui reprennent scrupuleusement tous els cahiers des charges du futur couple qui passe son temps à se disputer.

Je plussoie ... ça... et les gosses, c'était pénible, à la limite du neu-neu, mais pour le reste, perso qd je vais voir ce genre de film, je mets mon cerveau en "stand-by" et je laisse filer. Rien que voir les dino, les raptors en particulier, suffit à mon bonheur... :wink:

_________________
"Le pire n'est jamais décevant"
Cette phrase magique est devenu mon motto !!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 22 Juin 2015 5:08 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1781
L'avis de Fred et Seb sur le film, assez juste pour moi:

https://youtu.be/_ja-3ub8TDU

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 23 Juin 2015 12:56 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Juil 2007 9:53
Messages: 178
Je dis probablement une connerie, mais de ce que j'ai vu de la bande annonce, le pitch me fait furieusement penser au scenario de Peur Bleue

Je me goure ?

_________________
Cujus testiculos habes, Habea cardia et cerebellum


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 23 Juin 2015 14:44 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Mai 2006 13:37
Messages: 142
Localisation: Chez, chez, chez, chez LIMEN
(spoilers)

Paul Kersey a écrit:
j'ai trouvé que le brontosaure blessé faisait un peu "Baby, Le secret de la légende oublié"

J'ai pas pensé à ce film directement vu que je connais pas, mais ça fait très "dino de film pour enfants" effectivement. Sur je sais plus quelle chaine y'a "Créatures Extrêmes", une émission de création de "monstres de cinéma" (de type Face Off) et j'ai de suite pensé que c'est ce que le jury aurait dit au candidat qui aurait fait cette tête de dino - c'est entre ça et une personne âgée mourante qui pousse son dernier râle (ou la mort d'un alien dans "Cocoon"), bref y'a un truc qui va pas...

Citer:
De plus, il ne se sert pratiquement jamais de son don de camouflage

La scène où les deux tourtereaux sont en haut de la chute d'eau était pourtant idéale pour exploiter ce "don": intelligent comme il est censé être (ils le rabâchent assez sans vraiment le prouver), il aurait compris que s'il n'avait pas réussi à boulotter les gosses, c'est parce qu'ils l'avaient vu - donc il se serait mis en "mode camouflage" juste derrière Pratt et sa copine pendant tout le temps de leur dialogue et PAF ! serait apparu d'un coup, pour la plus grande joie du spectateur. Du coup les deux sautent aussi dans l'eau, ou pas, en tout cas il y avait de quoi faire une vraie scène d'action / scène-clé (avec double ration du dino principal).

Les apparitions dinosauresques sont de toute façon aussi un des problèmes du film, c'est à croire qu'à chaque fois que les acteurs sont en plein dialogues, les dinos n'ont pas envie de les déranger. Que ce soit les gamins ou le couple, ils sont paumés au cœur du parc mais n'en croisent jamais aucun. Pareil lors des vues d'ensemble du parc, pas un seul dino à l'horizon, on ne voit que des étendues de verdure complètement vides.

Sinon, parmi le "n’importe quoi" y'a aussi la scène de la réparation de la Jeep oubliée dans la brousse depuis 20 ans :lol: les deux gamins ont - par chance - retapé la caisse de papy Raoul l'été d'avant, donc c'est une formalité... Et y'a même le plein d'essence :smileoue:

Vraiment curieux de voir ce que va devenir ce volet; autant le 2 était décevant mais pouvait se le permettre (un peu comme Scary Movie 2), le 3 était "honnête" grâce à ses scènes d'action (divertissement sympathique de dimanche soir), celui-là pour moi c'est une espèce de Bronzés 3, beaucoup d'attente pour "ça", y'a vraiment un truc qui va pas... Chis Pratt est le seul réel intérêt du film, avec son personnage (qui préfère Coca-Cola™ pour se désaltérer) bien campé.

Je suis tombé sur cette chaine Youtube, qui recense tout ce qui n'est pas cohérent dans un film; il me tarde la critique de JW vu qu'il y a de quoi faire dans chaque scène ou presque !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 23 Juin 2015 21:39 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1781
jeab a écrit:
Je dis probablement une connerie, mais de ce que j'ai vu de la bande annonce, le pitch me fait furieusement penser au scenario de Peur Bleue

Je me goure ?


Même pas. Le film de Renny Harlin n'avait pas la prétention d'être un blockbuster, mais plutôt une série B à gros budget. De plus, les persos étaient sensiblement plus développés et il y avait un vrai suspens quant à savoir qui allait y passer.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 28 Juin 2015 21:04 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Sep 2005 17:20
Messages: 1682
Suite aussi respectueuse de ses prédecesseurs (enfin plutôt le 1) que résolument moderne (l'humour décalé, le discours méta sur la "dinosaur mania" qui est passée, les CGI banalisés dans les blockbusters, le peu de crédibilité scientifique du bouzin qui s'explique d'autant plus que les visiteurs / spectacteurs veulent du SPECTACLE). Un bon divertissement même s'il est très amusant de constater que les CGI ne sont pas forcément plus évolués que ceux du premier film.

_________________
Image

Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 28 Juin 2015 23:13 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1272
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Voire moins évolués.

Encore que là, niveau FX ça le fait quand même davantage que dans d'autres blockbusters récents, c'est même pas mal du tout même si bizarrement un peu moins réaliste que dans le premier (toujours ce problème de texture et d'éclairage). C'est curieux quand même de remarquer que les dinosaures du premier JP (d'il y a donc 22 ans) était beaucoup mieux fait que ceux de, par exemple, King Kong de Peter Jackson (tourné donc 12 ans plus tard). C'est un peu comme les docu-fictions "Sur la terre des dinosaures" : les premiers d'il y a quinze ans était vraiment super bien faits et bluffants alors le remake ciné 3D sorti récemment est immonde, tout comme les dinos en CGI pourris de la série "Jurassic Fight Club". J'ai l'impression que pour "Jurassic park", ils ont vraiment mis le paquet, histoire de prouver que la technique, encore naissante, était viable. Aujourd'hui c'est devenu tellement banal qu'on dirait qu'ils ne font plus d'effort (mais en même temps, faut pas non plus englober les pros d'ILM avec tous les autres tâcherons qui salissent la technique en faisant n'importe quoi). Alors que logiquement on aurait pu penser que la technique ferait des progrès, actuellement les "progrès" se limitent à un effet "lumière de coucher de soleil" sur toutes les images, y compris celle qui n'ont pas de CGI, et à une surenchère de plans larges et aériens en travelling pour en foutre plein la vue aux spectateurs. Mais bon, c'est juste histoire de faire mon vieux ronchon "c'était mieux avant".

Pour en revenir au film du présent topic, j'ai passé un très agréable moment dans la salle de ciné que ça faisait longtemps que j'avais pas foutu les pieds dans un cinoche, en plus j'y suis allé avec ma petite sœur de vingt ans également fan du premier, je n'avais perso pas de grosses appréhensions, m'attendant à un divertissement efficace fatalement inférieur aux précédents opus, j'ai eu ce que je voulais, d'ailleurs on doit y retourner avec ma sœur pour une nouvelle projo demain. C'est vrai que les persos sont clichés à mort, les situations ultra-prévisibles, la rousse m'a horripilé, les deux mioches servent strictement à rien, mais le film ironise assez efficacement sur sa propre condition de super-production commerciale avec l'Indominus Rex dont le nom fait marrer/lever les sourcils de tous les protagonistes qui l'entendent dans le film, l'évolution du parc animalier du premier film en parc d'attraction genre EuroDino World est également dans la continuité logique du truc. Donc, rien de scandaleux, plutôt une bonne surprise même, avec beaucoup d'action et un rythme très soutenu.

Ah, et puis, ils ont pensé à corriger un gros anachronisme du premier quant à l'odorat du dino (un Tyrannosaure, s'il ne pouvait pas vous voir, pourrait certainement vous sentir), donc, bon point.

Et OK, les Ptérosaures et les Mosasaures n'appartiennent pas à la famille des dinosaures, ET ALORS ? Le titre de la franchise, c'est pas Dinosaur Park, mais Jurassic Park (bon, même si la plupart des créatures viennent du crétacé pas du jurassique, mais le titre sonnait mieux comme ça). Ce qu'on veut c'est voir de la bestiole préhistorique, peu importe leur classification biologique !

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 29 Juin 2015 19:18 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1781
JACK TILLMAN a écrit:
Voire moins évolués.

Encore que là, niveau FX ça le fait quand même davantage que dans d'autres blockbusters récents, c'est même pas mal du tout même si bizarrement un peu moins réaliste que dans le premier (toujours ce problème de texture et d'éclairage). C'est curieux quand même de remarquer que les dinosaures du premier JP (d'il y a donc 22 ans) était beaucoup mieux fait que ceux de, par exemple, King Kong de Peter Jackson (tourné donc 12 ans plus tard). C'est un peu comme les docu-fictions "Sur la terre des dinosaures" : les premiers d'il y a quinze ans était vraiment super bien faits et bluffants alors le remake ciné 3D sorti récemment est immonde, tout comme les dinos en CGI pourris de la série "Jurassic Fight Club". J'ai l'impression que pour "Jurassic park", ils ont vraiment mis le paquet, histoire de prouver que la technique, encore naissante, était viable. Aujourd'hui c'est devenu tellement banal qu'on dirait qu'ils ne font plus d'effort (mais en même temps, faut pas non plus englober les pros d'ILM avec tous les autres tâcherons qui salissent la technique en faisant n'importe quoi). Alors que logiquement on aurait pu penser que la technique ferait des progrès, actuellement les "progrès" se limitent à un effet "lumière de coucher de soleil" sur toutes les images, y compris celle qui n'ont pas de CGI, et à une surenchère de plans larges et aériens en travelling pour en foutre plein la vue aux spectateurs. Mais bon, c'est juste histoire de faire mon vieux ronchon "c'était mieux avant".

!


Tiens, c'est exactement ce que je pense des images de synthèse de ce genre de films.
Dans le même genre, les dinos de "Dinosaure" de Disney sorti en 2001 étaient parfois limites (même si assez beaux visuellement). Et je ne parle même pas de ceux de JP 3, limite moches par moment.
Par contre, j'ai trouvé les créatures de King Kong très convaincantes et même joliment faites.

J'ai deux théories à ce sujet: Ou bien les fameux CGI ont montré leur limite et commencent à devenir obsolètes, ou bien les programmateurs deviennent paresseux et ne font plus beaucoup d'effort. Je sais, c'est gratuit, mais si vous avez mieux.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 18 Nov 2015 0:46 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1781
Un peu tardif, mais je viens juste de decouvrir la video:

https://youtu.be/FpOvVVkTNlM

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 03 Jan 2016 23:54 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Oct 2012 12:57
Messages: 133
Localisation: Sur ma paille
Horrible ! Tout ce à quoi je m'attendais est arrivé, je vais pas m'étendre je serais vulgaire ! Ils ont juste achevé cette magnifique licence déjà bien amoché tel un cheval de course qui s'est cassé la gueule et qu'on abat froidement d'une balle dans la tête ! Pour tous les fans du premier film et du livre, à voir seulement si on manque de motivation pour fracasser sa TV !!

_________________
Image
C'était vraiment très intéressant...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 24 Avr 2016 19:45 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Mars 2009 21:18
Messages: 77
Localisation: Mars
Je l'ai vu aujourd'hui : je pense vraiment que c'est un futur candidat au titre de "nanar".
C'est assez bizarre en fait : je ne suis pas fan de la licence "Jurassic Park", mais j'ai passé un bon moment surtout au début du film.
Mais progressivement :
- l'accumulation de clichés,
- les changements de personnalité chez les personnages,
- et les éléments complètement débiles (le super dino qui s'enlève le GPS ! sérieux ?)
tout ça fait qu'à la fin, j'étais explosé de rire !!! (et j'étais pas le seul à rigoler chez moi)
Or c'est pas le but du film, je présume.
Donc je crois qu'on a un bon décalage entre l'intention du film et le résultat à l'écran, ce qui correspond à la définition du nanar.
Pour moi, un "nanar" en devenir, donc.

_________________
"Ya le bon chasseur et ya le mauvais chasseur" (Dédé, chasseur de galinettes cendrées).
Citer:
Mad: "Nanarland. Le forum où on cite "le singe du diable" avant "2001 l'odyssée de l'espace".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 28 Mai 2016 0:52 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 314
C'est pas mal mais assez oubliable.

Il y a effectivement des clichés,des plagiats du premier film,des scènes exagérées (le combat final),des clins d’œils pas très subtil (le tee-shirt Jurassic Park),des incohérences,quelques trous à la fin du film (pas de retrouvailles entre Omar Sy et Chris Pratt alors qu'ils sont collègues et probablement amis depuis pas mal de temps,le scientifique asiatique et les échantillons que les hommes du méchant ont embarqués ils deviennent quoi ?).

Après ça se laisse regarder,de plus ça m'a fait marrer de retrouver un acteur de la 5e Vague et de constater qu'en VF,Chris Pratt a la voix du black de " Esprits Criminels " ce qui renforce son coté pro et sérieux.

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 27 Déc 2016 5:54 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 27 Déc 2016 5:52
Messages: 1
Elessar a écrit:
Perso, je m'en fiche un peu, prennons "Jurassic World" pour ce qu'il est, un gros blockbuster bien bourrin avec des dinos qui bouffe de l'humains Prêt bancaire, des humains qui disent "fuck" à Mère Nature...et Mère Nature qui se venge bien...

Je ne m'attend pas au gros classique de Spielberg mais il ne peuvent pas faire plus mauvais que le 3.

Je suis impatience :D

Je trouve que c'est un peu exagéré, car il y avait déjà jurassic park qui n'était pas une véritable réussite et là on remet le truc avec ce parc de l'enfer.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 27 Déc 2016 21:37 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1272
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
C'est le nouveau truc des spams de citer des messages pour placer leurs liens douteux, on dirait...

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic World - 2015 - Colin Trevorrow
MessagePublié: 09 Jan 2017 15:47 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Avr 2009 22:11
Messages: 711
Localisation: Je suis caché.... x)
J'avoue avoir passé un bon moment sur le coup. Mais à froid, avec le recul, c'est quand même très mauvais sur pas mal de point.

Le point de départ était plutôt intéressant. Montrer des gens qui avaient réussi là ou Hammond avait échoué. Mais le film ne dépasse jamais son postulat de départ, et se content finalement de servir un remake foireux du premier épisode, avec une bonne pelleté de personnages caricaturaux, sans personnalité, ne dépassant jamais la fonction qu'ils occupent (le beau gosse débrouillard, le méchant cabotin très méchant, la scientifique belle et volontaire, le scientifique qui joue sur tous les tableaux, ....), à l'exception du personnage du propriétaire du parc, dont il est très difficile de comprendre les motivations tant il change d'avis tous les 5 minutes au cours du film. Les acteurs sont assez moyens pour la plupart, Chris Pratt nous refaisant un énième ersatz de Star-Lord, d'Onofrio cabotine comme un malade, B.D. Wong s'en fout et Bryce Dallas Howard fait ce qu'elle peut. Omar Sy est peut-être celui qui se donne le plus à fond, mais son rôle est pas franchement utile.

Comme dit plus haut, on en rigolera bien dans quelques années, quand il aura acquit le statut de nanar. En attendant, on pleure en se rappelant que le responsable de cette calamité va réaliser Star Wars 9....

_________________
Dead men can't dance !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 99 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr