Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 21 Sep 2018 10:28

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 26 Mai 2013 21:45 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10701
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Image

Le dernier film de Refn, et pas le plus facile d'accès. Le réalisateur retrouve ici tous ses tics habituels : un rythme très lent ponctué d'explosion de violence pouvant sombrer dans le gore, des plans prolongés sur des acteurs immobiles et intériorisés (ou apathiques, selon l'appréciation), une mise en scène chiadée avec une photographie splendide (les jeux d'ombre et de lumière sont très poussées et nécessitent de voir le film dans de bonnes conditions de projection), des séquences d'action efficaces, un côté poseur qui sonne parfois un peu creux, d'autant que le scénario est assez maigre, se reposant sur ses errances intellectuello-mystiques (même défaut que pour Valhalla Rising).

C'est ce dernier point qui enferme le film dans une niche cinématographique pour public très ciblé, car faut accepter de rien piper à ce qu'il se passe pendant une bonne partie de l'histoire (Refn n'hésite pas à embrouiller le spectateur en mélangeant des séquences réelles et imaginaires, jusqu'à faire douter de l'existence de certains personnages). On peut finir par s'en sortir si l'on est sensible à la thématique oedipienne et à la culpabilité névrotique qui permettent de mettre un peu de sens sur le comportement des divers protagonistes.

[Spoiler]On a donc Ryan Gosling (même jeu d'acteur que dans Drive) en fils impuissant castré par sa mère oedipienne et qui souffre de la culpabilité d'avoir tué son père avec ses poings (d'où ses fantasmes récurrents et irréalisables de masturbation féminine, couplées à son désir de se faire trancher les bras). Une mère oedipienne (Kristin Scott Thomas qui assure bien le rôle, surtout quand elle compare les tailles de bite de ses mômes) qui semble avoir également fracassé la construction psychique de son autre fiston mais qui n'aime pas pour autant qu'on vienne lu voler ses objets filiaux. Et au milieu de ce drame familial se promène le héros supra-masculin typiquement refnien (Vithaya Pansringarm, impeccable en miroir de l'intériorisation goslingienne) qui déboite dans le sang tout le casting sans qu'aucun flic n'en prenne ombrage, personnage tellement indestructible qu'on ne peut imaginer qu'il soit autre chose qu'une allégorie de la justice divine (et un chanteur hors-pair).[/spoiler]

Mieux vaut donc savoir un peu à quoi s'attendre avant de se lancer dans Only God Forgives. Oui, le film est très très beau, les acteurs sont bien dans le ton, la scène de boxe thai entre Gosling et Pansringarm fait bien mal, y'a toujours de bonnes idées (les prostituées qui ferment les yeux lors de la séquence de torture), Rhatha Phongam est ma foi fort jolie, l'ambiance thaïlandaise est exotique, mais ça serait bien que Refn finisse par embaucher un scénariste afin d'éviter de sombrer dans le piège de sa carrière, à savoir se contenter de se regarder réaliser.

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 26 Mai 2013 22:57 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2005 21:25
Messages: 2534
Localisation: "dans une partouze à Troyes, en train de jeter du pop corn"
Je veuuuuuux y aller, je suis impatience, j'aime pas bien ta dernière phrase ceci étant, elle est de mauvais augure ;-)

_________________
"rhaaa aaahaaa regardez qui est là, cette salope de Solange !"

( femmes en cage )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 27 Mai 2013 7:22 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10701
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Disons que Refn vise encore trop le trip sensoriel, ce qui ne passe pas chez tout le monde. J'ai regardé vite fait quelques critiques pros qui se partagent entre l'extase et le désintérêt. Et puis j'avais préféré Drive à sa 2nde vision que lors de sa découverte au ciné. A relativiser, donc.

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 27 Mai 2013 7:47 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2005 21:25
Messages: 2534
Localisation: "dans une partouze à Troyes, en train de jeter du pop corn"
Ouais bon je crois que je vais faire un malaise au taf pour y aller un aprèm :roll:

_________________
"rhaaa aaahaaa regardez qui est là, cette salope de Solange !"

( femmes en cage )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 27 Mai 2013 9:55 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Sep 2005 17:20
Messages: 1682
Je suis ... perplexe. En fait, ce film c'est l'histoire d'un Thaï d'âge moyen qui torture et découpe à tour de bras. Ryan Gosling joue le même rôle que dans Drive mais n'est clairement pas a real hero.
La lenteur ne me gênait pas dans Drive, mais là c'est d'un autre niveau (surtout que l'histoire est encore plus mince).

_________________
Image

Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 02 Juin 2013 8:07 
Hors-ligne
LE PATRON
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 19:28
Messages: 7021
Localisation: au collège et a la plage
Bon, je viens poster "mon avis", je suis pas doué du tout à ce genre d'exercice....


Que dire à part que j'ai trouvé ça mortel, hypnotisant, que le flic thaï est terrifiant et qu'il court comme le T-1000, que ce film ne reconciera pas du tout ceux qui n'aiment pas NWR.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 05 Juin 2013 22:43 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Oct 2004 0:34
Messages: 2803
Localisation: steak haché !
Dans la filmo de NWR, je n'ai vu que Drive et celui-ci.
Effectivement, ça peut être lassant les longs plans fixes sur acteur immobile. Mais il faut avouer qu'à la longue on se laisse prendre dans le rythme, les sursauts de violence s'en voient à chaque fois décuplés, au milieu de toute cette lenteur.
Niveau esthétique, chaque plan est superbe. Rien à redire sur les cadrages, les couleurs, la musique.
Comme l'a si bien dit Kobal, ce film est une expérience sensorielle. Perso, difficile d'expliquer pourquoi j'ai aimé !!
Mention spéciale, bien sûr, au personnage du flic thaï. C'est fascinant de voir de quoi il est capable entre 2 chansons romantiques. :-D

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 06 Juin 2013 7:30 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10701
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Dans une critique de Bronson, j'avais lu que Tom Hardy était un tel super mâle qu'il aspirait la virilité de tous les autres personnages masculins autour de lui, laissant ceux-ci efféminés ou inexistants. On retrouve un peu ça dans OGF, avec un le dieu thaï à côté de qui Gosling est un castrat.

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 06 Juin 2013 22:34 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2005 21:25
Messages: 2534
Localisation: "dans une partouze à Troyes, en train de jeter du pop corn"
Kobal a écrit:
Dans une critique de Bronson, j'avais lu que Tom Hardy était un tel super mâle qu'il aspirait la virilité de tous les autres personnages masculins autour de lui, laissant ceux-ci efféminés ou inexistants.


L'avatar du patron a fait ça à tous les forumers.

Moi j'y vais demain aprèm et je suis fébrilité d'impatience incompressible.

_________________
"rhaaa aaahaaa regardez qui est là, cette salope de Solange !"

( femmes en cage )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 07 Juin 2013 17:50 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2005 21:25
Messages: 2534
Localisation: "dans une partouze à Troyes, en train de jeter du pop corn"
Oui oui oui et encore oui, c'est excellent de bout en bout, la photo déchire, le thaïlandais est fascinant, une figure biblique qui incarne une 'morale' qui lui est propre mais pas insensée bien que souvent sensorielle (la scène de la fusillade quand il SENT le danger), Gosling est touchant...et cette bande son ! Une vraie réussite, un vrai pied de nez aux fans de drive. Mon pote a eu la chair de poule alors qu'on buvait un caf au soleil pour s'en remettre.
C'est l'envie de le revoir ou non qui est déterminante pour moi et là c'est oui. Mention spéciale à la copine de Julian bandulatoire, lui qui continue à jouer les hommes presque asexués sur un versant différent.

_________________
"rhaaa aaahaaa regardez qui est là, cette salope de Solange !"

( femmes en cage )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 08 Juin 2013 23:54 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2007 14:39
Messages: 1737
Localisation: Derrière toi, un couteau nanar en plastique à la main...
C'est ultra-violent, ultra-esthétique et ultra-hermétique, pas étonnant qu'il ait été hué à Cannes car Drive fait grand public à côté. Moi j'ai bien aimé, surtout la façon dont l'image du héros mutique à la Drive incarné par Ryan Gosling est soigneusement mise en pièces, tel un doigt d'honneur joyeusement tendu au public qui a découvert Refn avec son film précédent: complètement torturé et névrosé dans une famille de torturés névrosés, il n'en fout pas une sauf pour se faire soigneusement rétamer par un Vithaya Pansringarm indestructible et inexorable.

Mais en effet, Refn a intérêt à faire attention de ne pas tomber dans la facilité en appliquant ad nauseam la même recette dans ses futurs films.

_________________
Sbel a écrit:
le Mengeance est un film qui se voit froid (moi je l'ai vu cuit, parce que j'avais un peu bu)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 11 Juin 2013 21:29 
Hors-ligne
Grand Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Août 2011 12:14
Messages: 849
Localisation: Un cachot humide
:worship:

J'y allais un peu à reculons. Parce que je n'avais pas été subjugué par Drive (que j'ai un peu plus apprécié à sa seconde vision) et que les retours que j'ai eu sur cet opus ont majoritairement été négatif.

J'ai eu tout l'effet inverse de Drive. J'avais eu le sourire 5-10 minutes et ça retombait petit à petit. Là, j'ai eu du mal les 5-10 premières minutes et après, je ne pouvais plus en sortir.

Tout a déjà été dit. Le Thai est juste monstrueux. J'ai adoré Kristin Scott Thomas. Gosling est pas loin d'avoir un rôle secondaire au final.

Alors moi, je demanderais à Refn de ne rien changer et de m'en redonner du comme ça. J'en veux encore plus. Bon, j'dis ça mais j'ai pas été fan de nombre de ses films mais celui ci, j'ai plus qu'accroché. J'étais hypnotisé.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 12 Juin 2013 12:39 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Déc 2003 10:26
Messages: 1620
Localisation: Sur un cheval, la corde au cou
Le film est un mélange entre Drive (Gosling, la musique), Valhalla Rising (le trip psychédélique) et un peu Pusher (le côté mafia crapoteuse). Le résultat est assez plaisant au final, même si je vais finir par croire que Gosling cache son incompétence d'acteur sous son monolithisme. Ma femme qui avait adoré Drive a par contre détesté (elle aime pourtant bien les trucs zarbis de Lynch).

J'ai aussi pensé à Terminator pour le flic thaï, son côté inexorable (mais où planque-t-il son sabre ? Il a une petite couture dans le dos de la chemise pour le sortir ?).

_________________
Le Eli Wallach suisse écrit dans Daily Movies ! Daily Movies, le mag qui défenestre les lamantins. Approuvé par les sbires et les Ninja Varriors !
http://www.daily-movies.ch


Dernière édition par minsk le 12 Juin 2013 15:15, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 12 Juin 2013 12:50 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2005 21:25
Messages: 2534
Localisation: "dans une partouze à Troyes, en train de jeter du pop corn"
D'autant qu'y a du Lynch là-dedans, notamment au niveau de l'affection pour le bad guy (blue velvet).
!

_________________
"rhaaa aaahaaa regardez qui est là, cette salope de Solange !"

( femmes en cage )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 13 Juin 2013 10:36 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2006 10:57
Messages: 1577
Localisation: Rats - Notte di terrore
Enfin un film réaliste sur les relations mères-fils !

Les trips sensoriels, avec le risque de prendre mon pied ou de rester sur le côté à avoir l'impression de traverser le désert sans eau, j'aime beaucoup. Là, avec son activité nocturne en Asie et ses lumières rouges omniprésentes, mes yeux ont pleuré de bonheur. NWR l'autiste s'était bien inspiré de Kenneth Anger pour Bronson, j'en ai revu encore ici des inspirations angeresques. Pour le reste, j'aimerais bien connaître ses influences esthétiques, parce que Dieu que c'est beau ! :shock: :worship: Ces plans hallucinés, silencieux, à l'ambiance pesante où le moindre travelling parait mystique, c'est bien ma came. Même si ici c'est un peu trop dans l'outrance pour que j'accroche totalement (dommage).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Only God Forgives - Nicolas Winding Refn (2013)
MessagePublié: 15 Mars 2014 0:37 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10701
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Un 2ème visionnage qui est passé comme une lettre à la poste, tant j'ai immédiatement été de nouveau happé par le film, avec cette photographie ensorcelante (putain mais qu'est-ce que c'est beau !!) qui sied à la perfection à cette ambiance mystique rédemptrice tout en habillant d'une belle puissance symbolique la thématique d'obédience franchement psychanalytique (castration, angoisse d'incorporation maternelle, inceste, culpabilité, etc.). En fait, je crois que j'ai encore plus apprécié (l'effet Drive). Merci d'être cinéaste, monsieur Refn.

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr