Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 24 Fév 2020 13:22

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Avr 2009 15:42 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Fév 2005 17:08
Messages: 161
KRWJ a écrit:
Paraît-il (je n'ai pas vérifié) qu'il ne cligne pas une fois des yeux pendant tout le film. Depuis que j'ai lu cela je m'entraîne pour arriver à faire comme lui et exercer sur les gens un mélande de fascination et de répulsion.


des les premieres secondes ou on le voit ils clignent des yeux
Par contre il est vrai qu'il le fait tres peu souvent et fixe droit dans les yeux


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Avr 2009 7:59 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 13 Mars 2009 14:25
Messages: 625
Localisation: Actuellement, dans une roulotte de la Caravane de l'Etrange...
skunkhead a écrit:
A titre personnel, j'avais été impressionné par le rapport entre savoir et pouvoir dans ce film. Lecter est important pour l'enquête, par ses connaissances, et il ne massacre essentiellement que ceux qu'il considère comme des abrutis. Et là, je m'interroge, parce que Lecter fascine aussi par sa culture, mais, comment dire... Elle est très réelle, mais a quelque chose d'un peu facile, un peu pédant. Oui, le dôme de Florence est une merveille, mais ce n'est pas la découverte du siècle, en même temps.


Je suis assez d'accord. Mais d'un autre côté, il faut bien que le spectateur lambda puisse intégrer cette "sur-culture", d'où des exemples disons "faciles".

Quand à ne pas cligner des yeux, bin, ça fait mal... Yark... Bobo aux n'yeux... :cry:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Avr 2009 14:21 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 2008 17:16
Messages: 1034
Localisation: Bien au chaud, dans une touffe de noir jésus.
KaosFactor a écrit:
skunkhead a écrit:
A titre personnel, j'avais été impressionné par le rapport entre savoir et pouvoir dans ce film. Lecter est important pour l'enquête, par ses connaissances, et il ne massacre essentiellement que ceux qu'il considère comme des abrutis. Et là, je m'interroge, parce que Lecter fascine aussi par sa culture, mais, comment dire... Elle est très réelle, mais a quelque chose d'un peu facile, un peu pédant. Oui, le dôme de Florence est une merveille, mais ce n'est pas la découverte du siècle, en même temps.


Je suis assez d'accord. Mais d'un autre côté, il faut bien que le spectateur lambda puisse intégrer cette "sur-culture", d'où des exemples disons "faciles".

Quand à ne pas cligner des yeux, bin, ça fait mal... Yark... Bobo aux n'yeux... :cry:


Et t'as pas essayé de courir sur les murs comme dans Matrix? :-D

_________________
Hé! Hé blondin! Tu veux que je te dise: t'es le plus grand dégueulasse que....que... que la terre ait jamais portée!!
Ouin ouin ouiiinnn! :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Avr 2009 14:43 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Avr 2009 11:23
Messages: 231
Localisation: Dans la cuisine
Okay okay foster magnifique, Hopkins grandiose mais merde faut pas oublier Ted Levine en Buffalo Bill(ette) complétement hystérique qui m'a scotché.

_________________
"Would you fuck me for blow?"
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Avr 2009 22:16 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 13 Mars 2009 14:25
Messages: 625
Localisation: Actuellement, dans une roulotte de la Caravane de l'Etrange...
PlanNichon FromOuterSpace a écrit:
Et t'as pas essayé de courir sur les murs comme dans Matrix? :-D


Si... :oops:

Quand au tueur, oui, c'est un dingo de première, sûr ! La scéne se passant chez lui, dans les ténèbres... :shock:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Juin 2009 6:25 
Hors-ligne
Nanardeur Novice

Inscrit le: 15 Juil 2008 21:58
Messages: 185
Localisation: dans un cocktail lounge cosy, accoudé au bar sirotant un Martini on the rock sur un air de Sinatra
En tout cas, depuis ce film, plus besoin de requins géants, de robot tueurs venant du futur ou d'aliens se cachant dans les couloirs de vaisseaux spatiaux pour savoir que l'horreur et les pires pulsions au cinoche peuvent aussi prendre les traits d'un quinqua à la tête ronde.
Et Ted Levine aussi est flippant, bien loin des rôles de jovial beauf moustachu qu'on lui connait souvent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Juin 2009 12:22 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Je voudrais revenir sur cette histoire d'yeux qui ne clignent pas. Une des meilleures façons d'installer un climat d'angoisse, de tension dans un dialogue au cinéma est de privilégier les plans serrés, les gros plans. Or, une des règles fondamentales du jeu d'acteur de cinéma est qu'il ne faut jamais cligner des yeux (ou le moins possible) quand on est filmé en gros plan, parce que sinon le spectateur ne voit que ça et ça le distrait de ce qui est dit.

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Juin 2009 16:26 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès

Inscrit le: 14 Avr 2009 14:10
Messages: 362


Dernière édition par goldenchild le 04 Jan 2010 9:36, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Juin 2009 16:30 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
C'est un peu ce qui se passe dans la première scène de Pulp Fiction avec Bruce Willis : pas de vrai gros plan mais comme Willis occupe toute la place et qu'en plus il ne parle pas, il devait rester le plus immobile possible pour ne pas détourner l'atention des spectateurs du dialogue (de plus, le plan suivant est sur la nuque de Ving Rhames qui avait un tatouage dessus. Pour ne pas distraire le spectateur, Tarantino a choisi de coller un pansement dessus ce qui a fait naitre de nombreuses rumeurs sur la signification du pansement, la plupart liées à la mystérieuse mallette.)

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Nov 2009 13:05 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Mars 2007 9:48
Messages: 1749
Localisation: West from Germany
Il faut mentionner, dans le Silence des agneaux, la spectaculaire évasion de Lecter, qui me fait dire une chose dont je suis suffisamment fier pour vous la communiquer : Lecter est l'inventeur de la peau d'échappement.

_________________
Faut régler cette situation au plus vite, ce qui veut dire définitivement.
(Le boss dans Laser Force.)

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Nov 2009 13:42 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 2008 17:16
Messages: 1034
Localisation: Bien au chaud, dans une touffe de noir jésus.
:applause: :worship: :lol:

_________________
Hé! Hé blondin! Tu veux que je te dise: t'es le plus grand dégueulasse que....que... que la terre ait jamais portée!!
Ouin ouin ouiiinnn! :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Nov 2009 18:41 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Mai 2007 10:28
Messages: 389
Localisation: en train de manger une ouiche lorraine
Troglodyte a écrit:
Il faut mentionner, dans le Silence des agneaux, la spectaculaire évasion de Lecter, qui me fait dire une chose dont je suis suffisamment fier pour vous la communiquer : Lecter est l'inventeur de la peau d'échappement.


Pourtant sa victime n'a vraiment pas eu de peau !

Image
Hohoho ! Bonne réponse de Guy Montagné !

_________________
- So what's the name of this cocktail ?
- Beer.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Nov 2009 19:07 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Mars 2007 19:02
Messages: 1102
Localisation: Gentlemen, welcome to Dubai
Troglodyte a écrit:
Il faut mentionner, dans le Silence des agneaux, la spectaculaire évasion de Lecter, qui me fait dire une chose dont je suis suffisamment fier pour vous la communiquer : Lecter est l'inventeur de la peau d'échappement.


:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: [C]hapeau !

_________________
Satursday Morning Watchmen
He ain't gonna jump no more.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Fév 2010 15:29 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Mars 2007 9:48
Messages: 1749
Localisation: West from Germany
Scott Glenn, qui interprète le chef de Clarice Starling, quelques années plus tard sera The last marshal, un personnage proche de l'inspecteur Callahan, que les doubleurs français nanardiseront avec brio.

_________________
Faut régler cette situation au plus vite, ce qui veut dire définitivement.
(Le boss dans Laser Force.)

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Fév 2010 16:07 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Août 2008 0:24
Messages: 699
C'est quoi ce truc ? C'est à chroniquer d'urgence !

_________________
wallflowers a écrit:
bon les loosers, vous êtes gentils mais évitez de me parler comme des geeks ultimes, ça m'emmerde un peu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le silence des agneaux - Jonathan Demme - 1991
MessagePublié: 08 Déc 2013 23:08 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Juil 2006 13:42
Messages: 461
Localisation: Près de Paris...
Finir la série Hannibal m'a donné envie de revoir Le Silence des Agneaux.
Il y a quelque chose qui m'a vraiment gêné, c'est la musique: elle est beaucoup trop présente, pas forcément à des moments judicieux et pas très adaptée. Ce qui est d'autant plus étonnant qu'il s'agit du travail d'Howard SHORE, qui n'est pas réellement un manchot en terme de composition. Mais non, j'y arrive pas, la musique me gâche vraiment une bonne partie du film.
Passé ce point, le film reste très bon. Le film est, évidemment, porté par la composition d'Anthony HOPKINS. Il y a aussi l'excellente mise en scène de Jonathan DEMME (voir par exemple les flashbacks de Clarice).
Un des éléments qui fait que le film fonctionne encore très bien, c'est que les auteurs ont particulièrement bien travaillé les méchants: je ne parle pas seulement d'Hannibal, mais aussi de Buffalo Bill. Ce dernier a une obsession, la transformation, pour laquelle il tue et mutile. Il n'agit pas pour une cause mystique, pour purifier le monde (cf: Se7en), mais uniquement pour lui-même. Il a un but qui le rend, en fait extrêmement humain et donc encore plus monstrueux. Buffalo Bill apparait un peu comme le contrepoint d'Hannibal: ce dernier est cultivé, séduisant, raffiné, et reste mystérieux dans ses motivations. Bill vit d'une manière assez sale, n'est pas très attirant, et n'obéit qu'à ses pulsions. Il est très sexué (même s'il a quelques petits problèmes), tandis qu'Hannibal parait assez indifférent à la chose: dans ses rapports avec Clarice, il est surtout question de domination intellectuelle et pas réellement de sexe.

Image

_________________
"Quand un gars court après une femme la queue à l'air et un couteau de boucher à la main, c'est drôle, j'ai peine à croire qu'il quête pour la Croix-Rouge."

Dirty Harry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le silence des agneaux - Jonathan Demme - 1991
MessagePublié: 15 Mai 2015 8:11 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
Un des premiers thrillers américains que j'ai vu et sans doute l'un des plus impressionnants.

Si la mise en scène a (un peu) vieilli, comment publier le face à face glaçant entre Jodie Foster et Anthony Hopkins et ce suspens ciselé. Les seconds rôles ne sont pas en reste avec Ted Levine en tueur psychopathe plus primaire que Lecter, Scott Glenn en supérieur de Sterling ou Charles Napier en malheureux gardien de prison massacré. Et puis il y la BO si trippante, à la fois inquiétante et envoutante.

Un des grands films de la décennie 1990, qui allait malheureusement avoir une suite aussi tardive qu'inférieur, et franchement dispensable, pourtant sous la houlette de Ridley Scott.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le silence des agneaux - Jonathan Demme - 1991
MessagePublié: 24 Juin 2015 10:06 
très bien structuré coque sony xperia z4 coque xperia z4


Haut
  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr