Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 24 Fév 2020 13:51

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Chiens de paille - Sam Peckimpah - 1971
MessagePublié: 11 Avr 2009 12:04 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2006 10:57
Messages: 1576
Localisation: Rats - Notte di terrore
Image

L'histoire d'un jeune mathématicien de N-Y qui prend des vacances dans la campagne britannique dans l'ancienne maison de la famille de sa femme.

Le premier de Peckimpah que je vois

et ça s'appelle un chef d'oeuvre
l'affiche est magnifique, la violence est vraiment impeccablement montrée
Un Dustin Hoffman jeune et bon! Celui qui m'a bien marqué, c'est surtout celui qui joue Chris Cawsey, toujours avec son rire démoniaque et son tricycle, vraiment effrayant

Image

Ce film a surtout une ambiance glauque, la nuit et la violence sont vraiment très bien gérés ensemble, il y a surtout la violence psychologique qui marque énormément, la première partie du film, aucune violence direct mais on sent quand meme qu'il y a quelque chose, qu'il va se passer quelque chose
Where is Kitty?
superbement bien filmé, un montage vraiment incroyable, surtout celle de la fète de charité, des images montrées très rapidement, une certaine lenteur, on peut voir les images ans les moindres détails, comme si on était dans la peau du personnage, j'ai pensé à requiem for a dream pour cette scène, c'est pas pareil, mais il y a la meme technique.

Des relations bien étranges, surtout pour la femme, la scène de viol peut faire un bon débat!
et la dernière partie est vraiment incroyable, tout le long du film, il y a une tension qui augmente petit à petit
pareil pour la dernière demi-heure, une tension incroyable qui arrive au summum. La violence est aussi vraiment incroyable, le duel dans le salon avec la musique écossaise, l'huile bouillante, etc...
un film sur la modernité, l'américain qui s'appropie la maison, donne des ordres, alors qu'il va pour la première fois au village, c'est le seul qui ne le connait pas. ais les campagnardes sont bien violents!

Image

SPOILER

La dernière partie, commence par l'américain qui veut que personne n'entre dans la maison, mais ça suffit par un carnage incroyable.
Le meurtre du major est aussi vraiment bien foutue, et bien montée.
J'ai une hypothèse sur l'explication du film: tout le monde est égal.
Niles tue Janice, Tom veut alors se venger en le tuant
Au final, c'est David qui tue tout le monde, le plan de fin dans la voiture avec Niles et David, les deux personnages opposés qui sont en fait égaux au final

Je ne sais pas comment rentrer chez moi.
-C'est pas grave. Moi non plus.
avec le grand sourire de celui qui a tué les 5 personnes, alors qu'une heure plus tot, il était contre la violence.

Cette sauvagerie aussi, qui est le plus violent?
les campagnardes, 5 contre 1, agressifs, mais en fait, c'est le "civilisé" qui les massacre tous


FIN DU SPOILER

tout ceci avec le grain des images dans les vieux films, qui me font un grand effet, petit j'étais vraiment impressioné par ce genre de film, orange mécanique, le silence des agneaux, shining, TX chainsaw massacre, j'avais vu que des photos mais ça me foutait les jetons.
Depuis, je trouve que ceux qui font ces films ont un coté "légendaire".

_________________
Image


Dernière édition par Siry le 14 Oct 2013 22:21, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 11 Avr 2009 22:12 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 18 Fév 2007 22:40
Messages: 112
Machun mon cher ami, tu as éveillé tout mon intérêt :)

_________________
Einstein a dit : "je ne connais que deux sources d'infinis : l'univers et la bêtise humaine. Et encore, je ne suis pas sûr de la première."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 11 Avr 2009 22:23 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2006 10:57
Messages: 1576
Localisation: Rats - Notte di terrore
ba, y a pas de quoi :wink:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: straw dogs (chiens de paille), Sam Peckimpah, 1971
MessagePublié: 13 Oct 2013 9:57 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Juil 2006 13:42
Messages: 461
Localisation: Près de Paris...
Un très bon film que j'ai revu avec grand plaisir.

L'histoire ressemble à un film d'autodéfense classique: Après le viol de sa femme, un homme paisible prend les armes pour se venger des brutes qui ont détruit son foyer.
La grande intelligence de Peckinpah est de nous présenter un homme en apparence sympathique qui s'avère, au final, être un fou furieux. Le choix de Dustin Hoffman est particulièrement pertinent: il ne s'agit pas d'un acteur ayant joué les dur-à-cuir (comme Steve McQueen ou Alain Delon à la même époque). On est plutôt pris de sympathie pour lui au début de l'histoire, mais au final il ne vaut pas mieux que les autres.
Le personnage de David est un lâche qui laisse peu à peu la situation s'envenimer sous ses yeux. Sous ses airs de donneurs de leçons idéaliste, il cache une brute qui n'attend que d'exploser. A la limite, il est encore plus antipathique que les villageois qui eux ne cachent jamais leur nature violente et sauvage.

_________________
"Quand un gars court après une femme la queue à l'air et un couteau de boucher à la main, c'est drôle, j'ai peine à croire qu'il quête pour la Croix-Rouge."

Dirty Harry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: straw dogs (chiens de paille), Sam Peckimpah, 1971
MessagePublié: 13 Oct 2013 10:11 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Un films à voir en priorité pour commencer à saisir tout le système de références de Hot Fuzz...

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: straw dogs (chiens de paille), Sam Peckimpah, 1971
MessagePublié: 13 Oct 2013 15:29 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Mars 2009 14:20
Messages: 524
Localisation: Avec le Justicier, dans la ville
L'un des meilleurs Peckinpah à mes yeux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: straw dogs (chiens de paille), Sam Peckimpah, 1971
MessagePublié: 13 Oct 2013 17:24 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2005 21:25
Messages: 2534
Localisation: "dans une partouze à Troyes, en train de jeter du pop corn"
Il m'a quand meme fait rêver qu'on infligeait le même traitement à mon chat chez moi.

_________________
"rhaaa aaahaaa regardez qui est là, cette salope de Solange !"

( femmes en cage )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: straw dogs (chiens de paille), Sam Peckimpah, 1971
MessagePublié: 13 Oct 2013 20:02 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1400
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Un chef-d'oeuvre absolu !
Tout le film, de la première à la dernière image, laisse une impression de malaise tenace. Et le final c'est tout simplement la surpuissance ! :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship:
Et Susan George... :icon_lovely:
Mon film de chevet quand j'avais 16-17 ans.

A noter que le scénar prend quelques libertés avec le roman de Gordon Williams, qui se passe en plein hiver neigeux, où toutes les communications entre la ferme du couple (qui s'appellent Magruder et ont une petite fille dans le livre) et l'extérieur ont été coupées par la tempête. Le livre ne se finit pas exactement pareil, le héros gagnant en virilité grâce au massacre. Mais ça ne nuit en rien à la qualité du film.
Image

Le film a eu droit à (au moins) deux remake turcs, Kadinca en 1984 : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=& ... bmzA7mMcSQ

Image

et une version antérieure, Kartal Yuvasi en 1974, dans laquelle David est remplacé par une mère de famille turque débarquant dans un village de chrétiens dégénérés et qui va prendre les armes pour défendre ses filles, turkish feminism power !
Image

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Dernière édition par JACK TILLMAN le 29 Oct 2014 18:19, édité 2 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: straw dogs (chiens de paille), Sam Peckimpah, 1971
MessagePublié: 13 Oct 2013 20:19 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Juil 2006 13:42
Messages: 461
Localisation: Près de Paris...
JACK TILLMAN a écrit:
Le film a eu droit à (au moins) deux remake turcs, Kadinca en 1984 : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=& ... bmzA7mMcSQ

Image

et une version antérieure, Kartal Yuvasi en 1976, dans laquelle David est remplacé par une mère de famille turque débarquant dans un village de chrétiens dégénérés et qui va prendre les armes pour défendre ses filles, turkish feminism power !
Image


:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:

Ah ouais, quand même....

_________________
"Quand un gars court après une femme la queue à l'air et un couteau de boucher à la main, c'est drôle, j'ai peine à croire qu'il quête pour la Croix-Rouge."

Dirty Harry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: straw dogs (chiens de paille), Sam Peckimpah, 1971
MessagePublié: 13 Oct 2013 20:55 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
Mais, est-ce qu'il existe un grand succès américain des années 1970-1980 que les turcs n'ont pas plagié?! A croire que la contrefaçon était la profession la plus prisée là-bas.

Dans un sens, dommage que ça n'existe plus, j'imagine bien une version turque de "Jurassic Park" ou "Matrix"!

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Dernière édition par Paul Kersey le 14 Oct 2013 21:39, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: straw dogs (chiens de paille), Sam Peckimpah, 1971
MessagePublié: 14 Oct 2013 18:02 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1400
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Kartal Yuvasi est dispo ici : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=& ... C8u80fsezg

Au passage, j'en réserve la chronique, car si ça n'est pas le nouveau TSW c'est quand même du bon, entre le coté très "femmes musulmanes courageuses contre chrétiens brutaux et psychopathes" avec l'analogie faite entre le crucifix et le viol collectif, le plagiat quasi-plan par plan de l'original à certains moments, l'ultra-violence au ketchup, le cabotinage "mouhahahaïsant" des péquennots à moustaches, cette petite bonne femme de 60 ans qui se transforme en machine à tuer et trouve la force de massacrer la bande de brutes épaisses grâce à son patriotisme ottoman, et les stock-shots de films sur la guerre du Pacifique et du Vietnam qui déboulent dans le film sans prévenir (et surtout sans aucune raison), il y a de quoi passer un bon moment. Et le réal tente d'imiter le style de Peckinpah de manière touchante. En tout cas, Sam serait sûrement touché par cet hommage. :-D

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: straw dogs (chiens de paille), Sam Peckimpah, 1971
MessagePublié: 14 Oct 2013 21:38 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
J'attends cela avec grande impatience!

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chiens de paille - Sam Peckimpah - 1971
MessagePublié: 15 Oct 2013 11:39 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Sep 2005 17:20
Messages: 1674
Il n'y a pas eu un remake américain récemment ?

_________________
Image

Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chiens de paille - Sam Peckimpah - 1971
MessagePublié: 15 Oct 2013 12:05 
Hors-ligne
Grand Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Août 2011 12:14
Messages: 889
Localisation: Un cachot humide
Si, en 2011
Il est loin de la qualité de l'original mais ça reste regardable

http://www.imdb.com/title/tt0999913/

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chiens de paille - Sam Peckimpah - 1971
MessagePublié: 15 Oct 2013 19:21 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
Ca ne peut pas être mauvais vu qu'il y James Woods dedans.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chiens de paille - Sam Peckimpah - 1971
MessagePublié: 21 Avr 2015 7:39 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
Remontage car je me suis aperçu que je n'avais pas parlé du film lui-même alors que je croyais l'avoir fait.

Incontestablement un grand film de Peckinpah, le plus mémorable avec "La horde sauvage".
Une mise en contexte progressive et redoutablement efficace, une montée irréversible de la tension débouchant sur ce déferlement de violence proverbiale. Et la transformation progressive d'un intellectuel pacifiste en bête de guerre (Dustin Hoffman a sans aucun doute son meilleur rôle). Un personnage qui demeure ambigu dans ses décisions et son attitude, d'ailleurs, je ne suis plus très sûr s'il est finalement au courant de son cocufiage par l'ex de sa femme. Un postulat plutôt à l'encontre de la tendance de l'époque qui voyait plutôt les personnages défendre des positions pacifistes jusqu'au bout, choix audacieux donc.

En revanche, le remake de 2011 n'a strictement aucun intérêt, c'est une relecture plan par plan, au cadrage près, excepté en partie la fin qui est beaucoup moins percutante que l'original, malgré la présence de ce bon vieux James Woods.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chiens de paille - Sam Peckimpah - 1971
MessagePublié: 21 Avr 2015 12:52 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1400
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Je ne comprendrais jamais cette mode des remakes à gogo (enfin si, je comprends que ceux qui les font n'ont aucune imagination et capitalisent sur des succès antérieurs).
Pourquoi refaire au plan par plan et en moins bien des films qui étaient déjà parfaits tels quels, quitte à subir fatalement la comparaison défavorable avec l'original (au moins quand les Turcs et les Indiens le font, c'est rigolo). Alors qu'il aurait été beaucoup plus intéressant de réaliser une nouvelle adaptation du roman, d'adapter les passages que le premier film n'avait pas garder ou avait transformés. Quand Carpenter a fait son remake de "La chose d'un autre monde", il y a apporté un regard neuf en réalisant un film complètement différent de l'original. Là, d'après ce que j'en ai lu, ce nouveau Straw Dogs se contente juste de refaire le film de Peckinpah transposé dans un bayou du sud des États Unis. Quel intérêt peut-il y avoir à une telle démarche ? (aucun d'après ce que nous dit Paul :-D )
Il existe heureusement des bons remakes, mais prendre le premier tâcheron venu et espérer qu'il égale le travail d'un des plus grands cinéastes américains, j'y crois moyennement...

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chiens de paille - Sam Peckimpah - 1971
MessagePublié: 21 Avr 2015 13:30 
Hors-ligne
Grand Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Août 2011 12:14
Messages: 889
Localisation: Un cachot humide
JACK TILLMAN a écrit:
Je ne comprendrais jamais cette mode des remakes à gogo (enfin si, je comprends que ceux qui les font n'ont aucune imagination et capitalisent sur des succès antérieurs).
Pourquoi refaire au plan par plan et en moins bien des films qui étaient déjà parfaits tels quels, quitte à subir fatalement la comparaison défavorable avec l'original (au moins quand les Turcs et les Indiens le font, c'est rigolo). Alors qu'il aurait été beaucoup plus intéressant de réaliser une nouvelle adaptation du roman, d'adapter les passages que le premier film n'avait pas garder ou avait transformés. Quand Carpenter a fait son remake de "La chose d'un autre monde", il y a apporté un regard neuf en réalisant un film complètement différent de l'original. Là, d'après ce que j'en ai lu, ce nouveau Straw Dogs se contente juste de refaire le film de Peckinpah transposé dans un bayou du sud des États Unis. Quel intérêt peut-il y avoir à une telle démarche ? (aucun d'après ce que nous dit Paul :-D )


J'avais vu une interview filmée d'un réalisateur/producteur au cours d'un remake. Je ne sais plus lequel exactement, mais je me demande si ce n'était pas Freddy. Il donnait sa vision du cinéma et il disait, avec une voix tout à fait naturelle et sans aucun accroc que, en gros :
Le cinéma est en fait un cycle de 15 ans. On n'a pas besoin d'écrire de nouveaux scénarios ou d'imaginer de nouvelles histoires pour faire un bon film. Il suffit de regarder ce qui a été fait il y a 15 ans et qui a plus au public. Si c'est avant, c'est trop tôt. Il expliquait qu'en attendant 15 ans, la nouvelle génération ne connaissait peut-être pas le film d'origine et que pour eux, c'était un truc de nouveau. Pour les autres qui ont déjà vu le film il y a 15 ans, ils l'ont soit oublié ou ils ont envie de le redécouvrir en salle. Pour les films qui sont plus vieux de 15 ans, c'est dangereux. Le public actuel pourrait ne plus être raccord.

Je me souviens que pendant cette interview, j'étais complètement bouche bée (mais vraiment, c'est pas une image, j'ai vraiment la mâchoire qui est tombé au sol).
J'avais été impressionné du total aplomb qu'il avait à parler de cela, sans évoquer une certaine volonté d'apporter un certain souffle, une vision cinématographique ou même juste de respecter un support existant. Et la façon dont il parlait, avec un ton tout à fait naturel, me laissait penser que c'était pour lui une conversation totalement normale et que c'est exactement comme ça que tous ses associés/collaborateurs/... devaient se parler tous les jours. Y a pas vraiment de démarche, on regarde juste en arrière si y a pas un succès ou deux qu'on n'a pas encore refait... et on le refait.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chiens de paille - Sam Peckimpah - 1971
MessagePublié: 21 Avr 2015 14:30 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1400
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
C'est en effet assez consternant comme commentaire. Bien sûr, les producteurs ont toujours plus ou moins pensé le cinéma en termes de business et de rentabilité, et la reprise de recettes qui ont marché dans le passé pour l'unique raison qu'elles ont marché dans le passé n'a rien de récent et a parfois donné des films réussis malgré tout, mais cette façon de ne plus du tout considérer le cinéma comme un art mais uniquement comme un placement intéressant et une machine à fric semble avoir gagné en proportions ces dernières années. Le fait que les remakes et reboots soient presque plus nombreux à sortir en ce moment que les films originaux montre bien la crise d'imagination et la paresse des studios (sans compter les adaptations automatiques et quasi-instantanées des "best-sellers" du moment, qui rejoignent bien cette logique ultra-cynique et mercantile, les auteurs de ces adaptations n'étant nullement des fans des romans et ne voyant que les profits immédiats qu'il y aura à en tirer auprès des vrais fans).

Comme disait Paul dans un autre topic, les années 2000/2010 ne risquent pas d'être considérées un jour comme un âge d'or pour le cinéma...

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Dernière édition par JACK TILLMAN le 22 Avr 2015 11:49, édité 2 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chiens de paille - Sam Peckimpah - 1971
MessagePublié: 21 Avr 2015 18:21 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
Plissken a écrit:
JACK TILLMAN a écrit:
Je ne comprendrais jamais cette mode des remakes à gogo (enfin si, je comprends que ceux qui les font n'ont aucune imagination et capitalisent sur des succès antérieurs).
Pourquoi refaire au plan par plan et en moins bien des films qui étaient déjà parfaits tels quels, quitte à subir fatalement la comparaison défavorable avec l'original (au moins quand les Turcs et les Indiens le font, c'est rigolo). Alors qu'il aurait été beaucoup plus intéressant de réaliser une nouvelle adaptation du roman, d'adapter les passages que le premier film n'avait pas garder ou avait transformés. Quand Carpenter a fait son remake de "La chose d'un autre monde", il y a apporté un regard neuf en réalisant un film complètement différent de l'original. Là, d'après ce que j'en ai lu, ce nouveau Straw Dogs se contente juste de refaire le film de Peckinpah transposé dans un bayou du sud des États Unis. Quel intérêt peut-il y avoir à une telle démarche ? (aucun d'après ce que nous dit Paul :-D )


J'avais vu une interview filmée d'un réalisateur/producteur au cours d'un remake. Je ne sais plus lequel exactement, mais je me demande si ce n'était pas Freddy. Il donnait sa vision du cinéma et il disait, avec une voix tout à fait naturelle et sans aucun accroc que, en gros :
Le cinéma est en fait un cycle de 15 ans. On n'a pas besoin d'écrire de nouveaux scénarios ou d'imaginer de nouvelles histoires pour faire un bon film. Il suffit de regarder ce qui a été fait il y a 15 ans et qui a plus au public. Si c'est avant, c'est trop tôt. Il expliquait qu'en attendant 15 ans, la nouvelle génération ne connaissait peut-être pas le film d'origine et que pour eux, c'était un truc de nouveau. Pour les autres qui ont déjà vu le film il y a 15 ans, ils l'ont soit oublié ou ils ont envie de le redécouvrir en salle. Pour les films qui sont plus vieux de 15 ans, c'est dangereux. Le public actuel pourrait ne plus être raccord.

Je me souviens que pendant cette interview, j'étais complètement bouche bée (mais vraiment, c'est pas une image, j'ai vraiment la mâchoire qui est tombé au sol).
J'avais été impressionné du total aplomb qu'il avait à parler de cela, sans évoquer une certaine volonté d'apporter un certain souffle, une vision cinématographique ou même juste de respecter un support existant. Et la façon dont il parlait, avec un ton tout à fait naturel, me laissait penser que c'était pour lui une conversation totalement normale et que c'est exactement comme ça que tous ses associés/collaborateurs/... devaient se parler tous les jours. Y a pas vraiment de démarche, on regarde juste en arrière si y a pas un succès ou deux qu'on n'a pas encore refait... et on le refait.


Ah ouais quand même, dans le genre interview nanar, ça se pose! Le gars a déjà entendu parler du streaming et des rééditions DVD?

Sinon, parmi les meilleurs remake que je connaisse, il y a "La mouche" de David Cronenberg, "La chose" de John Carpenter, "Les nerfs à vif" de Martin Scorcèse et "Scarface" de Brian De Palma, des films qui se sont effectivement éloignés de leur modèle et ont donné une autre vision de leur sujet comme le dit Thillman.

Edit: par contre, j'attends la chro du remake turc par Thillman, je suis sûr que celui-là sera bien plus différent de son modèle et aura une personnalité bien plus forte et un véritable intérêt artistique. :-D

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr