Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 20 Août 2018 6:27

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 20 Avr 2010 13:52 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4297
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Sledge Hammer a écrit:
De l'ambiguïté ? Le spectateur est certes abruti d'informations mais il n'y a aucune ambiguïté rien qu'avec un élément imparable (et laborieux) : les anagrammes sur les noms.

C'est un point de vue que j'ai développé plus tôt : ils y a quelques éléments imparables mais tellement de petits détails inexplicables qu'on en vient à douter même de la preuve irréfutable.

A mon avis c'est l'idée de Scorsese, sinon il n'aurait pas fini son film sur un plan du phare. Enfin c'est ce que je pense, d'où mon envie d'entendre le réalisateur s'exprimer à ce sujet.

Et puis, je me trompe peut-être parce que je viens juste d'y penser mais le fait que DiCaprio soit effectivement fou l'empêche-t-il d'avoir découvert la vérité sur les pratiques de l'île?

_________________
"Les amoureux de la pellicule" cherche son producteur: http://www.youtube.com/watch?v=tbJk1ySa_xA

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 20 Avr 2010 14:55 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Juin 2005 22:48
Messages: 236
Localisation: Paris
Je vois bien que l'on ne pourra pas être d'accord.

Scorsese ne part en fait pas de rien : c'est une adaptation assez fidèle (Dennis Lehane est crédité comme producteur exécutif) d'un roman policier à succès. Sa marge de manœuvre est étroite et il ne peut pas trahir le roman, qui a le même dénouement, ou rajouter une couche d'ambiguïté supplémentaire par rapport à l'histoire d'origine.

Et c'est à mon avis pour ça que le dénouement est aussi poussif : Scorsese a repris toutes les explications qu'il y avait dans le roman mais le scénario n'arrive à les utiliser que sous la forme de dialogues, ce qui surcharge bien plus un film qu'un livre.

J'ai, comme je l'ai dit, apprécié la dernière réplique, qui ne figure pas du tout dans le livre et qui suggère que DiCaprio a simulé toute la scène pour connaître une fin somme toute "honorable". Le dernier plan sur le phare n'est à mon avis pas une pirouette finale : DiCaprio en faisait tout du long la clé du mystère et ça correspond à ce qu'un malade mental imagine comme clé de toute sa maladie, l'élément qui lui permettrait ensuite de retrouver la raison. Sauf qu'il n'y a jamais une cause unique à une situation ou d'explication simple.

J'aurais nettement préféré une ambiance à la "Spider" de Cronenberg. Malgré toute la maîtrise de Scorsese ou de certains acteurs (Mark Ruffalo est impeccable comme dans "Zodiac"), "Shutter Island" est pour moi un épisode de Scooby-Doo où on découvre que le coupable est en fait l'enquêteur et que le directeur du zoo s'était déguisé pour la bonne cause.

_________________
Trust me, I know what I'm doing


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 20 Avr 2010 21:08 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4297
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Après, ça serait pas la première fois qu'un cinéaste apporte dans son adaptation une vision différente du livre qu'il adapte, même si ça se joue dans les détails. Et même s'il a été embauché pour adapter à la lettre le bouquin, il est de ces cinéastes qui connaît suffisamment le langage cinématographique et le fonctionnement des studios pour placer ça et là des plans, des détails de mise en scène qui orientent discrètement le récit.

Mais je ne veux pas me lancer dans un grand débat genre Moi-j'ai-raison (comme je l'ai déjà dit plus tôt). je suis juste sorti du film avec des images et des questions plein la tête et j'avais envie d'en discuter et d'avoir l'avis de chacun : ceux qui partagent mes impressions, mes idées et mon enthousiasme à propos de ce film et ceux qui sont plus dubitatifs.

Tout ce que je dis (dans cette même page, je crois) c'est que j'aimerai savoir précisément ce que dit Scorsese sur son film, quelle a été sa démarche. De mon point de vue il a voulu faire un film sur la folie en mettant le spectateur dans le rôle du fou ou supposé tel : quelqu'un qui ne pourra jamais vraiment savoir ce qui s'est passé puisqu'à des preuves irréfutables s'opposent des petits éléments ambigus, qui le font continuellement dire "et si...?"

Ca m'intéresse, j'ai envie d'en parler. Mais si ça tourne en "la fin c'est ça ET C'EST TOUT !", alors c'est que la discussion n'a plus lieu d'être. Je l'ai sûrement déjà trop fait durer.

_________________
"Les amoureux de la pellicule" cherche son producteur: http://www.youtube.com/watch?v=tbJk1ySa_xA

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 27 Juin 2010 19:33 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10700
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Plutôt mitigé suite au visionnage de ce Shutter Island. Y'a du bon, et des éléments qui m'ont moins accroché.
Niveau réalisation, c'est nickel, avec une ambiance poisseuse et angoissante assez proche de Silent Hill. Le contexte historique avec les flashbacks des camps de concentration aide à développer cet aspect mélancolique. Les acteurs sont bons (DiCaprio ressemble étrangement à Clovis Cornillac, je trouve), rien à redire.
Mais j'avoue avoir progressivement décroché alors qu'il paraissait évident que le perso de DiCaprio était victime de troubles mentaux plus déconnants qu'un "banal" psychotrauma militaire réactivé par son histoire familiale. Ça devenait compliqué de s'intéresser à l'enquête alors qu'on ne peut plus vraiment se fier à ses perceptions (surtout à partir de la visite du bâtiment C où là, c'est vraiment plus possible de se croire dans la réalité) ; j'étais plus dans l'attente que la confusion du scénario se clarifie avec l'annonce de ce que j'attendais être le twist (à savoir qu'il était le n°67). Cela m'a donc donné l'impression de trainer en longueur. Néanmoins, lorsqu'on y a enfin le droit, j'ai trouvé que c'était plutôt malin cette histoire de jeu de rôle. Malin, mais complètement taré, faut le dire. Rétrospectivement, ça explique certains trucs intéressants (les hallucinations et les cauchemars, bien sûr, mais surtout le comportement étrange des pensionnaires de l'ile), bien que le flou demeure sur ce qui s'est réellement déroulé (le psychiatre sous-entend que la tempête faisait partie du délire de DiCaprio ?!).
Après, le film offre tout de même une vision de la psychiatrie plus cinématographique que réaliste (à la fin, c'est un peu "allez, guéris s'teu plait" avec un côté "admets que nous les psychiatres sommes du côté de la réalité"), malgré ses ancrages dans une pratique concrète (psychochirurgie, arrivée de la chlorpromazine, qui est bien un neuroleptique malgré ce qui est dit). Je sais pas trop si j'ai eu du mal à me détacher de ça.

Sympa donc, mais un peu trop long.

Edit : en lisant les avis précédents, ça m'a rappelé que la dernière réplique, bien qu'intéressante, était néanmoins un peu bancale. Même s'il simule la folie pour conserver le (pseudo)beau rôle qu'il s'est reconstruit, DiCaprio ne choisit pas vraiment la mort, mais la lobotomie. Ça ne va pas le tuer, il restera le même en version apathique.
@ Deathtripper21 : concernant l'hypothèse d'un réel complot dirigé contre DC, il faut tout de même noter que jamais on ne voit les fameuses pratiques de manipulation pharmacologique ou chirurgicale afin de niquer les cocos. Et pourtant, DC parcoure tous les lieux importants de l'ile.
@ Sledge Hammer : personnellement, je trouve qu'éviter la bête assimilation psychiatres = nazis est plutôt intelligent. Le film insiste déjà sur cette thématique sans pour autant avoir besoin de la valider. A moins bien sûr d'être scientologue. :-D

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 14 Juil 2010 18:52 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Sep 2006 18:11
Messages: 66
--- attention risque de SPOIL

deathtripper21 a écrit:
De mon point de vue il a voulu faire un film sur la folie en mettant le spectateur dans le rôle du fou ou supposé tel : quelqu'un qui ne pourra jamais vraiment savoir ce qui s'est passé puisqu'à des preuves irréfutables s'opposent des petits éléments ambigus, qui le font continuellement dire "et si...?"


Complètement d'accord. Et les "revirements de situation" qui émaillent le film ne sont pas des astuces de scénariste pour faire du suspense à bon compte, mais au contraire le "va-et-viens" du paranoiaque qui au cours de sa thérapie critique ou replonge dans son délire. Ce phénomène d'alternance entre critique et adhésion au délire est très classique dans les maladies mentales en cours de traitement. Le spectateur est ici plongé dans ce tourbillon, ce qui rend le film intéressant du point de vue de l'analyse de la pathologie.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 05 Août 2010 22:50 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 16:09
Messages: 4806
Localisation: Ploumizolin
Vu ce soir. J'ai bien aimé ! Après avoir vu Inception et les Noces Rebelles, Tante Pony me demandait si Léonardo Di Caprio n'avait pas un truc à exorciser quand même :o
Sinon, bonne ambiance (façon de parler), même si je dois reconnaitre que je ne le classerais pas parmi les grands Scorcese (par contre les gens, je ne sais pas ce que vous repprochez à Aviator, je l'ai adoré, ni à Gangs Of New York, que je trouve vraiment très bien !).
Je connaissais le twist, donc je l'ai vu pour la première fois, comme si c'était la seconde, ce qui a du m'enlever un peu de plaisir quand même :?
Par contre, j'ai une question : la scène de la grotte est-elle dans le bouquin ?

Ah, et puis j'ai lu l'article de BHL... Je me demande s'il a vu Xmen 1 et l'intro avec Magneto jeune dans les camps, à l'image toutre filtrée... Ca a pas du trop le faire rire :-D

_________________
"Heureusement pour l'harmonie du post-apo international, le casting termine dans une carrière abandonnée."
©Kobal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 06 Août 2010 8:25 
Hors-ligne
Grand Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 2003 12:52
Messages: 848
Localisation: Paris XVème
La Broche a écrit:
Par contre, j'ai une question : la scène de la grotte est-elle dans le bouquin ?

Je n'ai pas vu le film mais j'ai lu le bouquin. Si tu parles de la rencontre avec une femme dans la grotte alors qu'il est "poursuivi" oui.

_________________
"Pingouins dans les champs, Hiver très méchant"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 07 Fév 2011 19:25 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2004 18:19
Messages: 3689
Localisation: Cherche sont beschrell
AH BEN BRAVO CANAL + SUPER VOTRE BANDE ANNONCE DE SPOILER !!!!!

en gros il montre la dernière tirade de Di caprio et la scène et il balance fièrement :

"Vous venez de voir la fin du dernier Scorsese."


Mais quel bande d'encu***, heureusement que j'ai déjà vu le film. mais c'est quand même un manque de respect vis a vis du spectateur inadmissible à ce niveau !!

_________________
Image

Guilty Greg


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 07 Fév 2011 21:13 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Avr 2004 8:30
Messages: 6138
Localisation: au fond de l'univers, à gauche
gné ? faut être débile :?:

_________________
mon petit groupe musical : mondegreen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 07 Fév 2011 21:37 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2004 18:19
Messages: 3689
Localisation: Cherche sont beschrell
nanja monja a écrit:
gné ? faut être débile :?:


tu sais ce que disais Audiard sur ceux qui osé tout. ben là il y en a un gros qui a du trainé dans les studio pour arrivé a proposé ça.

_________________
Image

Guilty Greg


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 07 Fév 2011 21:44 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Août 2004 20:49
Messages: 3255
Localisation: En train d'organiser une réception qui aura du succès
gregoire01 a écrit:
AH BEN BRAVO CANAL + SUPER VOTRE BANDE ANNONCE DE SPOILER !!!!!

en gros il montre la dernière tirade de Di caprio et la scène et il balance fièrement :

"Vous venez de voir la fin du dernier Scorsese."


Mais quel bande d'encu***, heureusement que j'ai déjà vu le film. mais c'est quand même un manque de respect vis a vis du spectateur inadmissible à ce niveau !!

Oui, j'ai pas trop capté sur le coup ou Canal voulait en venir. Cela dit c'est ma déception de l'année ce film: grand réalisateur, beau casting, gros moyen... tout ça pour un film complètement tarte à la crème. L'image est belle, ok, mais c'est tout.

_________________
c tro Fréé détr 1 vempir ! on é tro bo é en plus on peut étre Himmortel tte ça vi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 07 Fév 2011 22:50 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Avr 2007 0:13
Messages: 3333
En fait, ils sont partis du principe que la scène en elle-même est anodine si on ne sait pas ce qu'il y a avant. Mais ça donne une idée quand même de qui survit à la fin, ce qui est toujours un peu rageant quand on suit un thriller.

_________________
"But you say : Oh, when love is gone, where does it go ? And where do we go ?" (Arcade Fire - Afterlife)

Je n'aime pas Scorsese (c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais vu aucun de ses films). (Elessar - sujet Le loup de wall street)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 07 Fév 2011 23:09 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2004 18:19
Messages: 3689
Localisation: Cherche sont beschrell
kevo42 a écrit:
En fait, ils sont partis du principe que la scène en elle-même est anodine si on ne sait pas ce qu'il y a avant. Mais ça donne une idée quand même de qui survit à la fin, ce qui est toujours un peu rageant quand on suit un thriller.


sans compter que le spectateur a force d'essayer de faire un lien lors du visionnage avec la fin qu'il a vu, il peut finir pas s'y attendre.

_________________
Image

Guilty Greg


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 05 Mars 2011 23:21 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Juil 2006 14:51
Messages: 2812
Localisation: Dans une jungle romaine en train de mettre le paquet
Ayé je l'ai vu alors donc en synthèse c'est un film poussif, aux scenes oniriques chiantes, au twist vu et revu et sans aucune ambiguïté. J'ajoute que pour trouver plusieurs interpretations possibles à ce film il faut vraiment mais alors vraiment avoir envie de défendre le corps à moitié mort de Scorsese :-D

_________________
Image

IT'S AN INKY DINKY DOO DAAA MOOORNIIING !!!

Mon super twitter

TWO SLICES OF BREAD WITH ANYTHING BETWEEN = SANDWICH!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 06 Mars 2011 0:42 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 02 Déc 2010 19:59
Messages: 20
Ozymandias a écrit:
Ayé je l'ai vu alors donc en synthèse c'est un film poussif, aux scenes oniriques chiantes, au twist vu et revu et sans aucune ambiguïté. J'ajoute que pour trouver plusieurs interpretations possibles à ce film il faut vraiment mais alors vraiment avoir envie de défendre le corps à moitié mort de Scorsese :-D



Je vais encore attendre deux ou trois ans pour le voir alors :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 04 Fév 2013 12:15 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Avr 2004 8:30
Messages: 6138
Localisation: au fond de l'univers, à gauche
bon film sur les délires schizo-paranoïdes, ça m'a rappelé identity, avec plus de moyen et une esthétique plus aboutie. bon casting aussi, ça fait toujours plaisir de voir max von sydow, et mark ruffalo est impeccable.

en revanche, un truc m'a turlupiné : dans plusieurs scènes (quand leo est en bagnole avec le flic qui le ramène au bâtiment principal après sa visite de la grotte, notamment), l'arrière-plan est aussi net que le premier plan, avec un détourage très visible des silhouettes sur le fond vert. ça donne une impression irréaliste qu'on ne trouve pas dans le reste du film, et l'hypothèse d'un travail bâclé ne cadre pas avec le sens du détail que manifeste scorsese en général. quelqu'un a une explication ?

_________________
mon petit groupe musical : mondegreen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 04 Fév 2013 13:22 
Film excellent comme toujours avec DiCaprio et Scorsese,

C'est vrai que la scène en jeep est affligeante d'amateurisme, j'ai été choqué, la réalisation de la scène a dû être confié à un assistant français surement :-D

Intrigue excellente, même si au bout d'un moment comme dans "Les Autres" ont comprend que voilà, le problème vient de lui et non des autres...

Genre de film que la France sera toujours incapable de réaliser.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 04 Fév 2013 21:24 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Juil 2006 13:42
Messages: 462
Localisation: Près de Paris...
nanja monja a écrit:
en revanche, un truc m'a turlupiné : dans plusieurs scènes (quand leo est en bagnole avec le flic qui le ramène au bâtiment principal après sa visite de la grotte, notamment), l'arrière-plan est aussi net que le premier plan, avec un détourage très visible des silhouettes sur le fond vert. ça donne une impression irréaliste qu'on ne trouve pas dans le reste du film, et l'hypothèse d'un travail bâclé ne cadre pas avec le sens du détail que manifeste scorsese en général. quelqu'un a une explication ?


Justement, quand je l'avais vu, je m'étais fait cette remarque sur certaine scènes. Après coup, connaissant le twist, il s'agirait de suggérer que ce que nous voyons à l'écran n'existe pas ou serait un trucage. Après tout, le film étant de A à Z une manipulation, rien ne nous dit que ce qui est montré se déroule réellement...

_________________
"Quand un gars court après une femme la queue à l'air et un couteau de boucher à la main, c'est drôle, j'ai peine à croire qu'il quête pour la Croix-Rouge."

Dirty Harry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 04 Fév 2013 21:26 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Avr 2004 8:30
Messages: 6138
Localisation: au fond de l'univers, à gauche
Mike Hunter a écrit:
nanja monja a écrit:
en revanche, un truc m'a turlupiné : dans plusieurs scènes (quand leo est en bagnole avec le flic qui le ramène au bâtiment principal après sa visite de la grotte, notamment), l'arrière-plan est aussi net que le premier plan, avec un détourage très visible des silhouettes sur le fond vert. ça donne une impression irréaliste qu'on ne trouve pas dans le reste du film, et l'hypothèse d'un travail bâclé ne cadre pas avec le sens du détail que manifeste scorsese en général. quelqu'un a une explication ?


Justement, quand je l'avais vu, je m'étais fait cette remarque sur certaine scènes. Après coup, connaissant le twist, il s'agirait de suggérer que ce que nous voyons à l'écran n'existe pas ou serait un trucage. Après tout, le film étant de A à Z une manipulation, rien ne nous dit que ce qui est montré se déroule réellement...

c'est grosso modo ce que je me suis dit aussi. mais pourquoi sur ces scènes et pas sur d'autres ? je ferai attention à ça si je le revois.

_________________
mon petit groupe musical : mondegreen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shutter Island -Scorsese - 2009
MessagePublié: 04 Fév 2013 23:53 
Hors-ligne
Max Thayer lui doit tout!
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 20:08
Messages: 6154
Localisation: New York. Année : 2037. Mission: Rétablir l'ordre.
je pense que c'est un hommage volontaire aux transparences des films des années 50, vu que l'histoire se déroule dans les années 50 et pis c'est tout.
Par ailleurs les autres plans truqués sont très bien faits (le phare est une maquette, les rats sont numériques, les boyaux de Marcel Portier sont des tripes de veau, par ex.). Moi, ce qui me chagrine c'est pourquoi voit-on le portail d'Auschwitz dans le camp de Dachau ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr