Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 24 Fév 2020 12:43

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Demolition Man - Sylvester Stallone - 1993
MessagePublié: 06 Nov 2009 21:54 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Août 2008 12:13
Messages: 636
Image

Citer:
« Le flic le plus redoutable du XXIe siècle / Le criminel le plus dangereux du XXIe siècle. Dans le futur, il n'y a pas de place pour les deux. »
Los Angeles, 1996. Simon Phoenix, un psychopathe traqué par la police, s'est emparé d'une trentaine d'otages avant de se réfugier dans une planque pleine d'armes et d'explosifs. Alors que ses supérieurs hésitent quant aux méthodes à employer, le sergent de police John Spartan, surnommé Demolition Man en raison de ses méthodes expéditives, décide de passer à l'action et parvient à s'introduire dans le repaire de Phoenix. Ce dernier refuse de se rendre et déclenche une formidable explosion durant laquelle les 30 otages trouvent la mort. John Spartan est accusé d'homicide par imprudence et est condamné à longue peine d'hibernation et de rééducation au "Cryo-Pénitencier" de Californie: il y est cryogéné et devra subir pendant 70 ans une sorte de lavage de cerveau, au terme duquel il devrait être un citoyen qui ne représente plus aucun danger pour les autres, avant d'être sorti de son état d'hibernation. Phoenix est également condamné à une longue peine de détention au Cryo-Pénitencier...

2032. La société est désormais non-violente, le dernier meurtre remontant au 25 septembre 2010. Simon Phoenix est décongelé plus tôt que prévu et, s'avérant nullement guéri de ses pulsions agressives, parvient à s'échapper de la cryo-prison après avoir tué plusieurs personnes. La police, ne sachant plus comment lutter contre de tels criminels, décide de recourir à un policier plus expérimenté en la matière: John Spartan. Elle sort Spartan de son hibernation trente-quatre ans plus tôt que prévu et, en échange de sa libération définitive, le charge d'arrêter son ennemi de longue date, Phoenix, avec l'aide des policiers Lenina Huxley et Alfredo Garcia. Au fil de son enquête, Spartan découvrira un monde aseptisé, où dire des gros mots est passible d'amende et où l'on fait l'amour par ordinateurs interposés.


LA SURPUISSANCE :rock:

La même année que Schartzy (qui est cité dans le film comme Président des USA) et son Last Action Hero, Stallone s'auto-parodie dans ce film à la fois drôle et bourrin. Festival de répliques cultes :

Spartan : Filez-moi une Marlboro
Alfredo Garcia : Oui bien sûr tout de suite... Qu'est ce que c'est une Marlboro ?
Spartan : Une cigarette, n'importe quelle cigarette !
Lenina Huxley : Fumer vous fait du mal, il a été estimé que tout ce qui nous fait du mal est mauvais, donc interdit : Alcool, caféine, viande, sport de contact...
Spartan : Vous vous foutez de ma gueule !
Machine : John Spartan vous avez une amende d'un crédit pour infraction au code de moralité du langage.

mais y'a plus... hum... y'a plus de papier toilette...
Garcia : Vous avez dit papier toilette ?
Lenina : Oh ! Au vingtième siècle ils utilisaient des poignées de feuilles de papier pour ce que vous savez.
[Rires]
Spartan : J’suis bien content que ça vous amuse, mais là où il devait y avoir du papier toilette y'a une sorte d'étagère avec trois coquillages dessus.
L'intendant : Ah ah ah il ne sait pas se servir des trois coquillages ! [Rires, Spartan a l'air méchant] Heu… Je conçois que ça peut être déroutant.
Spartan s'approche de la machine à amendes...]
Spartan : Merci beaucoup tronche de merde...
Machine : BIIIP John Spartan...
Spartan : ... Casse-couilles.
Machine : BIIIP John Spartan...
Spartan : ... Putain d'enculée...
Machine : BIIIP John Spartan...
Spartan : ... de saloperie de machine...
Machine : BIIIP John Spartan...
Spartan : ... à la mords moi l'noeud.
Machine : BIIIP John Spartan vous avez une amende d'un crédit pour infraction au code de moralité du langage.
[Spartan récupère toutes les amendes]
Spartan [Fier de lui] : Plus besoin d'coquillages ! J’en ai pas pour longtemps.

Huxley : Ce n'est pas si mal pour un septuagénaire, Simon Phoenix sait qu’il a à faire à fort parti. Il doit avoir les moules à présent. Il est dans la mer jusqu'au cou.
Spartan : Nan c'est… " Les boules " , " Avoir les boules " et " Dans la merde jusqu'au cou. "

Femme Snob : Que diriez-vous si je vous disais que vous êtes une brute fossilisée, symbole d'une ère décadente, heureusement disparue ?
Spartan : Je sais pas… Merci ?

Spartan :
Tu vas regretter ça le restant de ta vie c'est-à-dire deux secondes.

John Spartan : Phoenix a eu dix secondes pour décider où faire un trou dans votre putain de tronche ! [...] Quand un mec comme Phoenix vous menace avec un flingue, dix secondes c'est neuf et demi de trop pour vous descendre.

John Spartan : Phoenix a eu dix secondes pour décider où faire un trou dans votre putain de tronche ! [...] Quand un mec comme Phoenix vous menace avec un flingue, dix secondes c'est neuf et demi de trop pour vous descendre.

Spartan : Où est ce que vous avez appris à vous battre comme ça ?
Huxley : Dans les films de Jackie Chan.

John Spartan : Mais il y a une chose que je voudrais savoir.
Lenina Huxley : Humm ?
John Spartan : Comment ça marche ces foutus coquillages ?

_________________
"Toi tu fermes ta gueule sinon je t'enfonce la tête dans ton cul et tu pourras plus causer que par ton trou de balle"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Nov 2009 22:20 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2004 18:19
Messages: 3688
Localisation: Cherche sont beschrell
- Paix et sérénité. Qu'est ce qui provoque votre émoi ?
- Mon émoi ? Tu pèse combien ?
- J'ai été pesé a 52 K... OUAAAAAAAH !




Film que j'avais vu avec ma grand mère au cinéma (c'était cool d'avoir une grand mère fan de Stallone) et que j'aime a rematter quand l'occasion se présente.

_________________
Image

Guilty Greg


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Demolition Man - Sylvester Stallone - 1993
MessagePublié: 06 Nov 2009 22:48 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Sep 2008 20:41
Messages: 360
Localisation: quelque part entre ma chaise et mon clavier
Desperado a écrit:
LA SURPUISSANCE :rock:


Pas mieux

Et pis la radio qui ne passe que des jingles pub :lol: (Hot dog harmor)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Nov 2009 0:12 
Hors-ligne
Maître des fakes(ulant)
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Sep 2003 12:15
Messages: 5029
Un humour très très cinglant et décalé qu'on doit en partie à Daniel Waters, crédité aussi sur les bien barrés Hudson Hawk et Ford Fairlane.

Le meilleur de l'action des 90's avec des dialogues sortis tout droit des 80's.

Un must !

En plus c'est Stévène qui fait la voix de la machine à amendes. :wai: Une vf exemplaire. 8)


Citer:
Un policier [A son ordinateur portable] : Le maniaque est a proximité, sollicitons conseils.
L'ordinateur : Demandez au maniaque sur un ton ferme de se coucher face contre terre, les mains sur la nuque.
Le policier : Simon phoenix, couchez-vous face contre terre, les mains sur la nuque.
Phoenix : Qu'est ce que c'est ça ? Six pantins, dans de jolis p’tits uniformes. Oh mamannn j’ai la trouille ! [Un blanc] ben quoi ? Ils balancent plus de vannes maintenant les flics ?
Le policier [A son ordinateur] : Le maniaque a répondu par une remarque désobligeante.


Citer:
L'intendant : On est des policiers ! On est pas formés pour faire face à ce genre de violence !


Citer:
Spartan : Filez-moi une Marlboro
Alfredo Garcia : Oui bien sûr tout de suite... Qu'est ce que c'est une Marlboro ?
Spartan : Une cigarette, n'importe quelle cigarette !
Lenina Huxley : Fumer vous fait du mal, il a été estimé que tout ce qui nous fait du mal est mauvais, donc interdit : Alcool, caféine, viande, sport de contact...
Spartan : Vous vous foutez de ma gueule !
Machine : John Spartan vous avez une amende d'un crédit pour infraction au code de moralité du langage.
Spartan : Qu’est ce que c'est que cette connerie ?
Machine : John Spartan vous avez une amende d'un crédit pour infraction au code de moralité du langage.
Huxley : ... mots grossiers, chocolat, essence, jouet non éducatif, nourriture épicée, l'avortement est aussi interdit de même que la grossesse si vous n'avez pas d'autorisation.


Citer:
L'intendant : Ah ah ah il ne sait pas se servir des trois coquillages ! [Rires, Spartan a l'air méchant] Heu… Je conçois que ça peut être déroutant.

Citer:
[Spartan s'approche de la machine à amendes...]
Spartan : Merci beaucoup tronche de merde...
Machine : BIIIP John Spartan...
Spartan : ... Casse-couilles.
Machine : BIIIP John Spartan...
Spartan : ... Putain d'enculée...
Machine : BIIIP John Spartan...
Spartan : ... de saloperie de machine...
Machine : BIIIP John Spartan...
Spartan : ... à la mords moi l'noeud.
Machine : BIIIP John Spartan vous avez une amende d'un crédit pour infraction au code de moralité du langage.
[Spartan récupère toutes les amendes]
Spartan [Fier de lui] : Plus besoin d'coquillages ! J’en ai pas pour longtemps.

Citer:
Cocteau : John Spartan, soyez le bienvenu, en l’honneur de votre arrivée et de votre promptitude à défendre le caractère sacré de la vie humaine, la mienne en l’occurrence, j’aimerais vous inviter à dîner ce soir, tout les deux. S’il vous plait, j’insiste. Je serais heureux que vous m’accompagniez… à la Pizza Hut.


Citer:
Spartan : C'est pas bien de cogner sur les gens ! Enfin… Des fois si...

Citer:
Femme Snob : Que diriez-vous si je vous disais que vous êtes une brute fossilisée, symbole d'une ère décadente, heureusement disparue ?
Spartan : Je sais pas… Merci ?



Citer:
Spartan : Bon Huxley qu’est-ce que vous diriez si on faisait ça à l'ancienne mode ?
Huxley [Choquée] : Oh ! C’est dégoûtant !... Vous voulez dire... Un transfert de fluides ?
Spartan : Nan ! Je veux dire bander, baiser, faire crack crack boum boum, s'envoyer en l'air quoi !
[...]
Huxley : Les échanges buccaux ne sont même pas autorisés !
Spartan : C'est interdit de s'embrasser ?! J'embrassais bien c'est con...

Citer:
Spartan : Je sais pas ce qu'on avait mis dans ma cryo-mixture, mais une fois décongelé, j'ai plus eu qu'une seule envie c'est tricoter. Comment ça se fait que je sais ce que c'est qu'une surpiqûre, des ciseaux à cranter le point de bâti, le point de bourdon ! Là tout de suite je pourrais vous broder un napperon les yeux fermés !
Huxley : Ca fait partie de votre programme de réinsertion : l'ordinateur détermine pour chaque détenu le métier ou le savoir faire le plus conforme à ses dispositions génétiques. Il lui inculque alors le savoir et le désir de mettre à profit l'enseignement qu'il a reçu.
Spartan : J’SUIS UNE COUTURIERE ?!? Alors ça c'est le bouquet ! j’sors de Cryoprison transformé en Coco Channel !


Citer:
Huxley : Regardez-vous votre uniforme est déchiré...
Spartan : Vous inquiétez pas j'arrangerai ça avec du fil et une aiguille... Heu c'est moi qui ait dit ça ? PUTAIN !


Citer:
Phoenix : Tres bien messieurs, récapitulons. On est en 2032, ça donne 2-0-3-2, c'est le 21ème siècle quoi, et j'ai le regret de vous annoncer que le monde est maintenant peuplé de couilles molles, c'est un remake de la petite maison dans la prairie joué par une bande de pédales en robe longue.

_________________
http://www.script-o-film.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Nov 2009 1:24 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Sep 2005 17:47
Messages: 277
Localisation: Clermont-Ferrand
J'avais adoré ce film, je l'ai revu récemment, je me suis bien marré.
A l'époque, je ne connaissais pas Wesley Snipes et en voyant l'affiche, je pensais que c'était Dennis Rodman.

J'adore ce monde du futur ou tous les gens sont niais.
Et le truc du coquillage :lol:

_________________
On n'a pas le droit d'avoir un pingouin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Demolition Man - Sylvester Stallone - 1993
MessagePublié: 07 Nov 2009 9:53 
Hors-ligne
en direct du Skywalker Ranch de Grenoble
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 20:48
Messages: 3667
Localisation: Lucas Valley, Marin County, California U.S.A.
Eastchild a écrit:
Desperado a écrit:
LA SURPUISSANCE :rock:


Pas mieux

+ :rock:

_________________
Lantak a écrit:
Personne a une idée de scénario ? Je comprends pas mes rushes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Nov 2009 9:54 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mai 2005 19:55
Messages: 2419
Localisation: en train de sauver Hollywood
Un de mes Sly préférés, sans hésitations... Et puis Sandra est si jolie... :oops:

_________________
Comme un aveugle dans une orgie, j'allais devoir y aller avec mes mains...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Nov 2009 10:47 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2007 14:39
Messages: 1737
Localisation: Derrière toi, un couteau nanar en plastique à la main...
gregoire01 a écrit:
Film que j'avais vu avec ma grand mère au cinéma (c'était cool d'avoir une grand mère fan de Stallone)


T'ain, t'as du bol toi!


Sinon Demolition Man ruine le cul épicétou.

_________________
Sbel a écrit:
le Mengeance est un film qui se voit froid (moi je l'ai vu cuit, parce que j'avais un peu bu)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Nov 2009 11:32 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Août 2004 13:14
Messages: 566
Localisation: Puteaux
C'est amusant comme coincidence je l'ai revu récemment, c'était vraiment un des titres-phares de mon adolescence et il vieillit très bien.
Les scènes d'action ont peut-être pris un très léger coup de vieux (sauf l'explosion de l'immeuble au début et la poursuite en voiture qui gardent la classe ultime), mais scénaristiquement c'est vraiment excellent, largement au-dessus de la moyenne de l'époque.
Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est visionnaire, mais notre société ressemble de plus en plus à celle décrite dans le film: plus possible de manger un bout de gras ou de fumer sans se faire culpabiliser, Schwarzenegger gouverneur en attendant d'être président, etc...

En plus de Stallone qui semble très à l'aise dans l'auto-dérision, la performance hallucinante de Snipes en psychopathe est à saluer, rappelons que dans les actioners des 80's-90's les méchants étaient souvent fades, tandis que Snipes assure grave.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Nov 2009 11:51 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2004 18:19
Messages: 3688
Localisation: Cherche sont beschrell
CinephileFanatik a écrit:

En plus de Stallone qui semble très à l'aise dans l'auto-dérision, la performance hallucinante de Snipes en psychopathe est à saluer, rappelons que dans les actioners des 80's-90's les méchants étaient souvent fades, tandis que Snipes assure grave.


Je me posais justement la question "Qu'est ce qui fait que Phoenix est un méchant qui marque ?" Tu viens de donner la réponse.

Dans les années 90 (et encore aujourd'hui) la plupart des méchant était des type costaud, calculateur, plutôt intelligent mais terriblement fade et sans relief, avec toujours les même motivation (pouvoir ou pognon).

Phoenix lui est incontrôlable. Un vrai anarchiste, il agit par coup de tête s'en se soucier d'où ça va le mener.

_________________
Image

Guilty Greg


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Nov 2009 13:30 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Déc 2007 15:33
Messages: 2172
Localisation: au Bayou du Diable
Mais ça sert à quoi les coquillages en fin de compte !! On saura jamais...il faut inventer quelque chose...

_________________
Image

ImagePSN Gamercards


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Nov 2009 13:33 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Sep 2005 17:47
Messages: 277
Localisation: Clermont-Ferrand
La créature du lac gris a écrit:
Mais ça sert à quoi les coquillages en fin de compte !! On saura jamais...il faut inventer quelque chose...

Héhé ouais c'est ça qui est drôle.

_________________
On n'a pas le droit d'avoir un pingouin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Demolition Man - Sylvester Stallone - 1993
MessagePublié: 07 Nov 2009 14:09 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès

Inscrit le: 14 Avr 2009 14:10
Messages: 362


Dernière édition par goldenchild le 03 Jan 2010 14:18, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Nov 2009 17:06 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Oct 2004 20:21
Messages: 765
Localisation: Lyon
Un de mes Stallone préféré. l'idée de se faire affronté 2 gars bourrins dans un monde totalement aseptisé est géniale.

A noté au casting dans des petits roles : Jack Black et Rob Schneider.

j'adore le "putain de caisse de merde" pendant l'accident en voiture.

Saviez vous que dans la version originale americaine, les restaurants ne sont pas des pizza hut mais des taco bell. Les dialogues et les images ont été modifiés pour la sortie en Europe.

la preuve "vers 3mn10"
http://www.youtube.com/watch?v=xeCjFiZOtdE

_________________
Due to my strong personal convictions, I wish to stress that this message in no way endorses a belief in the occult.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Demolition Man - Sylvester Stallone - 1993
MessagePublié: 08 Nov 2009 23:25 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 2008 17:16
Messages: 1034
Localisation: Bien au chaud, dans une touffe de noir jésus.
Alcatel a écrit:
Eastchild a écrit:
Desperado a écrit:
LA SURPUISSANCE :rock:


Pas mieux

+ :rock:


Pas moins, c'est l'un des meilleurs Stallone pour moi (un Stallone marrant sans être nanar, moi aussi je dis :rock: ).

_________________
Hé! Hé blondin! Tu veux que je te dise: t'es le plus grand dégueulasse que....que... que la terre ait jamais portée!!
Ouin ouin ouiiinnn! :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Nov 2009 2:33 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Mai 2005 15:52
Messages: 1339
Localisation: Tout droit venu de l'espace, avec 999 copains à moustaches
Mes préférés sont concernant la cryoprison :

Citer:
Spartan, après que ses deux collègues aient chanté une pub en choeur :
Que quelqu'un me refoute au frigo.


Citer:
Spartan : Je vais attraper Phoenix et le refoutre au rayon des surgelés !


La moitié des répliques de ce film sont cultes, tout est énorme dans ce film :lol:

"Hey, Luke Skywalker, utilise la Force !"
"Un dingue pour en capturer un autre..."
Essayant le bâton paralysant sur un citoyen : "Ah oui, ça marche"

_________________
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Nov 2009 3:09 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Sep 2005 17:47
Messages: 277
Localisation: Clermont-Ferrand
Ca y est, j'ai enfin trouvé comment on se servait du coquillage!
Image
En fait il faut en utiliser trois.

_________________
On n'a pas le droit d'avoir un pingouin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Nov 2009 10:04 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Oct 2004 20:21
Messages: 765
Localisation: Lyon
Bungalow Bill a écrit:
En fait il faut en utiliser trois.


C'est ce qu'ils disent dans le film. Mais c'est naze comme systeme. Si t'as la diahrée, tu t'en fous plein les mains.

_________________
Due to my strong personal convictions, I wish to stress that this message in no way endorses a belief in the occult.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Nov 2009 17:05 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2004 18:19
Messages: 3688
Localisation: Cherche sont beschrell
Ed Wood a écrit:
Bungalow Bill a écrit:
En fait il faut en utiliser trois.


C'est ce qu'ils disent dans le film. Mais c'est naze comme systeme. Si t'as la diahrée, tu t'en fous plein les mains.


moi je pense plutôt que chaque coquillage est un bouton qui correspond a un type de jet d'eau.

_________________
Image

Guilty Greg


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Demolition Man - Sylvester Stallone - 1993
MessagePublié: 07 Sep 2012 23:02 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10713
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Image

Très bon divertissement qui allie à merveille action et dérision, avec une VF dont la réussite n'est plus à vanter ("John Spartan, vous avez une amende de 1 crédit pour infraction au code de moralité du langage" et tant d'autres). Certes, le montage aurait pu être plus serré, mais on aurait sans doute perdu l'édification de cet univers futuriste savoureux. Sly est très bon, sa meilleure prestation en terme d'équilibre humour/baston, mais faut dire que Snipes lui en offre la possibilité en étant lui-même au top (et puis son personnage de Simon Phoenix est vraiment cultissime). Un détail abusé : Jesse Ventura est annoncé dès le générique d'intro alors qu'il a à peine un caméo d'homme de main de Snipes. Et on appréciera la musique du film, titrée de manière éponyme et chantée par... Sting ! I'm a demolition maaan !

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr