Forum Nanarland.com
http://forum.nanarland.com/

Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976
http://forum.nanarland.com/viewtopic.php?f=29&t=17696
Page 1 sur 2

Auteur:  Sforza [ 08 Nov 2009 21:29 ]
Sujet du message:  Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

Image

Evidemment, le film d'horreur où tout le monde ne semble avoir retenu que ça...
Image
Et à cette époque, on pouvait pas encore jouer à Doom ou écouter Marilyn Manson ! :lol:

Pour preuvre, les innombrables références dans les séries pour ado (Daria, Parker Lewis et j'en passe).

Pourtant, moi qui m'attendait qu'à du remplissage jusqu'à ce moment, j'ai été surpris du caractère assez glauque de l'ensemble, une impression de malaise. Rien que la scène d'intro avec la douche plante le contexte.

En fait, si on est pas au courant de ce qui va arriver, le finish surprend par sa violence déchaînée en complet décalage avec le rythme du film assez lent et contemplatif (un aspect aussi présent dans Elephant, j'ai trouvé)

Sissy Spacek avec sa laideur fascinante offre notamment une dimension inquiétante au personnage au lieu d'apparaître comme la pure innocente (originalité du film). J'ai apprécié aussi la présence assez anecdotique de John Travolta au casting et la présence de "split screen" pendant le bal.


Le film a donné à une "suite" sortie en 1999 où SPOILER rempile le seul survivant du casting de 1976 et un remake TV en 2002.

Auteur:  sebcbien [ 08 Nov 2009 22:00 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

Sforza a écrit:
Le film a donné à une "suite" sortie en 1999 où SPOILER rempile le seul survivant du casting de 1976 et un remake TV en 2002.

La suite est d'ailleurs autant un remake qu'une suite car si il est effectivement question de ce qui s'est passé "à l'époque", le dérolement du film est globalement le même.

Auteur:  xxoax [ 09 Nov 2009 13:38 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

Sforza a écrit:
Sissy Spacek avec sa laideur fascinante


Ce qu'il ne faut pas des fois... :?: :shock: :?

Auteur:  Morwenna [ 09 Nov 2009 13:55 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

xxoax a écrit:
Sforza a écrit:
Sissy Spacek avec sa laideur fascinante


Ce qu'il ne faut pas des fois... :?: :shock: :?



Idem. Elle n'est pas laide.


Film triste et touchant. Seul bemol: la musique durant ses "crises" qui pompe sur "Psycho". Le film n'avait pas besoin de ca.

Auteur:  gregoire01 [ 09 Nov 2009 14:08 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

sebcbien a écrit:
Sforza a écrit:
Le film a donné à une "suite" sortie en 1999 où SPOILER rempile le seul survivant du casting de 1976 et un remake TV en 2002.

La suite est d'ailleurs autant un remake qu'une suite car si il est effectivement question de ce qui s'est passé "à l'époque", le dérolement du film est globalement le même.


ça me rappel des commentaire de Spectateur sur Carrie 2

"La fin est surprenante"

Ben mes cochons, il serait temps de revoir vos classiques.

Sinon pour continuer sur Carrie 2, j'ai jamais compris en quoi l'héroïne est moche (ils le disent tous dans le film)

Auteur:  Jokari Joestar [ 09 Nov 2009 14:34 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

gregoire01 a écrit:
Sinon pour continuer sur Carrie 2, j'ai jamais compris en quoi l'héroïne est moche (ils le disent tous dans le film)

Je viens de voir des photos de l'actrice en question : un physique atypique à l'écart des canons de beauté hollywoodiens, mais moche, certainement pas ! :roll: (Voir à ce sujet la page Hollywood Homely sur tvtropes : des personnages considérés comme moches ou banals dans les fictions mais qui sont attractifs dans un contexte réel).

Auteur:  fuchsia chlorotique [ 09 Nov 2009 15:06 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

Sforza a écrit:

Evidemment, le film d'horreur où tout le monde ne semble avoir retenu que ça...
Image
Et à cette époque, on pouvait pas encore jouer à Doom ou écouter Marilyn Manson ! :lol:

Pour preuvre, les innombrables références dans les séries pour ado (Daria, Parker Lewis et j'en passe).

Pourtant, moi qui m'attendait qu'à du remplissage jusqu'à ce moment, j'ai été surpris du caractère assez glauque de l'ensemble, une impression de malaise. Rien que la scène d'intro avec la douche plante le contexte.

En fait, si on est pas au courant de ce qui va arriver, le finish surprend par sa violence déchaînée en complet décalage avec le rythme du film assez lent et contemplatif (un aspect aussi présent dans Elephant, j'ai trouvé)

Sissy Spacek avec sa laideur fascinante offre notamment une dimension inquiétante au personnage au lieu d'apparaître comme la pure innocente (originalité du film). J'ai apprécié aussi la présence assez anecdotique de John Travolta au casting et la présence de "split screen" pendant le bal.


Le film a donné à une "suite" sortie en 1999 où SPOILER rempile le seul survivant du casting de 1976 et un remake TV en 2002.


sans animosité, sforza je ne comprends pas trop tes commentaires...
quel est le rapport avec doom et marylin manson ?
quels passages trouves-tu lents et contemplatifs ? (les 90% du métrage qui ne sont pas de l'horreur ?)
en quoi sissy spacek est-elle laide ?
qu'est-ce que tu veux dire par "présence anecdotique de john travolta" qui joue un des premiers rôles masculins du film et son premier "gros" rôle au cinéma ?

Auteur:  Morwenna [ 09 Nov 2009 15:25 ]
Sujet du message: 

Personnellement je trouve egalement le film relativement contemplatif. Il y a une certaine lenteur qui s'attache a la douleur des abus a l'ecole, aux transitions de l'age, aux doutes de l'adolescence, a la feminite, etc...

Auteur:  Boitacaca [ 09 Nov 2009 20:53 ]
Sujet du message: 

Le contraste est très fort entre Nancy Allen/Chris la "salope"et Sissy Spacek/Carrie la vierge naïve totalement étouffée par une mère foldingue...
Beaucoup d'ambiances glauques : l'humiliation de Carrie dans les vestiaires, la vengeance ultra sadique lors du bal, la mère crucifiée à la fin...

Quel choc ! :shock:

Auteur:  Morwenna [ 10 Nov 2009 0:01 ]
Sujet du message: 

Carrie dans ce film est le portrait crache de mon adolescence. C'est troublant...



Au fait, la prof de gym, elle n'etait pas dans "Best in Show"?

Auteur:  fuchsia chlorotique [ 10 Nov 2009 14:47 ]
Sujet du message: 

Morwenna a écrit:
Personnellement je trouve egalement le film relativement contemplatif. Il y a une certaine lenteur qui s'attache a la douleur des abus a l'ecole, aux transitions de l'age, aux doutes de l'adolescence, a la feminite, etc...

apparemment on n'a pas la même définition du contemplatif.
peu importe

Auteur:  goldenchild [ 10 Nov 2009 19:30 ]
Sujet du message: 


Auteur:  Sforza [ 14 Nov 2009 14:13 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

fuchsia chlorotique a écrit:

quel est le rapport avec doom et marylin manson ?


(évidemment sans la photo c'est moins évident), phrase référence à Elephant et Bowling for Columbine. En enlevant le côté fantastique de Carrie, une lycéenne américaine qui massacre tous ses camarades, ça vous fait pas penser à quelque chose, sérieux ?

fuchsia chlorotique a écrit:
quels passages trouves-tu lents et contemplatifs ? (les 90% du métrage qui ne sont pas de l'horreur ?)


Question rhétorique :roll:

fuchsia chlorotique a écrit:

en quoi sissy spacek est-elle laide ?


"Laideur fascinante" s'il te plaît, terme venu parce que j'étais en même temps sur la bio de Kinski sur ce site (acteur que j'adore). Je crois n'avoir vu Sissy Spacek que ce film et elle y était trop flippante pour que je la trouve belle. :shock:

fuchsia chlorotique a écrit:

qu'est-ce que tu veux dire par "présence anecdotique de john travolta" qui joue un des premiers rôles masculins du film et son premier "gros" rôle au cinéma ?


Anecdotique pas dans le sens où Travolta apparait 20 secondes. Anecdotique dans le sens où c'est essentiellement un faire-valoir de la blonde, la vraie bully de Carrie et si l'on avait enlevé le film, ça aurait rien changé au fond. Après, c'est comme ça que je me souviens de son rôle....

Auteur:  fuchsia chlorotique [ 17 Nov 2009 12:16 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

Sforza a écrit:
fuchsia chlorotique a écrit:

quel est le rapport avec doom et marylin manson ?


(évidemment sans la photo c'est moins évident), phrase référence à Elephant et Bowling for Columbine. En enlevant le côté fantastique de Carrie, une lycéenne américaine qui massacre tous ses camarades, ça vous fait pas penser à quelque chose, sérieux ?

ok, je n'avais pas fait le lien avec columbine, c'est plus clair maintenant :wink:

Sforza a écrit:
fuchsia chlorotique a écrit:
quels passages trouves-tu lents et contemplatifs ? (les 90% du métrage qui ne sont pas de l'horreur ?)


Question rhétorique :roll:

le problème avec carrie, c'est qu'il est vendu et généralement perçu comme un film d'horreur, alors que l'horreur n'y occupe finalement qu'une place marginale. je pense que c'est de là que vient votre impression de "lenteur, contemplation" : l'essentiel du film parle du mal-être d'une adolescente tourmentée mais il n'y a pas de "temps mort" pour autant, à la limite 1 ou 2 courtes scènes comiques sans grand intérêt
(et la scène de danse sur "i never dreamed someone..." est juste fabuleuse)

Sforza a écrit:
fuchsia chlorotique a écrit:

qu'est-ce que tu veux dire par "présence anecdotique de john travolta" qui joue un des premiers rôles masculins du film et son premier "gros" rôle au cinéma ?


Anecdotique pas dans le sens où Travolta apparait 20 secondes. Anecdotique dans le sens où c'est essentiellement un faire-valoir de la blonde, la vraie bully de Carrie et si l'on avait enlevé le film, ça aurait rien changé au fond. Après, c'est comme ça que je me souviens de son rôle....

:-D hé oh le marseillais, tant que t'y es ce n'est qu'un figurant flou en arrière plan dans une scène coupée au montage
son personnage est au coeur de l'intrigue et il est dans plusieurs scènes marquantes (la gâterie, le cochon, le seau, le roulé-boulé,...). revois le film :wink:

Auteur:  Mike Hunter [ 03 Août 2014 0:54 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

ça a (un poil) vieilli dans la forme mais ça reste très bien.

Le film a un côté assez universel et intemporel, parce qu'il aborde un sujet qui a été et restera toujours d'actualité: le bouc émissaire de la classe et le harcèlement scolaire, situation qu'on a tous connu. Le portait de cette adolescente frustrée et martyrisée met très mal à l'aise. Après qu'on l'ait plaint et qu'on ait pris son parti, on voit sa vengeance se déchainer. Vengeance que l'on a du mal à condamner car c'est le résultat d'années d'humiliations qu'elle a subi, mais qu'on ne peut évidemment pas approuver.
L'hommage à HITCHCOCK est évident tant par les thèmes que par les clins d’œils: la figure de la mère abusive qui rappelle Pas de printemps pour Marnie ou Psychose (si Carrie n'avait pas eu de pouvoirs surnaturels, elle aurait peut-être fini comme Norman BATES), la scène de la douche ou bien encore le nom du lycée.

Image

Image

Image

Image

Auteur:  kevo42 [ 03 Août 2014 13:19 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

Je l'ai découvert au cinéma l'année dernière, et je ne trouve pas du tout que le film ait vieilli formellement. Je suis même un peu choqué de lire ça, à vrai dire !

Dire que c'est ancré dans une époque, peut-être, mais c'est tellement brillant, que ça ne vieillit pas du tout, même pas un peu.

Enfin, Carrie, quoi !!!

Auteur:  Stryker [ 07 Août 2014 14:14 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

J'ai vu le film seulement récemment et je l'ai trouvé à la fois très réussi, touchant et triste (pour Carrie). Ce qui lui arrive à la fin est vraiment triste et elle ne méritait pas ça. Je trouve aussi Susan vachement sympa comme personnage (je pense qu'elle essaie de défendre Carrie si j'ai bien compris).

Image

On en a d'ailleurs fait un remake en 2002 (que je n'ai pas vu).

Image

Auteur:  JACK TILLMAN [ 07 Août 2014 14:46 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

Excellent film (découvert aussi récemment) qui m'a replongé dans une adolescence pas si lointaine où je m'identifie à 100% à Carrie (pas en ce qui concerne la mère abusive et foldingue mais plutôt les humiliations à répétition au collège et le désir de vengeance implacable qui en découle :twisted: ; à ce titre le massacre au bal est plutôt jubilatoire, bien qu'il résulte en partie d'un malentendu).

Susan (la très jolie Amy Irving) essaye effectivement d'aider Carrie, au début je croyais qu'elle était dans le coup du seau rempli de sang de cochon avec les autres pestes et que c'était pour ça qu'elle avait demandé à son petit ami de sortir au bal avec Carrie, mais en fait pas du tout, c'est juste par gentillesse et probablement aussi par remord qu'elle souhaite offrir une soirée inoubliable à Carrie, allant même jusqu'à lui "donner" son petit ami ! (c'est d'ailleurs sympa de retrouver ce bon William Katt au passage)

Et Sissy Spacek est très belle.

Auteur:  Jokari Joestar [ 07 Août 2014 16:05 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

Stryker a écrit:
J'ai vu le film seulement récemment et je l'ai trouvé à la fois très réussi, touchant et triste (pour Carrie). Ce qui lui arrive à la fin est vraiment triste et elle ne méritait pas ça. Je trouve aussi Susan vachement sympa comme personnage (je pense qu'elle essaie de défendre Carrie si j'ai bien compris).

Image

On en a d'ailleurs fait un remake en 2002 (que je n'ai pas vu).

Image

La photo concerne le remake encore plus récent, je pense. Chloé Moretz devait être un peu trop jeune en 2002 ! :-D

Auteur:  Stryker [ 07 Août 2014 19:16 ]
Sujet du message:  Re: Carrie au bal du diable - Brian de Palma - 1976

Oui bien sûr, c'est une photo tirée du remake.

La bande-annonce :
http://www.youtube.com/watch?v=an2-1AdGk-U

Page 1 sur 2 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/