Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 21 Sep 2018 11:23

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 07 Mai 2012 22:08 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 26 Oct 2006 16:47
Messages: 449
Localisation: Hong-Kong (enfin..à gauche en sortant de la poubelle)
Que dire si ce n'est...
:worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 21 Mai 2012 13:47 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2007 16:07
Messages: 386
Localisation: dans un sanctuaire, sur les hauteurs de Sparte
Je considère le premier opus comme une quasi-escroquerie. On nous promettait le plus beau casting de l'histoire du ciné d'action, tout ça pour un duo Stallone-Statham saupoudré d'un Jet Li en sous-emploi et d'un caméo éclair avec Willis et Schwarzi, le tout dans un film d'une qualité de toute façon très moyenne (scénario qui tient en deux lignes, scènes d'action illisibles). Seul le come-back de Dolph Lundgren relevait timidement l'intérêt pour moi.

Tant mieux si Willis et Schwarzi auront des rôles à part entière dans ce film et si quelques pointures se sont ajoutées au casting, mais j'ai quand-même du mal à retrouver mon enthousiasme.

_________________
"Success is a state of mind." (Tommy Wiseau)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 25 Mai 2012 15:06 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Mars 2009 14:20
Messages: 526
Localisation: Avec le Justicier, dans la ville
Bon et bien, ça a l'air de désosser un tyrannosaure à coups de foreuse ! MOUHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !

:-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D

_________________
« - J’aimerais bien que tu restes. On va manger des chips. »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 10 Août 2012 14:32 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 25 Oct 2003 23:18
Messages: 577
Localisation: Tcha tcha Tcharenton
J'ai été le voir hier à l'avant première parisienne en présence de Sly, Schwarzy, Statham, Dolph et JCVD.

Bon, si le côté avant première était un peu foireux (40 minutes de retard, 5 minutes de réponses aux quest... euh, non, de je te balance mon discours de promo sans même tenir compte de la question qui a été posée), je ne vais pas faire mon aigri, j'étais trop content de voir ces 5 bonhommes en vrai!


Le film en lui même, hum comment dire, il fait super cheap, des décors dignes d'un back to dvd amélioré (ou d'un film d'action sorti en catimini au ciné), une histoire inexistante, aucun climax ou faux suspens, c'est de l'action pour de l'action et on sent que tout le budget est passé dans les cachets de acteurs et dans les explosions!

Mais à côté de ça, QUEL PIED BORDEL!!! Là où le premier était sympa mais finalement se prenait presque au sérieux et se limitait au duo Sly / Statham, là on voit légèrement plus les autres (pas beaucoup plus quand même hein) et ils ont tout misé sur la déconne, les références et l'auto-parodie, ce qui est une sacrée bonne surprise! Les dialogues sont savoureux, Lundgren est super drôle, y a pas mal de scènes "OMG!!!!" et à part le bon quart de "on refait le monde et on se parle de nos vies autour d'une bière" on ne sent vraiment pas les les 1h30 de film.

Puis, venons-en au principal, la scène qui allait déterminée le film pour moi: l'arrivée de Chuck Norris. J'espérerais qu'il y aurait vraiment un truc spécial pour lui, parce que merde, c'est Chuck, le gars qui ouvre les nuits excentriques quoi! Je ne spoilerai pas, mais au final le moment où il rejoint le casting est bien au dessus de mes espérances! Sly et les scénaristes ont vraiment tout compris sur coup!

Bref, j'ai surkiffé, bien plus que le premier!

_________________
« Ce n’est pas à un vieux robot qu’on peut faire le coup de l’hyper-espace ! Hé hé hé ! »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 10 Août 2012 14:54 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10701
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Est-il mieux réalisé que le premier, à savoir l'action est-elle plus lisible à l'écran histoire de pouvoir profiter du casting et des compétences physiques de ceux qui en ont encore ?

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 10 Août 2012 14:55 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4303
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Chuck, tu illumines ma journée ! :-D

_________________
"Les amoureux de la pellicule" cherche son producteur: http://www.youtube.com/watch?v=tbJk1ySa_xA

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 10 Août 2012 17:38 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 25 Oct 2003 23:18
Messages: 577
Localisation: Tcha tcha Tcharenton
Kobal a écrit:
Est-il mieux réalisé que le premier, à savoir l'action est-elle plus lisible à l'écran histoire de pouvoir profiter du casting et des compétences physiques de ceux qui en ont encore ?


Disons que ça aurait difficile de faire plus illisible que la fin du 1 dans la forteresse. Dans celui là, y a pas tant que ça de grosse scène de baston, c'est pas mal de gunfight et de on fait tout péter.

Pour la baston pure, ceux qui peuvent encore se battre on vraiment droit à leur moment de bravoure où généralement le gars fracasse du méchant par paquet de 5. Et jcvd prouve qu'il n'a pas perdu grand chose

_________________
« Ce n’est pas à un vieux robot qu’on peut faire le coup de l’hyper-espace ! Hé hé hé ! »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 20 Août 2012 11:29 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Déc 2003 10:26
Messages: 1620
Localisation: Sur un cheval, la corde au cou
Vu aussi (en vision de presse vendredi dernier, jetez-moi des cailloux :-D ) et globalement le même avis que Chuck54. C'est une suite où y'a plus de tout : de baston, d'humour, de gunfights, d'acteurs, de punchlines foireuses. Dommage que Jet Li disparaisse du film après 10 minutes.
Seul truc foiré : toutes les scènes d'émotion qui en font soit trop, soit sont carrément involontairement drôles (le speech de Sly à l'enterrement :smile_9: ).

Sinon Chuck t'as aussi eu des problèmes d'image à ta projo ? A la mienne par moments l'image avait un sale grain numérique, on aurait pas dit de la HD.

_________________
Le Eli Wallach suisse écrit dans Daily Movies ! Daily Movies, le mag qui défenestre les lamantins. Approuvé par les sbires et les Ninja Varriors !
http://www.daily-movies.ch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 22 Août 2012 6:14 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 25 Oct 2003 23:18
Messages: 577
Localisation: Tcha tcha Tcharenton
D'image pas dans mes vagues souvenirs (par contre je ne crois pas que c'était en HD) mais le son était dégueu, mais je soupçonne que ça soit plus du à mon dernier étage au rex...


Bon, il sort aujourd'hui, il me tarde de le revoir!

_________________
« Ce n’est pas à un vieux robot qu’on peut faire le coup de l’hyper-espace ! Hé hé hé ! »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 22 Août 2012 16:52 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Fév 2010 23:24
Messages: 5
Je l'ai vu dans un UGC, et j'ai pas spécialement eu l'impression que le son ou l'image étaient mauvais.

Sinon, le film déboite pas mal. Les scènes d'actions sont hyper rhytmées, bien chorégraphiées, et surtout suffisamment lisibles, et le tout est ponctuée de comédie un brin lourdingue (hihi Dolph Lundgren c'est un chimiste hyper balaise), mais somme toute assez efficace.

j'y retournerai bien à l'occase.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 22 Août 2012 17:31 
Hors-ligne
Croque-Mort
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Jan 2004 0:28
Messages: 1524
Localisation: Paris
Une critique plutôt bien foutue issue de "Filmosphère"... Approved by me . :wink:

----------------------------------------------------------------------

Si le premier Expendables représentait une sorte de rendez-vous manqué, de nuit de noces longtemps attendue et non consommée, et mettait en lumière les vraies faiblesses de Sylvester Stallone à la mise en scène, ce second épisode par le pas très bon Simon West représente précisément tout ce qu’aurait dû être son prédécesseur.

Expendables : unité spéciale premier du nom ne parvenait pas à imposer sa nostalgie dopée aux hectolitres de testostérone et d’hémoglobine, handicapé par une absence totale de rythme, un fan service pas vraiment assuré et une mise en scène à la ramasse. A l’annonce d’une suite, malgré le casting tout simplement monumental, confiée à Simon West (responsable des médiocres Les Ailes de l’enfer, Lara Croft: Tomb Raider ou le remake de Terreur sur la ligne) avec Stallone cantonné au scénario, il y avait de quoi se faire un peu dessus. Le risque d’enterrer une bonne fois pour toutes ce qui reste une des idées de film les plus géniales de ces dix dernières années était là. Et c’est précisément quand on n’attend plus rien du film qu’on a le plus de chance de se faire surprendre. Si Expendables 2 : unité spéciale n’a rien d’un chef d’œuvre, ni même d’un « grand film », le plaisir qu’il procure au spectateur propulsé pendant 1h45 dans son esprit de gamin des années 80/90, qui prenait le plus gros des plaisirs primaires devant Delta Force, Commando, Rambo III ou Bloodsport, n’a aucun équivalent.

Image

Dans Expendables 2 : unité spéciale il y a des problèmes de cadrage et de mise au point, des soucis de montage qui rend certaines séquences incompréhensibles, du grand n’importe quoi dans la cohérence de l’action (on y fait de la tyrolienne sur une ligne électrique avec un cut à chaque pilonne car en vrai ça ne passe pas, on y tire à l’arme lourde sur des camions remplis de plutonium, on y voit des personnages entrer et sortir du cadre sans aucun logique…), il y a des séquences entières qui sont à jeter tellement elles sont laborieuses, il y a de la philosophie de comptoir et du mélo au rabais. Mais pourtant, le miracle se produit, comme avec tous ces films auxquels on pardonne tout tant ils sont par ailleurs généreux et intègres. Expendables 2 : unité spéciale c’est ce type de film. Un film qui ne ment pas sur la marchandise et qui utilise ses 10 premières minutes pour bien le prouver. Le temps d’une séquence de sauvetage, un raid brutal et explosif, Simon West prouve qu’il s’est dévoué corps et âme à cette bande d’action heroes vieillissants et qu’il souhaite leur offrir l’écrin qu’il mérite, sans ne rien gâcher à la fête et en se faisant discret. Dans le rôle du faiseur, il assure et se paye même le luxe de torcher quelques bastons qui en imposent, cadrées à la bonne distance et non charcutées au montage (Jet Li et sa courte apparition le remercie). Expendables 2 : unité spéciale s’articule basiquement autour de 3-4 gros morceaux d’action, le dernier repoussant les limites de l’entendement, extrêmement long et enchaînant les gunfights et punchlines complètement fous jusqu’à l’excès. C’est plutôt une bonne chose qu’Arnold Schwarzenegger soit de la partie avec un rôle relativement conséquent car Expendables 2 : unité spéciale ressemble à un « film avec Schwarzenegger » : bourrin, violent, surréaliste, mais qui puise une partie de son charme dans de brèves lignes de dialogue assassine et immédiatement culte. Là différence est qu’une bonne partie de ces punchlines sont ici en mode post-moderne, citant à tours de bras les chefs d’œuvres de toutes ces légendes inépuisables. Le fait est qu’on en a pour son argent, que le film est aussi crétin, bourrin, que drôle, et que derrière le concours de tour de bras se dessine une réflexion basique mais essentielle sur le statut des héros, des légendes, comme un film d’action crépusculaire parfois.

Image

Dans ses moments d’accalmie, Expendables 2 : unité spéciale rate le coche de l’émotion mais embrasse complètement celui d’une forme de mélancolie. Tout est relatif bien entendu, on reste dans un actioner pur et dur dont les séquences émotion restent des passages obligés toujours un peu ridicules, mais ce n’est pas pour autant un film con. Quand Stallone, Willis, Schwarzenegger et Norris s’entretiennent sur leur statut et leur place qui devrait être celle de leur avion, à savoir un musée, ce ne sont plus des personnages qui s’expriment. Quand Stallone/Barney Ross dit au Kid qu’il aurait pu faire d’autres choix de vie, c’est bien l’acteur qui s’exprime. Ainsi, si Expendables 2 : unité spéciale s’impose comme un véritable délire de fans implacable, sorte de graal pour cinéphage déviant qui s’accepte en tant que tel et se montre tout à fait conscient des légendes qu’il véhicule, il constitue un catharsis évident pour tous ces acteurs aux carrières plus ou moins réussies, aux choix plus ou moins réfléchis, mais qui ont tous marqué l’histoire du cinéma d’action à leur manière. Mais l’essentiel reste le spectacle offert. Il y a deux séquences monstrueuses, impressionnantes, et auxquelles répondent toujours quelques petits éléments qui assurent un fan service de qualité. C’est bien simple, mais entendre Arnold Schwarzenegger enchaîner les « I’ll be back » et « yipikaye », voir Bruce Willis citer Rambo et Chuck Norris apparaître à l’écran au ralenti sur le thème du Bon, la brute et le truand, se faisant appeler le loup solitaire et balancer direct un authentique Chuck Norris Fact, c’est déjà presque trop beau pour être vrai. Quand s’y ajoutent des fusillades démentes qui multiplient les money shots en exploitant au maximum l’image des légendes (Schwarzenegger et Willis qui décident de déchainer les enfers armés jusqu’aux dents à bord de leur Smart), des grosses bastons à l’ancienne plutôt bien shootées et toujours se sens du défi entre gros bras, on atteint une forme de nirvana qui semblait inaccessible. Expendables 2 : unité spéciale joue même intelligemment avec ses faiblesses dont il est conscient, quand par exemple après une séquence émotion nulle il envoie ses répliques qui fusent type « What’s happening now ? CHAOS » ou le toujours efficace « we track him, we find him, we kill him » comme pour exorciser le passage obligé. Tout cela est presque brillant, ça sent les 90′s et la sueur, c’est une déclaration d’amour aux gros bras qui auront toujours le dessus sur les minets, c’est un duel final qui ressemble à un fantasme qui prend vie, c’est brutal, ça pète dans tous les sens, c’est pas toujours très beau, c’est parfois mal fichu et ridicule, c’est excessif (on y entre dans une grotte géante en avion), mais il laisse une impression franchement positive. Expendables 2 : unité spéciale efface le semi-échec du premier épisode et titillera pendant 1h45 la fibre nostalgique de beaucoup de mâles biberonnés au cinéma d’action plus ou moins décérébré des 90′s. Et puis il y a Jean-Claude Van Damme en roue libre qui incarne un bad guy français improbable aux méthodes nazies. Et ça, ça élimine directement tous les petits ou gros défauts du film.

:wink:

_________________
http://www.cinecomedies.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 22 Août 2012 17:51 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4303
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Cool !

je suis juste pas d'accord sur le jugement de l'auteur sur Les ailes de l'enfer et Terreur sur la ligne.

Et sinon, JCVD interviewé par les Inrocks : http://www.lesinrocks.com/2012/08/22/cinema/jean-claude-van-damme-linterview-fleuve-11288790/

_________________
"Les amoureux de la pellicule" cherche son producteur: http://www.youtube.com/watch?v=tbJk1ySa_xA

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 24 Août 2012 0:39 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Août 2004 13:14
Messages: 567
Localisation: Puteaux
Voilà, vu. C'était fun, c'était rigolo, mais ça n'était pas vraiment du cinéma : plutôt un spectacle tel que l'était le "Buffalo Bill Wild West Show" de l'époque, avec des acteurs qui caricaturent les avatars qui ont fait leur gloire.

Je n'ai pas vraiment retrouvé l'ambiance des actioners des 80's-90's, le décor bulgare m'a même donné l'impression d'être dans un de ces téléfilms qui passent en boucle sur NRJ12 avec Wesley Snipes ou Steven Seagal.
Les personnages sont fatigués : la chirurgie esthétique peine à préserver leurs traits (surtout pour Stallone et Norris) et la plupart des punch-lines sont vraiment au ras des pâquerettes.

Et je confirme le grain dégueulasse relevé par Minsk, je me demande si ce n'est pas un trucage bon marché de post-prod fait par la société (bulgare) d'effets spéciaux pour camoufler les rides de nos acteurs favoris ?

Enfin il y a pas mal très bons moments, on trouve un peu plus dans cet épisode ce qu'on attendait du précédent. Mais si je veux un vrai hommage fun au cinéma d'action, je dois plutôt me remater Hot Fuzz.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 24 Août 2012 8:49 
Hors-ligne
Croque-Mort
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Jan 2004 0:28
Messages: 1524
Localisation: Paris
Excellent démarrage du film : 213 000 entrees sur 535 copies, le 9e meilleur de l'année. Et surtout, un meilleur score sue le premier opus. les vieux sont toujours populaires.

Et le film était déjà à 60M$ de dollars de recettes mondiale hier !

Image

:yesss:

_________________
http://www.cinecomedies.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 24 Août 2012 12:34 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Avr 2009 22:11
Messages: 695
Localisation: Je suis caché.... x)
J'ai surkiffé à mort. C'est jouissif ! De la bourrinade, de l'humour, et cette nostalgie ambiante quand les "vieux" se retrouvent. J'avais pas pris mon pied de la sorte depuis longtemps ! ^^

_________________
Dead men can't dance !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 25 Août 2012 9:39 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 02 Oct 2003 9:05
Messages: 1698
Localisation: incertaine
HELLLL YEAHHHH :-D :worship: :axe: :rock:

Tout ce qui le premier aurait du etre : jouissif de bout en bout.

certes ce n'est pas un film, c'est un festival de punchlines et d'introductions dantesques de personnages, avec des morts à la pelle deux énormes scenes d'action et un paquet de reférences à leurs filmographies respectives

le premier m'avait laissé tres frustré, celui ci est tout ce que j'attendais, meme si comme les fingers, on voudrait que ce soit plus long :lol:

_________________
"We have a portable potty"

"les hommes sont monogames, ils ne peuvent pas répondre au téléphone et faire autre chose en même temps" (sagesse populaire entendue dans un train)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 25 Août 2012 16:53 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10701
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Tout comme le monsieur du dessus, ce 2 est ce qu'aurait dû être le 1er. La séquence d'intro est monstrueuse, ça éclate en petits morceaux les gens et fait exploser le reste. On pourrait reprocher quelques tunnels de dialogue ou de pseudo-scénario (assez ridicule par ailleurs, genre le Billy McGuffin qui touche le petit cœur de Sly) mais le charisme de tous nos action loulous l'emporte haut la main et entretient le sourire du spectateur. Les petites vannes sur les uns et les autres sont particulièrement sympas, sans compter l'apparition d'un beau nawak assumé de Chuck (et son anecdote sur le cobra royal). Bon, faut reconnaitre que le vieux Schwarzy est pas vraiment crédible dans son come-back de Terminator, mais en fait on s'en fout, parce qu'on a droit à du Jean-Claude méchant qu'a la classe (et en plus, ils ont osé l'appeler Vilain ! En VF, ça tape !). Sans compter Doph, qui même au second plan dégage encore une jolie aura cinématographique (faut dire que c'était lui qui se sortait le mieux du premier). Dommage que Jet Li fasse le simple guest, j'aurais bien repris un peu de kung-fu de cuisine.
Concernant la qualité de l'image, je ne sais pas si c'est le même problème de grain numérique dont certains parlent, mais j'ai trouvé la luminosité un peu trop sombre ainsi qu'un manque de netteté qui gâchaient par moments le plaisir.
On est loin du film du siècle, mais que voilà une série B qui atteint haut la main son objectif de divertissement.


A noter que dans le hall de mon cinéma, y'a une rangée de cartons Expendables 2 mettant en valeur chaque action star. Et au milieu trône un Daniel Auteuil un peu perdu.

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 25 Août 2012 17:25 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4303
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Ah ouais??? AH OUAIS??????

Ben laisse-moi te dire que si tu te retrouvais tout seul sur un ring face à un Daniel Auteuil à qui on aurait dit que t'avais mal parlé de sa maman, tu ferais moins le malin ! ! !

:-D

_________________
"Les amoureux de la pellicule" cherche son producteur: http://www.youtube.com/watch?v=tbJk1ySa_xA

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 26 Août 2012 13:10 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 02 Oct 2003 9:05
Messages: 1698
Localisation: incertaine
Image
si on doit faire une version francaise du film, il a toute sa place notre ami daniel :-D

Image
sans parler de cette scène hallucinante de la "personne aux deux personnes" :worship:

alors un peu de respect, pied-tendre !

_________________
"We have a portable potty"

"les hommes sont monogames, ils ne peuvent pas répondre au téléphone et faire autre chose en même temps" (sagesse populaire entendue dans un train)


Dernière édition par gatman le 26 Août 2012 13:16, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The expendables 2 - Simon West - 2012
MessagePublié: 26 Août 2012 13:15 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2006 10:57
Messages: 1577
Localisation: Rats - Notte di terrore
Oh putaiiiiiiiiiiiiin.

Je ne sais pas vraiment quoi dire. J'étais consterné et très amusé à la fois pour plusieurs scènes. C'est assez difficile de juger Expandables 2 comme un film. C'est au-delà des carrières des acteurs présents, je ne sais même pas si c'est de l'auto-critique ou du recyclage, ce que je sais, c'est que c'est totalement à part. C'est comme une soirée entre potes et qu'on se raconte des blagues sorties de nulle part dans une bonne ambiance parce qu'on est entre potes. La blague peut être bonne ou mauvaise que ça ne change rien, on va rigoler et s'amuser quand même. Et alors que le premier Expandables a l'ambition d'être un film d'action plutôt convenable, ici c'est du gros n'importe quoi qui tâche, l'équipe ne perd pas de temps et s'éclate!
Au-delà du nanar volontaire ou de l'auto-dérision, on cherche à se divertir. Pour le fun. C'est comme ça. C'est ce qu'on vient chercher de toute façon. Les citations sont pourtant envoyées très facilement. Les anciennes répliques cultes fusent de n'importe où. Schwarzy refait John Matrix en ouvrant une smart, dit "I'm back" comme il rererereredit "I'll be back". Chuck Norris fait une Chuck Norris fact (Mon Dieu). On reprend du Rambo, on va même jusqu'à citer son nom de façon totalement absurde! Jason Statham aurait crié le mot Casserole entre deux coups de couteaux que ça reviendrait au même! Dolph Lundgren ironise sur ses études de physique-chimie. Le duel final est un combat entre Rocky et Kickboxer. Et puis Yippi-kaï-yeah et d'autres trucs. Il n'y a même pas d'univers autour pour que ça donne de l'ampleur, c'est le style très appuyé et démesuré qui fait le tout.
Et les défauts que je trouvais au 1, je les trouve ici en plus gros, en plus soulignés même, et ça m'a plu. Pas une goutte de sang ne coule dans ce film, que du numérique. Mais pas n'importe quelle numérique, le numérique pauvre et cheap auquel on ne croit pas une seconde. Et c'est filmé en gros, sans le cacher, c'est assumé, j'imagine bien les mecs qui font exprès de faire des effets spéciaux cheap pour amuser le spectateur. Et encore, il y a pas mal de plans d'hélicoptères et d'avions eux aussi bien cheap. Le 1 montrait une production Nu image avec plus de fric que d'habitude, là ça tient presque d'une prod Asylum! Le 1 tenait de la série B décomplexé. Ici, c'est carrément de la série Z qui part dans le n'importe quoiiiiii. Stallone qui entre dans la mine en s'écrasant avec son avion, "Track them, Find them, Kill them", les camions du début qui ont l'air de sortir d'un post-nuke, les bras de Terry Crews doivent être plus larges que sa tête, les Expandables ne se mettent JAMAIS à couvert, la Smart dans l'aéroport, etc... C'est beau. Le top du top reste le gosse qui pleure sur ses compagnons morts en Afghanistan. Mais le pire dans son histoire, je dis bien le PIRE, c'est que ces salauds de militaires ont tué... son chien. Et le gars, traumatisé par toutes ces morts, surtout celle de son chien, rejoint l'équipe des Expandables, quelle logique.
Et là dedans, c'est Van Damme qui ressort le plus, magnifique méchant où il cabotine à mort. Et ce doit être le plus digne parmi ce festival de futurs ballons de baudruche dégonflés, celui encore en bonne forme pour faire son coup de pied retourné alors que Papy Stallone peine à courir.

Du gros n'importe quoi, un immense défouloir de mauvais goût qui m'a fait pensé, toutes proportions gardées, aux Feebles ou à Machete. Sans en atteindre le sommet par contre et c'est ça qui est plutôt dommage, j'aurais aimé que ça aille encore plus loin dans le délire. Pour le 3, je veux Verhoeven derrière la caméra, ou Robert Rodriguez aussi. Et Christophe Lambert en méchant pour aller encore plus loin.
Un nanar volontaire, un navet volontaire, un navet réussi. Je ne sais pas, je ne sais plus. En tout cas j'ai bien halluciné et passé un chouette moment.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr