Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 29 Fév 2020 11:03

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 66 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Django unchained - Quentin Tarantino - 2012
MessagePublié: 29 Mars 2013 22:13 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Mars 2009 16:36
Messages: 55
Django c'est Inglorious version western, il y a la même tension qui grimpe jusqu'à la scène où l'on sort les flingues, c'est le même schéma mais on s'en fout, le casting est tellement bon, l'esthétique western est très réussi, on ne peut pas en vouloir à Tarantino de se répéter un peu du moment qu'il le fait avec brio.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Django unchained - Quentin Tarantino - 2012
MessagePublié: 22 Juin 2013 22:18 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10713
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Un chouïa moins long, ç'aurait été mieux, mais en l'état, c'est déjà franchement pas mal. Moins verbeux que d'autres films de QT (qui s'est bien empâté, le bougre), même si l'on retrouve cet attrait pour les dialogues (Chris Waltz est servi) et des scènes de mecs qui causent autour d'une table, au profit de plus de vraies séquences de fusillade aux giclées grand-guignolesques (même Rambo 4 a du mal à suivre, question geyser sanglant) mais qui font quand même mal à certains moments (le cheval du début).
Comme d'hab', rien à redire sur les acteurs, tous excellents, avec peut-être une p'tite préférence pour Samuel L. Jackson qui maitrise à la perfection son rôle complexe. Et puis une belle ambiance, un traitement assez rentre-dedans de l'esclavagisme (je connaissais pas le mandingo) et des ruptures de tons qui ont fonctionné chez moi (la cavalcade du KKK). Bref, j'ai bien aimé. Un truc qui m'a étonné, c'est la brièveté du générique de fin (c'était équipe réduite ?).

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Django unchained - Quentin Tarantino - 2012
MessagePublié: 22 Jan 2014 15:09 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Ah bah c'est ballot : http://www.lexpress.fr/culture/cinema/le-scenario-du-prochain-tarantino-fuite-le-realisateur-abandonne-le-projet_1316360.html

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Django unchained - Quentin Tarantino - 2012
MessagePublié: 03 Juin 2014 6:48 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Mars 2007 17:09
Messages: 1108
Localisation: Dans mon repaire de maître du moooooooooooooooonde !
Hop : http://nebalestuncon.over-blog.com/arti ... 03839.html

_________________
Hop : Antoine VOLODINE, Des anges mineurs


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Django unchained - Quentin Tarantino - 2012
MessagePublié: 19 Oct 2015 16:30 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2007 16:07
Messages: 386
Localisation: dans un sanctuaire, sur les hauteurs de Sparte
Up.

Un Tarantino bon cru, à n'en pas douter. Quelques réticences quand même :

-Comme dans les autres Tarantino, on ne peut pas dire que ce soit un film très riche sur le "fond". C'est le reproche principal que je ferais à l'œuvre du cinéaste dans son ensemble. Pour moi, Tarantino, c'est plus du bon (même du très bon) divertissement, qu'à proprement parler du cinéma très "fort". C'est toujours un plaisir de découvrir le dernier Tarantino, mais ça ne parvient pas à s'imprimer en profondeur dans mon âme de cinéphile.

-Christoph Waltz, qui reprend trait pour trait le même personnage que dans Inglorious Basterds. Mêmes gestes, mêmes intonations, mêmes longues palabres, même contraste entre le raffinement du personnage et la dureté du métier qu'il exerce. Le job est fait, je ne dis pas, mais je suis très surpris qu'il ait reçu un nouvel Oscar avec ce rôle.

-Jamie Foxx, plus à sa place pour moi dans un polar que dans un western.

-La fin : après tant de sang, tant de racisme et d'insultes, j'aurais trouvé plus appropriée une fin plus nihiliste. Au lieu de quoi, c'est pratiquement : "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants." Un peu décevant, comparé à Inglorious où la fin était un vrai festival.

Venons en aux points positifs :

-Le film est particulièrement bien écrit, très captivant à suivre (malgré donc une fin éventuellement un peu faiblarde), très fort dans les dialogues. Tarantino n'avait peut-être plus atteint ce niveau de qualité dans l'écriture depuis Pulp Fiction.

-Le politiquement incorrect. Un pur festival de cruauté raciste et cynique : les combats de nègres, l'étouffoir à nègres, le mot "nègre" qui revient toutes les deux phrases, Foxx et Jackson qui se traitent l'un l'autre de "sale nègre" dans la scène finale. A prendre bien entendu au second degré. (Ceux qui pensent que Tarantino fait l'apologie du racisme dans ce film sont tombés complètement dans le panneau.)

-Di Caprio, qui campe un personnage très subtil. On aurait pu s'attendre à un gros sudiste de service en plus, comme le propriétaire du ranch qui lance l'attaque avec les cagoules blanches plus tôt dans le film. Mais non. Les Noirs sont pour lui tout au plus un peuple en situation d'infériorité sociale, dont il se sert comme outil (pour le travail sur son terrain), voire comme objet de divertissement (combat de nègres), mais sans le même mépris inhérent. (Ce qui n'enlève quand même rien à la cruauté du personnage.) C'est même assez frappant de voir comme il se montre conciliant avec le personnage de Jamie Foxx, jusqu'à en prendre la défense aux détriments de ses propres hommes.

-Enfin, la grande réussite du film : Samuel L. Jackson. Un vrai OVNI. Tarantino avait déjà pris tout le public à revers dans Inglorious Basterds avec le personnage de Christoph Waltz qui cassait complètement les codes. Le personnage de Jackson produit pour moi le même effet, et il y avait d'ailleurs pour moi largement matière à créer un buzz équivalent. Dans la scène où il apparaît, il m'a même fallu un certain laps de temps pour "atterrir". J'adore Jackson en général, mais là, je n'avais franchement jamais vu ça. Le pire, ce que je ne l'ai même pas reconnu pendant le film ( :oops: ). Ce côté lâche et pernicieux, couplé à un vocabulaire à l'ancienne du plus bel effet :

-"Ça fait combien de temps qu'elle y est (dans l'étouffoir) ?
-Elle y a passé toute la sainte journée, et elle en a encore pour dix jours à tirer."

-"Ce nègre en selle" (je ne sais pas pourquoi, mais cette formule m'a vraiment marqué. Je rêve de pouvoir la ressortir si un jour on voit un Noir participer aux épreuves d'équitation aux JO. (Pour l'humour, bien entendu, n'allez pas croire que je suis raciste. Je dis ça, je dis rien.))

-"Ils vous ont donnés du flan." (Celle-là, elle est déjà rentrée dans mon vocabulaire courant.)

Bref, du pur bonheur. C'est à lui qu'il fallait le donner, bon sang, ce fichu Oscar.


Enfin voilà. Malgré les quelques réticences évoquées ci-dessus, un Tarantino d'un niveau très honorable.

_________________
"Success is a state of mind." (Tommy Wiseau)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Django unchained - Quentin Tarantino - 2012
MessagePublié: 29 Oct 2015 18:06 
dla merde en tube. Taran est gros et gras. le film estun calvaire et la derniere demie-heure, une misère. Fuck les négros rappeurz!!! :worship:


Haut
  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 66 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr