Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 15 Oct 2018 22:33

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Time and Tide - Tsui Hark - 2000
MessagePublié: 29 Déc 2013 4:25 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Mars 2007 17:09
Messages: 1108
Localisation: Dans mon repaire de maître du moooooooooooooooonde !
Image

Superbe film d'action de Tsui Hark, qui fait du John Woo en mille fois mieux, notamment parce qu'il sait ne pas trop se prendre au sérieux. Gunfights hallucinantes, humour ravageur, acteurs charismatiques... Franchement, qui a besoin d'un scénario ?

Hop : http://nebalestuncon.over-blog.com/arti ... 08065.html

_________________
Hop : Antoine VOLODINE, Des anges mineurs


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Time and Tide - Tsui Hark - 2000
MessagePublié: 29 Déc 2013 16:25 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4304
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Effectivement, un film bien cool, sans doute mon préféré de Tsui Hark, même si, après l'avoir vu trois ou quatre fois, je suis toujours pas sûr d'avoir bien compris l'intrigue. Mais les acteurs sont charismatiques, la musique géniale (ah, ce thème principal...) et les délires visuels de Hark fonctionnent ici à plein ! Et puis la première scène, avec le pari complètement délirant qui sert de point de départ à l'intrigue, donne parfaitement le ton.

Après, personnellement, je le considère comme moins jouissif que A Toute Epreuve, alors que c'était l'objectif de Tsui Hark que de proposer une scène d'action finale plus longue et plus impressionnante que celle du film de Woo. Même si effectivement la scène dure plus longtemps, ce qui rendait impressionnante la fin de A Toute Epreuve, c'était justement l'unité de lieu qui corsait la difficulté et le fait de faire quand même progresser l'intrigue et de faire évoluer les personnages (ou d'en dévoiler certaines facettes) au milieu d'un délire pyrotechniques, sans que le spectateur se lasse. Là, c'est surtout le la bourrinade, certes cool, délirante et inventive mais au-delà de la performance, c'est pas vraiment une leçon de mise en scène comme ce que fit Woo une décennie plus tôt. Et puis, comme il n'y a pas vraiment d'unité de lieu (on passe d'un immeuble à un aéroport), pour moi c'est plus deux scènes d'actions mises côté à côté qu'une seule scène...

Mais bon, comme je l'ai déjà dit sur le site, je suis un fan inconditionnel de John Woo, qui fait pour moi partie de ces cinéastes qui tirent tous leurs projets vers le haut grâce à un vrai sens de la mise en scène et à une personnalité de cinéaste qui allie un certain classicisme à une vision vraiment personnelle du cinéma (un peu comme Carpenter, Melville ou de Palma...). Et c'est pour ça que je préfère ses films à ceux de Tsui Hark. Ils sont plus posés, plus travaillés, avec une intrigue et des personnages bien pensés. D'ailleurs à mon sens ses films vieillissent dans l'ensemble bien mieux que ceux de Hark dont on peine souvent à saisir l'intrigue et les enjeux de chaque personnage. Après, je ne conteste pas la grande importance de Tsui Hark dans le ciné HK des années 80-90 et j'adore certains de ses films (celui-ci, Shanghai Blues, Green Snake, les trois premiers Il était une fois en Chine) mais au final, la plupart de ses oeuvres sont sans doute trop pensées pour le public chinois, se basant sur des contes, légendes et récits populaires inconnus en Occident, laissant donc le public local combler par lui-même les plot-holes et le background des personnages, mais laissant du même coup le spectateur non initié sur le bord de la route.

Le problème doit un peu venir de moi : quand je regarde un film, je me focalise d'abord sur le script et si le fil conducteur m'échappe, je me déconnecte du film même quand les scènes sont impressionnantes. C'est pour ça qu'il m'a fallu trois visionnages pour vraiment apprécier Time And Tide et que je préfèrerais toujours les drames et mélodrames d'action de John Woo aux délires visuels à base de filtres et de câblages de Tsui Hark.

Tout ça pour dire que personnellement, je ne pense pas que Tsui Hark ait fait avec Time and Tide du John Woo en mille fois mieux ( :wink: ), parce que le résultat, pour jouissif qu'il soit, ne reprend ni les thèmes ni les techniques de mise en scène de John Woo. La seule chose qui aurait pu permettre au film de Tsui Hark de dépasser l'oeuvre de John Woo aurait été de proposer une scène d'action plus longue mais même là c'est pas vraiment le cas. Mais c'est tant mieux vu que ça ne fait que prouver que ces deux cinéastes ont chacun leur univers et leur idée de la mise en scène, sans qu'ils se sentent obligés d'être en compétition l'un envers l'autre.

_________________
"Les amoureux de la pellicule" cherche son producteur: http://www.youtube.com/watch?v=tbJk1ySa_xA

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Time and Tide - Tsui Hark - 2000
MessagePublié: 30 Déc 2013 6:26 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Mars 2007 17:09
Messages: 1108
Localisation: Dans mon repaire de maître du moooooooooooooooonde !
Mon Dieu ! Un Wooïste ! Wong Fei-hong, à moi ! :karate:

...

Eh eh. :wink:

Blague à part, tu as sans doute raison et ton point de vue est intéressant. Le mien est sans doute biaisé, j'ai toujours eu du mal avec le pathos dégoulinant, à mon sens, de John Woo (mais je suis de mauvaise foi, là, je ne connais que très mal sa carrière à Hong Kong...), auquel je préfère largement les délires de Tsui Hark. Mais je plaide coupable.

_________________
Hop : Antoine VOLODINE, Des anges mineurs


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Time and Tide - Tsui Hark - 2000
MessagePublié: 20 Sep 2018 18:06 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Août 2018 17:37
Messages: 29
Localisation: 8e dimension
Super film de Tsui Hark après son humiliante aventure "vandammesque". L'enchainement des scènes fait un peu "patchwork", l'intrigue générale est peut-être un peu confuse, mais il faut surtout voir TIME AND TIDE comme un pur exercice de style, et de ce coté-là c'est réussi avec des scènes d'action dantesques (celle dans l'immeuble "HLM" est tout bonnement énorme). J'aime bien la façon dont Tsui Hark construit la plupart de ses films avec ces différents personnages d'horizons différents dont les chemins se rejoignent, avec chacun sa sous-intrigue. Il y a aussi un coté romantique dans ce film que je trouve réussi, dans l'ambiance générale mais aussi dans la relation entre Nicholas Tse et la fliquette qu'il a mise enceinte, c'est traité avec une sobriété et une pudeur touchante (enfin pour moi en tous cas). Tsui Hark a dû y mettre ses tripes et il en est sorti vidé puisque, derrière ça, il a signé deux énormes purges : LA LEGENDE DE ZU et BLACK MASK 2 !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr