Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 24 Fév 2020 12:38

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 15 Juin 2014 11:32 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Image

Citer:
Dans un futur proche, des hordes d'extraterrestres ont livré une bataille acharnée contre la Terre et semblent désormais invincibles: aucune armée au monde n'a réussi à les vaincre. Le commandant William Cage, qui n'a jamais combattu de sa vie, est envoyé, sans la moindre explication, dans ce qui ressemble à une mission-suicide. Il meurt en l'espace de quelques minutes et se retrouve projeté dans une boucle temporelle, condamné à revivre le même combat et à mourir de nouveau indéfiniment…


Image

Ayant pris l'habitude de ne plus trop me renseigner sur un film avant d'aller le voir, je n'attendais pas grand'chose de Edge of Tomorrow. Les quelques images vues sur le net et l'affiche me donnaient l'impression d'un blockbuster sans âme de plus. A cela, il faut ajouter la mauvaise surprise que fut Jumper quelques années plus tôt. Si Go et La mémoire dans la peau m'avaient amené à suivre avec intérêt la carrière de Liman, ce dernier film m'avait beaucoup refroidi tant il paraissait froid, plat et sans âme. Et même si j'avais bien aimé Mr et Mrs Smith, on était loin du niveau d'un Bourne Identity alliant spectaculaire et réalisme. Mais avec Edge of tomorrow, le réalisateur a fait ce que je considère comme son meilleur film, qui me fait de nouveau attendre la suite avec impatience.

Image

Comme d'autres l'on dit avant moi dans le topic "en juin, j'ai maté...", ce film est sans doute l'une des toutes meilleures transpositions de l'univers du jeu vidéo au cinéma. On pourrait n'y voir qu'un lointain remake d'Un Jour Sans Fin mixé avec une version futuriste de la scène du débarquement du Soldat Ryan mais le scénario surprend par son inventivité, par la façon qu'il a de dépasser son postulat de départ et de prendre des risques. Le risque de la répétition déjà, sans doute le plus gros écueil sur ce genre de projet. Non seulement on ne s'ennuie jamais mais ces répétitions, Liman prend le risque de les développer : si l'on a au cours du film souvent recours à l'ellipse, les mêmes scènes d'intro (réveil de Cruise, arrivée de Paxton, présentation de l'équipe, départ au combat) sont répétées, et sur la longueur.

Image

Tout passe par le jeu des comédiens, dont un Tom Cruise véritablement impérial, que l'on voit évoluer en connard cynique brusquement jeté au coeur des combats qu'il promouvait (oui, ce mot est moche) pétant de trouille pour finalement s'affirmer, gagner en véritable charisme autant qu'en aisance dans l'art du combat (ou l'art de la guerre au sens large). Les autres comédiens sont aussi au top dont un Bill Paxton de plus en plus décontenancé face à sa nouvelle recrue moins gauche et flippée qu'il ne le croyait. les scènes où, par son comportement, William Cage casse le discours rôdé du sergent Farrell sont assez savoureuses et renvoient à la déconstruction du discours militaire comme processus de déshumanisation des individus tel qu'on le voit dans Full Metal Jacket.

Image

Mais le film est loin de se limiter à cette astuce scénaristique. Et c'est même marrant de voir que c'est par le travers le plus éculé du cinéma hollywoodien, la traditionnelle romance, que Edge of tomorrow trouve vraiment son âme. Car si l'on passe la moitié du film du côté du personnage de Cruise, peu à peu on se trouve dans la peau de la Full Metal Bitch Rita Vrataski (Emily Blunt) qui commence par former Cruise à l'art du combat et lui apprend tout ce qu'elle sait sur la situation qu'il vit pour finalement être dépassée par la situation et devoir s'en remettre entièrement à lui. Le jeu d'ellipses s'efface et on ne sait plus si ce qu'on voit pour la première fois a déjà été vécu par Cruise ou non.

Image

De ce fait, les personnages acquièrent une nouvelle dimension : dans une scène comme celle de l'hélicoptère, Cruise a le regard de celui qui a vu mourir encore et encore celle qu'il commence à aimer pour avoir passé tant de temps en sa compagnie, et Emily Blunt est à la fois confiante et méfiante envers celui qui sait d'emblée comment les choses vont se passer mais en sait aussi probablement beaucoup plus sur elle qu'elle n'est prête à lui en dire à ce stade de leur relation.

Image

Mais c'est dans ses dernières scènes que le propos du film trouve vraiment son point culminant : alors que jusque là, la vie et la mort n'était qu'un jeu devenant au fur et à mesure de plus en plus sérieux, alors que les personnages sont vraiment attachés les uns aux autres et qu'on a saisi toute l'ampleur de leur mission, la perte du pouvoir de Cruise les fragilise énormément, autant parce qu'il sait que s'il meurt maintenant, il meurt définitivement et l'humanité est perdue, mais aussi parce que, si elle meurt, il ne pourra pas la sauver une nouvelle fois. On sort de l'univers du jeu vidéo pour entrer dans la vraie vie, le spectateur est hyper tendu dans son fauteuil tant il s'est attaché aux personnages et en plus, les personnages évoluent dans un décor qui leur et nous est totalement inconnu...

Image

Au final, Edge of Tomorrow est un film fort, humain, d'une grande intelligence scénaristique et qui, s'il n'a apparemment pas eu le succès escompté au Box Office, devrait s'imposer sur la durée.

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 15 Juin 2014 13:26 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Avr 2007 0:13
Messages: 3337
Tout pareil comme le monsieur qui s'exprime très bien. Merci !

_________________
"But you say : Oh, when love is gone, where does it go ? And where do we go ?" (Arcade Fire - Afterlife)

Je n'aime pas Scorsese (c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais vu aucun de ses films). (Elessar - sujet Le loup de wall street)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 16 Juin 2014 11:33 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2007 16:07
Messages: 386
Localisation: dans un sanctuaire, sur les hauteurs de Sparte
deathtripper21 a écrit:
Au final, Edge of Tomorrow est un film fort, humain, d'une grande intelligence scénaristique et qui, s'il n'a apparemment pas eu le succès escompté au Box Office, devrait s'imposer sur la durée.


Si on prend sa première semaine en France, c'est grosso modo le score moyen des films du Tom Cruise post-2006, parmi lesquels le franc succès MI IV reste une notable exception. Pour ce qui me concerne, ben je le sens pas tellement en fait. J'avais beaucoup aimé Oblivion, l'an passé, mais là, j'ai peur de me lasser du style. On sent que Cruise doit se battre pour garder sa place depuis sa disgrâce médiatique de 2006, et ça le force visiblement à jouer la sécurité.

_________________
"Success is a state of mind." (Tommy Wiseau)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 16 Juin 2014 11:58 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Bah c'est exactement l'appréhension que j'avais.

Mais au final, j'ai vraiment pas été déçu du voyage.

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 19 Juin 2014 20:55 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès

Inscrit le: 19 Nov 2012 20:51
Messages: 309
Vu hier et...j'y suis aller quasiment à reculons et j'en suis sortit...mi figue mi raisin.

Les +

Tom Cruise (excellent comme à son habitude, ce mec mérite un Oscar, juste une fois).

Emily Blunt, jolie comme tout, même avec son exosquelette.

Le fait que le film se tourne en Europe (l'Angleterre surtout).

Le revival du débarquement en France et le grand final au Louvre (ou du moins ce qu'il en reste).

Un film qui se laisse regardé mais dont je n'en garde pas un souvenir impérissable.




Les -

Bah tout le reste avec une nette préférence pour leurs histoire alambiqué d'Alpha et d'Omega.


Dernière édition par Elessar le 29 Juin 2014 13:32, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 20 Juin 2014 8:18 
Hors-ligne
Grand Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Sep 2005 16:13
Messages: 840
Localisation: sur les plateaux de tournage No1, No4, No10, No12, No30, No51, No62
Il ont tous réussi à m'embarquer dans leur histoire: le scénariste le réalisateur, les acteurs etc...
Pourtant moi aussi j'y allais un peu au hasard. Mais là j'adhère! Honnêtement on est pas sans faire deux ou trois clins d'oeil au monde du jeu vidéo, mais là n'est pas le principal.
Deathtripper21 a très bien exprimé mon ressenti: merci à lui

_________________
Gondoliers: attention aux requins!
« Fast & Furious 7 » ? « Un film sur des cons qui font les cons dans des voitures de cons alors que l’acteur est mort dans une voiture con. » François Forestier


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 21 Juin 2014 12:37 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Ah ben je me suis trompé finalement, en fait, c'est un nanar : http://cinema.nouvelobs.com/articles/31350-l-humeur-edge-of-tomorrow-avec-tom-cruise-un-nanar-cosmique

Franchement, le Nouvel Obs devrait arrêter de faire des critiques de films. Forestier et Malausa posent sans cesse de nouveaux jalons dans la pure mauvaise foi et le je m'en foutisme le plus flagrant... Un exemple parmi d'autres : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1050020-100-cachemire-de-valerie-lemercier-gilles-lellouche-est-il-le-pire-acteur-francais.html?utm_source=outbrain&utm_medium=widget&utm_campaign=obclick&obref=obnetwork

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 24 Juin 2014 13:30 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 02 Oct 2003 9:05
Messages: 1698
Localisation: incertaine
Très bonne surprise : j'y allais à reculons et on se laisse prendre à ce Jour de la Marmotte en version Warhammer 40K.
pas mal de fausses pistes, des effets visuels convainquants et une putain de présence à l'ecran du scientologue.

celà fera partie des mes prochains achats.

_________________
"We have a portable potty"

"les hommes sont monogames, ils ne peuvent pas répondre au téléphone et faire autre chose en même temps" (sagesse populaire entendue dans un train)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 27 Juin 2014 19:10 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
Enfin vu et bien aimé.

Le mélange suspens/action/SF se marie bien avec quand même quelques touches d'humour bien placées (surtout au début). Le tout est fort bien emballé, avec des scènes de combat superbes et un beau remake du débarquement en Normandie.

Globalement, j'ai trouvé que ça fonctionnait mieux qu'Obivion avec lequel ce film a pas mal de points communs: Tom Cruise, le fait qu'il meurt plusieurs fois, la SF, un scénario tortueux.

J'ai juste regretté le final, trop happy end et pas du tout raccord avec le reste du film.

Mais franchement, croiser "Un jour sans fin" et "La guerre des mondes", il fallait oser.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 29 Juin 2014 12:21 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Sep 2011 22:35
Messages: 83
Comme vous, j'ai apprécié ce film très bien rythmé et qui réussit à mettre en image un concept scénaristique pas évident. Gros travail sur le montage !

Bien aimé le traitement de la technologie dans le film, au début on voit en boucle la com' de l'armée, Tom Cruise en tête, répéter qu'avec cette technologie avancée, un entrainement limité suffit, alors que la pratique montre exactement le contraire... Les mauvaises langues diront que c'est la preuve que le film promeut la scientologie :-D (je dis ça en plaisantant mais je suis sûr que certains critiques ont fait le parallèle pour dire que le film est nul)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 29 Juin 2014 20:12 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Sep 2005 17:20
Messages: 1674
Ben c'était vraiment très cool. Le die & retry propre aux jeux vidéo très bien exploité, un parfait dosage entre action et humour, 2 très bons acteurs principaux, des extraterrestres avec un bon look (des sortes de pieuvres techno-organiques).
Sinon, on appréciera le caméo de François Hollande en tout début de film, et qu'on voit qu'il a autant de difficultés à inverser la courbe du chômage qu'à affronter une invasion extraterrestre. :rigole:

_________________
Image

Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 12 Sep 2014 10:05 
Salut,
Étant fan de Tom Cruise, je n’ai pas manqué la sortie de Edge of Tommorrow au cinéma. Dans la même veine que Déjà Vu, le film est parvenu à captiver toute mon attention jusqu’à la fin. J’ai adoré le jeu des acteurs, ainsi que le décor du long métrage. Bouleversant et émouvant, le film de science-fiction mérite d’être vu.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 12 Sep 2014 10:35 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Oct 2006 16:31
Messages: 364
Matheo a écrit:
Bouleversant et émouvant, le film de science-fiction mérite d’être vu.


On n'a pas dû voir le même film...

_________________
- Bless me, Father, for I have sinned. I did an original sin. I poked a badger with a spoon.
- Say five Hail Mary's and six Hello Dolly's!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 11 Avr 2015 7:43 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10713
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Image

Un fort chouette divertissement qui ne cherche pas midi à quatorze heures. On nous offre de l'efficacité, une plongée rapide dans l'action avec un néo-débarquement normand tout aussi meurtrier que l'original et une bonne exploitation du concept très vidéoludique de Die & Retry (comme le dit d'ailleurs l'affiche). Le design alien et leur animation sont très sympas, c'est une vraie bonne idée que de ne pas les montrer trop tôt. La réalisation parvient à allier dynamisme tout en conservant une lisibilité correcte de l'action, et l'exploitation du reset donne lieu à de joyeux moments de montage. L'absence de gore ne pas m'a pas gêné, oui c'est propre mais y'a une violence plus intrinsèque.
Bien sûr, il ne faut pas non trop se poser de question sur la cohérence de tout cela, ou alors au contraire, faut s'en poser plein et apprécier les extrapolations tordues qui en découlent (que devient Blunt quand elle tue Cruise et qu'elle reset la journée ? N'est-ce pas une forme de suicide ? Ou alors doit-on imaginer le recours au multivers avec ses myriades de victoire alien ? Mais alors quel intérêt de faire gagner l'humanité dans un seul univers ? Et comment Cruise fait-il pour conserver sa santé mentale après tant de morts (la vraie différence avec Bill Murray dans Un jour sans fin), d'exposition à des carnages, de répétition à l'identique des débuts de journée ? Et comment avoir des sentiments amoureux dans ces conditions, avec une asymétrie absolue de connaissance de l'autre ? Et pourquoi personne n'a l'idée de profiter du pouvoir de Cruise pour repérer des Alphas et envoyer des kamikazes dessus afin d'en récupérer tout le chrono-jus ? Est-il possible d'être plusieurs à reseter la journée ?).
Mais soyons honnête, le film est suffisamment bien ficelé pour ne pas trop prêter le flanc à ce genre de considération, si ce n'est dans sa conclusion dont tout le monde se plaint à juste titre qu'elle souffre d'un happy ending forcé. Qui n'efface en rien les qualités précédentes et le plaisir de visionnage. Faut aussi dire que c'est pas tous les jours qu'on voit un film de SF avec Francçois Hollande !

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 11 Avr 2015 12:17 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 318
J'ai beaucoup aimé le film mais je me pose une question : comment est la vie dans les pays occupés par les aliens ?

Et comment sont-ils arrivés sur Terre ?

Et pour la fin je reconnais qu'elle aurait pu être forte si on était rester sur le principe [spoiler]tous les héros meurent mais leur sacrifice permet à l'humanité de gagner la guerre,sérieux même Elysium avait eu plus de couilles à ce niveau là ...

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 14 Avr 2015 7:13 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10713
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
1 - A priori, y'a plus e vie humaine dans ces pays-là (regarde Paris).

2 - Au début du film, on voit des flash infos sur une chute de météorites (ou d'autres choses genre vaisseaux ?).

3 - Idem pour la fin, qui aurait tellement plus logique ainsi.

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 14 Avr 2015 13:16 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 318
[spoiler]En plus ça aurait été émouvant et ça aurait fait une jolie métaphore du style " ils sont morts 154 fois mais là c'est pour de bon."

Mais il ne faut pas oublier que X-Men Days of Future Past a fait la même chose.
[fin du spoiler]

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 14 Avr 2015 21:03 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10713
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Ah bah merci bien de me spoiler X-Men, je l'ai pas encore vu ! :-D

Ah quand les doubles balises spoilers ? :-D

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 15 Avr 2015 15:19 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 318
Sorry :-D ,le pire c'est que j'ai hésiter à mettre "spoiler de Edge of Tomorrow et de X-Men DOFP :lol: "

Mais bon quand tu sais quel est l'objectif des héros dans ce film je pense que tu peux t'en douter.

Et je pense que tu seras quand même surpris par la fin et le scénario dans son ensemble.

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Edge of tomorrow - Doug Liman, 2014
MessagePublié: 02 Mai 2015 15:02 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Film de nouveau à l'honneur à l'occasion de la sortie du nouveau bouquin de François "mais puisque je vous dis que j'ai raison" Forestier : http://blogs.rue89.nouvelobs.com/bad-taste/2015/05/02/si-josais-je-qualifierais-ca-de-cinema-de-merde-234525

:wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall:

Le combat est noble, mais il devrait peut-être le laisser à d'autres...

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr