Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 23 Sep 2019 10:06

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le survivant - Boris Sagal - 1971
MessagePublié: 05 Déc 2007 19:59 
Hors-ligne
LE PATRON
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 19:28
Messages: 7021
Localisation: au collège et a la plage
Image

La vie d'un homme pensant être le seul survivant d'une guerre bactériologique et sa lutte contre un groupe de mutants nommé "la famille".

Image

Image
Image

Image
Image

Image
Image

Image
Image
Image
Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Déc 2007 15:45 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Juil 2006 11:05
Messages: 1486
Localisation: Feu Cipango, now Montpellier
Il est trés loin d'être aussi bon que le livre, dont il change pas mal de choses, mais il est pas mal. Et Heston nous montre encore une fois qu'il sait bien manier la gachette. :-D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 10 Déc 2007 8:33 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 13 Nov 2004 12:57
Messages: 3941
Localisation: Dans un vieux carton sur un vide grenier
Adaptation lamentable, mais bon film.

Certains trucs ont hyper mal vieillis.
Less zombievampires a gouffa, les armes version Toys are Us, des dialogues penibles parfois
et des poursuites a la croisée de Derrick et Benny Hill (certains figurants font n'importe quoi).

La fin est pas mal.
Et Heston après avoir été ligotté et fouetté par des singes, porte une superbe casquette gay/cuir.

_________________
Professeur, pourquoi nous attaquent-ils ? Est ce qu'ils aiment la guerre ?
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le survivant - Boris Sagal - 1971
MessagePublié: 27 Juil 2014 23:56 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Juil 2006 13:42
Messages: 461
Localisation: Près de Paris...
Très bon film!

Une vision originale de la fin du monde. Les images d'un Los Angeles désert sont réellement angoissantes et réussies. Le personnage de Charlton HESTON est particulièrement réussi dans la mesure où on sent qu'il n'est pas forcément très net et serait peut-être devenu un peu taré à force d'être isolé. Il n'y a qu'à voir la scène des téléphones au début du film. On se prend de sympathie pour lui, mais on s'en méfie un peu aussi. Les effets spéciaux sont réduits au minimum, pour un maximum de réalisme et d'efficacité. Le plus effrayant étant qu'il n'y a, au fond, pas grand chose qui sépare les malades des survivants.
Il y a aussi un truc qui devait être assez surprenant pour l'époque, mais auquel on ne fait plus trop attention, c'est que ce film montre ce qui devait être une des premières relations interraciales, sans que ça soit le sujet du film. A aucun moment on ne fait mention du fait que l'actrice soit afro-américaine. D'ailleurs, l'écriture du personnage fait que l'actrice aurait pu être blanche ou asiatique, cela n'aurait rien changé.

_________________
"Quand un gars court après une femme la queue à l'air et un couteau de boucher à la main, c'est drôle, j'ai peine à croire qu'il quête pour la Croix-Rouge."

Dirty Harry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le survivant - Boris Sagal - 1971
MessagePublié: 29 Juil 2014 11:24 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1359
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
+1 avec Mike Hunter

On peut reprocher au film certaines fautes de gout et lourdeurs (la zombification de l'héroïne est amenée avec de gros sabots je trouve, et les discours nihilistes des membres de "La Famille" sont assez grand-guignolesques) mais ça reste un excellent film d'anticipation qui, s'il prend beaucoup de libertés avec le roman, en retranscrit parfaitement l'aspect anxiogène et désespéré. Le premier tiers mettant en scène la solitude d'un Charlton Heston à demi-fou dans un Los Angeles désert est particulièrement réussi, de même que la toute fin. La photographie en 70mm est comme toujours magnifique et convient parfaitement à l'ambiance crépusculaire de fin du monde. Et Charlton Heston est réellement parfait pour le rôle, physiquement il correspond à la description que Matheson fait de son héros dans le livre.

Pour vraiment retrouver les écrits du romancier, "The last man on earth" avec Vincent Price est cela dit beaucoup plus fidèle. La version Will Smith est assez bof par contre, il y a des trucs pas mal mais ça aurait pu être beaucoup mieux. Il devait y avoir une nouvelle adaptation avec Schwarzy à un moment, je me demande où ça en est ?

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le survivant - Boris Sagal - 1971
MessagePublié: 04 Août 2014 7:49 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
Ce qui est intéressant, c'est que les trois adaptations trahissent le roman de manière différente et dans des optiques très distinctes.

Le dernier homme sur Terre de 1964 avec Vincent Price est sans doute la plus fidèle, elle reprend les vampires et l'isolement du héro. Une ambiance très sombre, pessimiste, qui rappelle beaucoup "La nuit des mort-vivants" de Georges Romero avec un Vincent Price très convaincant, même si la réalisation a prit un coup de vieux.

Image

Le dernier survivant de 1971, est très différent. Finit les vampires, place aux mutants sectaires qui parlent et s'organisent socialement. Autre changement, le héro finit par rencontrer d'autres être humains. Le film prend un aspect plus spectaculaire et rythmé, en phase avec les films catastrophes de l'époque. Ceci dit, il réussit de belles scènes intimistes au début avec un Charlton Heston impeccable dans le rôle (pour tout dire, en lisant le roman, c'est lui que je voyais comme incarnant le personnage) et sa mort finale est très émouvante.

Image

Je suis une légende de 2007, est sans doute le plus anecdotique, cédant à la tendance de la blockbusterisation du cinéma. Les créatures sont devenus d'autres mutants, inorganisés et féroces et le héro a une personnalité plus étoffé avec un passé montré par flash-back. La fin, bien que tragique, est nettement plus optimiste que les deux précédents. Film à gros budget aseptisé et à l'ambiance très quelconque, il reste néanmoins bien réalisé et interprété, demeurant un divertissement convenable.
Et puis c'est un peu bête d'avoir repris le titre du roman original dans la mesure ù ce dernier s'applique beaucoup moins bien au film.

Image

Sans oublier bien sûr la version The Asylum avec Mark Dacascos, facilitée par la tombée du roman prématurée dans le domaine public.

Image

Pas vu par contre.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le survivant - Boris Sagal - 1971
MessagePublié: 04 Août 2014 15:40 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1359
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Paul Kersey a écrit:
avec un Charlton Heston impeccable dans le rôle (pour tout dire, en lisant le roman, c'est lui que je voyais comme incarnant le personnage)

Pareil que toi. :wink:

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le survivant - Boris Sagal - 1971
MessagePublié: 25 Août 2014 18:16 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 16 Oct 2006 9:47
Messages: 126
Concernant la "relation inter-raciale" de ce film, j'invite certaines personnes à jeter un coup d'oeil au film matriciel "Le monde, la chair et le diable" qui s'appuie lui-aussi sur le livre en proposant une relecture un peu plus poussée.

Sinon, "La dernière femme sur Terre" de papy Corman qui parle aussi d'un monde vidé de ses habitants est aussi un film à voir.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr