Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 21 Oct 2018 1:39

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Chappie - Neil Blomkamp - 2015
MessagePublié: 05 Mars 2015 23:01 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Avr 2007 0:13
Messages: 3333
Etonné de ne pas avoir trouvé de sujet.

Image

Image

Image

A noter : la tagline de l'affiche française qui sort vraiment de nulle part

Image

Chappie et un iench

L'histoire : en gros c'est Robocop, sauf qu'au lieu d'un robot humain, c'est un robot avec une intelligence artificiel, qui va se retrouver pris malgré lui dans la quête de survie du groupe Die Antwoord en mode truands 2 la galère. L'important c'est qu'il y ait des gens qui explosent et ED 209.

Après avoir vu Chappie, je commence à penser que Blomkamp est un cinéaste made in Electronic Arts. Il construit tous ses films comme un call of duty, avec le même moteur, pas franchement mis à jour d'année en année et quelques variantes de scénario pour que ça fasse pas trop arnaque. Il y a donc un mouton noir (alien, robot, travailleur radioactif avec un exosquelette ), qui doit affronter un méchant barbu très costaud et très bête (le chef du swat de district 9, Sharlto Copley dans Elysium, Hugh Jackman ici), dans un monde de ghetto avec des gangstas qui ont des grosses chaînes en or et sont très forts en mécanique. On rajoute un thème de société tiré d'une chanson de rage against the machine, et une scène où quelqu'un se fait découper en deux pour faire plaisir, et roule ma poule.

Si on rajoute de la bonne informatique nanar (Chappie qui branche des PS4 en réseau sur son Portable Sony Vaio pour faire un truc SF bien années 80, c'est magnifique, entre autres), et le fait que les gens de Die Antwoord ont pas compris qu'ils n'étaient pas dans un de leur clip et que donc ce serait mieux de ne pas porter de t-shirts de leur groupe dans le film (bon, mais ils sont bien cools quand même à part ça, les fans seront contents), le bilan est assez mitigé.

Après, je sais pas trop : ça s'enchaîne un peu mieux que dans Elysium mais on reste dans un scénario suffisamment mongol pour qu'il soit approuvé par le Roi Heenok en personne. Les scènes d'actions sont bien, mais ce sont les mêmes que dans Elysium qui étaient les mêmes que dans District 9.

Du coup, j'attends avec impatience son Alien, où un Alien désemparé par l'acharnement de la Weyland-Yutani corp va se réfugier dans un ghetto d'Afrique du sud où il va retrouver Ellen Ripley qui a crée un gang avec des chaînes en or, qui va l'aider en lui bricolant un exosquelette avec du matériel de récupération.

_________________
"But you say : Oh, when love is gone, where does it go ? And where do we go ?" (Arcade Fire - Afterlife)

Je n'aime pas Scorsese (c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais vu aucun de ses films). (Elessar - sujet Le loup de wall street)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chappie - Neil Blomkamp - 2015
MessagePublié: 06 Mars 2015 11:35 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 307
Le pire,c'est que le Nostalgic Critic considérait déjà District 9 comme un film dont tout le monde disait qu'il était super original,alors qu'en fait toutes ses idées avait été piqués à d'autres films.

Donc en fait,si je suis son raisonnement et le tien,Chappie ne serait qu'un plagiat d'un plagiat d'un plagiat.

On peut du coup se demander d'où Blomkamp tiens sa réputation de "visionnaire".

Mais bon,je n'ai vu aucun Blomkamp,toutefois Elysium m'intéresse et Chappie pourrait être une idée pour une soirée Canal +.

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chappie - Neil Blomkamp - 2015
MessagePublié: 06 Mars 2015 13:11 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Fév 2006 22:40
Messages: 329
Image
Fanart de Orlando Arocena

Beaucoup aimé pour ma part, Blomkamp a vraiment réussi a créer un personnage fascinant avec ce Chappie, il est touchant, il est drôle, il existe.
Très content de retrouvé les Die Antwoord aussi, voir des personnages comme eux dans un Blockbuster c'est super rafraîchissant, mais j'imagine le cauchemar en vf :-D .

Après c'est vraiment dommage encore une fois le coup des méchants très méchants complètement gratuits et artificiels, visiblement uniquement ici pour justifier les quelques scènes d'actions, et pour Sigourney qui frôle la figuration.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chappie - Neil Blomkamp - 2015
MessagePublié: 06 Mars 2015 15:52 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Déc 2005 21:18
Messages: 784
Localisation: Là où sont les missiles dans Rambo III
ANILIL21 a écrit:

Mais bon,je n'ai vu aucun Blomkamp,toutefois Elysium m'intéresse et Chappie pourrait être une idée pour une soirée Canal +.


J'ai trouvé Elysium pas mal sur le coup, un peu simpliste certes, mais en y réfléchissant un minimum tu te rends compte par la suite que le scénario est en fait bourré de trous et de conneries en tout genre. Blomkamp reconnait d'ailleurs lui-même l'avoir un peu raté.

District 9 valait beaucoup pour son mélange de style pseudo-documentaire au début et à la fin du film, ses aliens très bien foutus et son esthétique inspirée des zones de guerre et des jeux vidéo des années 2000 ; si l'on y rajoute la touche d'exotisme sud-africaine, je crois qu'on tient tous les éléments qui font qu'on a vu en Blomkamp un "visionnaire". Et si on aime le genre, ça reste un très bon film.

J'avoue, au fond, n'être pas trop fan de l'esthétique mécanique et "robo-réaliste" de Blomkamp ; la voir dans un ou deux films, OK, mais je ne sais pas si je serais prêt à me taper toute sa filmo s'il continue comme ça. Si ça se trouve, ça va devenir comme les twists à la con chez Shyamalan.

(une question toutefois : si le film s'appelle Chappie, alors où est Chappoe ? Bon ok, je :arrow:)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chappie - Neil Blomkamp - 2015
MessagePublié: 07 Mars 2015 15:27 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès

Inscrit le: 19 Nov 2012 20:51
Messages: 307
Après la daube monumentale que nous à chié Blomkamp avec "Elysium" j'était content en voyant la bande annonce de "Chappie" le réalisateur revenais à quelque chose de moins Hollywoodien et se rapproché de son premier chef d'oeuvre qu'était "District 9".

Après la séance, je ne me suis sentit pas complètement satisfait, certes l'histoire est bien écrite, bien réalisé mais il manque quelque chose..

De plus pas mal de détails négatif m'ont sauté au visage auquel je ne m'y attendais pas.

Bref c'est certainement mieux que "Elysium" mais ça ne retrouve pas la qualité de "District 9".


Dernière édition par Elessar le 22 Oct 2016 15:54, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chappie - Neil Blomkamp - 2015
MessagePublié: 08 Mars 2015 17:58 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 23 Sep 2012 15:57
Messages: 113
Localisation: quelque part dans le 78
Je l'ai bien aimé sur le coup (surtout après Elysium qui ne m'a pas laissé un grand souvenir) mais les messages sur ce post me font relativiser les choses.

Le scénario est déjà vu et prévisible.
Le thème du robot qui devient "vivant" à déjà été vu dans Court Circuit.
Le méchant a des raisons de l'être (la jalousie) mais celles ci sont également éculées.

Reste la personnalité du robot et ses rapports avec le groupe de gangstas (et puis un robot qui tiens des propos gangsta, bad ass c'est rare...).

J'aime bien aussi e présentation dans le dernier mag de UGC qui n'hésite pas à qualifier Isaac Asimov de robophobe (fallait le faire quand même :-D ).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chappie - Neil Blomkamp - 2015
MessagePublié: 08 Mars 2015 18:30 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Sep 2014 8:54
Messages: 134
spread-is-wing a écrit:
Le scénario est déjà vu et prévisible.
Le thème du robot qui devient "vivant" à déjà été vu dans Court Circuit.
Le méchant a des raisons de l'être (la jalousie) mais celles ci sont également éculées.


En même temps, entre la littérature, le cinéma, la télévision et les jeux-vidéos, au fil des siècles toutes les idées et tout les personnages ont déjà été inventé et utilisé, il y aura toujours de la redite partout désormais. Seul reste la mise en forme qui peut considérablement varié pour un même sujet mais la aussi on finira par avoir traiter tout les thèmes de toutes les façons possible.

_________________
Les cauchemars ne sont que mauvais rêves, les rêves de doux cauchemars.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chappie - Neil Blomkamp - 2015
MessagePublié: 17 Mars 2015 17:49 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 307
L'avis de Durendal : https://www.youtube.com/watch?v=KOudeENRwuU

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chappie - Neil Blomkamp - 2015
MessagePublié: 29 Mars 2015 10:57 
Hors-ligne
"ok, je sors..."
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Sep 2003 20:02
Messages: 9404
Localisation: Liège (Belgique) - j'fais mon putin de job à plein temps
j'ai eu un peu peur que ça ne vire cucul au début mais finalement, très bien !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chappie - Neil Blomkamp - 2015
MessagePublié: 30 Avr 2016 10:10 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10704
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Après la gröss déception Elysium, Neil Blookamp rattrape le coup avec ce très joli film qui explore un peu plus son obsession pour la conscientisation de personnages non-humains, dans une ambiance toujours aussi mecha aux héritages multiples.

La réussite majeure du film est de parvenir à crédibiliser émotionnellement Chappie, telles les crevettes de District 9 : excellent boulot d'animation malgré les contraintes d'un visage peu expressif, et surtout de doublage pour générer un véritable attachement à ce nouveau-né de titane confronté à d'impressionnants écarts de modèle éducatif. Sa découverte naïve du monde est aussi émouvante que ce qu'elle révèle de ses tuteurs parentaux dans ce qu'il projette sur lui de leurs propres aspirations et blessures.

Mais tout n'est pas à la larmichette attendrie, je me suis bien marré devant les manipulations de Chappie par son pater loubard, et les vols de voiture à haute leçon de morale qui en résultent.

Blookamp met la pédale douce sur l'action débridée, sortie d'une efficace scène d'intro aux accents vidéoludiques réussies (sa marque de fabrique) et d'un final un peu plus décevant (malgré sa gueule imposante très ED-209, l'Orignal est assez décevant sur le terrain... comme son modèle, il est vrai). Visuellement, c'est encore une fois une tuerie, rien ne choque ou ne parait factice, avec un joli design urbain dévasté. Et le Bluray rend vraiment hommage à cette qualité.

Le film n'est pas exempt de scories : les ficelles scénaristiques qui animent Hugh Jackman (au look génial) et son plan diabolique sont assez grossières mais on les attribuera au difficile équilibre du script entre ses ambitions et le nécessaire divertissement série B (qui transforme encore une fois Johannesburg en univers post-apo).
La fin aurait par ailleurs mérité un peu plus d'audace, j'aurais aimé qu'elle privilégie la thématique de la finitude humaine plutôt que le lien au divin et à son fantasme d'immortalité.

C'est bon, Neil, tu m'as convaincu d'attendre avec impatience ton prochain film.

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chappie - Neil Blomkamp - 2015
MessagePublié: 30 Avr 2016 20:16 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès

Inscrit le: 05 Nov 2009 18:09
Messages: 279
Pour info j'ai mater la fin alternative qui rejoins un peu plus un futur bordélique avec SPOILER :

Chappie qui, au lieu d'exporter son esprit dans un seul robot se retrouve dupliqué dans tous les robots policiers à la fin. Ensuite il prend le contrôle des usines de fabrication de robot et commence a envahir le monde :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chappie - Neil Blomkamp - 2015
MessagePublié: 15 Oct 2016 10:16 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4306
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Finalement, cette fin alternative colle plus avec ce qu'on nous vend au début du film... Parce que la fin, en l'état, fait un peu beaucoup pas mal raccommodage (galère à écrire, ce mot...) et renvoie un peu trop à District 9 à mon goût, tout comme la multiplication des Happy-end (le créateur de Chappie va mourir mais non, on le "télécharge" dans un robot, du coup Chappie va mourir mais non, on le télécharge aussi dans un autre robot... et au passage, on trouve l'esprit de la maman sur une clef USB donc c'est bon, elle aussi elle est finalement pas morte...)

Après, le reste du film est bien, même si Blomkamp joue, comme dit plus haut, toujours un peu sur les mêmes ficelles scénaristiques. On est pris d'une empathie incroyable pour un personnage qui est non seulement en images de synthèse, mais qui n'est même pas humanoïde et les scènes où il est confronté à la violence vous fendent vraiment le coeur.

Au final, un peu comme pour Fincher, je ne suis pas un fan absolu du travail du cinéaste, mais j'irais quand même voir ses futurs films avec plaisir.

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chappie - Neil Blomkamp - 2015
MessagePublié: 29 Oct 2017 0:18 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 307
Un bon film.

Il y a pas mal de bonnes idées et pas mal d'humour apporté grâce aux répliques de Chappie.

Le film m'a surpris en donnant vraiment le rôle principal à Chappie et non à son créateur qui reste assez en retrait pendant une bonne partie du film.

Mais y a quand même quelques trucs un peu maladroits et la conclusion est un peu précipitée et m'a laissé sur ma faim.

[spoilers]Je trouve que ça va trop vite,on croirait voir un gosse qui nous raconte une histoire en allant à 100 à l'heure et en nous donnant une information à la seconde,ce qui fait qu'on perd un peu le fil d'autant plus que le film était assez posé jusque là.
Et puis ça part un peu en cacahouète puisqu'on a le créateur de Chappie qui est transféré dans un corps de robot alors qu'il ne paraissait pas mourant,Chappie qui est transféré dans un autre robot alors qu'on a pas arrêté de dire tout au long du film que c'était impossible,et en plus coup de bol le robot dans lequel il atterrit était juste à coté de l'usine ou le héros se trouve,on te sort le coup de la clé qui contient la conscience de Yo-Landi,ce qui fait très WTF et ne semble étre là que pour finir sur une fin bien happy,c'est d'autant plus dommageable que District 9 avait une fin amère et Elysium une fin émouvante.
En plus là c'est pas la vraie fille qu'on télécharge (puisqu'elle est morte) dans un autre corps comme pour Chappie et son créateur, mais une simple copie/une sauvegarde de ce qu'elle était au moment ou la copie a été faite,ce qui crée un truc un peu bizarre,d'ailleurs les scénaristes n'ont même pas assumé cette idée jusqu'au bout,puisqu’ils finissent le film au moment ou " Maman " renait,ce qui au passage m'a bien frustrer.
Et pourquoi avoir arrêté le principe des robots policiers ? A aucun moment on ne présente ça comme étant une mauvaise chose,ce serait même plutôt le contraire,si les choses ont dérapé c'est à cause de Hugh Jackman,pas à cause des robots ou de leur programmation,et pourquoi on ne montre pas les conséquences catastrophiques que cela aura sans doute sur TetraVaal et pour le personnage de Sigourney Weaver (complétement inutile et sous développé au passage) ?
Je finirais sur le sort réservé à Hugh Jackman qui certes est assez kiffant mais j'ai pas compris s'il était mort ou juste salement amoché ? S'il est mort le film n'est pas assez explicite et aurait pu faire quelque chose de plus kiffant comme dans District 9 et Elysium et s'il est vivant qu'est t'il devenu ? Sachant qu'il est coupable d'avoir court-circuiter tout les robots policiers et que son robot a été détruit ?
[fin des spoilers]

En plus,Neil Blomkamp ne propose presque plus de morts gores (mis à part celle de Yankie et encore on essaye de pas trop en montrer),le sort réservé aux deux ordures du film (Hugh Jackman et le gangster taré) étant finalement assez soft par rapport à celui des crapules de District 9 et Elysium (pas de décapitation,de corps qui explose ou de carotide tranchée).

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr