Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 16 Nov 2018 10:16

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Agit-on en vieux con face aux suites de nos sagas fétiches ?
MessagePublié: 13 Mai 2016 20:45 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Déc 2008 19:00
Messages: 383
(Attention, quand je dis « vieux con », pas de vulgarité gratuite ici, c'est affectueux^^)

Beaucoup de suites récentes aux sagas à grand spectacle des années 80-début 90 (réclamées pourtant pendant des années) donnent lieu à controverses, déceptions voire rejets complets de la frange autoproclamée la plus hardcore de leur fans

La liste de ces suites + ou - controversées est bien longue : Terminator Genysis, Die Hard 4 et encore plus le 5, Indiana Jones 4, Star Wars VII, Jurassic World… Et cela n’est pas prêt de s’arrêter devant les sorties prochaines de Ghostbusters 3 réalisé par Paul Feig avec un casting 100% féminin et d'Alien V (on y croit encore :worship: )

S'il y a effectivement une part de vérité objective dans certaines critiques, d'autres s'enfoncent dans une mauvaise foi absolue... Quelques exemples :
- le nuke the fridge tant moqué dans Indiana Jones IV mais aucune plainte sur le canot pneumatique changé en parachute
- Le finish dans Jurassic World contredisant les lois plus élémentaires du comportement animal Quand le T.Rex et le vélociraptor viennent sauver les humains de l'Indominus pourtant en tout point similaire à la fin de Jurassic Park en deus ex machina de manière autant incongrue Le T.Rex si gigantesque qu'il provoquait des mini-séismes passe inaperçu à la fois des humains et des vélociraptors en se faufilant à l'intérieur d'une bâtisse que tout le monde regardait enfant avec des étoiles dans les yeux.

Sur ce dernier exemple, j’irais plus loin : comme vous voyez des ficelles en plastique de la fausse barbe du Père Noël quand vous passez au supermarché, désormais vous êtes irrémédiablement un adulte qui détecte les clichés et autres facilités scénaristiques dans ces nouvelles suites qu'il ne voyait pas dans les films adorés durant l’enfance.

Bref, avant de se plaindre comme un nostalgix enragé, beaucoup devraient se demander s'ils ne sont pas devenus simplement trop VIEUX pour
- apprécier des sagas destinés avant tout à un (très) jeune public dont ils ne font plus partie... comme le raz-de-marée de critiques devant le reboot des Tortues Ninja produit par Michael Bay
- de demander la mission impossible à la suite de faire revenir l'excitation et/ou l'adoration presque religieuse qu’ils ressentaient enfant à la découverte du (vrai) lien entre Dark Vador et Luke Skywalker

_________________
Quiconque lisant cette signature va mourir dans une semaine !

http://vimeo.com/22189628


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Agit-on en vieux con face aux suites de nos sagas fétich
MessagePublié: 13 Mai 2016 21:13 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès

Inscrit le: 05 Nov 2009 18:09
Messages: 279
Oui et non.

Difficile de dire si un jeune serait réceptif au design ghost buster old school. Mais perso me concernant, si un film reste bon selon mes critères en faire un remake n'as pas vraiment de sens. Au hasard je prend "The thing" et "Evil Dead", qui, a mes yeux n'ont pas vieillit et ont une atteint un degré d'appropriation du thème (comme the thing qui est déja un remake) qui rend tout remake inutile.

On ajoute a cela que la plupart des films d'aujourd'hui ont des formatage si gros que ça en deviens ridicule : casting féminin (j'ai rien contre les femme mais bon c'est un élément marketing over utilisé), on ajoute plus de gore et de violence (spécial dédicace à la promo de Deadpool), on enlève la tension qu'on remplace par des jumscares, on ajoute des acteurs qui sont tellement formatés dans leurs apparences qu'on fini par ne même plus les voir et j'en passe.

Du coup on passe de film culte à film de consommation. Ce n'est pas vraiment une tare des remake mais bien de l'industrie du cinéma actuelle.

Donc qu'un film soit mauvais, en général ça passe inaperçu. Mais forcément si ce film mauvais est un remake d'un bon film... bah forcement ça va tâcher.

Ajoute a ça les rageux qui, statistiquement se font entendre 1000 fois plus que ceux qui s'en foutent... On fini par obtenir ce qu'on a maintenant : Un mec va pas prendre de risque pour son film on le traite de glandu, un mec va prendre des risques, on le traite d'incompétent.

Bref tout ça pour dire que oui on a une part de vieuxconnisme en nous qui parle. Mais on m’enlèvera pas de l'idée que les remakes de maintenant sont sans saveurs et souvent inutiles (en grande majorité... doit bien y en avoir dans le lots qui sont bien... seulement je les connais pas)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Agit-on en vieux con face aux suites de nos sagas fétich
MessagePublié: 14 Mai 2016 13:02 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 17 Sep 2015 15:14
Messages: 23
Y a plusieurs choses qui se mêlent dans tout cela :
- on ne regarde pas de la même manière les films à 20 ans d'écart. Ce qu'on a trouvé génial à la première vision quand on avait 15 ou 20 ans, si on le voyait à 35 ou 40 ans, on verrait plein de choses qui embêtent : petites incohérences dans le scénario, effets spéciaux un poil ratés. Perso j'ai vu Bullit assez tard et si j'ai bien aimé le film, j'ai tout de suite repéré le fait que lors de la célèbre poursuite, on nous montre la même scène 3 fois de suite avec 3 angles différents pour rallonger la séquence. Je ne suis pas sûr que je m'en serai rendu compte à la première vision si j'avais eu 15 ans de moins.
- le temps gomme les défauts : même si les films d'il y a 20 ans ont des défauts, on va surtout se souvenir de de l'impression générale plutôt bonne que des multiples petits défauts. L'exemple de Jurassic Park en est la parfaite illustration
- l'abus d'effets numériques gâche beaucoup de choses. Les effets numériques, c'est très bien. Il y a une infinité de scènes de films où ils sont présents et tellement bien faits qu'on ne se rend même pas compte qu'ils sont là. Par contre, les spectateurs ont vite appris à les repérer et du coup dès que c'est mal fait, ça saute aux yeux comme le pire des craignos monsters, ce qui casse bcp l’immersion.
- le formatage des films récents (issus d'un livre présentant la formule "magique" pour faire un blockbuster à succès à la scène près) finit par se voir de très loin à force d'être répété ad nauseam. Surtout que cette focalisation sur le rythme conduit à négliger la cohérence de l'histoire ou le développement des personnages. C'est d'ailleurs une des choses qui personnellement me détourne du cinéma de plus en plus. Ensuite je ne suis pas d’accord pour dire que les anciens films sont cultes alors que les récents sont de la pure exploitation : Jaws ou Star Wars, ça a toujours été du film de divertissement.
- la multiplication des licences lasse à force. Le remake est vieux comme le monde, et il y en a bcp qui sont très bien voire cultes, mais ces temps-ci pour trouver un film AAA qui n'est pas une suite ou un remake, il faut vraiment s'accrocher. Franchement on a eu 2 reboots de Spiderman en 10 ans, quel intérêt ? De même pourquoi délayer lle Hobbit sur 3 épisodes alors que 2 auraient largement suffi. Et que dire des remakes de Total Recall ou Robocop qui n'ont aucun intérêt ?

Au final, les suites et remakes actuels de licences connues affrontent des obstacles pas forcément faciles. Mais d'un autre côté, c'est un peu de leur faute !! En choisissant d'être intégrés à une licence culte, ils s'imposent une pression supplémentaire : l'attente du public. Ils ne doivent plus seulement être bons, ils doivent être à la hauteur de la légende, et forcément c'est pas facile.

Si c'étaient des films indépendants de toutes licences, on dirait sans doute que ce sont des films sympas, sans doute inspirés de très bons films et qu'on a passé un moment agréable à les regarder.

De plus, George Miller a prouvé que c'est possible de faire une suite à succès 20 ans après avec Mad Max, et pourtant ce n'est vraiment pas facile. Il faut d'ailleurs remarquer que le succès de Mad Max : Fury Road ne vient pas du fait qu'on a gardé le même réalisateur. Pour cette licence, on a donc le même style cinématographique, quelqu'un pour s'assurer de la cohérence de l'histoire et avec une exigence de qualité.

Si on compare avec les suites récentes, la plupart du temps, la réalisation est faite par un yes-man, talentueux en général, mais qui n'a pas vraiment de style et se contente de gérer juste son film, et non pas la licence globalement.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 9 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr