Forum Nanarland.com
http://forum.nanarland.com/

Le vigilantisme dans le cinéma
http://forum.nanarland.com/viewtopic.php?f=29&t=22345
Page 1 sur 2

Auteur:  Stryker [ 09 Juil 2017 16:16 ]
Sujet du message:  Le vigilantisme dans le cinéma

Bonjour,

Le vigilantisme tient une place assez importante dans le nanar, et je me demande si vous connaissiez de bons films sur ce sujet.

J'ai l'impression que le genre est un peu en désuétude et a connu son âge d'or dans les années 80.

Un grand merci !

Auteur:  Lawrence Woolsey [ 09 Juil 2017 18:41 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Y a déjà le Vigilante de William Lustig avec Robert Forster.

Auteur:  Cyborg [ 10 Juil 2017 13:45 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Pour les années 80, j'aime bien Tchao Pantin de Claude Berri, avec Coluche qui campe un ancien flic brutal et alcoolo.
Image
Et pour la nostalgie du look loubard de ces années, dédicace à Lola.



Plus récent, il y a "À vif" de Neil Jordan avec Jodie. "Ils ont tué son mec, maintenant elle veut sa revanche !". Plus sérieusement, je l'ai vu il y a pas mal de temps dans une période Jodie. J'avais aimé son personnage, assez atypique dans ce genre d'histoire vu qu'elle n'est pas du tout ancien flic, militaire ou je ne sais quoi.
J'avais aussi souvenir de passages assez maladroits et inutilement violents, comme quand elle va s'entrainer à tuer en allant flinguer des racailles dans le métro. Il faut que je le regarde de nouveau.
Car en plus elle est vraiment superbe dans ce film. Elle est le genre d'actrice, comme Milla, où je peux regarder un film juste car elle joue dedans.
Image
Jo-Die, faut pas venir lui baver sur les rouleaux !



Dans les westerns, il y a "Posse, la revanche de Jessie Lee" de et avec Mario. Un film sympa, même si c'est un peu n'importe quoi par moment.
Les flingues sont sans cesse mis en valeur, comme dans une scène chaude où Mario caresse sensuellement la fille avec les canons de ses colts.
Quand il n'est pas occupé à faire l'andouille dans des Exterminator 2 et compagnie, Mario est tout à fait capable de nous sortir de bons films, de jouer convenablement et même d'avoir la classe.
Image
What else !

Auteur:  Orphée [ 10 Juil 2017 21:36 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

La série"un justicier dans la ville"
"Blastfighter l'exécuteur"
"Eliminator"
"A vif"
"Harry Brown"
"Outlaws"
"Exterminator"
"The Sweeper l'exécuteur"

Auteur:  Lawrence Woolsey [ 11 Juil 2017 9:33 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Et en France, Tir groupé avec Gérard Lanvin ou encore Le vieux fusil.

Auteur:  Melloctopus [ 11 Juil 2017 10:36 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Harry Brown, dans les plus récents, est vraiment un bon film. Bon après je ne suis pas très objectif, ya un casting britannique béton, et ils nous ont même ressorti Charlie Creed-Miles, que je n'avais pas vu à l'écran depuis le 5ème élément !

Auteur:  Stryker [ 11 Juil 2017 15:35 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Citer:
Harry Brown, dans les plus récents, est vraiment un bon film.


Effectivement, ça a l'air sympa (je viens de voir les bandes-annonces et critiques du film).

Auteur:  JACK TILLMAN [ 17 Juil 2017 13:05 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

"Taxi Driver", le premier Mad Max, "Big Racket" d'Enzo G. Castellari, "Punisher" avec Dolph Lundgren...

Par contre, "Blastfighter l'exécuteur" et "Eliminator" cités plus haut sont des nanars.

Auteur:  Orphée [ 17 Juil 2017 17:45 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Oui mais des bons

Auteur:  JACK TILLMAN [ 18 Juil 2017 13:23 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Oui certes, il est vrai que voir Michael Sopkiw exploser du redneck au Laser Force et Richard Harrison exploser Mike Monty au micro-lance-roquette de poche sont des instants de pur bonheur pour tout fan de vigilantisme décomplexé.

Auteur:  Mike Hunter [ 18 Juil 2017 22:18 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Dans la sous-catégorie du Rape and revenge, il y a Day Of The Woman (a.k.a I spit on your grave), pour la version de 1978.

Il y a également L'Ange de la Vengeance d'Abel FERRARA qui offre une vision du New York crade et déglinguée du débuts des années 80.

Auteur:  ANILIL21 [ 21 Juil 2017 0:18 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Vous entendez quoi exactement par vigilantisme ?

Auteur:  JoeX [ 21 Juil 2017 13:08 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Vu le contexte je dirais "l'histoire d'une personne qui veut se venger parce qu'on a tué sa femme/son mari/son chiens/ses enfants/qu'on lui a fais écouter l'album d'Arielle Dombasle, et qui du coup va se prendre pour le bras armé de la justice.

Auteur:  Paul Kersey [ 22 Juil 2017 17:53 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Comme sous-categorie, il y a aussi le "dog murder and revanche". Au lieu de la femme/copine/fille violee et/ou tuee, c'est le chien tue que le hero va venger. Il y a deja eu "John Wick" 1 et 2 avec Keanu Reeves, ainsi que Red (a ne pas confondre avec la comedie d'action avec Bruce Willis), avec Brian Cox, Tom Sizemore et Robert Englund.

Sinon, en France, il y a aussi "Legitime violence" avec Claude Brasseur en pere et mari vengeur et Thierry Lhermitte en chef de gang. Assez bizarre et ambigu sur le parti pris, le realisateur, un ancien gauchiste, denonce la recuperation de l'auto-defense par l'extreme-droite mais se montre quand meme complaisant dans l'utilisation de methodes non orthodoxes par le hero.

Et "Harry Brown" est excellent, l'un des meilleurs roles de Michael Caine au cinoche depuis longtemps.

Auteur:  Stryker [ 25 Juil 2017 15:10 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Oui, par vigilantisme j'entends l'auto-justice (réparer/venger un préjudice subi) ou l'auto-défense.

Auteur:  JoeX [ 26 Juil 2017 8:29 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Du coup on peu extrapoler et même y ajouter certains film de super héro ou assimilé du type Punisher ou Batman, non ?

Auteur:  Stryker [ 26 Juil 2017 23:48 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Punisher oui, mais disons que Batman a un côté trop "super héros" pour entrer dans le vigilantisme classique. A la base le vigilante est un citoyen plus ou moins ordinaire.

Auteur:  ANILIL21 [ 19 Août 2017 19:25 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Cyborg a écrit:


Plus récent, il y a "À vif" de Neil Jordan avec Jodie. "Ils ont tué son mec, maintenant elle veut sa revanche !". Plus sérieusement, je l'ai vu il y a pas mal de temps dans une période Jodie. J'avais aimé son personnage, assez atypique dans ce genre d'histoire vu qu'elle n'est pas du tout ancien flic, militaire ou je ne sais quoi.
J'avais aussi souvenir de passages assez maladroits et inutilement violents, comme quand elle va s'entrainer à tuer en allant flinguer des racailles dans le métro. Il faut que je le regarde de nouveau.
Car en plus elle est vraiment superbe dans ce film. Elle est le genre d'actrice, comme Milla, où je peux regarder un film juste car elle joue dedans.
Image


Effectivement je t'invite à le revoir parce que je l'ai vu y a deux jours et c'est vraiment un bon film.

C'est plus intelligent et profond que ce qu'on pourrait croire au premier abord.

Et pour la scène du métro tu te goures et c'est pour ça qu'il faudrait que tu le revois.

Tu dis qu'elle va s'entrainer à buter des racailles sauf qu'en fait la scène c'est ça : Jodie Foster est toute seule dans une rame avec deux racailles qui la repère,s'approchent d'elle et l'une d'elle lui appuie un couteau sur la gorge avant de le faire descendre vers sa poitrine tout en lui balançant des trucs sales qui ne laissent aucun doute sur le fait qu'ils comptent la violer et plus si affinités ...

Du coup Jodie sort son flingue et tue les deux racailles.

C'est d'ailleurs ce qui est fort avec ce film : la plupart des meurtres qu'elle commet sont en réalité de la pure légitime défense,elle n'avait pas le choix,c'était tué ou être tué et si on ajoute à ça sa première agression,difficile de ne pas compatir pour elle et comprendre ses actes et motivations,mais je te rejoins sur le fait que son personnage est vraiment bien écrit d'autant que c'est madame tout le monde et pas une ancienne des forces spéciales ...

Auteur:  Cyborg [ 28 Août 2017 13:40 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

ANILIL21 a écrit:

Effectivement je t'invite à le revoir parce que je l'ai vu y a deux jours et c'est vraiment un bon film.

C'est plus intelligent et profond que ce qu'on pourrait croire au premier abord.

Et pour la scène du métro tu te goures et c'est pour ça qu'il faudrait que tu le revois.

Tu dis qu'elle va s'entrainer à buter des racailles sauf qu'en fait la scène c'est ça : Jodie Foster est toute seule dans une rame avec deux racailles qui la repère,s'approchent d'elle et l'une d'elle lui appuie un couteau sur la gorge avant de le faire descendre vers sa poitrine tout en lui balançant des trucs sales qui ne laissent aucun doute sur le fait qu'ils comptent la violer et plus si affinités ...

Du coup Jodie sort son flingue et tue les deux racailles.

C'est d'ailleurs ce qui est fort avec ce film : la plupart des meurtres qu'elle commet sont en réalité de la pure légitime défense,elle n'avait pas le choix,c'était tué ou être tué et si on ajoute à ça sa première agression,difficile de ne pas compatir pour elle et comprendre ses actes et motivations,mais je te rejoins sur le fait que son personnage est vraiment bien écrit d'autant que c'est madame tout le monde et pas une ancienne des forces spéciales ...
Je l'ai regardé de nouveau, en effet je n'avais pas de bons souvenirs du film et j'ai vraiment bien aimé.

Je ne sais pas pourquoi j'avais gardé dans l'idée qu'elle allait volontairement dans le métro pour se faire la main sur des racailles, mais c'est clair que ce n'est pas le cas.

Le réalise de son personnage rend le film assez éprouvant. Notamment la scène où elle sort la première fois dans la rue après l'agression, rue qu'en plus elle chérissait énormément.

J'avais oublié que son mec était Sayid. Bon il meurt, mais veinard quand même.

Un peu de fraîcheur au milieu de tous ces gros bras qui passent les racailles de rue au lance-flamme aussi naturellement qu'ils vont faire leur jogging matinal (mais je les aime aussi tous ces poètes).

Auteur:  Stryker [ 09 Oct 2018 10:01 ]
Sujet du message:  Re: Le vigilantisme dans le cinéma

Un film de rape and revenge qui vient de sortir récemment. français de surcroît, mais se déroulant au Maroc.

Les critiques sont assez partagées.

Trois riches chefs d’entreprise quarantenaires, mariés et bons pères de famille se retrouvent pour leur partie de chasse annuelle dans une zone désertique de canyons. Un moyen pour eux d’évacuer leur stress et d’affirmer leur virilité armes à la main. Mais cette fois, l’un d’eux est venu avec sa jeune maîtresse, une lolita ultra sexy qui attise rapidement la convoitise des deux autres... Les choses dérapent... Dans l'enfer du désert, la jeune femme laissée pour morte reprend vie... Et la partie de chasse se transforme en une impitoyable chasse à l'homme...

Image

Page 1 sur 2 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/