Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 18 Jan 2018 22:14

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Katorga - Yuli Raizman - 1928
MessagePublié: 22 Août 2017 14:15 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1141
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Pour faire plaisir à ANILIL21... :-D

-_-

KATORGA

Titre alternatif : Penal Servitude

Réalisateur : Yuli Raizman

Année : 1928

Pays : Union Soviétique

Genre : Drame / Aventure

Durée : 1h04

Acteurs principaux : Andrei Zhilinsky, Pavel Tamm, Vladimir Popov, Vladimir Taskin, Mikhail Yanshin, Boris Lifanov



Image


Comme son titre l'indique, "Katorga" est un film consacré aux bagnes tsaristes, les katorgas, qui n'avaient rien à envier aux goulags staliniens. Le tsar y envoyait ses opposants politiques qui étaient mêlés aux droits communs, enduraient une discipline de fer, devaient survivre dans des conditions extrêmes, enduraient le knout (fouet cosaque), la mutilation faciale ou le marquage au fer rouge pour toute entorse au règlement, et étaient soumis aux travaux forcés les plus rudes. Créés au 17ème siècle dans l'optique de coloniser la Sibérie avec une population pénale, ces bagnes coloniaux furent repris quasiment à l'identique par les Bolchéviques, avec d'infimes changements (le motif invoqué pour une déportation n'était bien entendu plus d'être révolutionnaire mais contre-révolutionnaire, les bagnards des katorgas étaient rasés uniquement sur une moitié du crâne tandis que les zeks des goulags étaient entièrement tondus, les prisonniers des katorgas étaient enchainés pour toute la durée de leur peine, pas les zeks). Plusieurs films furent réalisés sur le sujet pendant les années 20 et dans les années 30, avant que Staline, qui avait échappé à l'enfer des katorgas contrairement à beaucoup de ses camarades (il fut toujours condamné à de simples exils administratifs en Sibérie), décida qu'être un vétéran des katorgas ne devait plus être considéré comme un motif de gloire et de martyr particulier pour un révolutionnaire.

Image


Ce film de propagande est destiné à montrer au spectateur quelle pouvait être la barbarie tsariste et le scénario oppose la résistance d'un groupe de bagnards politiques aux persécutions de leurs gardiens. "Katorga" s'inscrit pleinement dans la veine du "film de prison" avec une évasion en guise d'intro, des séjours au mitard, des bagnards traités comme des bêtes de somme dans une carrière, une tentative de mutinerie brutalement réprimée, un chef des gardes sadique, décadent et entièrement dévoué à briser la résistance des ennemis de Dieu et du Tsar, imposant la messe aux détenus athées et organisant des descentes en mode tabassage général dans la cellule des politiques. Le héros est un beau et jeune révolutionnaire barbu, leader charismatique qui soutient le moral de ses camarades dans leur lutte contre l'oppression. Soutenus dans leurs épreuves par l'espoir d'une révolution prochaine qui ferait tomber le joug de la tyrannie, les déportés voient finalement la chute du régime les délivrer de leur geôle.


Comme tous les métrages soviétiques de cette période, "Katorga" est un film muet très bien filmé, avec des angles de caméra et un éclairage étudiés (de belles nuances d'ombres et de noir et blanc sont au programme coté visuel), des gros plans sur les visages des acteurs, des trognes incroyables (le chef de la prison est un spectacle à lui tout seul) et un souffle épique exaltant typique du cinéma de propagande communiste, en particulier lorsque arrive enfin la Révolution, symbolisée par l'avant d'un train surmonté d'un drapeau rouge avançant triomphalement à travers la taïga pour porter la bonne nouvelle de leur libération aux martyrs de l'oppression tsariste. Bon, par contre, soyez prévenus que les intertitres sont en russe non-sous-titré, je n'ai donc pas compris tous les détails de l'histoire.

_________________
On ne peut tuer celui qui ne veut pas mourir...

Aux frontières du sexe et de la démence Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr