Forum Nanarland.com
http://forum.nanarland.com/

Le rescapé (Ni liv) - Arne Skouen - 1957
http://forum.nanarland.com/viewtopic.php?f=29&t=22371
Page 1 sur 1

Auteur:  JACK TILLMAN [ 29 Août 2017 21:55 ]
Sujet du message:  Le rescapé (Ni liv) - Arne Skouen - 1957

LE RESCAPÉ

Image

Titre original : Ni liv

Titre alternatif : Nine lives

Réalisateur : Arne Skouen

Année : 1957

Pays : Norvège

Genre : Aventures

Durée : 1h32

Acteurs principaux : Jack Fjeldstad, Henny Moan, Alf Mallan, Joachim Holst-Jensen


Image



L'histoire vraie de Jan Baalsrud, héros norvégien de la Seconde Guerre Mondiale. Le 28 mars 1943, un petit groupe de commandos norvégiens venu d’Écosse débarque dans le nord de la Norvège occupée. Ils ont pour mission de faire sauter une tour de contrôle aérien stratégique. Leur chef a rendez-vous avec un sympathisant de la Résistance norvégienne qui doit les aider. Mais au lieu de rendez-vous, il fait erreur sur la personne et, s'apercevant trop tard de sa méprise, il retourne en hâte au bateau où l'attendent ses camarades. Pendant ce temps, le mauvais type s'empresse de les dénoncer aux Allemands. Le lendemain, les commandos sont attaqués par une canonnière allemande. Tous sont massacrés, à l'exception de Jan Baalsrud qui parvient à s'échapper et se retrouve traqué par la Gestapo dans le Grand Nord glacial...

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image



"Le rescapé" est un film de survie haletant, à l'interprétation solide et à la réalisation sobre, que certaines critiques n'hésitent pas à qualifier de meilleur film norvégien de tous les temps. N'ayant pas vu d'autre métrage norvégien, je ne pourrai pas me prononcer, mais toujours est-il que j'ai adoré ce film. En plus de nous raconter une histoire de chasse à l'homme et d'homme face à la nature authentique et passionnante, le film n'est pas trop académique, surtout pour l'époque, il contient quelques idées de mise en scène intéressantes ainsi que quelques passages étranges et poétiques, et réserve son lot de scènes marquantes. Comme par exemple, le passage dans lequel le héros, épuisé et frappé de cécité des neiges, se traine pendant des jours à travers la montagne et se repère en lançant des boules de neige devant lui, le bruit que font les boules en tombant lui permettant d'éviter les crevasses. Ou encore, la scène expérimentale où Jan est pris d'hallucinations et, dans son délire, voit une femme nue entrer dans une cabine téléphonique en pleine montagne. Sans oublier la séquence dans laquelle Jan s'auto-ampute les orteils au canif dans une cabane pour éviter la gangrène, tandis que mugit le vent à l'extérieur. Et également la scène finale, authentique, ou Jan, transporté dans un traineau par un guide Lapon conducteur de rennes, est sur le point d'atteindre la frontière de la Suède neutre quand soudain une patrouille de soldats allemands à skis les canarde, concluant ainsi le récit par une course-poursuite sur un lac gelé. Jan Baalsrud ayant lui-même participé au film, celui-ci rend hommage à ses compagnons d'armes tués par les Allemands ainsi qu'à tous les habitants qui l'ont aidé au péril de leur vie durant son périple à travers la Norvège et la Finlande qui dura plus de deux mois. Le film contient en outre une magnifique bande originale signée Gunnar Sonstevold.

Image
Image
Image
Image
Image
L'excellent Jack Fjeldstad dans le rôle de Jan Baalsrud.

Image
Image
Image
Image
La talentueuse et ravissante Henny Moan, actrice de théâtre et de cinéma renommée, dans un rôle assez important.

Image
Le livre dont est tiré le scénario du film.

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/