Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 24 Oct 2019 0:01

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 112 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Sep 2007 21:26 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Juin 2005 3:16
Messages: 1180
Localisation: Trolleur Atitré de Nanarland
En fait,

Je crois que je préfére presque les Bo de ses films à ses intrigues :-D

_________________
" Si on supprimait tous ce qui nous rend dingue, toute la société y passerait: le mariage, la guerre, le métro, les abattoirs, les clapiers, les tables d'opérations, etc"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Sep 2007 21:42 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Jan 2006 23:32
Messages: 1729
Localisation: quelque part dans les nuages, en train de chercher du sucre pour George Harrison
Film très bien avec une bande son qui déchire, comme de bien entendu.

Petit bémol de casting pour Asia Argento en comtesse du Barry, je trouve que ça ne lui va pas trop le style "film à costume".

C

_________________
Au commencement, les denrées les plus utiles comme le minerai de beurre et de saucisse, les concentrés de casserole et de tire-bouchon étaient enfouies à des profondeurs considérables.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Sep 2007 21:35 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Juin 2006 18:35
Messages: 1272
Localisation: Österreich, l'empire des Schnitzels, des Strudels, de la bière, du Sauerkraut et de Mozart.
J'avais adoré "Lost in Translation", je me suis dit : "Je vais sûrement adorer "Marie-Antoinette"...
J'ai adoré "Marie-Antoinette" mais par Stefan Zweig. Par contre, le film de Sofia Coppola... !!! :shock:

D'abord la BO qui ne colle pas du tout avec l'environnement historique et qui m'énervait au plus haut point. Ensuite, l'inexactitude historique concernant la remise de Marie-Antoinette à la France. Dès l'instant où elle devient dauphine de France, elle ne peut revêtir que du tissu français. Le film montre qu'elle conserve ses bas. Faux. Elle a du tout retirer et enfiler rien que des fringues françaises. Quant à la remise solennelle de la mariée, elle s'est déroulée comme suit :
Afin d'assurer une neutralité absolue, un pavillon en bois a été construit sur un des petits îlots inhabités du Rhin, entre la France et l'Allemagne, une sorte de "no man's land" comme le compare Zweig, avec deux pièces du côté de la rive droite où Marie-Antoinette devra entrer en archiduchesse, deux pièces côté rive gauche où elle ressortira en dauphine de France. Au milieu se trouvait la grande salle de la remise solennelle.
Dans le film, on peut voir Marie-Antoinette se lancer dans les bras de la comtesse de Noailles, le sourire aux lèvres, se montrant ainsi heureuse de son destin tout en espérant obtenir une réponse à ce petit élan de tendresse. Faux à nouveau. Marie-Antoinette s'est bien jetée dans les bras de la comtesse de Noailles mais pour y éclater en sanglots epsérant y trouver refuge, après avoir succombé à la solennité glaciale de la cérémonie. Elle n'avait tout de même que 14 ans.
Bref, j'ai tenu une heure, puis j'ai arrêté le lecteur DVD, fort déçu.

Mais bon, ça n'engage que moi...

_________________
Image
LINUX FOREVER!

MANISSA.WEEBLY


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Sep 2007 21:50 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Déc 2006 21:56
Messages: 2317
Localisation: Derrière une moustache (et aussi Lyonnais par intérim).
Dr. Phibes a écrit:
J'ai adoré "Marie-Antoinette" mais par Stefan Zweig. Par contre, le film de Sofia Coppola... !!! :shock:

Feraient mieux de faire une super bonne adaptation de Amok. :?

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Sep 2007 22:53 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Juin 2007 16:50
Messages: 274
Localisation: A la muscu,pour ressembler à un dessin de Rob Liefeld
je l'ai trouvé plutot bien,assez original dans l'ensemble..de toute façon,il faut le voir en faisant fi de toute rigueur historique(et en tant qu'ancien guide à Versailles,il fallait bien que j'en fasse mon deuil!)et de toute pensée pour un certain Spiderman..l'utilisation d'une BO contemporaine etait plutot une riche idée...par contre,je suis particulierement impermeable aux gouts musicaux de la miss Coppola(je hais the Cure et New Order à un niveau pas quantifiable...) et la BO a été une vraie torture pour moi dans le ciné...comme quoi,l'attaque arrive toujours par là où on l'attend la moins!
la petite Kirsten est impeccable!
j'ai largement preferé "lost in translation"

_________________
"-Vas-y,Mike!!!"
"-BRUNO,connard!!"
"-Vas-y,Bruno connard!!!"

"-Espèce de gros bouffeur de spaghettis,dont les 3 derniers films ont été de telles merdes que même les patronnages ont refusé de les programmer gratuitement..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Sep 2007 10:23 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Jan 2006 23:32
Messages: 1729
Localisation: quelque part dans les nuages, en train de chercher du sucre pour George Harrison
Dr. Phibes a écrit:
J'avais adoré "Lost in Translation", je me suis dit : "Je vais sûrement adorer "Marie-Antoinette"...
J'ai adoré "Marie-Antoinette" mais par Stefan Zweig. Par contre, le film de Sofia Coppola... !!! :shock:

D'abord la BO qui ne colle pas du tout avec l'environnement historique et qui m'énervait au plus haut point. Ensuite, l'inexactitude historique concernant la remise de Marie-Antoinette à la France. Dès l'instant où elle devient dauphine de France, elle ne peut revêtir que du tissu français. Le film montre qu'elle conserve ses bas. Faux. Elle a du tout retirer et enfiler rien que des fringues françaises. Quant à la remise solennelle de la mariée, elle s'est déroulée comme suit :
Afin d'assurer une neutralité absolue, un pavillon en bois a été construit sur un des petits îlots inhabités du Rhin, entre la France et l'Allemagne, une sorte de "no man's land" comme le compare Zweig, avec deux pièces du côté de la rive droite où Marie-Antoinette devra entrer en archiduchesse, deux pièces côté rive gauche où elle ressortira en dauphine de France. Au milieu se trouvait la grande salle de la remise solennelle.
Dans le film, on peut voir Marie-Antoinette se lancer dans les bras de la comtesse de Noailles, le sourire aux lèvres, se montrant ainsi heureuse de son destin tout en espérant obtenir une réponse à ce petit élan de tendresse. Faux à nouveau. Marie-Antoinette s'est bien jetée dans les bras de la comtesse de Noailles mais pour y éclater en sanglots epsérant y trouver refuge, après avoir succombé à la solennité glaciale de la cérémonie. Elle n'avait tout de même que 14 ans.
Bref, j'ai tenu une heure, puis j'ai arrêté le lecteur DVD, fort déçu.

Mais bon, ça n'engage que moi...


ben... forcement si tu t'attendais à "Alain Decaux raconte" avec tout exact au bout de dentelle près... et puis d'abord le décalage entre le costume et la musique pop fait une bonne partie du charme (et puis tellement mieux que de mettre du Lully tout aussi anachronique sous Louis XVI mais bon qui fait Versailles quoi...)

_________________
Au commencement, les denrées les plus utiles comme le minerai de beurre et de saucisse, les concentrés de casserole et de tire-bouchon étaient enfouies à des profondeurs considérables.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Oct 2007 12:58 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Juin 2006 18:35
Messages: 1272
Localisation: Österreich, l'empire des Schnitzels, des Strudels, de la bière, du Sauerkraut et de Mozart.
charlie le nain a écrit:
Dr. Phibes a écrit:
J'avais adoré "Lost in Translation", je me suis dit : "Je vais sûrement adorer "Marie-Antoinette"...
J'ai adoré "Marie-Antoinette" mais par Stefan Zweig. Par contre, le film de Sofia Coppola... !!! :shock:

D'abord la BO qui ne colle pas du tout avec l'environnement historique et qui m'énervait au plus haut point. Ensuite, l'inexactitude historique concernant la remise de Marie-Antoinette à la France. Dès l'instant où elle devient dauphine de France, elle ne peut revêtir que du tissu français. Le film montre qu'elle conserve ses bas. Faux. Elle a du tout retirer et enfiler rien que des fringues françaises. Quant à la remise solennelle de la mariée, elle s'est déroulée comme suit :
Afin d'assurer une neutralité absolue, un pavillon en bois a été construit sur un des petits îlots inhabités du Rhin, entre la France et l'Allemagne, une sorte de "no man's land" comme le compare Zweig, avec deux pièces du côté de la rive droite où Marie-Antoinette devra entrer en archiduchesse, deux pièces côté rive gauche où elle ressortira en dauphine de France. Au milieu se trouvait la grande salle de la remise solennelle.
Dans le film, on peut voir Marie-Antoinette se lancer dans les bras de la comtesse de Noailles, le sourire aux lèvres, se montrant ainsi heureuse de son destin tout en espérant obtenir une réponse à ce petit élan de tendresse. Faux à nouveau. Marie-Antoinette s'est bien jetée dans les bras de la comtesse de Noailles mais pour y éclater en sanglots epsérant y trouver refuge, après avoir succombé à la solennité glaciale de la cérémonie. Elle n'avait tout de même que 14 ans.
Bref, j'ai tenu une heure, puis j'ai arrêté le lecteur DVD, fort déçu.

Mais bon, ça n'engage que moi...


ben... forcement si tu t'attendais à "Alain Decaux raconte" avec tout exact au bout de dentelle près... et puis d'abord le décalage entre le costume et la musique pop fait une bonne partie du charme (et puis tellement mieux que de mettre du Lully tout aussi anachronique sous Louis XVI mais bon qui fait Versailles quoi...)

On ne peut pas modifier ou altérer l'Hisoire. La remise historique de Marie-Antoinette, telle qu'elle s'est réellement passée l'a été de la sorte parce qu'elle avait une importance politique capitale. Et justement, elle ne pouvait garder sur elle même pas un bout de dentelle de son pays afin d'être transformée en dauphine de France. Cette remise historique a été étudiée dans tous les détails avec une méticulosité et une précision d'horloger. Il est vrai que l'on peut parfois alléger certaines informations historiques, je veux dire, omettre les menus détails qui ont peu d'importance, mais d'autres, comme celle-ci, demande une précision absolue, dû, dans ce cas particulier, aux raisons politiques de cette remise.
Quant à la musique, il n'est pas du tout anachronique de mettre du Lully sous le reigne de Louis XVI, on y était justement très habitué. Il serait anachronique d'y mettre du Beethoven. A Versailles, on n'écoutait pas Lully uniquement sous Louis XIV. En revanche, la musique nouvelle avait plus de mal à percer. Si l'opéra "Orphée et Eurydice" de Glück, considéré à l'époque comme injouable par les musiciens, obtint un succès retentissant, on le doit à la bonne humeur de Marie-Antoinette qui, par un enthousiasme exagéré pour faire chier la du Barry avait décidé, sans y comprendre grand chose d'ailleurs, que l'opéra était génial. La reine a parlé, la court se tait et applaudit, point. Gluck, pour qui seul son travail comptait, soulagé, a pu se frotter les mains ; son opéra était sauvé.
Je ne cite là que quelques exemples, mais si je les trouve important c'est parce que l'Histoire est inaltérable.

_________________
Image
LINUX FOREVER!

MANISSA.WEEBLY


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Oct 2007 13:41 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Août 2004 20:49
Messages: 3255
Localisation: En train d'organiser une réception qui aura du succès
Oui mais là on parle de cinéma :-D

_________________
c tro Fréé détr 1 vempir ! on é tro bo é en plus on peut étre Himmortel tte ça vi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Oct 2007 13:49 
Hors-ligne
Génie du Mal
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 19:18
Messages: 3787
Localisation: dans un bar à tapas
Oui, pareillement, moi j'ai beaucoup aimé le film, et malgré les imprécisions historiques, tout simplement parceque j'ai pas eu l'impression de voir un personnage réel mais un personnage de fiction.

L'utilisation de la BO anachronique renforce encore plus ça, je trouve. après on peut légitimement arguer que c'est pas la peine de prendre un personnage historique, avec ce que ça induit, si on veut "inventer" un personnage. Et c'est pas faux.

Sinon la BO on aime ou on aime pas (dans quel cas je ne peux qu'être impitoyable, desolé ghost rider mais ma vengeance sera terrible, attend toi à des punaises sur ta chaise ou de la glue sur ta poignée de porte) mais dans le style c'est une tuerie. Aller chercher un groupe comme radio department ou windsor for the derby c'est la classe! Et j'ai adoré le passage du "clip" sur ceremony (putain, on peut pas ne pas aimer ceremony!!! pardon ça m'a echappé), entre autres.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Oct 2007 14:54 
Hors-ligne
Une main de fer dans un gant...de fer
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 20:36
Messages: 3292
Localisation: dans un carton au bord de l'autoroute
Sofia coppola aurait fait un remake de Sissi, cela aurait pu donner le même film, et cela ne m'aurait pas derangé. J'aurais même fortement aimé.
Mais là, en bonne française que je suis, j'ai eu du mal quand même à ne pas faire attention à toutes les libertés prises sur le contexte historique.
A part ça, donc, j'ai bien aimé, la musique est excellente et finalement, l'idée de faire apparaitre marie antoinnette comme étant une pauvre petite fille riche entourée de ses amis qui fait la fête, est plutôt agréable à regarder, et on s'identifie facilement aux personnages (trop d'ailleurs, et c'est là que le bas blesse aussi)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Oct 2007 19:40 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Juin 2006 18:35
Messages: 1272
Localisation: Österreich, l'empire des Schnitzels, des Strudels, de la bière, du Sauerkraut et de Mozart.
Ambassadeur a écrit:
Oui mais là on parle de cinéma :-D

Et alors ?
L'Histoire, filmée ou pas, demeure l'Histoire et l'Histoire est inaltérable.

_________________
Image
LINUX FOREVER!

MANISSA.WEEBLY


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Oct 2007 21:50 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Août 2004 20:49
Messages: 3255
Localisation: En train d'organiser une réception qui aura du succès
Dr. Phibes a écrit:
Ambassadeur a écrit:
Oui mais là on parle de cinéma :-D

Et alors ?
L'Histoire, filmée ou pas, demeure l'Histoire et l'Histoire est inaltérable.

Pourquoi?

_________________
c tro Fréé détr 1 vempir ! on é tro bo é en plus on peut étre Himmortel tte ça vi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Oct 2007 21:52 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Mars 2007 19:02
Messages: 1102
Localisation: Gentlemen, welcome to Dubai
Ambassadeur a écrit:
Dr. Phibes a écrit:
Ambassadeur a écrit:
Oui mais là on parle de cinéma :-D

Et alors ?
L'Histoire, filmée ou pas, demeure l'Histoire et l'Histoire est inaltérable.

Pourquoi?


L'Histoire c'est ce qui est réellement arrivé et ce que l'on sait qui est arrivé (grâce aux sources littéraires et archéologiques). Si on se met à dire n'importe-quoi ou à inventer (pour faire mieux que ce que l'on sait qui est arrivé ou pour combler une lacune des connaissances à propos du passé) ce n'est plus de l'Histoire.

Edit : y a pas une conquille dans le titre du topic ? :o

_________________
Satursday Morning Watchmen
He ain't gonna jump no more.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Oct 2007 22:22 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Jan 2006 12:54
Messages: 468
L'étudiant en histoire que je suis considère que l'Histoire est bien altérable, puisque l'interprétation des faits change tous les 10 ans avec des nouveaux courants de pensée...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 03 Oct 2007 2:32 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Juin 2006 18:35
Messages: 1272
Localisation: Österreich, l'empire des Schnitzels, des Strudels, de la bière, du Sauerkraut et de Mozart.
boris631 a écrit:
L'étudiant en histoire que je suis considère que l'Histoire est bien altérable, puisque l'interprétation des faits change tous les 10 ans avec des nouveaux courants de pensée...

On peut très bien penser, philosopher, débattre sur la mort de Louis XVI, une chose ne changera jamais : il a été guillotiné le 21 janvier 1793, place de la Révolution (aujourd'hui place de la Concorde) et ça, c'est inaltérable.

_________________
Image
LINUX FOREVER!

MANISSA.WEEBLY


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 03 Oct 2007 3:12 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Juin 2005 3:16
Messages: 1180
Localisation: Trolleur Atitré de Nanarland
Dr. Phibes a écrit:
boris631 a écrit:
L'étudiant en histoire que je suis considère que l'Histoire est bien altérable, puisque l'interprétation des faits change tous les 10 ans avec des nouveaux courants de pensée...

On peut très bien penser, philosopher, débattre sur la mort de Louis XVI, une chose ne changera jamais : il a été guillotiné le 21 janvier 1793, place de la Révolution (aujourd'hui place de la Concorde) et ça, c'est inaltérable.


Quoi quoi ? Il n'aurait pas été substitué au dernier moment par un faux sosie, et aurait fini serrurier à Libourne saint-seurin ? Moi je vous dis qu'on nous cache des choses monsieurs, bien des choses...

_________________
" Si on supprimait tous ce qui nous rend dingue, toute la société y passerait: le mariage, la guerre, le métro, les abattoirs, les clapiers, les tables d'opérations, etc"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 03 Oct 2007 5:07 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Juin 2006 18:35
Messages: 1272
Localisation: Österreich, l'empire des Schnitzels, des Strudels, de la bière, du Sauerkraut et de Mozart.
Silver Von Lyndon a écrit:
Dr. Phibes a écrit:
boris631 a écrit:
L'étudiant en histoire que je suis considère que l'Histoire est bien altérable, puisque l'interprétation des faits change tous les 10 ans avec des nouveaux courants de pensée...

On peut très bien penser, philosopher, débattre sur la mort de Louis XVI, une chose ne changera jamais : il a été guillotiné le 21 janvier 1793, place de la Révolution (aujourd'hui place de la Concorde) et ça, c'est inaltérable.


Quoi quoi ? Il n'aurait pas été substitué au dernier moment par un faux sosie, et aurait fini serrurier à Libourne saint-seurin ? Moi je vous dis qu'on nous cache des choses monsieurs, bien des choses...

Alors, c'est la raison d'état. Il y a un Big Brother qui doit nous regarder quelque part.

_________________
Image
LINUX FOREVER!

MANISSA.WEEBLY


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 03 Oct 2007 10:48 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2007 14:39
Messages: 1737
Localisation: Derrière toi, un couteau nanar en plastique à la main...
Dr. Phibes a écrit:
Ambassadeur a écrit:
Oui mais là on parle de cinéma :-D

Et alors ?
L'Histoire, filmée ou pas, demeure l'Histoire et l'Histoire est inaltérable.

Les faits arrivés sont inaltérables, mais l'Histoire est totalement altérable, volontairemement ou en faisant différentes interprétations des faits.

Je me souviens d'une émission de la BBC où on expliquait que Richard Coeur de Lion était un roi plus que médiocre, qui n'aimait que la bataille et qui détestait l'Angleterre qu'il ne considérait que comme un réservoir à taxes, préférant ses possessions françaises.
Mais comme il était généreux avec l'Eglise, les moines l'ont décrit comme un bon roi, héroïque, etc... et l'image est restée jusqu'à aujourd'hui.

Penser que l'Histoire telle qu'on nous l'enseigne est rigoureusement exacte, c'est faire preuve d'un optimisme béat et aveugle.

_________________
Sbel a écrit:
le Mengeance est un film qui se voit froid (moi je l'ai vu cuit, parce que j'avais un peu bu)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 03 Oct 2007 13:38 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Août 2004 20:49
Messages: 3255
Localisation: En train d'organiser une réception qui aura du succès
Greyhunter a écrit:
Dr. Phibes a écrit:
L'Histoire, filmée ou pas, demeure l'Histoire et l'Histoire est inaltérable.

Les faits arrivés sont inaltérables, mais l'Histoire est totalement altérable, volontairemement ou en faisant différentes interprétations des faits.

Penser que l'Histoire telle qu'on nous l'enseigne est rigoureusement exacte, c'est faire preuve d'un optimisme béat et aveugle
.


Ce n'est pas ce qu'il a dit quand même! :-D
Mais affirmer que les faits sont les faits, c'est simplement enfoncer une porte ouverte. En revanche, modifier les faits pour raconter une meilleure histoire, c'est la nature même du cinéma. Avec les dérives que cela comporte (que l'histoire romancée prenne le pas sur l'histoire réelle... mais ça a toujours été un peu le cas non?).

tiens, j'ai altéré le texte

_________________
c tro Fréé détr 1 vempir ! on é tro bo é en plus on peut étre Himmortel tte ça vi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 03 Oct 2007 15:59 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Juin 2007 16:50
Messages: 274
Localisation: A la muscu,pour ressembler à un dessin de Rob Liefeld
Ambassadeur a écrit:
Mais affirmer que les faits sont les faits, c'est simplement enfoncer une porte ouverte. En revanche, modifier les faits pour raconter une meilleure histoire, c'est la nature même du cinéma. Avec les dérives que cela comporte (que l'histoire romancée prenne le pas sur l'histoire réelle... mais ça a toujours été un peu le cas non?).


...Et ça donne aussi des chefs d'oeuvre de littérature comme "les 3 mousquetaires" ou "l'homme au masque de fer"!

_________________
"-Vas-y,Mike!!!"
"-BRUNO,connard!!"
"-Vas-y,Bruno connard!!!"

"-Espèce de gros bouffeur de spaghettis,dont les 3 derniers films ont été de telles merdes que même les patronnages ont refusé de les programmer gratuitement..."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 112 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr