Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 19 Fév 2020 13:59

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 20 Nov 2012 0:45 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
Juste pour information...
Je bosse dans le cinéma La Scala à Thionville en Moselle (57) et je vais me lancer une fois par mois dans des double-programmes de films de genre en 35mm. Si tout va bien, je devrais tenir jusqu'en Juin 2013. Après cette date, le cinéma fermera ses portes (pour déménager et rouvrir début 2014).

La première nuit bis aura lieu donc le vendredi 23 avec Planet Terror (VO) et Prince des ténèbres (VF) à partir de 20H30 (9 euros et le café offert pendant l'entracte). Pas réel lien avec le nanar me direz-vous.

Le truc c'est qu'on compte plus tard projeter des horreurs qui pourraient convenir aux passionnés de ce forum: Barracuda, Star Crash, Yor chasseur du futur... Si jamais, ça intéresse quelqu'un, tenez moi au courant... Ou si une nuit Ninja mosellan vous branche...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 16 Déc 2012 18:29 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
La prochaine Nuit bis de la Scala se déroule vendredi 28 décembre à partir de 20H30 avec Zombie et Cannibal Holocaust en 35mm et VF pour à peine 9 euros (4.5 par film)
Le café (et cola) et des cadeaux (badges et DVD) vous seront offert pendant l'entracte.

La prochaine en janvier vous permettra de voir Super Inframan sur grand écran... :puma:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 28 Déc 2012 1:54 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
Je le remonte car c'est demain! Si vous avez des idées de programmations, n'hésitez pas à m'en faire part.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 05 Jan 2013 13:51 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
Les nuits bis de la Scala (episode III)
Vendredi 25 janvier à 20h30 à Thionville (57)
Tarif unique de 9 euros (ou 4.5 par film bande d'ingrats)

Venez encore plus nombreux à la troisième nuit Bis de la Scala pour profiter d'un double programme exceptionnellement tout public. Deux long-métrages cultes en 35mm avec café offert pendant l'entracte et cadeaux en pagaille!

Bubba Ho-tep
de Don Coscarelli (Etats-Unis) avec Bruce Campbell, Ossie Davis et Reggie Bannister. Horreur. VOST. 1h32. 2002

Une antique momie egyptienne mangeuse d'âmes (et accessoirement habillée en cow-boy) sème la panique et la mort dans une petite maison de retraite du sud des Etats-Unis. Mais parmi les fragiles pensionnaires de cet établissement, deux résidents: Elvis Presley (Bruce Campbell, l'inoubliable Ash de la trilogie Evil Dead) et son ami Jack (un noir qui se prend pour le président Kennedy) sont bien décidés à ne pas se laisser faire... Connu surtout des amateurs de cinéma fantastique pour sa tétralogie Phantasm, Don Coscarelli évite ici soigneusement les pièges d'un scénario foutraque et improbable pour accoucher d'une oeuvre intimiste à la fois drôle et touchante. Résolument adulte dans le ton, Bubba Ho-tep est une formidable fable sur le thème de la vieillesse et de la délivrance qui ne saurait vous laisser insensible.

Super Inframan
de Shan Hua (Hong-Kong) avec Dany Lee et Bruce Le. S.F/Kung-fu. VF. 1H25. 1975

Les spécialistes du cinéma asiatique pourraient dire de Super Inframan (Jung-Gwok chiu-yan) qu'il est la quintessence même du Tokusatsu, qu'il doit autant au Kaiju eiga qu'au film de Kung-fu et qu'à sa façon il a influencé la mode du Sentai. Mais pour le cinéphage lambda, cette production Shaw Brothers est avant tout un nanar abyssal à base de héros casqué et monstres caoutchouteux dans la lignée des San Ku Kai et autres X-OR qui pullulaient sur nos écrans de télévision au début des années 80! Réalisé avec un sérieux inébranlable, le film nous narre les aventures d'un jeune homme fraichement transformé en robot afin de défendre la Terre des assauts d'une diabolique princesse à la tête d'une légion de mutants au look ravageur... D'une naiveté à toute épreuve, ce premier film de super-héros chinois est devenu, au fil du temps, un classique du cinéma bis car avec ses extra-terrestres colonisateurs, ses maquettes piétinées, ses poings foudroyants lanceurs d’éclairs et son humour involontaire, Super Inframan a tous les ingrédients nécessaires pour vous faire vivre une expérience cinématographique hors du commun.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 16 Jan 2013 23:55 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
Pour ceux qui feront le déplacement!
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 17 Jan 2013 13:22 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Avr 2007 0:13
Messages: 3337
Le badge super inframan est tentant, mais je me vois mal faire le voyage pour un badge.

_________________
"But you say : Oh, when love is gone, where does it go ? And where do we go ?" (Arcade Fire - Afterlife)

Je n'aime pas Scorsese (c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais vu aucun de ses films). (Elessar - sujet Le loup de wall street)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 28 Jan 2013 20:55 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
Les nuits bis de la Scala (épisode IV)
Vendredi 22 Fevrier à 20h30
Tarif unique de 9e*

Cabin Fever
De Eli Roth (Etats-Unis) avec Rider Strong et Jordan Ladd. Horreur VOST 1h34 2002

Dans le but de fêter dignement la fin de leurs études, cinq jeunes gens louent un chalet perdu au fond des bois. Mais les rejouissances tournent au cauchemar lorsqu'un ermite infecté par un virus dévoreur de chair fait son apparition... Avec ce premier long-métrage réalisé en 2002, Eli Roth (les deux premiers chapitres d' Hostel et le très attendu Green Inferno) n'a visiblement pas su faire l'unanimité au sein de la communauté des fans de films de genre. Trop avare sur l'hémoglobine pour les uns, trop parodique pour les autres... Rares sont ceux à avoir immédiatement remarqué les nombreuses qualités de cette petite production horrifique au budget anémique. Pourtant, cette déclaration d'amour au cinéma brutal de la vague 70-80 (Delivrance,Texas Chainsaw, Evil Dead) et à l'univers de David Lynch (Twin Peaks n'est jamais très loin) possède de sérieux atoûts (bande-son diablement efficace, effets spéciaux convaincants, photographie somptueuse...) qu'il serait criminel de passer sous silence! Angoissant et hilarant, Cabin Fever est une oeuvre mésestimée qui mérite d'être réhabilitée de toute urgence.

L'Au-delà
De Lucio Fulci (Italie) avec Catriona MacColl et David Warbeck. Horreur. VF 1h27 1981

Louisianne, 1927. Pour avoir osé immortaliser sa vision de l'enfer sur une toile, un artiste-peintre, accusé de sorcellerie, est crucifié et défiguré à la chaux vive dans les sous-sols d'un hotel par une foule de villageois hystériques. 54 ans plus tard, Liza Merril (la douce Catriona MacColl) hérite de cette impressionnante batisse qu'elle envisage de rénover dans la perspective d'une prochaine réouverture. Mais rapidement, des évènements surnaturels vont venir compromettre ses projets. Tout porte à croire que l'hotel a été construit sur l'une des sept portes de l'enfer... Solide artisan du cinéma transalpin (plus d'une cinquantaine de films au compteur), Lucio Fulci s'est surtout distingué en devenant au début des années 80 "le poète du macabre" à la suite d'une série de 4 long-métrages offrant la part belle aux corps putréfiés, aux pluies d'asticots et aux énucléations sauvages... L'au-delà est peut-être l'oeuvre la plus aboutie et viscérale de cette tétralogie dédiée à la gloire des morts-vivants. Faisant fi de toute logique narrative, le film est une succession de vignettes cauchemardesques qui ne recule devant rien pour provoquer le dégoût et la peur... Un classique du cinéma bis.

* La possibilité est offerte aux spectateurs de ne choisir qu'un seul film en s'affranchissant du prix d'un billet soit 4,50e. La projection de Cabin Fever débutera aux alentours de 20h30. L'au-delà commencera quant à lui vers 22h30.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 01 Fév 2013 12:51 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
http://www.thionville.tv/playlists/display/122/play:1
Un petit passage télé locale avec quelques images de notre ruper inframan construit pour l'occasion!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 12 Fév 2013 21:13 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
Image
Les traditionnels badges old school en cadeau! Bon, ça justifie peut-être pas un déplacement jusqu'à Thionville... :ninja:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 22 Fév 2013 13:51 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
C'est ce soir les amis! :ninja:
DVD, café, badges... Des cadeaux en pagaille et une copie 35mm du Fulci carrément rose. :|


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 23 Fév 2013 13:01 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
Les nuits bis de la Scala (épisode V)
Vendredi 29 Mars à 20h30
Tarif unique de 9e*

Mort sur le gril (Crimewave)
De Sam Raimi (Etats-Unis) avec Paul Smith, Brion James & Bruce Campbell. Comédie VOST 1h23 1985

A quelques minutes de son exécution par électrocution pour des meurtres qu'il n'a pas commis, Vic, un jeune installateur de vidéo-surveillance, raconte à ses bourreaux comment, par une nuit de tempête, il s'est retrouvé confronté à deux tueurs à gages bien décidés à supprimer tous les témoins embarrassants d'un crime crapuleux... Cascades en pagaille, dialogues irrésistibles et dératiseurs sans pitié! Savant mélange de film noir et de comédie Slapstick, Mort sur le gril (crimewave) peut se vanter, malgré son échec retentissant au box-office américain, d'être l'oeuvre la plus débridée de la filmographie de son réalisateur Sam Raimi (Evil dead, Spiderman). Ecrit par les désormais incontournables frères Coen, ce long-métrage sans le moindre temps-mort, à l'humour burlesque et parfois féroce (l'influence de Tex Avery est particulièrement évidente) est devenu au fil des années un objet de culte pour les trop rares chanceux l'ayant découvert... Ne ratez donc pas l'occasion de prendre une vraie leçon de cinéma en moins de 90 minutes!

Massacre à la tronçonneuse

De Tobe Hooper (Etats-unis) avec Marilyn Burns & Gunnar Hansen. Horreur. VF 1h24 1974

Inutile de vous faire l'affront de vous résumer l'intrigue du classique de Tobe Hooper en quelques lignes... Ce petit budget d'à peine 83 500 dollars, tourné en 16mm et très vaguement inspiré des méfaits du tueur en série Ed Gein, est tout simplement l'un des plus grands films de l'histoire du 7ème art. Un classique traumatisant et brutal qui fût en son temps charcuté par la plupart des commissions de censure du globe! La France de Giscard, pourtant permissive en terme de cinéma X, ira même jusqu'à l'interdire dans les salles obscures pendant 5 ans et ce, malgré son prix de la critique au festival international du film fantastique d'Avoriaz 1976! De quoi assurer une réputation de véritable boucherie sur pellicule pendant des décennies... Ce que ce Texas Chainsaw Massacre n'est assurément pas! Car ce premier volet d'une franchise qui compte, à l'heure d'aujourd'hui, pas moins de 7 films est avant tout un film de terreur psychologique - reflet d'une Amérique en plein cauchemar (le conflit au Viêt Nam) menacée désormais de l'intérieur (le Watergate, Charles Manson...) - qui joue à de nombreuses reprises la carte de l'humour noir au point de sombrer progressivement dans une folie sans commune mesure qui ne laissera aucun spectateur indemne... La référence du genre...

* La possibilité est offerte aux spectateurs de ne choisir qu'un seul film en s'affranchissant du prix d'un billet soit 4,50e. La projection de Mort sur le Gril (tous public) débutera aux alentours de 20h30. Massacre à la tronçonneuse (rigoureusement interdit aux moins de 16 ans) commencera quant à lui vers 22h30.

Venez toujours aussi nombreux à la cinquième nuit Bis de la Scala pour profiter d'un double programme particulièrement exotique. Deux long-métrages cultes en 35mm avec café et boissons gazeuses offertes pendant l'entracte et cadeaux en pagaille!
Pour le mois d'avril: promis un nanar chroniqué sur le site!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 26 Fév 2013 17:53 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 26 Fév 2013 17:34
Messages: 3
Salut Romain ! :D

Fantastique la dernière soirée ! Fulci au top ! Et quelle ambiance !

J'ai pas à me plaindre vu la chance que j'ai également ... (2 néo publishing gagné en 2 soirées ! :worship: )

L'épisode V s'annonce encore mieux ! (même si j'ai pas la surprise de découvrir TCM,car vu au moins 40 fois ... au moins)

En tout cas, toujours sympa d'arriver 1er et de taper la discute ! :-D

_________________
" https://www.facebook.com/groups/Lesnuitsbisdelascala/ "

- Rejoins toi aussi les Nuits Bis de la Scala ! -


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 13 Mars 2013 0:49 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
C'est le moment de dévoiler les badges offerts aux spectateurs!
Image
ça en jette un max comme on disait chez les jeunes il y a 20 ans!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 30 Mars 2013 12:30 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
Les nuits bis de la Scala (épisode VI)
Vendredi 26 Avril à 20h30
Tarif unique de 9e*

Freddy vs. Jason
De Ronny Yu (Etats-Unis) avec Robert Englund & Ken Kirzinger. Horreur. VOST 1h35 2003

Juste avant de succomber à la mode des remakes/reboots aussi ratés qu'inutiles, les deux super-stars du slasher 80's que sont Freddy Krueger et Jason Voorhees avaient partagé l'affiche dans ce formidable crossover signé Ronny Yu (la Fiancé de Chucky, the Bride with white hair) qui réalisa des scores particulièrement impressionnants au box-office mondial (plus de 113 millions de recettes). Et pour cause, ce long-métrage qui fête ses 10 ans cette année est assurément le plus bel hommage qu'on puisse rendre aux responsables de la plupart des nuits blanches des adolescents de la génération VHS. Un véritable cadeau pour les fans du grand brulé de Springwood et du tueur masqué de Crystal Lake tant le film respecte à la règle les codes des deux franchises. Mais que les non-initiés se rassurent, cette énième séquelle est loin d'être une oeuvre hermétique et réservée essentiellement aux accrocs de la machette et du pull rayé rouge et vert! Il n'est pas non plus le combat de catch à la Godzilla vs King Ghidorah que le titre pourrait malheureusement suggérer... Freddy Vs. Jason, de par sa générosité,son humour noir et ses excès gore, est tout simplement l'une des plus grosses gifles cinématographique de la dernière décennie.

Yor, le chasseur du futur
De Antonio Margheriti a.k.a Anthony M.Dawson (Italie-Turquie-France) avec Reb Brown & John Steiner. S-F/Aventure. VF 1h22 1983

Que se passe-t-il lorsqu'un producteur sans scrupule tente de reproduire Conan le Barbare, La guerre du feu et Star Wars avec seulement quelques dollars en poche? Et bien ça donne Yor, le chasseur du futur où un Reb Brown (Captain America, Hurlements 2) coiffé d'une perruque blonde (et certainement armé d'un fer à lisser) promène sa silhouette à travers une préhistoire peuplée de ptérodactyles et de tricératops en carton-pâte! Un héros qui passe la plupart de ses journées en slip à la recherche de la vérité concernant le médaillon qu'il porte autour du cou ... Et quand on sait que ce long-métrage (tourné intégralement en Turquie et librement adapté d'une bande-dessiné argentine publiée en 1974) a failli être une mini-série TV de 4 épisodes de 50 minutes, on se dit qu'on l'a échappé belle. Car malgré tout le talent et le savoir-faire d' Antonio Margheriti (la vierge de Nuremberg, Danse macabre), Yor ne parvient jamais à faire illusion et mérite sans le moindre doute l'étiquette de nanar... Mais un délicieux, attachant et divertissant nanar qui saura vous marquer durablement.



* La possibilité est offerte aux spectateurs de ne choisir qu'un seul film en s'affranchissant du prix d'un billet soit 4,50e. La projection de Freddy vs Jason (interdit aux moins de 16 ans) débutera aux alentours de 20h30. Le toujours bien coiffé Yor, le chasseur du futur (tout public) partira en mission vers 22h30.
En collaboration avec Devildead, Avenue de l'horreur et Horreur.com
Venez en force à la sixième nuit Bis de la Scala pour profiter d'un double programme improbable. Deux long-métrages cultes en 35mm avec café et soft drink offerts pendant l'entracte et cadeaux en pagaille!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 22 Avr 2013 19:23 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
Image
J'ai bien l'impression que le Yor va plaire... :worship:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 27 Avr 2013 14:26 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
Les nuits bis de la Scala épisode VII
Vendredi 31 mai à 20h30

L'armée des Morts
De Zack Snyder (Etats-Unis) avec Sarah Polley & Mekhi Phifer. Horreur. VOST 1h40 2004


Le petit monde d' Ana, une jeune et jolie infirmière, bascule dans l'horreur la plus totale lorsque à son réveil son mari est sauvagement mordu par une petite voisine au regard vitreux. Rapidement, elle comprend que la ville est sous la menace d'un mystérieux virus qui permettrait aux morts de se dresser contre les vivants... Plus une variation sur le thème du zombie qu'un véritable remake, Dawn of the Dead version Zack Snyder (300 et Man of Steel) ne s'embarrasse pas d'un quelconque discours politique et social à la Roméro. Exit donc la critique acerbe du consumérisme et place désormais à l'action non-stop! Car avec ses cadavres particulièrement agressifs capables de courir le 100 mètres dans des temps très raisonnables, L'armée des morts ne laisse aux spectateurs (et à ses personnages) que très rarement le temps de souffler! Une réussite à tous les étages qui peut largement prétendre au titre honorifique de la meilleur incarnation de l'apocalypse sur grand écran!

Anthropophagous
De Joe D'Amato (Italie) avec Tisa Farrow & George Eastman. Horreur. VF. 1h30 1980


Un groupe de jeunes touristes embarquent sur un voilier dans le but de rendre visite à des amis sur une petite île au large d' Athènes. A leur arrivée, ils découvrent un endroit étrangement désert... Inutile de vous préciser que rôde dans les parages un dégénéré dont les habitudes alimentaires justifient pleinement le titre de ce classique du cinéma bis pondu par le prolifique Joe d'Amato (de son vrai nom Aristide Massaccesi) en 1980. Nantis d'une réputation sulfureuse (légèrement surfaite), Anthropophagous est une oeuvre excessive, à l'ambiance lourde et poisseuse qui doit autant au slasher qu'au cinéma gothique. Une sorte de voyage au plus profond de l'horreur servi par une bande son synthétique aux accents Fluxus tout bonnement insupportable et une image granuleuse 16mm renforçant l'aspect documentaire. A déconseiller fortement aux femmes enceintes et aux végétariens.

* La possibilité est offerte aux spectateurs de ne choisir qu'un seul film en s'affranchissant du prix d'un billet soit 4,50e. La projection de L'armée des morts commencera aux alentours de 20h30. Le célèbre cannibal d' Anthropophagous débutera son festin vers 22h30.
Venez excessivement nombreux à la septième et dernière nuit Bis de la Scala pour profiter d'un double programme interdits aux moins de 16 ans. Deux long-métrages cultes en 35mm avec café et soft drink offerts pendant l'entracte!

N'oubliez pas de réserver votre journée du 15 juin pour le premier Jour du Bis (5 long-métrages bis pour 20 euros!) au cinéma La Scala!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 28 Mai 2013 23:08 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
Image
C'est vendredi les amis! Allez,on se motive! :ninja:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les nuits bis de la Scala (Thionville 57)
MessagePublié: 31 Mai 2013 14:24 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 28 Sep 2012 22:52
Messages: 69
Image
Derniers badges cadeau de la saison!!! Pleurez pas on se retrouve quand même le 15 juin (qui sera sous le signe du nanar)!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr