Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 22 Mai 2018 20:42

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 79 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 26 Avr 2014 13:14 
Hors-ligne
Nanardeur Novice

Inscrit le: 21 Jan 2009 17:08
Messages: 152
Paul Kersey a écrit:
C'est pas faux, perso, j'ai du m'en refaire certains une dizaine de fois et ils sont inusables pour moi. Mon top 3 demeure "L'ile des petits sauvages", "Lac terreur", et "Homer retourne à la fac".

J'aime bien "Homer à la fac" : il n'est pas super ambitieux, mais ça marche bien. On peut faire de l'efficace en restant assez simple. Puis, D&D et les Monty Python, il y a pire comme pop culture references...

C'est en partie le souci des saisons récentes : certains épisodes tournent pas mal autour de ça (ou effectivement des nouvelles technologies) sans chercher à vraiment faire de l'humour. Ils peuvent être sympa, mais ce ne sont pas ceux sur lesquels on s'éclate le plus. Ce n'est pas aussi intense et aussi fort que les plus anciens. En plus, ils ont parfois un train de retard, comme l'épisode sur le blog culinaire, que j'ai aimé, mais qui traite le sujet avec quelques années de retard. C'est le risque quand on veut traiter un sujet pour montrer qu'on est toujours d'actualité et qu'on suit la mode : quand on se décide finalement à le faire, on peut passer pour un vieux ringard parce que la mode a déjà évolué. Comme citer un meme d'internet avec plusieurs années de retard...

Pour revenir à ces anciennes saisons, l'épisode avec Frank Grimes est sympathique dans son genre (je crois que le titre est quelque chose comme "l'ennemi d'Homer") : sombre à souhait. Grimes, c'est le gars brillant que la vie n'a jamais gâté et qui finit par perdre la tête en voyant qu'un gars médiocre et quelque peu stupide (Homer) a tout ce qu'il veut et paie rarement les conséquences de ses actes. Cela finit de façon assez noire... ça fait un choc quand on voit ça, mais dans le bon sens.

Les épisodes que je classe comme "vraiment mauvais" sont ceux qui reviennent sur des bases de la série ou bouleversent la continuité de façon assez maladroite : on a le cas classique dans un épisode assez ancien (vous savez, celui où le professeur Skinner s'avère être un imposteur, et je crois qu'il n'est plus considéré comme canon), mais on en a d'autres dans les saisons plus récentes, comme l'épisode sur les années 90 ou celui où Gros Tony meurt pour être remplacé par un autre Gros Tony.

Le problème que j'ai avec le premier, c'est de remettre en question beaucoup de choses qui ont été dites en se basant sur le passage du temps. Le principe-clé des Simpsons, c'est l'absence de vraie continuité à quelques exceptions (la mort de Maude, le mariage et les enfants d'Apu, le remariage de Ned). Il est vrai qu'un épisode fera parfois référence à d'autres, mais ça s'arrête là. Pour donner des exemples, il y a eu plusieurs épisodes de Noël et les enfants ont toujours le même âge (de fait, les enfants d'Apu ont un peu grandi depuis leur naissance, mais pas Maggie, alors qu'elle était déjà là avant même leur conception, ce qui signifie qu'elle doit avoir au moins un an de plus) parce qu'on ne cherche pas à établir une chronologie (à l'instar des comics dont les personnages vieillissent à peine, comme Peter Parker qui est là depuis les années 60). À partir de ce moment-là, dire "hey, il y a un gros trou entre la sortie du lycée et la conception de Bart, en fait" et faire un épisode sur les années 90, quand la base a toujours été que Marge est tombée enceinte de Bart assez vite...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 27 Avr 2014 3:47 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1681
darkbaron a écrit:
Paul Kersey a écrit:
C'est pas faux, perso, j'ai du m'en refaire certains une dizaine de fois et ils sont inusables pour moi. Mon top 3 demeure "L'ile des petits sauvages", "Lac terreur", et "Homer retourne à la fac".

J'aime bien "Homer à la fac" : il n'est pas super ambitieux, mais ça marche bien. On peut faire de l'efficace en restant assez simple. Puis, D&D et les Monty Python, il y a pire comme pop culture references...

C'est en partie le souci des saisons récentes : certains épisodes tournent pas mal autour de ça (ou effectivement des nouvelles technologies) sans chercher à vraiment faire de l'humour. Ils peuvent être sympa, mais ce ne sont pas ceux sur lesquels on s'éclate le plus. Ce n'est pas aussi intense et aussi fort que les plus anciens. En plus, ils ont parfois un train de retard, comme l'épisode sur le blog culinaire, que j'ai aimé, mais qui traite le sujet avec quelques années de retard. C'est le risque quand on veut traiter un sujet pour montrer qu'on est toujours d'actualité et qu'on suit la mode : quand on se décide finalement à le faire, on peut passer pour un vieux ringard parce que la mode a déjà évolué. Comme citer un meme d'internet avec plusieurs années de retard...

Pour revenir à ces anciennes saisons, l'épisode avec Frank Grimes est sympathique dans son genre (je crois que le titre est quelque chose comme "l'ennemi d'Homer") : sombre à souhait. Grimes, c'est le gars brillant que la vie n'a jamais gâté et qui finit par perdre la tête en voyant qu'un gars médiocre et quelque peu stupide (Homer) a tout ce qu'il veut et paie rarement les conséquences de ses actes. Cela finit de façon assez noire... ça fait un choc quand on voit ça, mais dans le bon sens.

Les épisodes que je classe comme "vraiment mauvais" sont ceux qui reviennent sur des bases de la série ou bouleversent la continuité de façon assez maladroite : on a le cas classique dans un épisode assez ancien (vous savez, celui où le professeur Skinner s'avère être un imposteur, et je crois qu'il n'est plus considéré comme canon), mais on en a d'autres dans les saisons plus récentes, comme l'épisode sur les années 90 ou celui où Gros Tony meurt pour être remplacé par un autre Gros Tony.

Le problème que j'ai avec le premier, c'est de remettre en question beaucoup de choses qui ont été dites en se basant sur le passage du temps. Le principe-clé des Simpsons, c'est l'absence de vraie continuité à quelques exceptions (la mort de Maude, le mariage et les enfants d'Apu, le remariage de Ned). Il est vrai qu'un épisode fera parfois référence à d'autres, mais ça s'arrête là. Pour donner des exemples, il y a eu plusieurs épisodes de Noël et les enfants ont toujours le même âge (de fait, les enfants d'Apu ont un peu grandi depuis leur naissance, mais pas Maggie, alors qu'elle était déjà là avant même leur conception, ce qui signifie qu'elle doit avoir au moins un an de plus) parce qu'on ne cherche pas à établir une chronologie (à l'instar des comics dont les personnages vieillissent à peine, comme Peter Parker qui est là depuis les années 60). À partir de ce moment-là, dire "hey, il y a un gros trou entre la sortie du lycée et la conception de Bart, en fait" et faire un épisode sur les années 90, quand la base a toujours été que Marge est tombée enceinte de Bart assez vite...


Tu viens de résumer mon impression globale sur la série.
C'est sympa de retrouver des érudits de cette série culte.

J'ajouterai comme autre reproche aux saisons récentes le fait de vouloir faire un peu de politique, certes pas toujours, mais quand même un peu, alors que la série est, à la base, complètement apolitique, ce que j'appréciais assez. Ca donne parfois un ton politiquement correct exaspérant alors que jusqu'ici, la série s'adressait vraiment à tout le monde.

Bon, je râle un peu, mais ça reste tout à fait regardable.
Mais bon quand même, les anciennes saisons étaient meilleures.
Mais ça se regarde.
Mais....

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 27 Avr 2014 13:08 
Hors-ligne
Nanardeur Novice

Inscrit le: 21 Jan 2009 17:08
Messages: 152
Oui, la série a toujours été critique vis à vis de la société américaine (ou d'autres), mais sans trop faire de la politique (en dehors de quelques thèmes). Cet aspect a toujours été plus ou moins présent, on va dire, notamment dans de nombreux épisodes tournant autour de Lisa (qui est présentée comme étant la voix de la raison, en dehors des rares fois où elle a tort). Les Républicains sont souvent montrés comme les maîtres du mal, mais bon, ça peut aussi être une façon de se moquer de l'image des Républicains plutôt que des Républicains eux-mêmes, bien que j'en doute. Ils critiquent légèrement les Démocrates, mais c'est très clair que les auteurs ont plutôt des affinités politiques avec ces derniers sur bien des points.

Ensuite, c'est toujours le problème des épisodes qui essaient d'enseigner des leçons. Les épisodes où Homer lutte contre son homophobie (il y en a surtout deux, je crois) pour parvenir à tolérer les homosexuels sont assez bons, mais ils datent. Les plus récents dans le genre sont de qualité nettement inférieure... C'est là qu'on voit que la qualité d'écriture a pas mal changé.

Je suis tout de même heureux qu'ils soient revenus sur la période "méchant Flanders" parce que j'aime le personnage avec ses qualités et ses défauts, mais on voyait surtout les défauts (son fanatisme religieux et l'intolérance qui en résulte) à une époque. En un sens, on peut expliquer ça en disant qu'il s'est radicalisé après la mort de Maude (elle semblait plus raisonnable, tout en restant très pieuse) et qu'il a fini par se calmer un peu sur ce point...

Tiens, un épisode de la saison 25 se passe dans le futur. On commence à avoir beaucoup d'épisodes présentant des futurs différents...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 08 Mai 2014 22:39 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1681
darkbaron a écrit:
Oui, la série a toujours été critique vis à vis de la société américaine (ou d'autres), mais sans trop faire de la politique (en dehors de quelques thèmes). Cet aspect a toujours été plus ou moins présent, on va dire, notamment dans de nombreux épisodes tournant autour de Lisa (qui est présentée comme étant la voix de la raison, en dehors des rares fois où elle a tort)

...


En même temps, elle est aussi souvent perçue par son entourage comme une pisse-vinaigre profondément emmerdifiante, même si elle a raison le plus souvent. C'est justement ça que j'adorais dans la série, il y a différents points de vue tous aussi valables concernant les personnages, et tous ont leurs côtés attachants, y compris les méchants de service (Le Crotale, Monsieur Burns, Nelson Muntz).

Pour le côté politique, c'est clair que ça devient très parti pris, même si c'était bien plus discret au début. j'ai quand même souvenir d'un épisode où il se moquent (gentiment) de Bill Clinton.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 09 Mai 2014 0:30 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Juin 2005 3:16
Messages: 1180
Localisation: Trolleur Atitré de Nanarland
Paul Kersey a écrit:
darkbaron a écrit:
Oui, la série a toujours été critique vis à vis de la société américaine (ou d'autres), mais sans trop faire de la politique (en dehors de quelques thèmes). Cet aspect a toujours été plus ou moins présent, on va dire, notamment dans de nombreux épisodes tournant autour de Lisa (qui est présentée comme étant la voix de la raison, en dehors des rares fois où elle a tort)

...


En même temps, elle est aussi souvent perçue par son entourage comme une pisse-vinaigre profondément emmerdifiante, même si elle a raison le plus souvent. C'est justement ça que j'adorais dans la série, il y a différents points de vue tous aussi valables concernant les personnages, et tous ont leurs côtés attachants, y compris les méchants de service (Le Crotale, Monsieur Burns, Nelson Muntz).

Pour le côté politique, c'est clair que ça devient très parti pris, même si c'était bien plus discret au début. j'ai quand même souvenir d'un épisode où il se moquent (gentiment) de Bill Clinton.


Je pense que les années Bush ont beaucoup fait dans le basculement politique- Bush Jr est allé tellement loin que les Simpsons ont été obligé de réagir aux délires des néo- cons- Après les démocrates sont présentés essentiellement comme des faibles et des " dépensiers "comme dans l'épisode avec Ralph Wingun candidat à la présidence des USA où Lisa affirme que ce n'est pas " une chiffe molle démocrate de la côte est " qu'ils pourront gagner. Après la série reste beaucoup moins politique que South Park où les positions libertariennes de leurs auteurs deviennent de plus en plus envahissantes au fil des saisons- ils ont relativement peu tapé sur Bush, mais par contre qu'est-ce qu'il mette dans la figure d'Obama.

_________________
" Si on supprimait tous ce qui nous rend dingue, toute la société y passerait: le mariage, la guerre, le métro, les abattoirs, les clapiers, les tables d'opérations, etc"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 31 Mai 2014 17:05 
Hors-ligne
Nanardeur Novice

Inscrit le: 21 Jan 2009 17:08
Messages: 152
Paul Kersey a écrit:
En même temps, elle est aussi souvent perçue par son entourage comme une pisse-vinaigre profondément emmerdifiante, même si elle a raison le plus souvent. C'est justement ça que j'adorais dans la série, il y a différents points de vue tous aussi valables concernant les personnages, et tous ont leurs côtés attachants, y compris les méchants de service (Le Crotale, Monsieur Burns, Nelson Muntz).

Pour le côté politique, c'est clair que ça devient très parti pris, même si c'était bien plus discret au début. j'ai quand même souvenir d'un épisode où il se moquent (gentiment) de Bill Clinton.

Oui, elle est perçue comme pisse-vinaigre, mais en général, ceux qui le pensent sont aussi vus comme plus ou moins ignares et stupides, notamment quand on voit que tout Springfield est contre elle lors de réunions de la ville. Tout le monde est agacé parce qu'elle est la voix de la raison et aussi parce qu'elle ne le dit pas forcément de la meilleure façon, mais ça, on ne peut pas forcément le lui reprocher quand on voit les comportement des adversaires en face...

Il lui arrive d'avoir tort et de mal se comporter : dans "Marge Gamer", c'est Lisa qui a tort et Homer qui a raison en critiquant son manque de fair-play. Je crois aussi me souvenir d'un épisode où elle veut rejoindre l'équipe de football américain junior par rébellion féministe... Jusqu'à ce que le coach Flanders lui indique qu'il y a déjà des filles dans l'équipe. Elle change et reproche aux ballons d'être fabriqués en cuir animal et Flanders la corrige de nouveau. :-D

Oui, même les méchants ont souvent un côté soft : le Crotale est un prof d'archéologie raté, monsieur Burns a un côté doux, de même pour Nelson...

Dans un autre registre, je viens d'apprendre que l'actrice d'Edna était décédée en octobre et le personnage a également été tué. C'est dommage parce que je ne détestais pas le personnage, mais ça n'a aucun sens de continuer sans la voix originale. Un changement est possible, mais ce n'est pas dans la politique des producteurs en cas de mort d'acteur dans la série, comme le montre la mort de Phil Hartman qui a jeté aux oubliettes Troy McClure et Lionel Hutz. On en est déjà à deux femmes pour Ned...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 01 Juin 2014 2:58 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1681
darkbaron a écrit:
Paul Kersey a écrit:
En même temps, elle est aussi souvent perçue par son entourage comme une pisse-vinaigre profondément emmerdifiante, même si elle a raison le plus souvent. C'est justement ça que j'adorais dans la série, il y a différents points de vue tous aussi valables concernant les personnages, et tous ont leurs côtés attachants, y compris les méchants de service (Le Crotale, Monsieur Burns, Nelson Muntz).

Pour le côté politique, c'est clair que ça devient très parti pris, même si c'était bien plus discret au début. j'ai quand même souvenir d'un épisode où il se moquent (gentiment) de Bill Clinton.

Oui, elle est perçue comme pisse-vinaigre, mais en général, ceux qui le pensent sont aussi vus comme plus ou moins ignares et stupides, notamment quand on voit que tout Springfield est contre elle lors de réunions de la ville. Tout le monde est agacé parce qu'elle est la voix de la raison et aussi parce qu'elle ne le dit pas forcément de la meilleure façon, mais ça, on ne peut pas forcément le lui reprocher quand on voit les comportement des adversaires en face...

Il lui arrive d'avoir tort et de mal se comporter : dans "Marge Gamer", c'est Lisa qui a tort et Homer qui a raison en critiquant son manque de fair-play. Je crois aussi me souvenir d'un épisode où elle veut rejoindre l'équipe de football américain junior par rébellion féministe... Jusqu'à ce que le coach Flanders lui indique qu'il y a déjà des filles dans l'équipe. Elle change et reproche aux ballons d'être fabriqués en cuir animal et Flanders la corrige de nouveau. :-D

Oui, même les méchants ont souvent un côté soft : le Crotale est un prof d'archéologie raté, monsieur Burns a un côté doux, de même pour Nelson...

Dans un autre registre, je viens d'apprendre que l'actrice d'Edna était décédée en octobre et le personnage a également été tué. C'est dommage parce que je ne détestais pas le personnage, mais ça n'a aucun sens de continuer sans la voix originale. Un changement est possible, mais ce n'est pas dans la politique des producteurs en cas de mort d'acteur dans la série, comme le montre la mort de Phil Hartman qui a jeté aux oubliettes Troy McClure et Lionel Hutz. On en est déjà à deux femmes pour Ned...


C'est donc elle le personnage qui disparait? C'est dommage, elle avait de la personnalité. Et ce pauvre Ned est décidément bien éprouvé!

Par contre, j'espère qu'ils ne toucheront jamais à Ralph Wigum (en même temps, je les voit mal tuer un perso d'enfant!) ou son père.

Pour les épisodes ou Lisa a tord, il y a également plus récemment celui où elle dirige l'équipe de football américaine locale et adopte des stratégies fondées sur les maths et vire Bart qui a désobéi à ses directives bien qu'il ait gagné. Elle finit par admettre que l'adrénaline et l'esprit sportif valent mieux que les certitudes scientifiques de victoire.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 01 Juin 2014 3:31 
Hors-ligne
Nanardeur Novice

Inscrit le: 21 Jan 2009 17:08
Messages: 152
Paul Kersey a écrit:
C'est donc elle le personnage qui disparait? C'est dommage, elle avait de la personnalité. Et ce pauvre Ned est décidément bien éprouvé!

Par contre, j'espère qu'ils ne toucheront jamais à Ralph Wigum (en même temps, je les voit mal tuer un perso d'enfant!) ou son père.

Pour les épisodes ou Lisa a tord, il y a également plus récemment celui où elle dirige l'équipe de football américaine locale et adopte des stratégies fondées sur les maths et vire Bart qui a désobéi à ses directives bien qu'il ait gagné. Elle finit par admettre que l'adrénaline et l'esprit sportif valent mieux que les certitudes scientifiques de victoire.

Hmm, je me souviens avoir lu qu'ils comptaient tuer un personnage il y a des mois et je doute que ce soit elle, vu que la mort de la doubleuse n'était pas quelque chose que l'on pouvait prévoir.

Enfin, l'équipe savait que l'actrice était souffrante, mais je les imagine mal dire "un personnage va mourir" en pariant sur la mort prochaine d'une personne. Ce serait tout de même une blague de très mauvais goût...

Non, d'après ce que je lis, quelques semaines avant sa mort, ils ont annoncé qu'un personnage important va mourir au début de la 26ème saison, qui commencera dans quelques mois, et "l'acteur du personnage en question a gagné un Emmy pour ce rôle". Marcia Wallace, la doubleuse d'Edna, rentrait visiblement dans cette catégorie, et ils auraient pu prévoir de tuer le personnage pour libérer l'actrice, mais Al Jean, le producteur exécutif, a précisé après sa mort que ça n'avait aucun rapport avec son personnage.

À noter que la mort d'Edna a déjà été évoquée dans la saison actuelle, de façon assez discrète. C'était difficile d'occulter son existence comme pour les rôles de Phil Hartman, vu qu'elle était mariée à Ned Flanders. On sait que Ned est en deuil car il porte un brassard noir en regardant une photo d'Edna (et de Maude), mais on ignore tout de sa mort. Sans doute seront-ils discrets à ce sujet par pudeur...

Bref, normalement, un personnage va bien mourir dans la saison 26

Je me souviens de cet épisode avec Lisa... Bien aimé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 03 Juin 2014 7:49 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1681
Donc, les paris restent ouverts?

Il me semble que ça devait se jouer entre quatre ou cinq perso et qu'il y avait Homer (là, je crois qu'on peut laisser tomber d'emblée), Abraham, Marge, Krusty et Tahiti Bob.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 03 Juin 2014 21:04 
Hors-ligne
Nanardeur Novice

Inscrit le: 21 Jan 2009 17:08
Messages: 152
Paul Kersey a écrit:
Donc, les paris restent ouverts?

Il me semble que ça devait se jouer entre quatre ou cinq perso et qu'il y avait Homer (là, je crois qu'on peut laisser tomber d'emblée), Abraham, Marge, Krusty et Tahiti Bob.

Oui, les paris restent ouverts. D'après wikipedia, si on prend les gagnants d'Emmy pour doublage, on a :
- Nancy Cartwright (Bart, surtout).
- Dan Castellaneta (Homer, Grampa).
- Julie Kavner (Marge Simpson, Patty, Selma et Jacky Bouvier).
- Jackie Mason (Rabbi Krustofski).
- Yeardley Smith (Lisa).
- Marcia Wallace (Edna).
- Kelsey Grammer (Sideshow Bob).
- Anne Hathaway (Princesse Pénélope).
- Hank Azaria (plusieurs rôles).

On sait que ça ne peut être Edna, et le personnage d'Anne Hathaway n'a pas assez d'importance pour que sa mort puisse causer un impact.
On peut exclure d'emblée les Simpson, mais on peut tout à fait considérer que les grands-parents et tantes ne sont pas à l'abri...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 25 Déc 2014 14:41 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4294
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Interview de Philippe Peyhtieu et Véronique Augereau : http://teleobs.nouvelobs.com/series/20141224.OBS8646/philippe-et-veronique-simpson-a-la-ville-et-a-l-ecran-depuis-25-ans.html

_________________
"Les amoureux de la pellicule" cherche son producteur: http://www.youtube.com/watch?v=tbJk1ySa_xA

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 29 Avr 2015 0:05 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Juin 2005 22:48
Messages: 236
Localisation: Paris
Les Simpson ont en fait fortement décliné à partir des saisons 9 et 10, en raison du départ de quelques grands noms devenus historiques et de la mise en place de nouvelles méthodes du côté des auteurs.

En fait, la série a été victime de son succès : un type qui écrivait pour les Simpson se voyait assez vite proposer un poste de responsable dans une autre série. Et les auteurs travaillaient toujours dans l'impro, en consacrant des nuits ou des weekends à batailler sur une idée. Du coup, il y avait une forte ventilation. Des gens comme Conan O'Brien par exemple n'ont fait qu'un petit tour avant de devenir célèbres. C'est même un miracle que la série ait pu pendant aussi longtemps trouver aussi vite des gens doués pour compenser les départs, généralement chez des diplômés de Harvard.
En parallèle, des animateurs et réalisateurs majeurs comme Brad Bird ou David Silverman sont partis, et les consignes ont été de faire une animation plus sobre, moins Tex Avery. C'est d'ailleurs encore plus morne sur les saisons récentes, dessinées sur palette graphique, surtout quand on compare le générique HD 16/9ème à la version originale.
Et enfin, il y a eu la mort de Phil Hartman, qui faisait Lionel Hutz et Troy McClure, plus quelques personnages non récurrents.

Je n'ai jamais été dérangé par l'épisode "Retour de Martin Guerre" sur Skinner. L'auteur du script voulait en fait faire passer un message et faire constater qu'après sept ou huit ans, il était pratiquement impossible de présenter les personnages sous un nouveau jour, vu qu'on en avait fait le tour. Il fallait un rebondissement outré pour tenter le coup, et l'épisode se termine par un ordre du Maire Quimby comme quoi tout devait être oublié immédiatement.

Bref, on arrive à la saison 9-10 et le nouveau showrunner est Mike Sculley, qui met en place des méthodes plus professionnelles et "propres", histoire de convaincre les auteurs de rester plus longtemps. Les scripts ne sont plus écrits en un morceau mais on découpe le tout en segments, avec une intro qui n'a généralement rien à voir avec la suite, mais qui peut être remplacée très vite par une autre déjà prête. Du coup, en salle d'écriture, on s'est mis à travailler plus proprement, sans faire d'heure sup... et ça a incité les derniers auteurs historiques attachés à l'ambiance de départ comme John Swartzwelder (59 crédits...) ou George Meyer à prendre du recul et à quitter la série.

Mike Sculley fait toucher le fond, sur le plan créatif, avec des épisodes où Homer se fait violer par un panda dans un zoo ("La Dignité d'Homer") et surtout celui que je considère pour le moment (j'ai vu les 14 premières saisons) comme le pire, "Courses épiques" (Saddlesore Galactica), celui où Bart est jockey.

Puis c'est le retour d'Al Jean, qui avait déjà été showrunner pendant l'âge d'or avec Mike Reiss, mais il conserve les méthodes de production, avec le premier acte pratiquement détachable. Et il est en place depuis la saison 12, acceptant que la série s'installe dans la médiocrité, accumule les gags à oublier très vite façon Les Griffin, et les x épisodes "réactualisant" la chronologie de la série (Homer et Marge se sont rencontrés en pleine période grunge, le chat est remplacé par un sosie, etc.). Mais la série est encore rentable pour la Fox. En revanche il n'y aura plus de DVD pour les saisons à partir de la 18, pour laisser la place au service de VOD américain (ils vont même enregistrer des commentaires audio accessibles en audio secondaire).

Jokari Joestar a écrit:
Silver Von Lyndon a écrit:
la série confirmée pour une 26e saison.
C'est assez incroyable une telle longévité, elle couvre désormais d'une plus d'une génération d'auditeurs.

C'est un peu comme les Guignols de l'Info (marche aussi pour Groland, qui en dépit d'un changement cosmétique régulier, est en chute libre qualitativement depuis des années), une franchise zombie, dont les heures de gloire sont largement passées, où les téléspectateurs historiques ont largement déserté, et qui demeure en place, "pourrissant" sur pied, jusqu'à ce que les créateurs (ou éventuellement la chaîne) décident de lui coller une bastos dans le crâne.


Les Guignols vont continuer sans interférence de la chaîne parce que Bruno Gaccio "tient" Canal + à cause de l'affaire d'espionnage dont il avait été victime. Il n'écrit plus pour l'émission mais il a obtenu qu'elle reste indépendante, même si Denisot voulait à un moment l'intégrer au Grand Journal. Le "direct" est par exemple tourné dans un autre studio avec un autre public, en duplex.

_________________
Trust me, I know what I'm doing


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 29 Avr 2015 20:41 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1681
Ce n'est pas seulement au niveau de l'animation ou du timing que la série a changé (même si j'admet que le côté plus "propre" des dessins fait perdre un peu de charme, mais à la rigueur, ce n'est pas grave), c'est surtout au niveau des scénarios et du style d'humour.

Pour moi, c'est à partir de la saison 19 que ça commence à se dégrader, on sent que les auteurs ont voulu faire dans un humour plus intello, plus élitiste et coller au maximum à leur époque par la surabondance des références aux nouvelles technologies, à la vie politique..., là où, auparavant, elles n'étaient qu'occasionnelles et servaient l'histoire, et non l'inverse. En plus, je ne sais pas si l'équipe actuelle est atteinte de dépression chronique ou du syndrome "Kamelott", mais j'ai la nette impression qu'ils veulent faire dériver la série vers un ton plus sérieux, voire dramatique. Je viens de voir quelques épisodes de la saison 24 et, non seulement c'est fort peu drôle, mais c'est même limite triste parfois. Et je ne sais pas ce qu'ils ont avec le perso de Bart, mais ce dernier s'en prend plein la tronche et passe pratiquement pour un looser (ce qui dénature un peu le personnage).

Les changements d'équipe évoqués par Sledge Hammer pourrait expliquer cette nouvelle réorientation que, personnellement, je réprouve tout à fait.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 01 Mai 2015 16:58 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Juin 2005 22:48
Messages: 236
Localisation: Paris
L'équipe est assez stable depuis 10 ou 12 ans, mais ce que tu décris ressemble plutôt à l'impact de South Park ou des Griffin, qui ont forcé les Simpson à changer de ton, à se vouloir plus tranchants, alors que c'était jusque là plus détendu. Et, ça, effectivement, on le sent depuis sept ou huit ans.
Il s'ajoute aussi une vraie lassitude. Les doubleurs ne font plus ça que pour le chèque, les auteurs tournent en rond. Regarde par exemple à quels point certains procédés sont répétitifs du côté des guest stars : on les prend pour jouer leur propre rôle ou bien une version à peine transposée du rôle pour lequel ils sont connus. Et tous ces caméos de musiciens qui sont simplement là pour prononcer deux phrases. La seule apparition excellente ces dernières années, c'était Thomas Pynchon, parce que l'écrivain vit plus ou moins en reclus, mais qu'il était fan des Simpson, donc il a accepté de faire deux apparitions (son personnage a la tête couverte d'un sac en papier).
Ça s'étend maintenant aux guest scénaristes : on va prendre un script ou une idée originale de Ricky Gervais, Judd Apatow, Seth Rogen, etc. Sans que ça change vraiment du tout venant de leur production, tellement c'est remanié en aval.

_________________
Trust me, I know what I'm doing


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 04 Mai 2015 13:45 
Hors-ligne
Nanardeur Novice

Inscrit le: 21 Jan 2009 17:08
Messages: 152
Paul Kersey a écrit:
Et je ne sais pas ce qu'ils ont avec le perso de Bart, mais ce dernier s'en prend plein la tronche et passe pratiquement pour un looser (ce qui dénature un peu le personnage).

Le problème de Bart, c'est qu'on a l'impression que le show ne sait pas toujours qu'en faire. Après, la série a ce problème avec d'autres personnages...

Bart a toujours eu une image "cool attitude" qui n'est pas si présente dans la série et le côté "sale garnement avec un bon fond", sauf que suivant les épisodes, il peut devenir un gros loser (voir quand même l'épisode où tout Springfield le martyrise pour une balle ratée lors d'un match de base-ball) ou un sociopathe complet qui peut commettre des actions terribles en se fichant des conséquences. Je pense que le côté cool a du mal à survivre aux années 80-90, où il était à son apogée...

Je n'ai pas vu les épisodes les plus récents, mais a priori, le chouchou du show reste Lisa, non ? Elle me semble celle qui survit le mieux au passage du temps car elle s'inscrit plus dans la modernité (par son côté intello, ses convictions politiques, ses luttes, etc). Dans tous les cas, plus que Bart qui a souvent les épisodes gros loser (obèse, perdant au match, etc), à mes yeux.

Un truc qui m'agace, c'est le recyclage de concepts appliqués à un autre personnage : on a eu Bart assistant de Krusty (avec son fameux "j'ai rien fait")... et un épisode de la saison 19 nous montre Bart participant à un casting dans ce but... Sauf que c'est Lisa qui va jouer le rôle de l'assistante. Enfin bon, les Simpson ont une continuité négative, tous les épisodes ne sont donc pas "canon" (en dehors de quelques-uns comme le mariage d'Apu, ceux sur la mère de Homer, la mort de Maud, etc) et je suppose qu'ils peuvent se le permettre...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 04 Mai 2015 17:15 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Sep 2005 17:20
Messages: 1682
Au début de la série, l'accent était clairement mis sur Bart, mais par la force des choses, Homer est devenu LA star de la série, au point que sa personnalité a complètement changé (et son doublage aussi d'ailleurs, d'une voix plutôt agressive à sa voix de simplet)

_________________
Image

Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 16 Mai 2015 0:52 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Juin 2005 22:48
Messages: 236
Localisation: Paris
Harry Shearer, que vous connaissez surtout de vue comme Derek Smalls, bassiste de Spinal Tap, n'a pas reconduit son contrat et a annoncé qu'il allait quitter la série. C'est le premier des six acteurs principaux à quitter la série. Il ne doublait pas un membre de la famille, mais il faisait un paquet de voix de personnages secondaires : M. Burns et Smithers, Ned Flanders, le Dr Hibbert, Skinner, Lenny, un des assistants de Wiggum, Dieu, Kang, etc.

Il a apparemment suspendu les négociations. Les producteurs ont annoncé qu'ils étaient toujours ouverts à son retour, mais qu'ils allaient redistribuer ses personnages à de nouveaux acteurs.

Shearer, qui semble avoir un caractère "difficile", avait toujours été assez critique sur l'évolution de la série, et c'était toujours le plus exposé lors des renégociations avec la prod. Là, il semble surtout avoir eu envie d'arrêter définitivement, surtout qu'il a 71 ans, et que la série n'est plus vraiment à son apogée créative.

_________________
Trust me, I know what I'm doing


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 28 Mai 2015 21:07 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Mai 2015 12:52
Messages: 6
Tiens vu que c'est d'actu j'y pense mais j'ai jamais testé la VOSTFR pour les Simpson vue que j'ai toujours bien aimé la VF. Est ce que ça fait une grande différence ? Parce que par exemple pour "South Park" je préfère les voix de la version française à celles la version originale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Simpson
MessagePublié: 08 Juin 2015 15:13 
Hors-ligne
Nanardeur Novice

Inscrit le: 21 Jan 2009 17:08
Messages: 152
DarkNivek a écrit:
Tiens vu que c'est d'actu j'y pense mais j'ai jamais testé la VOSTFR pour les Simpson vue que j'ai toujours bien aimé la VF. Est ce que ça fait une grande différence ? Parce que par exemple pour "South Park" je préfère les voix de la version française à celles la version originale.

Personnellement, j'ai toujours préféré la VF. À l'instar d'un South Park, elle est sans doute supérieure à la VO, à mes yeux.

Cela dit, la VF a pas mal perdu depuis quelques années. Bart, sans changer d'actrice (Joëlle Guigui), n'avait plus tout à fait la même voix dans les saisons récentes (il suffit de voir les épisodes "récents" sur W9 pour constater qu'elle ne sonnait plus tout à fait pareil), et il a effectivement changé d'actrice en 2014 (c'est désormais Nathalie Bienaimé). En me renseignant, je lis qu'elle souffre d'une maladie et qu'elle a été temporairement remplacée durant la 21ème saison par par Nathalie Bienaimé avant de revenir. Or, les épisodes récents qui sont diffusés sur W9 sont de cette saison, ce qui explique pourquoi je trouvais la voix bizarre. On parle finalement assez peu des départs côté français, quand on regarde... ça me fait mal de perdre la voix de Bart.

Malheureusement, même dans la VF, ce n'est pas le premier acteur de doublage "historique" que l'on perd : Burns, Skinner, Krusty et beaucoup d'autres ont perdu deux acteurs de doublage en peu de temps : Michel Modo, l'acteur historique, est décédé en 2008, et son successeur, Gérard Rinaldi, a succombé à son tour en 2012. Aujourd'hui, c'est Xavier Fagnon qui a pris leur place. Je n'ai pas eu l'occasion d'entendre sa voix. Je ne vais donc pas juger... Je n'aimais pas trop le "nouveau Krusty", par Rinaldi.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 79 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr