Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 16 Nov 2018 19:08

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: MacGyver (1985-1992)
MessagePublié: 07 Mars 2014 0:00 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1256
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
MACGYVER
(1985-1992)
Série en 7 saisons crée par Lee Zletoff

Image


La série culte avec Richard Dean Anderson dans le rôle d'Angus "Mac" MacGyver, le héros à mulette le plus célèbre de la télévision.

Image
Une somptueuse jaquette VHS japonaise qui n'a pas bien saisi la règle de base essentielle du protagoniste principal...


MacGyver est un super espion effectuant des missions variées, d'abord pour le gouvernement des États-Unis puis pour la Fondation Phoenix, société humanitaire, sous les ordres de son ami Peter Thornton (Dana Elcar). Mais "Mac" est un agent secret un peu particulier, puisqu'il n'utilise jamais d'armes à feu, qu'il a en horreur depuis un traumatisme d'enfance, et préfère employer ses connaissances exceptionnelles en physique-chimie afin de bricoler toutes sortes d'inventions à partir des objets lui tombant sous la main au cours de ses aventures. Ce héros ingénieux et jamais à cours de ressources, même dans les situations les plus périlleuses, est donc un pacifiste convaincu, prônant la non-violence, mais également un ardent écolo, un partisan de l'égalité sociale et un défenseur des pauvres et des opprimés. La série, avant tout familiale, renvoyait donc un message plutôt positif et louable (conforme aux convictions personnelles de Richard Dean Anderson) aux enfants qui ne manquaient pas de suivre les aventures de ce héros intrépide, décontracté, cool et astucieux.

Image


Il y eut toutefois à l'époque une espèce de polémique en mousse au sujet de la série, comme quoi les gamins se seraient lancés dans des expériences douteuses et dangereuses en voyant le héros bricoler des armes à l'écran. La série s'est interrompue depuis plus de vingt ans et ses rediffusions ne sont probablement plus aussi populaires auprès de la jeunesse d'aujourd'hui, ça n'empêche pas les gamins de continuer à faire des conneries en jouant aux artificiers amateurs. D'ailleurs, les auteurs de la série faisaient très attention dès qu'il était question d'explosifs, de poisons, etc, en modifiant ou omettant certains détails de fabrication. Mais vous savez, c'est bien connu, la télé a TOUJOURS une influence néfaste sur nos chères petites têtes blondes...


Image


MacGyver est un des rares exemples de héros espion durant les années 80. Mais, hormis à l'occasion d'un épisode-hommage à James Bond où MacGyver revêt un smoking et a quelques difficultés pour recoiffer sa mulette en bataille pour infiltrer un casino, notre héros "est plutôt le genre "sport", pour citer Dana Elcar, portant jeans, blouson de cuir et chemises à carreaux. La claaaaaasse !

Image
Mac en version chicos

Image
Image
Image
MacGyver est un pur badass.

Image
Oui, bon...


Mais comme le héros de Ian Flemming, notre espion-bricoleur effectue ses missions aux quatre coins du globe. Qu'il libère un otage d'une forteresse imprenable au moyen-orient, sauve la foret amazonienne d'une invasion de fourmis rouges, protège un témoin contre la mafia, récupère un bidule top-secret de la NAZA malencontreusement tombé du coté est du Rideau de Fer, empêche une catastrophe chimique/bactériologique/nucléaire en colmatant le réacteur d'une centrale, MacGyver n'emporte comme seul bagage que son célèbre couteau-suisse. Ou éventuellement un rouleau de ruban adhésif (ou un chewing-gum si le scotch vient à manquer) pour fabriquer une fusée ou un sous-marin. Quelque soit la circonstance ça marche à tous les coups, pas besoin de Walter PPK ni des gadgets sophistiqués de Q, avec un trombone et deux bouts de ficelles, MacGyver se sort de tous les pétrins.

Image
Le comic-book adapté de la série


A coté du MacGyver super-agent secret, il y a le MacGyver justicier. Souvent, au cours de ces missions il est amené à défendre les opprimés du coin. Et ce qui est pratique, c'est que quelque soit le trou paumé du tiers-monde où il débarque, les indigènes du cru parlent tous un anglais impeccable. Et quand il est en vacances, c'est encore pour sauver le monde des terroristes ou pour aider des amis dans le besoin. Ainsi, outre son boss Peter Thornton, Mac retrouve également quelques connaissances hautes en couleurs. Il y a le pilote-aventurier moustachu Jack Dalton, qui embarque toujours MacGyver dans des coups foireux et aime à lui faire régulièrement des farces de mauvais gout (mais l'amitié c'est sacré). Il y a aussi la gentille mais un peu cruche Penny Parker, jeune écervelée rêvant de faire carrière dans le music-hall et qui a le don pour s'attirer des ennuis. On peut encore citer Nikki Carpenter, qui sera la partenaire de MacGyver dans quelques-unes de ses missions, tous les deux passant leur temps à se chamailler (mais en fait, ils ont le béguin l'un pour l'autre).

Image
Mac et son boss (Dana Elcar, qui deviendra aveugle à la sixième saison; les scénaristes adapteront son personnage en conséquence)

Image
Cet emmerdeur de Jack Dalton (qui ne dira jamais à ma connaissance "Du calme, Joe !").

Image
Penny Parker, premier rôle à l'écran de Teri Hatcher, alors toute jeunette et qui n'était pas encore Desperate Housewife.

Image
Nicky Carpenter, la bonne keupine qui taquine sans arrêt MacGyver mais sur qui il peut toujours compter dans les coups durs (Elyssa Davalos, qui joua également un autre rôle dans la série, chose courante dans les séries TV de l'époque).


Parmi les ennemis récurrents de Mac, il y a le diabolique Murdoc, génie de la transformation et tueur à gages redoutable, dont MacGyver est la seule victime qui lui ait échappé, chose que Murdoc ne peut bien entendu pas accepter. Et il y a aussi le Dr Zito, tueur en série psychopathe très inspiré d'Hannibal Lecter. Époque reaganienne oblige, les adversaires de MacGyver sont aussi souvent des agents communistes. Mais là encore, la série se démarque car elle nous montre assez souvent des personnages de communistes gentils. MacGyver a d'ailleurs parfois des amourettes avec des agentes du KGB, car l'amour ne connait pas de frontières.

Image
"Murdoc, je vais revenir et j'aurai votre pôôô !"

Image
Ces trafiquant d'opium du Triangle d'Or l'ignore, mais MacGyver faut pas lui baver sur les rouleaux.


Au fil des épisodes et des saisons, on peut regarder pousser la mulette de Richard Dean Anderson et on en apprend un peu plus sur le passé de MacGyver : sa relation avec son grand-père, sa phobie des armes née de la mort tragique d'un camarade de jeu en faisant mumuse avec un revolver lorsqu'il était enfant, ses années de services comme démineur au Vietnam,... Il a aussi un neveu, Clay (interprété par Jared Padalecki), qui fut le héros d'une tentative avortée de suite à la série dans le téléfilm Young MacGyver en 2003. Une adaptation ciné est en préparation, j'espère que Richard pourra reprendre le rôle de l'icône de tout bricoleur (j'ai vu des photos récentes de lui avec la mulette, c'est peut-être un signe :wink: ). Car Mac est un héros indéniablement attachant, et qui réussit à s’accommoder de toutes les situations et de toutes les personnalités, et ça c'est cool comme attitude.

Image
Mac et un ancien pote du Vietnam en pleine opération suicide pour neutraliser des bombes placées à bord d'un bateau de plaisance. [SPOILER](et le copain noir meurt !)

Image

Une série que j'ai découvert tout récemment et que j'adore (je me suis même laissé pousser la mulette :-D ). Richard Dean Anderson était déjà mon héros quand j'avais sept ans car j'étais alors fan de la série Stargate SG-1. J'ai été heureux de le découvrir encore trentenaire et fringuant dans son rôle le plus célèbre (j'avais juste vu un bout d'épisode étant gamin, je me souviens qu'il affrontait un puma... comment ça on s'en fout ?). Le concept permet d'aborder une grande variété de thèmes : action, aventure, espionnage, polar, et même parfois le western. Le ton est léger, la morale universelle, la série a incontestablement pris un coup de vieux, mais jouit du charme kitsch. Certains la trouvent cependant limite nanarde et il est vrai que certains aspects peuvent faire sourire, mais le feuilleton est toujours aussi plaisant et a acquit un effet rafraichissant, à une époque où la violence à la télé est de plus en plus présente alors que le contenu est de plus en plus aseptisé et politiquement correct (paradoxe de notre société actuelle).


Image
MacGyver se rêve à l'occasion en cowboy au temps du Far West (quelle moustache !).


Je laisserai le mot de la fin à Tahiti Bob et à Selma, la sœur de Marge dans Les Simpson, fan inconditionnelle de McG avec sa sœur Patty :

Selma, allumant sa clope à la fin de l'épisode : "Ce MacGyver est un vrai génie !"
Tahiti Bob, qui s'est bien fait chier devant : "D'abord, ce n'est pas un génie mais un acteur. Ensuite, ce n'est pas un bon acteur."
Selma, criant au blasphème : "TU MENS ! TU MEEEENNNS !!!"
Tahiti Bob, ironique :"Non Selma chérie. Mais tu préfères un mensonge ? Je reconnais que l'intrigue était bien ficelée et qu'elle ne m'a pas du tout donné envie de gerber."
Selma, pleurant dans les bras de Marge : "Bouhouhouhou ! Toutes ces choses qu'il a dites... C'était tellement cruel ! Et c'était pas vrai !"
:-D

Image
Malgré toutes les méchancetés que Tahiti Bob a pu dire sur lui, Richard Dean Anderson a quand même accepté de doubler son personnage dans l'épisode "Mon Homer qui êtes aux cieux". Richard est d'ailleurs un grand fan des Simpson, et il casa dans Stargate SG-1 plein de références et clins d’œil à la série de Matt Groening.


Image
Image
En 1994, deux ans après l'interruption de la série, MacGyver reprend du service dans deux longs-métrages TV. Dans le premier, il part en Europe aider un archéologue excentrique à retrouver "Le Trésor de l'Atlantide". Puis, dans "Le Chemin de l'Enfer", Mac tente d'élucider le meurtre d'un de ses amis en Angleterre, enquête qui le conduira sur la piste d'un réseau terroriste convoitant des armes nucléaires...


Le site de Richard Dean Anderson : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=& ... Sb4Fz7UC5Q

Le générique tout guilleret de la série : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=& ... vNuffWztpA

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MacGyver (1985-1992)
MessagePublié: 07 Mars 2014 9:43 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Oct 2006 16:31
Messages: 367
Sans oublier les quelques vérifications par Mythbusters, qui valent leur pesant de cahouètes (entre autres, Buster avec sa mulette) :

http://www.youtube.com/watch?v=n9eaQ1v2Nzk

_________________
- Bless me, Father, for I have sinned. I did an original sin. I poked a badger with a spoon.
- Say five Hail Mary's and six Hello Dolly's!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MacGyver (1985-1992)
MessagePublié: 07 Mars 2014 14:51 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1256
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Merci pour le lien, Bibliothécaire, je ne connaissais pas cet épisode. :)
Ça casse un peu le mythe, dommage.

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MacGyver (1985-1992)
MessagePublié: 23 Oct 2015 11:57 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès

Inscrit le: 30 Déc 2009 14:02
Messages: 272
Allez, les potes, c'est l'heure de chanter le générique !
Hein, comment ça il n'y pas de paroles ? :?
Mais c'est faux, il y a bel et bien des paroles, il suffit de les imaginer :rigole:

https://www.youtube.com/watch?v=lLBOgNB78es

_________________
[b]J’en ai marre des plaisanteries au sujet de ma main géante. Le premier incident s’est produit en 1956 quand...[/b]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MacGyver (1985-1992)
MessagePublié: 24 Oct 2015 10:30 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Sep 2005 17:20
Messages: 1682
J'ai cru comprendre qu'au Brésil, le générique était la chanson Tom Sawyer de Rush.

_________________
Image

Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MacGyver (1985-1992)
MessagePublié: 20 Déc 2015 11:41 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Déc 2008 19:00
Messages: 383
Quand je pense à Mc Gyver, c'est ce sketch qui vient automatiquement à l'esprit

https://www.youtube.com/watch?v=lKI_mtZWuTo

(oui, la porte est par là :arrow: )

_________________
Quiconque lisant cette signature va mourir dans une semaine !

http://vimeo.com/22189628


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MacGyver (1985-1992)
MessagePublié: 28 Fév 2018 12:15 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 27 Oct 2008 13:37
Messages: 80
Vous comptez ouvrir un topic pour le reboot/remake ? Parce qu'elle en tient une sacrée couche. :-D :-D

Sinon, y a la série "Scorpion" qui est nettement plsu réussi et plus fun.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr