Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 21 Jan 2018 7:47

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: N.A.M : Not Another Mistake/Saigon commandos (1988)
MessagePublié: 14 Nov 2012 19:45 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1142
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Catégorie Kitschs et bis sympas

Image
Image

N.A.M : Not Another Mistake/Saigon commandos
de Anthony Maharaj
avec Richard Norton, Michael Meyer, Eric Hahn, Paul Holmes
Citer:
Un sous-"Rambo 2" comme les philippines en ont produit à la chaine dans les années 80 (ici en collaboration avec l'Australie). Hormis quelques détails nanars, le film se distingue par son rythme et par un certain pessimisme. Un peu routinier mais l'action non-stop rend le tout entrainant. Richard Norton est convaincant en héros.



Le haut du panier de ce type de production, presque meilleur que son modèle. Bon, aucune innovation coté scénar : une énième mission commando de mercenaires partant délivrer les portés disparus otages de vilains Viêt-congs (comme d'hab', le film a beau se passer au milieu des années 80, le Vietnam semble toujours en pleine guerre). Le héros est joué avec justesse par Richard Norton, ce qui ne l'empêche pas de beugler "Creveeeez, bande d'encuuulééééés!!!" quand il mitraille les Viêts par grappes (avec la voix de Reb Brown dans "Strike commando"). Son nom, c'est Striker (prononcez à la française) comme tout un tas de héros de films d'action des 80's. Et Striker, c'est le meilleur. Même qu'il s'est évadé du camp de prisonniers, mais que ces planqués de la CIA, y z'ont pas voulu l'aider à sauver les autres POW's. Et même qu'après, il a vu sa femme et sa fille massacrées par des loubards et qu'il a sombré dans l'alcoolisme. Du coup, son seul but dans la vie, c'est de retourner casser du jaune pour sauver son Colonel de sa cage en bambous.
Quelques éléments nanars : le truc qui revient souvent : pourquoi la CIA envoie-t-elle le héros et son commando ramener les MIA si c'est pour les trahir au nom de relations diplomatiques compromises à la fin?! Autre exemple : au début, le héros sauve une prostituée vietnamienne de vilains souteneurs, entame une relation amoureuse et fait crac-crac avec elle (plan-nichons!) et... on ne reverra plus la nana de tout le film! Parmi les répliques limite, on retiendra le "Je suis ton pire cauchemar!" lancé par le héros au méchant commandant communiste (passionné d'échec, marotte bien connue des tortionnaire communistes). Ça plus le fait qu'un des mercenaires se fasse appeler "L'étalon italien", l'hommage à Stallone est touchant.

Mais la générosité dans les scènes d'action, le ton tragique qui parcourt le métrage et un budget loin d'être colossal mais pas non plus indigent, ainsi que la prestation de Richard Norton font surnager ce film par rapport aux "Ultime mission" et autres sous-norrisseries décaties de l'époque. Bien qu'un peu longuet par moments (on n'échappe malheureusement pas à la scène en nuit américaine invisible), cette série B se regarde très agréablement. Comme on ne sait jamais vraiment à quoi s'attendre avec le cinéma d'exploitation philippin, c'est donc plutôt une bonne surprise même si pas le nanar escompté.

Image
Image

_________________
On ne peut tuer celui qui ne veut pas mourir...

Aux frontières du sexe et de la démence Image


Dernière édition par JACK TILLMAN le 25 Avr 2016 13:35, édité 2 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: N.A.M : Not Another Mistake/Saigon commandos (1988)
MessagePublié: 15 Nov 2012 2:43 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 26 Oct 2006 16:47
Messages: 449
Localisation: Hong-Kong (enfin..à gauche en sortant de la poubelle)
JACK TILLMAN a écrit:
Image

L'accroche de la jaquette par contre...
Avec la rage de vaincre, ils vont sauver leur nation...
:worship: :worship: :worship:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: N.A.M : Not Another Mistake/Saigon commandos (1988)
MessagePublié: 15 Nov 2012 11:37 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1142
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Tout à fait!
INITIAL RUUULEZ!!!
:worship: :worship: :worship:

_________________
On ne peut tuer celui qui ne veut pas mourir...

Aux frontières du sexe et de la démence Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: N.A.M : Not Another Mistake/Saigon commandos (1988)
MessagePublié: 15 Nov 2012 22:40 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10689
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Dommage que ce soit un OSFA, car ton résumé m'a plutôt bien fait marrer. :P

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: N.A.M : Not Another Mistake/Saigon commandos (1988)
MessagePublié: 16 Nov 2012 1:30 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1142
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Ben, en fait, le film m'a fait marrer aussi à plusieurs reprises. La séquence générique est très fun. Les scènes de combats aussi sont rigolotes, et leur régularité même pourrait être un élément nanar, chaque arbre semblant cacher un viêt et leurs attaques survenant toutes les deux minutes. L'héroisme de pacotille prédomine dès que les personnages sont américains, à l'exception bien sûr de celui portant un costume sombre et une cravate : le technocrate véreux de Washington (peut-on d'ailleurs citer un seul film d'action reaganien ne comportant pas ce type de perso?).
Pendant mon visionnage, je pensais que j'en ferai probablement une chro, et puis bilan des courses : c'est pas assez mauvais. C'est même plutôt bon, rythmé et poignant par moments, en un mot : efficace. Mais comme je l'ai écrit dans mon post de "Soldier of fortune", des bons films bien bourrins mais réussis comme "Karate tiger II" (entre autres) ont eu droit à leur chronique (et l'ont largement mérité d'ailleurs). Comme on me reproche (gentiment et en m'encourageant) de surtout chroniquer de la série B plutôt que du gros nanar qui décape, j'hésite un peu... Du coup, le même problème se pose à moi pour ces deux films : est-ce que je me lance ou est-ce que je m'en tiens à la définition "bonne série B un peu barrée et bien ringarde"? Je souhaiterais avoir votre avis :rabbit:

Edit : il y a sûrement d'autres choses à dire sur ce "N.A.M", par exemple qu'à un moment les héros traversent la jungle en bus scolaire comme dans "Warbus" avec un trafiquant pour chauffeur que tout laisse indiquer qu'il va être l'ordure individualiste qui va dénoncer nos héros à l'ennemi alors qu'il va se révéler le mec le plus vertueux et héroique du groupe (après Richard Norton bien sûr). Il y a quelques mois, j'aurais réserver la chro de ce film sans hésiter, maintenant je me demande s'il n'est pas trop faiblard.

_________________
On ne peut tuer celui qui ne veut pas mourir...

Aux frontières du sexe et de la démence Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: N.A.M : Not Another Mistake/Saigon commandos (1988)
MessagePublié: 16 Nov 2012 8:24 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10689
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Je crois qu'il faut pas chercher à se forcer à chroniquer des films dont on n'est pas sûr. Cela m'est arrivé de me lancer dans des textes sur des films moyens, mais c'est assez rare et toujours avec une raison (coup de coeur pour certains éléments du film, volonté de chroniquer l'ensemble du saga, comme pour les American Ninja... dont j'ai toujours rien fait du 5).

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: N.A.M : Not Another Mistake/Saigon commandos (1988)
MessagePublié: 16 Nov 2012 21:53 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 26 Oct 2006 16:47
Messages: 449
Localisation: Hong-Kong (enfin..à gauche en sortant de la poubelle)
Kobal a écrit:
comme pour les American Ninja... dont j'ai toujours rien fait du 5.

Le 5, y'a à dire... (le gosse chiant avec sa Game Gear, le scientifique nanar, etc...)
Mais faut reconnaitre aussi, ben c'est que Dudikoff et Steve James laisse un sacré vide dans le 5...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: N.A.M : Not Another Mistake/Saigon commandos (1988)
MessagePublié: 21 Nov 2012 22:04 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1142
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Pour être tout à fait sûr, je me rematerai "N.A.M" et "Soldier of fortune", parce que plus j'y pense, plus je me dis qu'il doit y avoir des éléments qui m'ont échappé. Je regrette à présent d'en avoir fait des notules On s'est fait avoir au lieu de tout simplement poster dans le forum général en attendant l'inspiration pour une chro. Mais c'est devenu un (mauvais) automatisme chez moi d'écrire des notules quand la volonté de chroniquer n'y est pas. :oops: Je vous tiendrai au courant et si vraiment mon squeele est sectionné au second visionnage, j'arrêterai de faire ma feignasse et je rédigerai une chro en bonne et due forme (surtout que quand j'y pense, j'ai déjà chroniqué pour moins que ça... ce qui n'est pas une référence, me direz-vous :-D ).
Enfin en ce moment, je planche surtout sur la critique de "Heroes for hire", un truc de dingue qui nous vient tout droit des Philippines, et parallèlement je suis en train de visionner "Light blast" d'Enzo G. Castellari, qui pour ce que j'en ai vu a quand même un sacré potentiel. C'est sûr que c'est plus facile et rassurant de chroniquer un film moyen car on se sent tout petit face au Génie.


Et pour les American Ninja, j'en ai toujours vu aucun :oops: (ça fait des mois que le DVD Prism me fait les yeux doux sur l'étagère)

_________________
On ne peut tuer celui qui ne veut pas mourir...

Aux frontières du sexe et de la démence Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: N.A.M : Not Another Mistake/Saigon commandos (1988)
MessagePublié: 24 Nov 2012 9:55 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10689
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Les American Ninja sont des films de petit joueur à côté de toutes tes nameries. :-D

Concernant les chroniques, tu n'es pas obligé de faire une notule OSFA juste parce que tu n'a pas l'énergie pour rédiger un long texte. Tu peux parler du film dans le forum général, en précisant que le film est un nanar mineur. Ca te laisse d'ailleurs la possibilité d'y revenir secondairement pour en faire un texte plus détaillé. C'est ce que j'ai fait pour certains films.

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: N.A.M : Not Another Mistake/Saigon commandos (1988)
MessagePublié: 24 Nov 2012 12:12 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1142
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
OK Kobal, je ferai comme ça dorénavant. :wink:

_________________
On ne peut tuer celui qui ne veut pas mourir...

Aux frontières du sexe et de la démence Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: N.A.M : Not Another Mistake/Saigon commandos (1988)
MessagePublié: 30 Avr 2016 18:51 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1142
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Revu. Bon en fait, malgré mes hésitations d'il y a quatre ans, c'est pas nanar et je m'en tiens à mon classement en "kitschs et bis sympas". Il y a bien quelques trucs rigolos (les éléments évoqués plus haut) et un doublage qui nous met dans une ambiance "Strike Commando", mais il n'y a pas de grande folie et c'est dans la bonne moyenne des bisseries philippines de l'époque. Voilà.

_________________
On ne peut tuer celui qui ne veut pas mourir...

Aux frontières du sexe et de la démence Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Bing [Bot] et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr