Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 25 Mai 2018 2:00

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Gros degueulasse, 1985
MessagePublié: 07 Oct 2016 2:19 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1682
Image

"Gros degueulasse" de Bruno Zincone, avec Maurice Risch, Valerie Mairesse, Martin LaMotte, Gerard Hernandez, Jackie Sardou

Categorie: Gros navet

Le dessinateur Reiser adapte sa propre BD satirique au cinema. Pour etre honnete, je n'ai vu de la dite BD que quelques vignettes, sans doute pas assez pour juger de l'oeuvre. Mais ce qui est sur, c'est que le film ne fonctionne absolument pas. Le scenario est inexistant, il consiste en une serie de scenettes sans guere de rapport les unes avec les autres sauf le personage du gros degueulasse, lequel passe son temps a proferer des insanites, a choquer le bourgeois (en slip crade les trois quarts du film) et a s'adresser a la camera, sans que ce ne soit jamais drole ni impertinent. C'est decousu, gratuit, parfois meme ennuyeux (et le film ne fait qu'1h20!), bourre de remplissage (on a quand meme droit a quelques plans nichons pour se consoler), souvent genant et ca se termine sur une note melodramatique pas du tout raccord avec le reste du film qui se veut tres leger. Dommage pour Maurice Risch qui meritait mieux.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gros degueulasse, 1985
MessagePublié: 11 Oct 2016 8:12 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Avr 2009 22:11
Messages: 683
Localisation: Je suis caché.... x)
Je note quand même sur l'affiche qu'ils se sont plantés : Maurice Rish est crédité deux fois, et la police d'écriture pour Carole Brenner a été inversée ! :p

_________________
Dead men can't dance !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gros degueulasse, 1985
MessagePublié: 11 Oct 2016 12:59 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Avr 2015 13:56
Messages: 73
Je connais bien la BD des aventures de Gros Dégueulasse.
Elle est pleine de courtes histoires. Gros Dégueulasse au restaurant, Gros Dégueulasse à la piscine, etc. Et dans la dernière, il se passe quelque chose de morbide.
Il se balade tout le temps en slip, qu'il est vulgaire, sale, etc. Mais ce n'est jamais ça qui fait le "gag". Je mets des guillemets car le but n'est jamais de faire une histoire drôle, mais plutôt des critiques de notre société.

Reiser est mort en 83, je ne sais pas si il avait avant donné son accord pour ce film avant, mais j'espère pas tellement c'était inadaptable. Au mieux il se retourne dans sa tombe.

J'aime beaucoup les BD de Reiser, je savais que ce film existait, mais je n'avais aucune envie de le voir craignant la grosse daube.
Donc merci pour ce témoignage.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gros degueulasse, 1985
MessagePublié: 11 Oct 2016 21:48 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4295
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Entre ça, les Bidochons et Gaston Lagaffe réalisé par Paul Boujenah (Le Faucon, il n'a jamais tué), bien des BD de notre enfance/adolescence ont pris cher lors de leur passage au cinéma.

_________________
"Les amoureux de la pellicule" cherche son producteur: http://www.youtube.com/watch?v=tbJk1ySa_xA

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gros degueulasse, 1985
MessagePublié: 15 Oct 2016 7:15 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1682
Sans oublier les tentatives plus recentes du style "Iznogoud", "Les Daltons", trois "Asterix" sur quatre.

Par contre, autant "Les bidochons" etait un naveton mortellement ennuyeux, autant Fais gaffe...", tout rate qu'il soit, peut amuser avec sa succession de peripeties loufoques, en tous cas, je ne me suis pas ennuye en le voyant.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gros degueulasse, 1985
MessagePublié: 03 Déc 2016 1:16 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Oct 2011 20:03
Messages: 398
Localisation: Devant ton nez
Paul Kersey a écrit:
Fais gaffe...", tout rate qu'il soit, peut amuser avec sa succession de peripeties loufoques, en tous cas, je ne me suis pas ennuye en le voyant.

Une future chronique ?

_________________
à bas la nanarploitation !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gros degueulasse, 1985
MessagePublié: 18 Déc 2016 20:16 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Déc 2007 15:33
Messages: 2173
Localisation: au Bayou du Diable
Je ne suis pas d'accord.

Gros Dégueulasse le film, n'est certes pas un chef d'oeuvre. C'est avant tout une succession de répliques cinglantes mises en scène de façon décousue certes mais qui restent dans le ton de la BD. Il faut quand même bien connaître l'oeuvre originale et Reiser pour apprécier un tant soit peu.

En fait c'est un film incroyablement triste, sur un paria qui n'existe que parce qu'il choque tout le monde. Le ton est très début 80's aussi ce qui explique une certaine discordance avec le public d'aujourd'hui. Son monologue final sur la boîte de cassoulet et la société est finalement assez terrifiant de vérité et pathétique au dernier degré.

Pas bon, mais important. C'est pas un navet complet mais il est effectivement daté.

_________________
Image

ImagePSN Gamercards


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gros degueulasse, 1985
MessagePublié: 09 Jan 2017 10:50 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1682
Pour le final, je vois bien le concept, mais ca arrive soudainement comme un cheveu sur la soupe apres un film globalement leger et sans pretention. idem pour le perso (au passage tres bien interprete par Maurice Risch) qui est montre jusque-la insouciant et tres content de choquer pour choquer, puis, soudainement et sans transition, devient tres triste de sa situation. Pour moi, c'est mal amene et pas convaincant.

Apres, il est vrai qu'il me manque une lecture approfondie de l'oeuvre de Reiser.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gros degueulasse, 1985
MessagePublié: 16 Jan 2017 17:51 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Déc 2007 15:33
Messages: 2173
Localisation: au Bayou du Diable
Ben la mort de Gros Dégueulasse arrive aussi sans prévenir lors de la dernière page de l'album, un peu comme ça.

_________________
Image

ImagePSN Gamercards


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr