Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 18 Oct 2018 5:39

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Doggy Bag - Frédéric Comtet (1999)
MessagePublié: 16 Sep 2018 10:32 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4304
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Un film qui, j'imagine, était censé être le Will Hunting de Michèle Laroque, qui co-écrit et joue le rôle principal de cette adaptation non officielle du Cold Dog Soup de Stephen Dobyns.

Alors qu'elle vient présenter à sa mère (Line Renaud) son nouveau compagnon (Etienne Chatiliez), Jeanne (Michèle Laroque, donc), doit aller au bois de Vincennes enterrer le chien de sa maman, qui vient de mourir sous leurs yeux. Elle croise la route de William (Didier Bourdon), chauffeur débrouillard qui la convainc de vendre le chien, qu'elle a de toutes façons toujours détesté...

Ce film est juste une catastrophe dans la catégorie humour noir très mal dosé. Tout d'abord parce que Michèle Laroque, qui peut être une très bonne actrice, n'est pas du tout à l'aise dans son rôle, alors qu'elle a elle-même écrit le scénario. Dans un premier temps, elle joue plutôt bien la jeune fille coincée qui bafouille presque plus que Marion Cotillard dans Juste la fin du Monde, mais quand commence la virée nocturne au cours de laquelle elle est censé petit à petit prendre confiance en elle et se libérer de ses névroses, on n'y croit absolument pas.

Sur le papier, le film est, j'imagine, une sorte de After Hours à la française : on aurait du découvrir le monde de la nuit parisienne à travers les yeux d'une non-initiée. Le schéma est classique : William emmène Jeanne dans un lieu typique, on y refuse la dépouille du chien, ils vont voir ailleurs. Sauf que le choix des lieux, qui aurait pu être très drôle avec une écriture et une réalisation à la hauteur, fout franchement un gros malaise...

Ca commence très fort avec une visite dans un restaurant chinois (ouais parce que les chinois y mangent du chien, uh uh uh), tenu par Mama-San, interprétée par... Muriel Robin. Sans maquillage ni accent. Qui est donc censée être une chinoise. Voilà. Ca continue avec un fourreur, et ça se termine dans une boîte fétichiste, où on attendait plutôt un chien vivant. Et là, on se demande ce qui est le pire : que les scénaristes aient cru que la zoophilie, c'était LOL, ou bien qu'ils n'aient même pas pensé que le public pourraient imaginer qu'il pouvait y avoir un sous-entendu zoophile dans le fait de vendre un chien dans une boîte à fantasmes déviants...

Mais le pire dans tout ça, c'est le leitmotiv du film : à chaque tentative de vente, Michèle Laroque propose aux personnes rencontrées de leur raconter une histoire drôle, à chaque fois une histoire de chien. A la base, très bonne idée : en racontant ce qu'on devine être une histoire vraie, elle exorcise un traumatisme d'enfance, laisse le passé derrière elle et s'affirme face à son auditoire afin de prendre un nouveau départ dans la vie. Sauf que...

Sauf que 1, Michèle Laroque n'est dans ce film, absolument pas crédible en conteuse. Certes, son personnage est censé rester un peu empruntée et bredouillante au cours du film pour montrer son évolution, mais là, elle l'est clairement trop, et on n'est jamais emporté dans l'histoire qu'elle raconte, alors qu'elle-même, dans une voix off horripilante à force d'être omniprésente, a l'air de se découvrir un don. Et 2, les histoires sont mises en image de façon clippesque avec filtres, caméra virevoltante et effet de ralenti saccadé tandis que les comédiens (son auditoire quand elle raconte l'histoire) cabotinent à grand renfort de grimaces et expressions outrées...

Quand un film est aussi mauvais, il devrait au moins avoir la décence d'être nanar. Mais même pas. Surtout parce que, Laroque et Chatiliez exceptés, la majorité des comédiens s'impliquent dans leur rôle, évitant (parfois de peu) le grotesque. Mais ça n'empêche pas qu'on finit par s'ennuyer plus qu'autre chose en suivant le film et sa structure plus que paresseuse. A peine peut-on sauver une scène où Chatiliez et Line Renaud, bourrés au porto, entament une corrida dans le salon, avec Line Renaud en taureau. Et j'imagine que les séquences d'histoire drôle pourraient faire leur effet en running gag lors d'une Nuit Nanarland. Mais sinon, rien à sauver.

A noter tout de même que le générique de fin propose un Doggy Rap interprété par Michèle Laroque elle-même, dont le refrain "La nuiiiiiiit, tous les chiens sont griiiiiiiis (Doggy-bag, doggy doggy-bag)" invariablement précédé de jeux de mots de qualitay : "Un bon chien vaut mieux que deux tu l'auras" ou "Un chien oui, ça sert d'os" s'accrochera à votre cerveau pendant une semaine au moins après la première écoute...

_________________
"Les amoureux de la pellicule" cherche son producteur: http://www.youtube.com/watch?v=tbJk1ySa_xA

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr