Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 24 Août 2019 22:54

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Things - Andrew Jordan - 1989
MessagePublié: 07 Mars 2019 12:08 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1355
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Image

Things
d'Andrew Jordan
avec Barry J. Gillis, Amber Lynn, Bruce Roach, Doug Bunston

Catégorie : Gros navets

Citer:
Réputé nanar culte, ce "home made movie" canadien rassemble craignos monsters en papier mâché, comédiens amateurs jouant comme des pieds, héros à mulette et moustache, caméo de la pornstar Amber Lynn découvrant ses répliques en direct à l'écran... Mais trop c'est trop. Véritable étron filmique ni fait ni à faire, cet ultra-Z bavard s'avère une épreuve à force de nullité.


Mauvaise pioche que ce "mauvais film culte" dont la bande-annonce faisait saliver et m'avait fait espérer un nouveau "Weasels rip my flesh". Si au début on rigole devant le coté ultra-Z de la chose et le jeu nawak des comédiens, ça devient vite irregardable de médiocrité. L'histoire, si on peut la qualifier ainsi, se déroule entièrement dans la maison du frère du héros dont la femme ne pouvait pas avoir d'enfant. En toute logique, le frangin a donc fait appel à un savant fou qui s'est livré sur la pauvre femme à d'inquiétantes expériences et cette dernière est tombée en cloque d'un monstre mutant qui jaillit de son estomac dans une séquence inspirée d'Alien. La maison est alors envahie de créatures (des marionnettes inertes en papier mâché tantôt immobiles tantôt remuées par la main d'un technicien hors-champ) que combattent les héros entre deux conversations interminables et mal jouées dans la cuisine sur fond de musique à coté de la plaque. De temps en temps, on a droit à une apparition amicale d'Amber Lynn dans le rôle d'une reporter TV appelée Amber Lynn (ben oui...) lisant ses répliques en direct qu'on devine écrites en grand sur des cartons que lui montre le réalisateur hors champ. La photographie est en cradorama dégueulasse, les effets gores sont plutôt pas trop mal réussis mais font encore plus sombrer le film dans le Z, le rythme est ultra-languissant, le comportement des personnages est incompréhensible, on a l'impression que tout le monde fait n'importe quoi en s'en foutant royalement, il y a bien quelques scènes hallucinogènes rigolotes et une ou deux musiques sympas à la fin mais globalement c'est tellement nul que ça reste nul. Verdict : une purge indigne de figurer sur Nanarland.

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Dernière édition par JACK TILLMAN le 20 Mars 2019 16:45, édité 3 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Things - Andrew Jordan - 1989
MessagePublié: 07 Mars 2019 16:32 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Avr 2015 13:56
Messages: 184
La tronche du héros sur la jaquette fait quand même sacrément rêver.
J'en ai fait un avatar pour ceux qui veulent aller se la péter sur d'autres forums :
Image

_________________
Je suis une souris qui se cache des faucons dans la maison d'un corbeau.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Things - Andrew Jordan - 1989
MessagePublié: 07 Mars 2019 20:02 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1355
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Oui, le film est d'ailleurs un festival de tronches qui auraient fait des caps d'enfer pour une chronique. Le plus frustrant, c'est qu'on se dit qu'avec un tout petit peu plus d'efforts pour essayer de faire un "vrai film", le réalisateur avait tout en mains pour accoucher d'un super nanar. Pendant les vingt premières minutes, je me disais que j'en écrirai une chro et puis plus le film avance, plus il s'enfonce dans la nullité et le remplissage en n'aboutissant finalement nulle part. Les séquences qui auraient du être drôles ne font alors plus que nous embarrasser devant notre écran tellement il se dégage un je-m'en-foutisme de l'ensemble. "Weasels rip my flesh", "Devil Story" et les films de Norbert Moutier et des frères Polonia étaient eux aussi vraiment très Z mais avaient l'ambition d'offrir un vrai spectacle digne de ce nom à leur public, ce qui les rendait tellement grandioses et sympathiques. Tandis que là, on se trouve devant le cas typique du film fait entre potes pour se marrer _ et on sent que les auteurs se sont bien amusés _ mais qui est juste très éprouvant à regarder. Le seul élément un peu soigné semble avoir été les effets gores, relativement réussis pour ce type de production, mais le reste est tellement mal branlé et bâclé... D'ordinaire, je suis plutôt très bon public sur ce type de film hardcore mais là ce fut vraiment une grosse déception d'autant que le film a acquis un statut de nanar culte outre-Atlantique et est passé à la postérité comme le premier film d'horreur amateur canadien sorti en VHS.

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr