Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 11 Déc 2019 9:03

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: JUNGLE 2000 - Roberto Mauri - 1968 - extrait inside
MessagePublié: 30 Avr 2008 22:31 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2005 21:25
Messages: 2534
Localisation: "dans une partouze à Troyes, en train de jeter du pop corn"
Image

( oui rotor c'est bien une topodis 8) )

Avec Brad Harris et Esmeralda Barros (la seule qui vaille qu'on s'y attarde ou qu'on court après), Marc lawrence.

Je suis un peu dur, parce que j'adore Brad Harris, mais enfin il m'aura fallu toute la volonté et l'espoir de voir une scène nanarde dans ce truc pour tenir 1h30.

Sorti la même année que Sheena reine de la jungle, ce film d'aventures italien nous narre l'histoire de Burt, ancien mercenaire trahi par un certain Muller, qui cherche donc à se venger de ce félon tapi dans une caverne de Nairobi et s'amusant à télécommander des gorilles pour conquérir le monde. Il sera aidé dans sa quête par une sauvage anormalement désirable (jolie expression de Throma sur psychovision) et surement pas par ses "nègres" indigènes couards qui le guident, tels qu'ils sont désignés et dépeints dans ce film à l'humanisme relatif.

Tourné dans de vrais décors italiens avec de vrais stock shots africains, n'espérez pas mater un virus cannibale bis, on se fait surtout chier, et les faux gorilles n'y changent rien. Un petit plus quand même grâce au rôle débiblisant de Marc Lawrence qui veut gouverner la planète avec trois écrans et deux bip bip rouges.

Ceci étant la ténacité paye parfois car le ravissement peut guetter le spectateur endormi par tant de crétinerie, là ce sera en la personne d'Esmeralda barros dont je suis toujours follement amoureux au moment où j'écris ces lignes, ses rondeurs brésiliennes généreuses compensent heureusement largement son jeu digne d'une pub dop de Les Nuls. Matez-moi cette scène magnifique (qu'on nous servira deux fois) qui méritait bien un extrait vidéo, je vous ai laissé le départ de Brad en bateau pour ménager l'effet de surprise :

http://www.dailymotion.com/nanar-junkie ... -2000_sexy

Sinon ça me gonfle, j'ai dû le mettre en sexy sur dailymotion alors si quelqu'un veut me l'héberger parce que merde quoi c'est nanar au possible, sinon ben vous mettez vot' date de naissance et ça ira bien. Big' la jaquette te faisait bander hein :wink: ?

Pas nanar mais une bonne curiosité.

_________________
"rhaaa aaahaaa regardez qui est là, cette salope de Solange !"

( femmes en cage )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Mai 2008 1:13 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Mars 2006 1:19
Messages: 611
Localisation: J'en sais rien, chuis perdu !!!!!
Le singe, le berêt a machette, le titre, le slogan, le chirurgien, elle est super cte jaquette !!!!

Effectivement il y a de quoi tomber amoureux quand on la voit courir dans les champs.

_________________
On ne marque pas avec ses pieds, on marque avec ses couilles ! ( coup de tête )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: JUNGLE 2000 - Roberto Mauri - 1968 - extrait inside
MessagePublié: 01 Mai 2008 1:46 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Déc 2006 12:36
Messages: 2604
Localisation: chez Dupont Vidéo, avec Adeline et ses copines
nanar-addict a écrit:
Sinon ça me gonfle, j'ai dû le mettre en sexy sur dailymotion alors si quelqu'un veut me l'héberger parce que merde quoi c'est nanar au possible, sinon ben vous mettez vot' date de naissance et ça ira bien.


si c'est moins de 4 Mo pas de problème 8)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Mai 2008 9:50 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10710
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
La vidéo, on dirait un extrait du Colosse de HK. :lol:

La pourriture est leur paradis, voilà aussi une belle accroche.

Sinon, tu voudrais pas faire un condensé de ton texte en moins de 320 caractère, nanar-addict ? :-D

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Mai 2008 9:53 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2005 21:25
Messages: 2534
Localisation: "dans une partouze à Troyes, en train de jeter du pop corn"
Kobal a écrit:
La vidéo, on dirait un extrait du Colosse de HK. :lol:

La pourriture est leur paradis, voilà aussi une belle accroche.

Sinon, tu voudrais pas faire un condensé de ton texte en moins de 320 caractère, nanar-addict ? :-D


oui mais un OSFA ne veut pas dire que c'était pas intéressant pour autant, alors on s'emballe chouia :oops: .

_________________
"rhaaa aaahaaa regardez qui est là, cette salope de Solange !"

( femmes en cage )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Mai 2008 9:55 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10710
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Non mais t'as raison de faire un texte détaillé pour bien expliquer le pourquoi du comment. Mais la version 320 me permettrait sans trop me fatiguer de mettre en ligne cette notule. :wink:

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Mai 2008 11:12 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2005 21:25
Messages: 2534
Localisation: "dans une partouze à Troyes, en train de jeter du pop corn"
question bête : comment connaître le nombre de caractères ? C'est quand même pas manuel ?

_________________
"rhaaa aaahaaa regardez qui est là, cette salope de Solange !"

( femmes en cage )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Mai 2008 11:19 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Avr 2004 8:30
Messages: 6135
Localisation: au fond de l'univers, à gauche
dans la fonction statistiques de word.

_________________
mon petit groupe musical : mondegreen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Mai 2008 11:32 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 03 Août 2004 7:10
Messages: 568
Localisation: non loin de l'île aux 30 cercueils
Boîtier cartonné(édition Québécoise)
Image

_________________
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Mai 2008 11:53 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 26 Sep 2004 23:45
Messages: 6644
Localisation: planète zorglub 3 ; dans la galaxie du bluk-bluk zogotounga
Ca c'est mon film maudit : 3 fois que j'essaie de le regarder, et à chaque fois je m'endors au bout d'un quart d'heure :(

Apparement je loupe pas grand chose mais j'aimerais bien pouvoir le voir en entier un de ses quatres (histoire de voir la jolie plastique de la sauvage)

_________________
http://www.rotorfrance.com/
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Mai 2008 13:48 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2005 21:25
Messages: 2534
Localisation: "dans une partouze à Troyes, en train de jeter du pop corn"
Désolé pas moyen de descendre en dessous de 645 caractères, la concision n'est pas mon fort.

@rotor t'es pas obligé de te le taper crois-moi.

@big' eh les plaines du canada doivent bien se prêter à un peu de course à pieds non ?

Sinon :

Image

_________________
"rhaaa aaahaaa regardez qui est là, cette salope de Solange !"

( femmes en cage )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: JUNGLE 2000 - Roberto Mauri - 1968 - extrait inside
MessagePublié: 01 Mai 2008 14:02 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Déc 2006 12:36
Messages: 2604
Localisation: chez Dupont Vidéo, avec Adeline et ses copines
benoît a écrit:
nanar-addict a écrit:
Sinon ça me gonfle, j'ai dû le mettre en sexy sur dailymotion alors si quelqu'un veut me l'héberger parce que merde quoi c'est nanar au possible, sinon ben vous mettez vot' date de naissance et ça ira bien.


si c'est moins de 4 Mo pas de problème 8)


mais si tout le monde s'en fout je peux aussi faire autre chose...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Mai 2008 15:49 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 26 Sep 2004 23:45
Messages: 6644
Localisation: planète zorglub 3 ; dans la galaxie du bluk-bluk zogotounga
tu vois ce que ça fait l'impression de parler dans le vide :-D :-D

_________________
http://www.rotorfrance.com/
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: JUNGLE 2000 - Roberto Mauri - 1968 - extrait inside
MessagePublié: 01 Mai 2008 17:30 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2005 21:25
Messages: 2534
Localisation: "dans une partouze à Troyes, en train de jeter du pop corn"
benoît a écrit:
benoît a écrit:
nanar-addict a écrit:
Sinon ça me gonfle, j'ai dû le mettre en sexy sur dailymotion alors si quelqu'un veut me l'héberger parce que merde quoi c'est nanar au possible, sinon ben vous mettez vot' date de naissance et ça ira bien.


si c'est moins de 4 Mo pas de problème 8)


mais si tout le monde s'en fout je peux aussi faire autre chose...


pardon !! Il fait 12 mo mais je peux peut-être compresser plus.

merci benoît.

_________________
"rhaaa aaahaaa regardez qui est là, cette salope de Solange !"

( femmes en cage )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Mai 2008 1:36 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Mars 2006 1:19
Messages: 611
Localisation: J'en sais rien, chuis perdu !!!!!
stebreizh a écrit:
Boîtier cartonné(édition Québécoise)
Image


Hahaha !! version francaise de king of kong island que j'ai en anglais mais pas encore vu. :lol:

_________________
On ne marque pas avec ses pieds, on marque avec ses couilles ! ( coup de tête )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Mai 2008 5:47 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2005 21:25
Messages: 2534
Localisation: "dans une partouze à Troyes, en train de jeter du pop corn"
Alfred est quand même très fort, il arrive à opérer un laboratoire.

Ma vidéo a été vue 630 fois :shock: , moralité postez systématiquement en sexy sur dailymotion.

_________________
"rhaaa aaahaaa regardez qui est là, cette salope de Solange !"

( femmes en cage )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: JUNGLE 2000 - Roberto Mauri - 1968 - extrait inside
MessagePublié: 13 Juil 2015 18:33 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1382
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Image

Titre original : Eva, la venere selvaggia

Titres alternatifs : L'esclave de l'île des gorilles, Eva la vierge sauvage (Québec), King of Kong island, Kong Island, Eva the wild woman

Réalisateur : Robert Morris (prononcez Roberto Mauri)

Année : 1968

Pays : Italie

Genre : Gorilles dans la brune (Catégorie : Aventures)

Durée : 1h32

Acteurs principaux : Brad Harris, Esmeralda Barros, Marc Lawrence, Adriana Alben, Ursula Davis, Mario Donatone

Producteur : Dick Randall


Image
Un titre anglais pas piqué des vers (aucun rapport avec King Kong et l'action ne se déroule pas sur une île).


Durant la seconde moitié des années 60, on ne sait trop pourquoi, Cineccità s'était prise d'un engouement subit pour le cinéma d'aventure exotique, et plus spécifiquement pour les films de "reine de la jungle-ploitation". En effet, l'on vit fleurir en Italie, rien que pendant l'année 1968, des titres comme "Samoa, fille sauvage", "Luana, fille de la jungle", "Tarzana, sexe sauvage", "Gungala, la vierge de la jungle" et sa suite "Gungala, la panthère nue". C'est à ce genre si délicieusement kitch, qui voyait des playmates gambader plus ou moins à poil dans une jungle en pots, que se rattache ce "Jungle 2000" au titre français et à l'accroche si énigmatiques.

Image


L'intrigue part un peu dans tous les sens : pendant une guerre d'indépendance africaine, Burt (Brad Harris) un mercenaire, est trahi par Albert, un de ses compagnons d'armes, durant un vol de diamants. Quelques années plus tard, Diana, la copine de Burt, part faire un safari à la recherche du "Singe Sacré", une légende locale, mais est kidnappée par des gorilles au service d'Albert. Celui-ci a construit un laboratoire "high tech" dans une grotte en pleine jungle, où il a implanté une puce électronique dans le cerveau des gorilles, reliée à un super-ordinateur nanar plein de boutons clignotants, et avec lequel il compte dominer le monde. Albert a fait enlever Diana pour attirer Burt dans un piège car il compte utiliser notre héros comme cobaye humain pour ses expériences. Au cours de ses aventures, Burt fera la connaissance d'Eva, une sauvageonne impeccablement coiffée et maquillée...

Image
Brad Harris, notre héros, prenant une posture de combat étudiée.

Image
Eva, "la guenon sacrée" (dixit le méchant).



Indéniablement, le film souffre de grosses grosses longueurs (en gros, toutes les scènes se déroulant à Nairobi qui sont du gros remplissage sans intérêt) mais il y a aussi des passages magnifiques. Déjà, rien qu'un pitch pareil à base de gorilles téléguidés vaut le détour. Et ensuite, je crois que c'est une des jungleries italiennes les plus fauchées de l'époque (même "Karzan" semble plus riche et plus crédible en comparaison) avec sa jongle africaine/jardin public de la banlieue de Rome peuplée de stock-shots hyper mal intégrés en champs/contrechamps, genre les acteurs du safari s'exclament "Oh, regardez ! Un lion !" et puis "Oh ! Un éléphant !", "Et là, un hippopotame !", "Attention ! Une panthère !", et ainsi de suite.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
A un moment, le copain du héros essaye de faire un carton sur un crocodile mais le rate. "Tu aurais du tirer entre les deux yeux" lui conseille le héros. Faut dire aussi que tuer un stock-shot, c'est pas évident.


Et il y a le colonialisme outrancier du film, avec ses porteurs noirs ("les Nègres" comme les appellent les héros) froussards et superstitieux qui s'expriment en "missié bwana ça y en a li tewitoi'e sacwé li tabou patwon" (y en a même un qui lance à un moment "Y a bon la chasse !") et sa tribu de sauvages ne parlant qu'en "ouga bouga !" qui débarquent comme un cheveu sur la soupe en plein milieu d'une scène.

Image
Image
Contrairement à ces trouillards de "Nègres", Brad Harris sait garder son sang-froid face aux stock-shots.


Esmeralda Barros, alias Eva la vierge sauvage, surnommée "le Singe Blanc" par les noirs qui la vénèrent (et la prennent absurdement pour un vrai singe) donne au film des allures de 2 en 1 car ses scènes s'imbriquent très artificiellement avec le reste, la pin-up apparaissant quasi-toujours toute seule à l'écran (parfois accompagnée d'un chimpanzé apprivoisé) et les héros ne semblent pas surpris de découvrir une jeune femme vivant nue dans la jungle et à laquelle les fauves semblent obéir au point de lui faire des câlins. Ça semble être de banalité courante en Afrique. Les séquences où elle court à poil au ralenti, les nichons se balançant de droite à gauche, sont d'une kitcherie sans égal (histoire de bien enfoncer le clou, le réal nous repasse la scène deux fois). Et comme dit plus haut, le jeu de cette actrice (charmante au demeurant) et ses sourires ultra-bright font furieusement penser aux pires spots publicitaires. D'ailleurs, son rôle dans l'histoire est clairement celui d'une plante en pot, si son personnage n'avait pas été là, l'histoire aurait suivi un déroulement identique, mais il faut dire que le film y aurait perdu son principal intérêt.

Image
Image
Image
Esmeralda quant à elle, les stock-shots la font marrer.

Image
D'ailleurs, tout la fait sourire béatement comme une ravie de la crèche.



Enfin, les gorilles sont de pauvres types dans des costumes miteux même pas dignes de ceux des premiers Tarzan avec Elmo Lincoln. Perso, j'ai été tué par la réplique d'un des personnages quand il dit "On aurait dit des hommes ! Je te le jure, ils avaient l'air de vrais humains !" J'te le fait pas dire mon gars ! Quand au savant fou, ancien nazi, qui se considère comme un génie incompris et veut conquérir la planète en faisant kidnapper des femmes pour les livrer en pâture à ses gorilles-robots, il a beau être censé disposer d'une fortune pour pratiquer ses expériences, quand on voit la gueule de son laboratoire secret, on a quelques doutes. Et on ne nous épargne pas la complainte du savant mégalomane qui finit tué par ses créatures en hurlant "Non ! Je suis votre maitre ! Vous devez m'obéir !"

Image
Image
Image
Image
Image
Image
La science nanarde à son meilleur.

Image
Image
La conquête du monde à la portée de toutes les bourses (faut l'imaginer avec des "bip bop !", des "wiiiz !" et des "mut mut !" incessants).

Image
Image
Image
Image
Image
Les gorilles matent une exploratrice qui se déshabille comme des gros pervers.

Image
Image
Un film qui confirme l'obsession des scientifiques nazis pour le viol de prisonnières par des singes. Qu'on se le dise, la race des maitres naitra de ces amours interdits.



Une scène de night-club où Brad Harris nous fait "La fièvre du samedi soir" avant l'heure en se déhanchant, à fond dedans, tapant des mains, malgré le fait que la musique soit atroce, ainsi qu'un viol où la femme violée, après s'être débattue, semble apprécier ce moment intime ("Elles n'attendent que ça !" semble nous dire Roberto Mauri) et un cat-fight entre Esmeralda Barros et la méchante sont également au programme de cette petite sous-Tarzannerie zédarde teintée de SF ringarde qui m'a bien plu, personnellement.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
J'ai essayé de faire un GIF animé de Brad "le 'ythme dans la peau" Harris, mais comme je ne suis vraiment pas doué voilà toujours des caps. A noter qu'il est le seul qui semble vraiment s'éclater sur la piste de danse, les autres danseurs semblant plutôt endormis, ce qui ajoute au comique involontaire de sa prestation.

Image
Pour vous mesdames, un plan nichon de Brad.



Note : 1,5/5

Cote de rareté : 3, rare.

Plusieurs DVD américains ont ressorti cet incunable du bis. Toutefois, il convient de signaler que la version US est une version "cut". Parmi les scènes coupées, cette version supprime honteusement une grande partie des passages mettant en scène Esmeralda Barros (sont cons ces Amerloques, ils censurent l'argument de vente principal du métrage !).

Image

Image

Image
Quelques DVD américains.


Pour voir le film dans sa version européenne (donc "uncut") et avec sa VF truffée d'accents petit nègre désopilants, il faudra rechercher la vieille VHS de chez Topodis avec sa jaquette fantastiquement immonde.

Image

Image

Image

Image
Quelques affiches supplémentaires.

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Dernière édition par JACK TILLMAN le 27 Nov 2016 1:34, édité 8 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: JUNGLE 2000 - Roberto Mauri - 1968 - extrait inside
MessagePublié: 13 Juil 2015 18:56 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
Ben ça fait presque une chronique là, ne manquent plus qu'une intro, une note et la côte de rareté.

Et puis le film a de solides arguments (rien que les gorilles).

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: JUNGLE 2000 - Roberto Mauri - 1968 - extrait inside
MessagePublié: 13 Juil 2015 19:57 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1382
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Oui, c'est vrai que mon post a des allures de chro. :oops:
Si ça ne dérange personne, je crois que je vais éditer mon message pour y ajouter intro, note et cote comme tu le suggères Paul. Après je comprends tout à fait le point de vue de nanar-addict car le film souffre indéniablement d'un problème de rythme. Mais franchement, j'adore ce film (je crois bien l'avoir maté une demi-douzaine de fois).

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr