Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 13 Nov 2019 11:05

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 185 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 6, 7, 8, 9, 10
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Cinéman, de Yann Moix avec Franck Dubosc
MessagePublié: 25 Juil 2014 8:29 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
Un bon résumé de l'échec du film.

Pour moi, ça reste plus un navet dans la mesure où le rythme ne suit pas toujours et on (en tous moi) s'ennuie pas mal. Mais avec des fulgurances nanardes.

En fait, Moix semble avoir hésité entre divers axes qui échouent tous systématiquement: la parodie rigolarde et un peu bourrine, l'hommage poétique, le fantastique mystérieux, la comédie douce-amère émouvante, mais tout dans les cas, ça échoue systématiquement. Et rien ne fonctionne, pas plus la mise en scène que l'intrigue ou le casting. En fait, par moment, c'était si mal foutu que je me suis demandé si Jean-Marie Pallardy n'avait pas soudain gagné au loto et était devenu pote avec Dubosc et PEF!

N'empêche, moi je veux voir la version avec les dialogues originaux! Et puis je me demande ce que ça aurait donné avec Poelvoorde et Dupontel comme prévu à l'origine (bon sans doute rien de mieux, mais quand même!).

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cinéman, de Yann Moix avec Franck Dubosc
MessagePublié: 06 Août 2014 8:07 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 20 Juil 2014 4:24
Messages: 2
Je suis du même avis que cette phrase "on peut ne pas être d'accord avec quelqu'un, mais on ne l'insulte pas ni le dénigre"pochette ipad air etui pour ipad air


Dernière édition par Olipplien le 15 Oct 2014 7:39, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cinéman, de Yann Moix avec Franck Dubosc
MessagePublié: 11 Août 2014 11:07 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Dans la foulée, je me suis regardé la version commentée du film, version sans doute enregistrée avant la sortie de Cinéman en salles, sans quoi j'imagine que le ton aurait été différent.

En résumé, les deux mots qu'on y entend le plus souvent sont "hommage" et "humilité", par ailleurs régulièrement dans la même phrase. On y apprend donc que les choix esthétiques de couleurs criardes autant sur les costumes que dans les décors sont un hommage à Douglas Sirk et que le doublage foireux renvoie directement au néo-réalisme italien et plus précisément à Fellini. Sauf que dans les deux cas, le problème est le même : OK, Fellini tournait ses films sans prise de son directe mais il avait un sens de l'image et une capacité à créer une perte de contact avec la réalité qui avait pour effet collatéral soit de totalement détourner l'attention de l'absence de synchronisation soit de faire participer cette désynchro à l'irréalité ambiante. Ca aurait pu marcher avec Cinéman mais on obtient exactement l'effet contraire : c'est un élément parmi d'autres qui rend la séance douloureuse pour le spectateur non averti (et j'imagine que ça devait être encore pire à voir sur grand écran...).

Pareil pour "l'hommage" à Sirk, qui m'avait totalement échappé lors du visionnage du film mais qui colle avec ce que je disais dans mon message précédent : dans Cinéman, Yann Moix prétend rendre hommage au cinéma mais ne fait que prouver qu'il n'a rien compris au cinéma qu'il prétend aimer. Parce que non, pour "sirkiser" (comme il dit) son film, il ne suffit pas de jouer sur les couleurs. Il faut un certain type de comédien (et Dubosc n'est pas Rock Hudson), une certaine mise en scène, un certain type de cadrage, une certaine musique et là, les choix picturaux prennent tout leur sens. Et ce problème va de pair avec son soi-disant choix de laisser Franck Dubosc "dubosquiser" le personnage de Cinéman et les films dans lesquels il s'incruste. Il aurait fallu un vrai sens de la mise en scène, de l'image, de la direction d'acteur, et surtout un vrai scénario pour que ça marche. On n'a franchement rien de tout ça, juste un réalisateur bien plus inspiré dans sa première réalisation qui laisse un comique rejouer ad nauséam son personnage fétiche de gros beauf suffisant (alors qu'il peut être un excellent comédien).

Derniers éléments du commentaire qui m'ont un peu fait tiquer : le retour de la tendance de Moix à passer de la pommade aux personnalités influentes, qu'on retrouve ici quand il se perd en propos laudatifs sur l'interprète de la jeune fille qui envoie bouler Dubosc au restaurant et qui n'est autre que la fille de Guy Bedos (par contre pas un mot sur d'autres seconds rôles pourtant bien plus présents à l'image) et surtout le seul vrai moment où il avoue une erreur mais où il fait un peu de la peine, sur le coup : pour la séquence Robin des Bois, il avait choisi d'utiliser une pellicule ultra-sensible à la lumière (comme pour le film avec Errol FLynn), avait habillé ses personnages en conséquence avec des costumes bien flashy et il va tourner ça... en Belgique. Loin de moi l'idée de critiquer la météo du Plat Pays mais quand on veut tourner une scène où le soleil est primordial, on va pas s'installer dans une forêt belge...

Et dernier détail dont il ne parle pas mais qui m'avait échappé lors de mon premier visionnage : de la même façon que le film enchaîne les références ciné sans véritable lien entre elles, témoignant moins d'une véritable cinéphagie que d'une cinéphilie de salons mondains où l'on adôôôôôôôre Rossellini et l'on s'encanaille en matant You Can't Stop The Music, la grande majorité des séquences de cinéma des premiers temps est directement issue du fonds Lobster sorti en DVD sous la forme de compilations Retour de Flamme (le Alice au pays des merveilles muet, la danse serpentine...). Pourquoi s'immerger à fond dans l'histoire du septième art et faire ses propres découvertes quand on peut en une journée se mater un coffret spécialement conçu à cet effet et qui jettera de la poudre aux yeux du spectateur lambda?

Au final, si certains films se font involontairement le reflet de leur époque, Cinéman est peut-être le parfait reflet de la cinéphilie telle qu'on la pratique entre gens de goût, à savoir à grand renfort de name dropping adjectivé ("c'est très rohmérien, ne trouvez-vous pas?") mais tout en restant en surface de peur d'être démasqué, s'autorisant juste parfois une légère atteinte au bon goût communément admis pour le seul plaisir de se sentir exister ("Eh bien moi, j'ai beaucoup aimé le dernier Mocky !").

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cinéman, de Yann Moix avec Franck Dubosc
MessagePublié: 11 Août 2014 14:56 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 313
Pour l’anecdote,il me semble que le "je mets les pieds ou je veux et c'est souvent dans la gueule" est dit par Niko Bellic dans GTA IV.

edit : Et en voici la preuve : http://www.dailymotion.com/video/x129te ... videogames

regarder à 13:19

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cinéman, de Yann Moix avec Franck Dubosc
MessagePublié: 19 Juil 2019 12:03 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Mars 2006 20:29
Messages: 1930
Une analyse du film sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=NZgbhHLFmeI

_________________
Pile, je te tue. Face, je ne te tue pas. FACE ! Je ne te tuerai donc pas avant de t'enterrer.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 185 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 6, 7, 8, 9, 10

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr