Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 20 Août 2019 11:35

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 09 Oct 2018 13:17 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 312
Oui " Revenge " m’intéresse je voulais le voir à sa sortie mais j'ai finalement pas pu.

En plus parait que c'est assez violent voir gore.

Il y a un autre film que j'ai bien envie d'aller voir au ciné :

Image

" Riley North est une jeune mère de famille dont le mari et la petite fille viennent d’être assassinés par un gang. Face à système judiciaire corrompu qui remet en liberté les meurtriers qu’elle avait pourtant formellement identifiés, Riley décide de prendre les armes pour faire payer tous ceux qui, de prêt ou de loin, sont impliqués. "

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 10 Oct 2018 17:16 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2007 21:09
Messages: 1046
J'ai l'impression que c'est un genre qui redevient à la mode.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 14 Oct 2018 7:21 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
Ca a toujours ete plus ou moins a la mode et ca le restera sans doute tant qu'il y aura des faits divers sanglants mediatises.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 14 Oct 2018 10:16 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2007 21:09
Messages: 1046
J'ai quand même eu l'impression que ces dernières années le genre s'était fait plus discret, même si c'est clair qu'il ne disparaîtra jamais.

Mais là on a eu le remake de Death Wish, Peppermint, Revenge…


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 14 Oct 2018 23:46 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1354
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Dans le genre bons films de rape-and-revenge, on peut aussi ajouter l'excellent "Un colt pour trois salopards" avec Raquel Welch (même s'il se déroule dans un cadre westernien, on a tous les ingrédients : "Ils ont tué son mec, ils l'ont violée et laissée pour morte, ils ont brulé sa ferme, la justice est corrompue, un type qui passait par là lui apprend à tirer, elle devient... L'ANGE EXTERMINATEUR !!!") qui dans le genre âpre et violent du néo-western hollywoodien 60's est une belle réussite, avec une protagoniste principale réellement inoubliable, à la psychologie creusée et joliment interprétée, le meilleur rôle de Raquel. :worship: :worship: :worship: Et sans oublier Stephen Boyd en mentor ès-vigilantisme et Ernest Borgnine en brute hirsute qui commet une "monumentale erreur".

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 05 Nov 2018 8:47 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
En effet, tres bon film que ce western crepusculaire, a mi-chemin entre le classique hollywoodien avec son histoire de vengeance, et le western-spaghetti italien pour sa violence stylise.

Et Raquel Welch. :icon_lovely:

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 05 Nov 2018 19:02 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1354
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Aaaah, Raquel... :-D

Sinon, un film que j'avais d'abord classé gros navet au premier visionnage (je devais être fatigué) mais qui en fait est pas mal du tout pour peu qu'on ne soit pas trop exigeant (c'est une série Z à budget zéro et aucun acteur connu) :

Image

Il y a plein de clichés, le scénar' est pas hyper-finaud mais c'est rythmé et ça castagne presque à chaque scène. C'est loin d'être un indispensable mais ça peut tout à fait se laisser voir pour un public amateur de bisseries 80's. Du coup, j'ai réécrit ma notule.

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 16 Jan 2019 23:57 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 312
Je viens de voir " Revenge " et j'ai bien aimé.

C'est fun,très violent et vraiment gore,c'est prenant et rempli de tension,il y a de très beaux plans,plein d'idées de réalisation,de montage et de mise en scène.
Ce film m'a rappelé " Spring Breakers " pour son intro, " Mad Max " pour ses scènes dans le désert, " Grave ",le cinéma de Cronenberg et de Refn pour sa violence,son coté sanglant,trash et parfois dégueulasse,ainsi que pour les blessures physiques montrées de manière crues,ça rappelle aussi " Tomb Raider " pour son personnage principal qui une fois " transformée " ressemble beaucoup à Lara Croft.

Au niveau des défauts le film n'est pas très réaliste (vu ses blessures et le sang qu'elle perd l’héroïne n'aurait jamais du survivre ou au moins se faire tuer assez facilement),les personnages prennent parfois des décisions stupides,le coté sanglant est parfois trop prononcé et un peu too much et il y a quelques longueurs.

Mais malgré tout j'ai trouvé que c'était vraiment un bon film,surtout qu'il est français et réalisé par une femme.

Je pense qu'on peut saluer l'initiative et la prise de risque.

Je vous le recommande.

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 18 Jan 2019 10:34 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2007 21:09
Messages: 1046
Je vais le regarder dès que possible.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 19 Jan 2019 17:57 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 312
Quand ce sera fait hésite pas à poster ton avis dans ce topic :wink:.

Au passage je recommande le bluray qui a un excellent master et de très belles couleurs,et au niveau des références la réalisatrice a aussi citer le cinéma de Lynch et Haneke.

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 21 Jan 2019 11:05 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2007 21:09
Messages: 1046
Je l'ai vu hier.

Je n'en attendais pas grand chose, mais j'ai été très agréablement surpris. C'est un film que j'ai beaucoup aimé regarder.

Au niveau des qualités, tu as résumé l'essentiel : très belle mise en scène (notamment les jeux avec les lumières ou les couleurs), les scènes de tensions au début du film (notamment celles qui précèdent l'agression de l'héroïne), pas non plus de fautes de réalisation comme on en voit de plus en plus souvent dans d'autres films (faux-raccord, problème de timing ou de cohérence)... Très bonne bande-son aussi. Très bonne performance des acteurs aussi, qui sont relativement inconnus. Après, ils n'ont pas nécessairement beaucoup de dialogues, mais ils jouent sans fausse-note.

J'ajouterai aussi que la réalisatrice (et c'est pour moi l'une des plus belles réussites du film) donne vie à un personnage habituellement méprisé au cinéma : la "belle plante" de milliardaire. Ces filles souvent chosifiées et réduites à leur statut de "belle fille sans cerveau". Ici, une de ses filles qui au départ n'est pas spécialement attachante et semble même superficielle, est l'héroïne et fait preuve d'une résistance physique et morale hors-du-commun. Très bien vu de la réalisatrice et ou de l'auteur(e) du scénario. On prend même plaisir à la voir mettre en pièces ses agresseur, notamment le violeur quand il marche sur les bouts de verre. Sympa.

Pour les défauts, même chose que toi. L'aspect gore est assez exagéré par moments, notamment lors du gunfight final. L'héroïne aurait effectivement eu peu de chance de survivre à sa chute au début du film, et encore moins de s'en remettre. Bon, cela dit, une fois cette scène un peu improbable terminée, c'est un vrai plaisir de regarder le film. Je trouve qu'on ne voit pas le temps passer et que le déroulement de l'histoire est assez fluide.

Très bon film donc.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 21 Jan 2019 16:05 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2013 18:08
Messages: 312
Je suis content que le film t'ai plu :wink: .

Il y a aussi quelques autres trucs intéressants comme le fait qu'après la tentative de meurtre dont elle a fait l'objet,l’héroïne ne dit plus un mot de tout le film,il y a aussi des messages forts comme " c'est pas parce qu'une fille s'habille de manière légère et qu'elle te chauffe un peu que ça te donne le droit de la violer " et le moment ou son ex-copain lui dit " vous les femmes faut toujours que vous fassiez des histoires ! ".
Mine de rien il y a une critique virulente de la façon de penser de certains hommes,qui estiment qu'ils ont les droits de faire ce qu'ils veulent aux femmes et que ses dernières n'ont pas le droit de s'en plaindre et de vouloir que justice soit rendue.
La réalisatrice démonte les excuses que peuvent se trouver les violeurs,elle critique aussi le fait d’être témoin d'une tentative de viol,de pouvoir agir pour l'empêcher et de décider de faire l'autruche,ou encore le fait de proposer " un arrangement " pour que la victime ne fasse pas d'histoires et oublie tout.

D'ailleurs il y a une jolie inversion des rôles dans le dernier acte,avec un homme qui se retrouve à devoir combattre dans le plus simple appareil,d'habitude on montre des filles nues ben là la réalisatrice à décider de faire l'inverse et ça sert le propos du film.

J'ai aussi aimé les différences astuces que trouve l’héroïne pour se sortir de situations peu enviables et soigner ses blessures.

Par contre j'ai quand même un problème avec la stupidité des personnages à certains moments : [spoilers] le premier gars que l’héroïne affronte qui préfère lui faire du waterboarding plutôt que de lui maintenir la tete sous l'eau ou de se servir de son couteau. L’héroïne qui pourrait revenir sur ses pas et tuer son violeur facilement pendant qu'il s'enlève les morceaux de verre qu'il a dans le pied. L’héroïne qui met 10 ans à tirer sur son ex-copain qui est juste en face d'elle et qui au final ne parvient qu'à le blesser,ou encore ce même copain qui l'a à sa merci et qui pourrait en finir de plein de façons différentes et qui choisi de la plaquer contre le mur en se tenant tout près d'elle et en commençant à l'étrangler mais pas trop non plus,ce qui le rend vulnérable à une contre-attaque qui lui coûtera la vie.[/spoilers]

Mais malgré cela ça reste un bon film et il figure d'ailleurs dans mon top 10 des films de 2018.

_________________
" Autant en Emporte le Vent c'est Twilight dans le vieux sud ! " Durendal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 21 Jan 2019 18:13 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2007 21:09
Messages: 1046
Oui, bien vu pour l'héroïne qui devient "muette". D'une façon générale, il y a peu de dialogues dans le film, qui passe beaucoup par l'image.

Pour la critique de la façon dont les hommes voient les femmes c'est assez clair. L'héroïne est certes aguicheuse, mais ça ne donnait pas le droit aux hommes de la traiter comme un objet.

Après oui, pour les invraisemblances ça m'avait frappé aussi.

Mais en même temps, ça passe facilement dans ce film.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 23 Jan 2019 5:08 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 19 Fév 2010 23:30
Messages: 78
Localisation: Paname
Taken le 1e en tt cas parce que les suites sont bien nazes.

_________________
Sort et commence à te battre, j'arrive


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 24 Jan 2019 19:10 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2007 21:09
Messages: 1046
Jamais vu le premier Taken.

Sinon je vais aussi regarder Peppermint.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 27 Jan 2019 11:08 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2007 21:09
Messages: 1046
Salut !

J'ai vu Peppermint et mon sentiment est assez mitigé.

J'ai plus l'impression que c'est un remake féminisé de Death Wish, le côté action en plus. On n'est pas tellement dans un film sombre comme Death Wish, mais clairement dans un actionner qui, a défaut d'être bourrin, est assez convenu. Les scènes de combat et les fusillades sont encore assez crédibles (même si les méchants sont assez peu malins et statiques) et tout est très bien réalisé.

Mais ça reste nettement moins intéressant que Revenge.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 12 Juil 2019 19:57 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Juil 2019 15:00
Messages: 5
En films de vigilantisme j'ai bien aimé le "punisher" avec Dolph Lundgren qui est souvent sous côté.
Sinon y a le classique mad max.
Et en western je pense qu'on peut inclure "the salvation" avec madds mikkelsen ( une bonne partie de l'histoire est basé autour de ça).

_________________
BBEEUUUAAARRRRGGGHHH - Strike Commando


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le vigilantisme dans le cinéma
MessagePublié: 25 Juil 2019 23:44 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
En effet, "The punisher" reste un assez bon film avec une ambiance sombre et des scenes d'action assez haletantes.

Sinon, je crois qu'on peut egalement inclure dans le genre le "Echec et mort", aka "Hard to kill" avec Steven Seagal, une bonne serie B, et "The hitman" avec Chuck Norris.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr