Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 26 Juin 2022 14:59

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 16 Mai 2022 7:38 
Hors-ligne
Nanarland lui doit beaucoup
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 2003 15:13
Messages: 5260
Localisation: Grenobyl
Image

Il fallait bien que Nanarland aborde un jour le cas de Robert Kovacs, alias Robert Bronzi, improbable sosie hongrois de feu-Charles Bronson. C'est désormais chose faite.

https://www.nanarland.com/chroniques/na ... rland.html

_________________
"Dans le monde de "Last Action Hero", j'suis à peu près persuadé que c'est Ralf Moeller qui joue dans "Un flic à la maternelle". (Plissken)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 16 Mai 2022 10:38 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1869
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Image

Wouah ! Ca fait envie ! :worship:

Je ne connaissais pas du tout Robert Kovacs, c'est vrai qu'on se croirait transportés au temps des La revanche avec Robert "presque Shwarzy" Pentz et des The Intruder avec Peter "quasi-Stallone" O'Brian. De la pure exploitation bisseuse à l'ancienne. The Asylum et consorts feraient mieux de revenir à ce genre de rip-off premier degré plutôt que s'obstiner dans leurs délires à base de requins.

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 16 Mai 2022 13:24 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2007 21:09
Messages: 1203
Ca m'a effectivement l'air d'être une belle nazerie qui vaut le détour, surtout avec son côté décomplexé.

Ce qui semble bizarre à première vue, c'est que par certains aspects ça semble réalisé au deuxième degré (le sosie de Bronson, les matons qui ont des noms de réalisateur ayant travaillé avec lui...), mais par d'autres aspects ça semble se prendre au sérieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 16 Mai 2022 14:31 
Hors-ligne
Nanarland lui doit beaucoup
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 2003 15:13
Messages: 5260
Localisation: Grenobyl
Le sujet étant riche, j'en ai profité pour rédiger une notule pour le glossaire :

https://www.nanarland.com/glossaire/s-c ... a-bis.html

_________________
"Dans le monde de "Last Action Hero", j'suis à peu près persuadé que c'est Ralf Moeller qui joue dans "Un flic à la maternelle". (Plissken)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 16 Mai 2022 16:40 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1869
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Image
"Factice", c'est le cas de le dire. :lol:

Peut-être à ajouter, soit dans la définition de "sosie", soit dans celle de "fils de", Aaron Norris, frère cadet de Chuck, dont il a réalisé certains films, qui a décidé en 1996 (crise de la cinquantaine ?) de carrément marcher sur les plates bandes de son frangin en jouant les faux Chuck Norris dans le direct-to-video d'action tout pourri Overkill :

Image
Image
Image
Image
un film dans lequel il affronte un sosie de Billy Blanks

Et sinon, comme autre sosie de Chuck, il y a Massimo Vanni alias Alex McBride :

Image
Ici dans Robowar.

Et puis, pour les sosies nanars de figures historiques, on peut ajouter ceux des nanars propagandistes de Mikhaïl Tchiaourelli :

Image
Image
Staline et Hitler dans La chute de Berlin (1949).

Image
Image
Image
Le fourbe Boukharine, le vilain général Paulus et un autre Hitler gratiné dans Le serment (1946).

Image
Image
Image
Image
Churchill, David Loyd George, Woodrow Wilson et Clémenceau, méchants nanars dans L'inoubliable année 1919 (1951).


Je viens de regarder Escape from Death Block 13 (merci John :wink: ) et c'est un petit nanar sympathique de crétinerie. On navigue entre nanardise à l'ancienne (avec même une chute de mannequin en mousse) et nanardise actuelle (jets de sang en CGI moches, explosions en CGI moches, pigeons en CGI moches, cafards en CGI moches, bullet time en CGI moches…). Je trouve que Kovacs est quand même un sosie assez bluffant, même en gros plan (le visage, la carrure, la taille…). Bon, pour le charisme et le talent, c'est autre chose, c'est sûr, et c'est là qu'on atteint des cimes de margoulinerie nanarde. A part une ou deux répliques (les taulards qui lancent "Eh les mecs, on a une star de cinéma parmi nous !" à l'arrivée de Bronzi), tout le film baigne dans un perpétuel premier degré qui fait plaisir. Pas du tout un nanar méta pour le coup, mais au contraire du bon vieux nanar d'exploitation pur et dur. Un film qui a aussi la qualité de donner envie de revoir les films de Charles Bronson. Merci à Nanarland pour ce genre de découverte au concept délirant.

Image
Robert Bronzi dans "Devine qui j'imite".

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Dernière édition par JACK TILLMAN le 16 Mai 2022 19:19, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 16 Mai 2022 18:23 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Avr 2015 13:56
Messages: 493
Je passe toujours par le forum et donc là j'ai d'abord eu l'affiche avec un moustachu (j'ai pas percuté sur le moment) pas content qui apparemment défouraille tout ce qui bouge et le gif du message de Jack, de quoi se mettre bien dans l'ambiance.

Merci de m'avoir fait découvrir ce film et l'existence de Robert Bronzi.

C'est vrai que sous certains angles et avec certaines tenues, la ressemblance avec Charles est assez bluffante. D'autres par contre, ça marche beaucoup moins bien.

Je trouve ça surprenant comme concept. Bronson, même moi quand j'étais gamin je connaissais vite fait grâce à mes parents qui avaient des westerns classiques, mais mes héros c'était Sly, Jean-Claude et compagnie. De nos jours, Bronson est certes un figure mythique du cinéma avec un style inoubliable, ne se limitant pas à avoir des balls en acier trempé, et en s’intéressant un peu au média il serait difficile de ne pas passer au moins sur un visuel de l'homme à l’harmonica, mais de là à surfer sur sa notoriété... Pourquoi pas Steve McQueen aussi.
Il serait plus logique d'avoir des sosies de Vin Diesel ou The Rock. Mais la logique et les producteurs de nanars...

Enfin, si ce monsieur Kovacs, qui donc a toujours aimé le monde du spectacle, peut en profiter, je suis bien content pour lui.


Citer:
Le Justicier braque les démons.
Excellent.

_________________
Je suis une souris qui se cache des faucons dans la maison d'un corbeau.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 16 Mai 2022 19:40 
Hors-ligne
Nanarland lui doit beaucoup
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 2003 15:13
Messages: 5260
Localisation: Grenobyl
J'ai mis à jour les définitions de "fils de" et "sosies", merci beaucoup !

_________________
"Dans le monde de "Last Action Hero", j'suis à peu près persuadé que c'est Ralf Moeller qui joue dans "Un flic à la maternelle". (Plissken)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 16 Mai 2022 20:01 
Hors-ligne
Grand Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Oct 2011 20:03
Messages: 887
Localisation: Localisation non trouvée (d'après mon appli météo)
En matière de sosies, il y a aussi le faux Tom Cruise de Dumbbells.

_________________
En revoyant La liste de Schindler, j'ai tout de suite pensé à Deux sœurs à enculer. (Jack Tillman, 2021)

à bas la nanarploitation !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 16 Mai 2022 22:13 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1869
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Cyborg a écrit:
Je trouve ça surprenant comme concept.

C'est vrai que c'est assez étonnant, d'ordinaire les producteurs margoulins surfent sur des trucs à la mode et ciblent moins les cinéphiles que les consommateurs de bourrinades lambda.

Stem a écrit:
En matière de sosies, il y a aussi le faux Tom Cruise de Dumbbells.

Ah oui, il est beau celui-là en effet !

Image

John Nada a écrit:
J'ai mis à jour les définitions de "fils de" et "sosies", merci beaucoup !

De rien, content d'avoir pu rendre service. :D

J'ai oublié de le signaler mais dans la définition de "fils de", le paragraphe consacré aux fils de John Wayne évoque Patrick et John Ethan mais oublie de mentionner Michael Wayne, producteur et figurant sur quelques films de son père puis éphémère vedette de deux séries Z d'action réalisées par David A. Prior dans les années 80 :

Image
Michael Wayne brandissant un splendide Laserforce nanar.

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 17 Mai 2022 8:07 
Hors-ligne
Nanarland lui doit beaucoup
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 2003 15:13
Messages: 5260
Localisation: Grenobyl
C'est ajouté, merci !

_________________
"Dans le monde de "Last Action Hero", j'suis à peu près persuadé que c'est Ralf Moeller qui joue dans "Un flic à la maternelle". (Plissken)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 17 Mai 2022 16:02 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Avr 2015 13:56
Messages: 493
JACK TILLMAN a écrit:
C'est vrai que c'est assez étonnant, d'ordinaire les producteurs margoulins surfent sur des trucs à la mode et ciblent moins les cinéphiles que les consommateurs de bourrinades lambda.
Ben ouais, on voit assez mal un cinéphile s’intéresser à Escape from Death Block 13. Surtout que plus le temps passe, plus le bon reste. Le nom de Charles Bronson est associé à des classiques du cinéma, de ces films qui traversent les générations. Il a aussi fait beaucoup de films de gros bourrin et aussi des nanars, mais ça aujourd’hui c'est plus un public de niche qui s’y intéresse. C'est assez contradictoire avec la volonté d'un film de margoulin qui logiquement va essayer de ratisser le plus large possible.

_________________
Je suis une souris qui se cache des faucons dans la maison d'un corbeau.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 22 Mai 2022 18:12 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Août 2018 17:37
Messages: 216
Localisation: 8e dimension
J'adore comment son aventure cinématographique a démarré :

"Hé ! Tu es le sosie de Charles Bronson ! Fais tes valises, on part à Hollywood !
- Mais je n'ai jamais joué la comédie !
- T'inquiète, c'est juste un détail..."

Imaginez le même destin pour l'une de ces personnes : https://www.belinda-productions.com/spectacle_sosies-cinema_18.html (perso, j'ai un petit faible pour le sosie de Kad Merad)

Et pour en revenir au réalisateur Gary Jones, on dirait qu'il régresse techniquement (tout du moins à en voir les effets spéciaux). Franchement, j'adore au premier degré ses MOSQUITO, SPIDERS et CROCODILE 2. Ce sont des DTV vraiment funs et il avait du talent pour exploiter au maximum ses budgets modestes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 23 Mai 2022 6:32 
Hors-ligne
Grand Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Oct 2011 20:03
Messages: 887
Localisation: Localisation non trouvée (d'après mon appli météo)
En tout cas, la section "sosies" est vachement fournie. On peut littéralement parler de "lookalike-ploitation".

_________________
En revoyant La liste de Schindler, j'ai tout de suite pensé à Deux sœurs à enculer. (Jack Tillman, 2021)

à bas la nanarploitation !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 24 Mai 2022 10:30 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2007 21:09
Messages: 1203
Cela dit je n'aimerais pas toujours être à la place de ces sosies professionnels. Finalement, je n'aurais l'impression d'exister que grâce à l'existence de quelqu'un d'autre. :|


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 28 Mai 2022 16:16 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10746
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
L'affiche de Rapid Fire est splendide ! :worship:

Pour ma part, gros kif devant ce Bronsonploitation (on l'a maté à plusieurs, ce qui est toujours une aide pour le film). Mon avis :

Comment ne pas s'émerveiller de voir que l'exploitation cinématographique de sosie se pratique encore de nos jours ? Bienvenue à la version hongroise de Charles Bronson, de son nom d'artiste Robert Bronzi ! Et faut reconnaitre qu'il y a une vraie similitude physique entre les 2 hommes. Heureusement, le jeu d'acteur saura distinguer le faux jumeau, dont la nullité lui donne constamment un air de sincérité innocente des plus fascinantes, surtout quand il est censé évoluer dans des milieux violents. Son interrogatoire par les flics donne l'impression que le mec est l'honnêteté incarnée, vierge de toute notion d'injustice, c'est génial.

La 1ère partie de Escape from deathblock 13 est assez conventionnelle et recycle avec méticulosité tous les poncifs du film de taulard (les gangs, les gardiens tortionnaires, la directrice sadique...). Bon, tout le monde joue mal, les décors réels alternent de manière très étrange avec des fonds verts (des reshots alors que les locaux n'étaient plus dispo ?), y'a des inserts numériques dégueus en plus d'être gratuits (genre une camionnette en CGI qui passe inutilement dans la rue), la galerie de trognes est délicieuse et la gestion de la cour de promenade à la gatling est une idée à retenir. On ne s'ennuie pas, donc.

Et puis survient le plan d'évasion. Le film se révèle alors pleinement et démarre un festival nanar ininterrompu jusqu'à son explosion finale mythique. Les bastons semblent opposer des trolls qui se tapent à gros coups de mandales, avec même la survenue incongrue d'une sorte de maton mini-boss. La mutinerie et ses effets spéciaux péraves sur une réalisation bien zédarde offrent un rendu foisonnant qui convoque l'esprit de Jeff Leroy, ce qui de ma part est un compliment. C'est donc plein d'étoiles dans les yeux que l'on quitte Bronzi et son marteau souvenir à panne ronde. Merci Bob !

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Escape from Death Block 13 (2021) Gary Jones
MessagePublié: 29 Mai 2022 9:07 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2007 21:09
Messages: 1203
Ce n'est peut-être qu'un détail, mais la chemisette de notre Bronson hongrois me fait penser à celle de Bruce Willis dans les premiers Die Hard.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr