Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 14 Juil 2020 23:34

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Août 2008 15:51 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Sep 2003 10:40
Messages: 5124
Localisation: Nuit glauque, bosquets glauques, personnages glauques... Porte Dauphine, ça s'appelle.
Nikita a écrit:
D'abord, je m'insurge contre le ton outrancièrement anti-giscardien de cette chronique. Je vais de ce pas écrire des lettres de délation indignées à l'association des anciens de l'UDF ainsi qu'à l'amicale des ex-jeunes giscardiens (voire des ex-jeunes pompidoliens, si j'en trouve), et on verra bien quelles suites judiciaires connaitra cette affaire. En outre, ce film datant de 1984, c'est bien d'"érotisme mitterrandien" qu'il faudrait parler : il ne faut pas oublier que la première moitié des années Mitterrand nous a valu une très forte platrée d'érotisme naze, comme le prouvent des films comme "Joy et Joan", "Histoire d'O N°2", "La Bourgeoise et le puceau", "Auberge des voluptés" et autres "Le Diable rose".


Justement, Jaeckin réussit le tour de force à faire de l'érotisme giscardien en pleines années de Tontonlâtrie: c'est ce que je voulais souligner. (Et puis, je trouve que "érotisme giscardien", ça sonne bien à l'oreille. Mieux que "érotisme miterrandien" en tous cas).

Nikita a écrit:
Je ne sais pas si la thématique "dégonflons la baudruche" est bien pertinente, car cela fait très longtemps que plus personne ne prend au sérieux le caractère subversif de la série des Emmanuelle, mais c'est plus accessoire.


Je me souviens d'une soirée Théma sur Arte consacrée à l'érotisme avec un portrait de Just Jaeckin assorti d'interviews de l'époque, et ben, il ne se prenait pas pour de la merde, le pépère. Il m'a été instantanément antipathique et m'a fait l'impression d'un gros cuistre prétentieux qui se targuait d'avoir "révolutionné le cinéma et sauvé la France de sa chape de plomb pudibonde" (bon, ce ne sont pas ses mots exacts, mais disons qu'on sentait les trèèèès grosses chevilles bien enflées sous le pantalon en flanelle).

_________________
"Franchement, est-ce que j'ai une tête à avoir tué 33 personnes? Non. Tout ce qu'on peut me reprocher, c'est d'avoir ouvert un cimetière sans licence!"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Août 2008 16:26 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Jan 2005 11:03
Messages: 1762
Localisation: derrière un train
Quelle belle plume Zord, superbe chronique ! :worship01:

Citer:
Jean Rougerie, sympathique moustachu halluciné, figure récurrente des comédies françaises et du boulevard qui tombe bien évidemment immédiatement amoureux de Gwendoline et lui décline des tirades d’amour sur le même ton que s’il s’indignait de la présence d’un amant dans le placard sur la scène du Théâtre des Deux Ânes dans l’adaptation d’une pièce de Labiche


:applause: :applause: :applause: :applause:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Août 2008 16:41 
Hors-ligne
Grand Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Sep 2005 17:24
Messages: 817
Localisation: Paris/St-Mandé
Indien bilingue a écrit:
Excellente chro. J'ai bien senti passer la grosse verve de Zord pour le coup.

Je crois que le tailleur de Bernadette Laffont se foutait de sa gueule. Franchement, seul un esprit malade peut pondre des costumes pareils!

skro a écrit:
Kobal a écrit:
nanja monja a écrit:
ah, zord s'est lâché et a sorti sa grosse verve

Roooooooooooh, c'est finement dans le ton, ça. :-D


Perso, je l'aurais écrit dans l'autre sens...


Y a une contrepétrie ou je me bousille le cerveau à en chercher une inutilement?


Non non, j'aurais simplement dit: "Zord a sorti sa grosse verve et s'est lâché"...

Je trouvais ça plus imagé ;)

Regards,
Skro

_________________
ZoC Radio

Quand l'homme blanc coupe du bois, l'hiver sera rude Proverbe algonquin

En fait facebook c'est un genre de pokédex IRL un nonyme de bash.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gwendoline - Just Jaeckin - 1984
MessagePublié: 26 Août 2008 17:15 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 31 Juil 2004 13:12
Messages: 1436
Localisation: Devant un ordinateur.
Très bonne chronique, et on sent bien que zord lâche sa bile (ne détournez pas cette phrase s'il vous plaît) sur Just Jaeckin (pour avoir vu 20 minutes d'Emanuelle, c'est très très timide comme truc, pas étonnant que sa carrière est pas survécue).
Et je pense que je regarderais ce film, juste pour le costume de Bernadette Lafont (quel style).

zord a écrit:
c’est par sa sensuelle voix rauque que le beau capitaine Willard parvient à offrir son premier orgasme à la belle Gwendoline

Y avait pas un truc comme ça dans Black Books? :-D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Août 2008 22:21 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 08 Déc 2005 14:11
Messages: 95
Localisation: une cage
La chronique est vraiment bien écrite mais on a l'impression que finalement tu as détesté ce film.

J'adore ce film qui se laisse regarder très agréablement. Pas de temps mort, de la légèreté, un Brent Huff excellent qui prend son rôle avec un certain détachement, une Zabou surprenante, et surtout un couple de grands, très grands cabots. Jean Rougerie est à mourir de rire et Bernadette Lafont enfonce presque sa prestation d' "Arrête de ramer t'attaques la falaise". Un autre bon point : les beaux décors en carton pâte assumé (je crois qu'ils sont du dessinateur Schuitten).

Je le classerais à côté de "Massacre dans la vallée des dinosaures" pour le côté aventures à Bamboulaland avec nichons apparants.

Ce film a également participé à mon éducation. Quand j'était gamin j'avais fouillé dans les revues de mon père et un numéro de "Métal hurlant" (ou "Circus" je sais plus) présentait un dossier complet sur "Gwendoline". Il y avait notamment une photo de Zabou seins nus et en culotte de cuir. Après ça je regardais Récré A2 d'un autre oeil...

_________________
"Actrice porno, c'est un métier qui a ses risques parce qu'après tout elle n'est pas sûre de la retrouver sa courgette".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Août 2008 22:40 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 02 Nov 2004 10:42
Messages: 1037
Localisation: dans un temple coréen où Bob tourne un kung fu taiwanais
C'est vrai que la chro est bien acerbe et ça occulte un peu la légéreté et le ton sympathique du film.

_________________
"Tu es comme la queue du chien, tu ne seras jamais droite" - Jageera le terroriste ultime


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gwendoline - Just Jaeckin - 1984
MessagePublié: 27 Août 2008 8:40 
Hors-ligne
Plante vivace ornementale
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Jan 2004 0:17
Messages: 7803
Localisation: Ici...là, juste à droite
zord a écrit:
. Autant dire qu’à côté de « Je baise ma mère, j’encule ma soeur » ou « Le marteau-pilon anal »...


mouhahahhahha, je sais pertinement que Zord SAIT que ce film existe vraiment :-D (ça me rappelle un vieux TOP5)

sinon, je sais pas quoi dire à part que cette chronique est excellente et que c'est pour ça que ça m'emmerde que tu n'ecrives pas plus souvent

_________________
Citer:
Nanaralnd et une bon site (je connaisais pas) mais il abuse defois, mettre the punisher ou armaggedon il peuvent aller ce pendre.

Forumeur anonyme, quand tu nous tiens....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: On veut Zabou topless
MessagePublié: 27 Août 2008 10:06 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Avr 2007 0:13
Messages: 3337
Excellente chronique, mais j'ai été un peu gêné par les répétitions, genre sur le comique de boulevard, et sur l'aspect Giscardien. Désolé de ne pas citer, je suis feignant.

Par ailleurs, il y a deux choses qui me gênent :

1 - Pour ce que j'en sais, l'époque Giscard, ce n'est pas seulement Emmanuelle, mais aussi le sexe qui parle ou exhibitions, et plein de film avec Burt Tanbaree (désolé pour l'orthographe), donc l'érotisme trouble a dû être ringard dès Giscard.
Par ailleurs, j'ai toujours trouvé Giscard et Anne-Aymone très sexy, d'autant plus que durant leur présidence, on avait la pilule sans le sida, donc ça devait être bien l'orgie quand même.

2 - Il n'y a aucune photo topless de Zabou, ni de Bernadette Lafont, c'est intolérable. Le commando plan nichons exige rapidement des preuves de vie de leur poitrine !

_________________
"But you say : Oh, when love is gone, where does it go ? And where do we go ?" (Arcade Fire - Afterlife)

Je n'aime pas Scorsese (c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais vu aucun de ses films). (Elessar - sujet Le loup de wall street)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 27 Août 2008 11:57 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Sep 2003 10:40
Messages: 5124
Localisation: Nuit glauque, bosquets glauques, personnages glauques... Porte Dauphine, ça s'appelle.
Alors, pour les érotomanes fétichistes de Bernadette Laffont et Zabou Breitman (bande de petits coquinous), non, Bernadette ne montre effectivement pas ses nichons. C'était tout de même une actrice d'un certaine standing, et malheureusement pour ses fans hardcores, vous n'en découvrirez pas plus sur son généreux poitrail dans ce film. Inutile de hurler au sexisme car Jean Rougerie ne montre pas sa bite non plus.

Pour Zabou, en revanche:

Image
Hop, un vague petit bout de nichon.

Image
Tout dans la suggestion...

Image
Et hop, pas de nichons, mais un plan-fessier pour compenser.

wallflowers a écrit:
mouhahahhahha, je sais pertinement que Zord SAIT que ce film existe vraiment :-D (ça me rappelle un vieux TOP5)


J'ai même eu l'incommensurable bonheur d'en rencontrer le réalisateur (qui est également l'auteur de "les pique-niqueuses" ou "violé et compissé par trois vieilles gouines"). Mais je ne m'épancherais pas sur le sujet.

_________________
"Franchement, est-ce que j'ai une tête à avoir tué 33 personnes? Non. Tout ce qu'on peut me reprocher, c'est d'avoir ouvert un cimetière sans licence!"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 27 Août 2008 12:16 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mai 2005 19:55
Messages: 2419
Localisation: en train de sauver Hollywood
zord a écrit:
J'ai même eu l'incommensurable bonheur d'en rencontrer le réalisateur (qui est également l'auteur de "les pique-niqueuses" ou "violé et compissé par trois vieilles gouines"). Mais je ne m'épancherais pas sur le sujet.


D'autres l'ont fait avant... :-D

_________________
Comme un aveugle dans une orgie, j'allais devoir y aller avec mes mains...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 27 Août 2008 12:50 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Sep 2003 10:40
Messages: 5124
Localisation: Nuit glauque, bosquets glauques, personnages glauques... Porte Dauphine, ça s'appelle.
Jeff Hersson a écrit:

D'autres l'ont fait avant... :-D


Hooo, c'est très fin, ça, môssieur ! :-D

_________________
"Franchement, est-ce que j'ai une tête à avoir tué 33 personnes? Non. Tout ce qu'on peut me reprocher, c'est d'avoir ouvert un cimetière sans licence!"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gwendoline - Just Jaeckin - 1984
MessagePublié: 28 Août 2008 12:22 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
wilsonleyack a écrit:
Très bonne chronique, et on sent bien que zord lâche sa bile (ne détournez pas cette phrase s'il vous plaît) sur Just Jaeckin (pour avoir vu 20 minutes d'Emanuelle, c'est très très timide comme truc, pas étonnant que sa carrière est pas survécue).

C'est clair. Le film est passé sur Arte la semaine dernière, j'ai commencé à le regarder (parce que c'est un film emblématique d'une époque et que c'est bon pour ma culture, hein...) mais j'ai arrêté vite fait. On aurait dit un porno très soft dont on aurait censuré les passages un peu olé-olé pour pouvoir le passer en fin de soirée sur M6 au lieu du premier samedi du mois sur C+.
Très sage, mise en scène inexistante, cadrage de téléfilm...
A la place, j'ai regardé le Dracula de Tod Browning, ben j'ai plus fantasmé sur les trois femelles vampires et la Mina possédée que sur Sylvia Kristel et son siège en rotin (qui font d'ailleurs une apparition très lourdement référencée dans le nullissime Sexy Boys)...

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Août 2008 19:18 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Déc 2007 12:02
Messages: 104
Localisation: Ain, 20 kms Lyon
Belle chronique, je veux voir ça!

_________________
«Vous savai pa lé gars y paré que se filme ai tiré d'une vrai histoir, la bataye des Tairmopil, et que Spart sa a vrémen existai ?
En tou ca le film il e super sai entre galdiator et kilbil et sai filmé com Matrix alor allai tous le voire» (AlloCiné)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Août 2008 21:55 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Août 2008 20:36
Messages: 194
Gwendoline m'est très sympathique, un cas rare de mélange d'érotisme à la française et de film d'aventure exotique kitsch

-mode digression activé-
deathtripper21 a écrit:
wilsonleyack a écrit:
Très bonne chronique, et on sent bien que zord lâche sa bile (ne détournez pas cette phrase s'il vous plaît) sur Just Jaeckin (pour avoir vu 20 minutes d'Emanuelle, c'est très très timide comme truc, pas étonnant que sa carrière est pas survécue).

C'est clair. Le film est passé sur Arte la semaine dernière, j'ai commencé à le regarder (parce que c'est un film emblématique d'une époque et que c'est bon pour ma culture, hein...) mais j'ai arrêté vite fait. On aurait dit un porno très soft dont on aurait censuré les passages un peu olé-olé pour pouvoir le passer en fin de soirée sur M6 au lieu du premier samedi du mois sur C+.
Très sage, mise en scène inexistante, cadrage de téléfilm...

parler d'Emmanuelle sans le remettre dans son contexte est une erreur (que zord n'a pas commise, même s'il y a mis beaucoup d'ironie). ce fut un véritable phénomène de société ayant largement dépassé les frontières de l'hexagone et un jalon incontournable du cinéma érotique. avant de dire qu'on a fait beaucoup plus osé par la suite, il faut bien rappeler qu'auparavant on ne le faisait pas, ou du moins pas au grand jour (des films d'exploitation "caviardés" avaient bien connu une exploitation après 68, mais elle restait confidentielle et cantonnée aux salles spécialisées). s'il est bien prétentieux pour Jaeckin de s'en vanter, il n'a pourtant pas tort : à sa sortie en 74 Emmanuelle a créé une révolution. en mettant l'érotisme à portée de tous, il a ouvert une brêche par laquelle s'est engouffré un flot de pellicules débridées.
paradoxalement, ce qui a l'a fait passer du statut de succès honorable à celui de record historique n'est pas cette libération des moeurs mais le contre-coup presque immédiat de la censure qui s'est empressée de juguler le raz-de-marée libertaire en votant le classement X en 75. dès lors, seuls les films à la sensualité suffisamment légère pouvaient être distribués normalement : Emmanuelle offrait alors le paliatif accessible à la tentation du porno et a attiré près de 9 millions de français durant les 10 années qu'il s'est maintenu à l'affiche et pas moins de 50 millions de spectateurs à travers le monde, ce qui fait de lui, encore de nos jours, un des plus grands succès du cinéma français à l'export.

pour qu'il puisse susciter un tel engouement et soit encore considéré avec révérence par une frange du public qu'on ne peut définitivement pas réduire aux seuls intellos gaucho-salonnards, il fallait bien qu'il possède des qualités autres que son seul érotisme léger. d'une part, de par son expérience de photographe, Jaeckin possède un vrai sens de l'image qu'un budget suffisamment généreux lui a permis d'exploiter. il y distille une atmosphère éthérée et doucement onirique qui s'accorde parfaitement aux paysages paradisiaques. enfin Emmanuelle propose un véritable discours qui, même s'il ne rend pas justice à la richesse du livre d'Emmanuelle Arsan, se pose comme le symbole de la libération sexuelle de la fin des années 60 début 70 et justifie peut-être à lui seul qu'on s'y intéresse. donc non, pour moi Emmanuelle n'est pas un film anecdotique qu'on peut juger au bout de 20 minutes et surtout pas en le comparant à l'industrie pornographique contemporaine...
-mode digression désactivé-

c'est bien dommage qu'on en fasse plus des films comme Gwendoline


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Oct 2008 17:44 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2003 11:30
Messages: 375
mais ca m'a l'air superbement kitsch et ringard ce film. Le genre de film que j'adorerais voir :-D

_________________
eric roberts : par pitié, dites moi qu'on a un suspect.
réponse de michael paré : je vous ai toujours soupsonné d'etre gay


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Nov 2008 18:06 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Oct 2007 15:32
Messages: 153
Localisation: Dans la maison des Gamma Gamma
Belle chro qui me fait penser que je suis né trop tard, dans un monde trop pornographique.
Ah, comme j'aurais aimé pouvoir voter Giscard, lui faire confiance, croire en l'avenir de la patrie...

_________________
Tof

"C’est formidable, t’es à la fois goulue et vorace"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 10 Fév 2009 18:01 
Hors-ligne
Nanarland lui doit beaucoup
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 2003 15:13
Messages: 5127
Localisation: Grenobyl
Ayé, c'est est ligne :

http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... gwendoline

Comment vendre un film :

--> à des fans d'Indiana Jones :

Image

--> à des amateurs de sado-maso :

Image

...ces visuels figurent bien évidemment dans la cote de rareté de la chronique.

_________________
"Dans le monde de "Last Action Hero", j'suis à peu près persuadé que c'est Ralf Moeller qui joue dans "Un flic à la maternelle". (Plissken)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 10 Fév 2009 20:58 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Avr 2004 17:03
Messages: 1067
Localisation: Dublin
Tres bonne chronique. Le film etant introuvable ici, je suis allee faire un tour sur Dailymotion. J'ai trouve au moins un extrait devant lequel j'ai du mal a rester serieuse:

http://www.dailymotion.com/relevance/search/gwendoline%2Bjust%2Bjaeckin/video/x6uu9u_gwendoline_shortfilms

_________________
Slan & Slainte! Connistes, l'avenir vous appartient!
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 10 Fév 2009 21:10 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Jan 2006 23:32
Messages: 1729
Localisation: quelque part dans les nuages, en train de chercher du sucre pour George Harrison
Morwenna a écrit:
Tres bonne chronique. Le film etant introuvable ici, je suis allee faire un tour sur Dailymotion. J'ai trouve au moins un extrait devant lequel j'ai du mal a rester serieuse:

http://www.dailymotion.com/relevance/search/gwendoline%2Bjust%2Bjaeckin/video/x6uu9u_gwendoline_shortfilms


mouahahaha!! :-D

Il est trouvable pour 3 fois rien sur Cdiscount

_________________
Au commencement, les denrées les plus utiles comme le minerai de beurre et de saucisse, les concentrés de casserole et de tire-bouchon étaient enfouies à des profondeurs considérables.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 10 Fév 2009 21:11 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Avr 2004 8:30
Messages: 6135
Localisation: au fond de l'univers, à gauche
Morwenna a écrit:
J'ai trouve au moins un extrait devant lequel j'ai du mal a rester serieuse

eux aussi ont eu du mal apparemment :lol:

_________________
mon petit groupe musical : mondegreen


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr