Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 03 Août 2020 16:02

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Albert à l'Ouest - Seth MacFarlane, 2014
MessagePublié: 10 Juil 2014 18:18 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Image

Citer:
La couardise d'Albert au cours d'une fusillade donne à sa fiancée volage la bonne excuse pour le quitter et partir avec un autre. Une belle et mystérieuse inconnue arrive alors en ville et aide le pauvre Albert à enfin trouver du courage. Des sentiments s'immiscent entre ces deux nouveaux alliés, jusqu'au jour où le mari de la belle, un hors-la-loi célèbre, découvre le pot-aux-roses, et n'a plus qu'une idée en tête : se venger. Albert aura-t-il le courage nécessaire pour venir à bout du bandit ?


Image

Un film que j'attendais de pied ferme, Ted ayant été une excellente surprise dans le genre délire régressif ne se limitant pas à une simple accumulation de scènes pipi-caca. Comme son prédécesseur, Albert à l'ouest (mais quel titre merdique...) devrait faire mourir de honte Friedberg&Seltzer (ou au moins les enjoindre à renoncer à faire des films) en rappelant que la parodie ou le détournement est un genre noble, qui ne fonctionne que si celui qui s'y essaye réussit à s'élever au niveau de ce dont il prétend rire. Aussi, si Airplane ! fonctionnait comme un vrai film catastrophe, Naked Gun comme un vrai film d'action policier et Hot Shot ! comme un vrai film d'aviation, Albert... est un vrai western, au casting quinze étoiles.

Image

Comme pour le Machete Kills ! de Rodriguez, le casting joue le jeu avec conviction, loin de se limiter à jouer la carte du grotesque ou du "Je joue maaaaaaleuh ! ! ! !" pour faire la blague. Liam Neeson est génial en outlaw sans foi ni loi, charismatique et glaçant bien comme il faut, Charlize Theron excellente dans le rôle de sa petite amie attendrie par la gentillesse d'Albert et, bien que moins utiles à l'intrigue, Sarah Silvermann et Giovanni Ribisi jouent avec un plaisir évident les faire-valoirs aux envolées pipi-caca de MacFarlane. En fait, j'espère qu'il y aura toujours un rôle pour Ribisi dans les films de MacFarlane parce qu'il y est toujours brillant, que ce soit en fan psychopathe dans Ted ou en jeune homme fleur-bleue amoureux d'une prostituée dans ce film. Et si Neil Patrick Harris la joue un peu beaucoup Barney Stinson, ça s'intègre quand même très bien à l'intrigue, aux côtés d'une Amanda Seyfried toute mimi mais un peu coconne quand même.

Image

Ce film, c'est donc deux heures qu'on ne voit pas passer (contrairement à Ted, un peu longuet sur la fin) et si tous les gags ne sont pas d'égale qualité, dans l'ensemble, on se marre bien. Et surtout, on voit que MacFarlane a bien potassé son sujet, aussi bien dans sa reconstitution de l'ouest américain (les photos aux postures figées, le culte voué au billet de 1$...) que dans son intégration de références culturelles aussi bienvenues que bien amenées (si le caméo de Jamie Foxx est un peu facile, celui de Christopher Lloyd est juste :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: et pourtant tellement évident). On a même droit à quelques répliques bien fendardes ("ça, c'est Miss Amérique 1880. Putain...") et des séquences ultimes comme la choré sur la chanson de la moustache ou les jeux sur les ombres dans le duel du début.

Image

S'il fallait vraiment trouver des points négatifs, on pourrait dire que, contrairement à Ted où il était restreint par le fait qu'il jouait un ours en peluche, ici on sent que MacFarlane fait parfois un peu son show, ce qui nécessite de voir obligatoirement le film en VO, l'impro étant sans doute ce qui est le plus difficile à doubler. Mais la belle impertinence des dialogues, l'accumulation de références culturelles bien intégrées (mieux que dans Ted, où certaines comme le délire sur Flash Gordon ou le truc des photos avec Tom Skerrit étaient un peu trop cryptiques pour le public français lambda) et des caméos bien sympas (Bill Maher, Wes Studi...) font qu'on passe vraiment un bo moment.

Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=R6iaZJtE5qY

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Albert à l'Ouest - Seth MacFarlane, 2014
MessagePublié: 10 Juil 2014 21:58 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 10 Juil 2014 1:41
Messages: 11
Merci pour l'info je l’achèterais pour voir bien que je préfère les mouton transgénique tueurs d'homme :lol:

Image

Image

Ted par contre j'avais moyennement apprécié.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Albert à l'Ouest - Seth MacFarlane, 2014
MessagePublié: 11 Juil 2014 6:08 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Déc 2007 15:33
Messages: 2172
Localisation: au Bayou du Diable
Black Sheep c'est une bonne série B.

Albert je sais pas, j'avoue que l'accroche me laisse froid. J'ai pas vu Ted et ne suis pas un inconditionnel de MacFarlane. On verra.

_________________
Image

ImagePSN Gamercards


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr