Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 14 Avr 2024 16:06

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 13 Mars 2023 18:53 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Août 2018 14:51
Messages: 221
Localisation: Dans sa tour d'ivoire depuis qu'il a été remercié au Grand Rex
JACK TILLMAN a écrit:
"Aujourd'hui j'ai vu un gros nanar ça s'appelle Citizen Kane, comment ça a trop mal vieilli mdr Orson Wells joue encore plus mal que Gabin dans La Grande Illusion pis cette fin pitoyable est tellement bateau
Rosebud !!! non mais allo quoi ?! ce film bat Les raisins de la colère comme plus gros nanar du siècle lol"

Anecdote personnelle totalement inintéressante : je suis allé voir Persona de Bergman et, à la fin de la séance, la spectatrice à côté de moi a dit bien fort « Bon ben un petit nanar de temps en temps ça ne peut pas faire de mal ! ».


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 13 Mars 2023 19:48 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 2444
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
C'est vrai que le concept de nanar tel que défini aujourd'hui par Nanarland et d'autres médias pointus est très récent.

Il existe toujours bien sûr une part de subjectivité mais tous les films chroniqués sur le site (et même la plupart des OSFA actuels) appartiennent grosso-modo au même univers, malgré leur immense diversité. Les connexions sont innombrables entre les nanars philippins, américains, français, indonésiens, italiens et turcs chroniqués sur le site, et les films ont presque tous une patte nanarde commune, basé sur des arguments faisant l'unanimité, susceptible de faire à peu près consensus parmi la communauté nanarlandaise.

Je me souviens [anecdote inutile ON, fais-moi une petite place Pictoris :-D :wink: ] que la première fois où j'ai entendu le mot nanar, c'est quand mon grand-père a vu mon DVD de Poisson d'avril avec Bourvil quand j'étais gamin. Il a dit "Ca a l'air d'un nanar ça, non ?" Un nanar pour beaucoup de gens lambda, ça se résume juste une comédie un peu moyenne.
Et François Forestier, en 1996, semblait toujours lui donner cette définition. C'est Nanarland qui a quelque part donné une nouvelle définition du nanar, beaucoup plus exigeante, pointue et sélective. Et en même temps beaucoup plus indulgente et bienveillante vis-à-vis de films qu'on trouve bons et que les anciens trouvaient nanars.


Edit : enfin bon, ça n'excuse pas les chroniques de Forestier qui qualifie de nanars de très bon films et de grands classiques...

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 21 Avr 2023 17:16 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Août 2018 14:51
Messages: 221
Localisation: Dans sa tour d'ivoire depuis qu'il a été remercié au Grand Rex
JACK TILLMAN a écrit:
Il existe toujours bien sûr une part de subjectivité mais tous les films chroniqués sur le site (et même la plupart des OSFA actuels) appartiennent grosso-modo au même univers, malgré leur immense diversité. Les connexions sont innombrables entre les nanars philippins, américains, français, indonésiens, italiens et turcs chroniqués sur le site, et les films ont presque tous une patte nanarde commune, basé sur des arguments faisant l'unanimité, susceptible de faire à peu près consensus parmi la communauté nanarlandaise.

Bien sûr il y a des connexions entre toutes ces œuvres (nanars de tous les pays, unissez-vous !) mais de mes discussions avec d'autres nanardeurs et nanardeuses, je n'ai pas l'impression qu'il y ait une définition si précise et unanime de ce qu'est un nanar. C'est plus comme si instinctivement on pouvait leur coller cette étiquette, être d'accord 9 fois sur 10 dessus, mais sans être tout à fait capable de dire pourquoi. Pour moi c'est un adjectif très subjectif. Il y a beaucoup de films qui ont tous les ingrédients pour être des nanars mais ou la magie le prend pas.

Après c'est sûr que le terme évolue avec le temps et que la communauté qui s'est formée autour de Nanarland doit être pour beaucoup pour sa définition actuelle.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 21 Avr 2023 23:06 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 2444
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Disons qu'il y a quand même des choses qui font consensus sur le forum et que quelqu'un qui débarquerait ici pour affirmer que Starship Troopers est un énorme nanar (pour reprendre un exemple réel) serait assez froidement accueilli. Je connais des gens capables de trouver nanar un authentique chef-d'œuvre du cinéma, tel le premier François Forestier venu. Mais ici, il y a quand même des limites à la subjectivité, même si le débat reste très ouvert sur un certain nombre de films. :wink:

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 23 Avr 2023 19:17 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 03 Oct 2022 17:45
Messages: 268
Localisation: Skotlett City
La question restera toujours ouverte j'imagine...

Je viens de vivre une étrange expérience :

J'ai regardé hier le film "Jack Burton dans les griffes du Mandarin" avec mon fils de 10 ans.

Pour moi, c'est un film succulent glacé de kitshouille, une bonne comédie d'aventure avec un héros bas du front et grande gueule, qui se fait remettre à sa place quand il assure pas, et ça arrive bien souvent. Je précise que j'ai grandi dans les années 80 sans influence de video club. Aussi pas de ninjaterie ou shaolinerie folle furieuse dans mes classiques de cinéma d'enfance. Sinon, John Carpenter est mon Yoda. Donc j'accepte les chorégraphies approximatives,certains plans un peu datés, car pour moi, c'est l'ambiance qui prime, les dialogues ,le décalage et l'aspect comédie. Même si c'est une commande, il a mis son grain, sa patte et c'est ce film qui m'a fait tomber la main dans la Carpentrie.

Pour mon gamin c'est différent. Le moindre film d'action ou d'aventure a aujourd'hui des acteurs cascadeurs accrochés a des cables qui font des doubles-flips-rolling-thunder-kick à la moindre scène de combat. Comme il regarde plus souvent de ces produits chorégramillimétrés, il a vu le film comme un nanar, avec ces combattants à bandanas, ces combats pas terribles sur lesquels je reste hyper conciliant, et cet aspect du film "je maitrise pas tout sur la culture chinoise alors j'essaie d'en faire rentrer un maximum de manière foutraque", et ces trucs WTF, comme LoPan qui semble jouer à la console pour combattre EggShen.

Autant dire que le visionnage fut sous le signe de la génance, moi qui voulait absolument manger ma Madeleine, et mon gamin qui voulait shooter dedans.

Sur le forum il y a en effet des choses qui font consensus pour le moment. Certaines sont bien ancrées, d'autres plus vagues. La grammaire cinématographique est en constante évolution, et il se peut que ce qui était le code dominant hier devienne peu à peu le ringard de demain. Peut etre qu'avec le temps, les générations et les changements des codes, certains films rentreront lorsque le consensus aura changé. Dans 50 ans, Big John sera-t-il moqué comme un Cetin Inanc? Et nous on dira "bande de ptits cons incapables d'apprécier un bon film"...

Après tout, avant gardiste d'hier, ringard de demain

(Oui j'ai le spleen, mais comprenez moi, je reprends le taf demain...)

_________________
Festival de la tarte à la va... Mais qu'est-ce que c'est que cette connerie? Il est où, mon "che" ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 23 Avr 2023 21:38 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 2444
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Je compatis. Courage, James. :|

As-tu déjà montré à ton fiston des titres comme Samurai Cop, L'exécuteur défie l'empire du kung-fu ou des films de Cüneyt Arkin ? Je pense que ça le ferait relativiser son jugement concernant les chorégraphies de combats de Jack Burton dans les griffes du Mandarin. :wink:

Bien sûr, rire devant quelque chose qui chamboule nos repères cinématographiques habituels est plutôt une réaction naturelle. Pour quelqu'un qui ne regarde que des films d'action post-Matrix, je veux bien croire qu'un film des années 80 semblera bizarre. De même qu'une personne n'ayant jamais vu aucun classique hollywoodien trouvera nanar des films comme King Kong, Les dix commandements ou Chantons sous la pluie. Et je suis même prêt à parier qu'un enfant qui n'aurait vu que des films d'animation en images de synthèse s'esclaffera devant un vrai dessin animé, parce que ça lui semblera étrange.

Personnellement, j'ai toujours regardé beaucoup de films de toutes les époques et de tous les pays, donc il y a plein d'éléments propres à chaque période et à chaque genre qui ne m'ont jamais choqué, mais qui ont pu semblé comiques ou ringards à certains camarades d'enfance (me causant sur le moment une certaine gêne).

Mais je pense que John Carpenter ne sera jamais considéré comme un réalisateur nanar (du moins pas par les nanarophiles sérieux). Jack Burton... est loin d'être son meilleur mais ça reste un bon film (perso, je l'ai découvert très récemment). François Forestier pourra toujours le chroniquer dans Les 101 nanars n°3 avec toute la mauvaise foi dont il est capable, ça n'en fera jamais un vrai nanar.

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 24 Avr 2023 6:25 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 03 Oct 2022 17:45
Messages: 268
Localisation: Skotlett City
Merci du soutien :rigole:

Cependant (et désolé j'ai fait dévier le sujet du post), je voulais évoquer ici l'impact du lissage du cinéma mainstream.

Poir faire court, oui mon gamin a déjà vu des nanar, on a vu Starcrash, donjons et dragons et je lui ai déjà montré des ninja hongkongais à moto, mais je pense que sa capacité critique est encore immature.

Toutefois, il est le consommateur de son époque, même si de mon côté je lui montre de vons films un peu datés. Et je pense qu'il en va de même pour les génerations actuelles et futures (j'ai dû consoler un pote qui vient de faire un bide avec Matrix quand même).

On peur imaginer que certains codes qui commencent à s'imposer deviendront les classiques de demain, par exemple torture porn : horreur, shaky cam : action, the rock : indiana jones (nan là je déconne). Adoubés par la majorités, ils seront la norme, et certains codes alors trop éloignés seront alors abordés comme absurdes, pouvant provoquer l'effet inverse que celui recherché, id est le rire.

EDIT :

J'ai ouvert un autre post pour ceux qui voudraient continuer à débattre de la question, afin de ne pas polluer celui-ci. L'introduction est un peu longue, j'ai voulu y mettre ma vision de ce qui faisait un nanar à mes yeux, et ça me semblerait sympa de voir la vision et les attentes de chacun en la matière... et je viens de me rendre compte que je n'ai pas pensé à regarder auparavant si le topic avait déjà été ouvert :wall:

https://forum.nanarland.com/viewtopic.php?f=1&t=51678

_________________
Festival de la tarte à la va... Mais qu'est-ce que c'est que cette connerie? Il est où, mon "che" ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 06 Mai 2023 8:47 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Août 2018 14:51
Messages: 221
Localisation: Dans sa tour d'ivoire depuis qu'il a été remercié au Grand Rex
JACK TILLMAN a écrit:
Disons qu'il y a quand même des choses qui font consensus.

Oui, oui, bien sûr, je ne voulais pas lancer une polémique. ^^
Personnellement, je trouve juste que la subjectivité joue quand même un grand rôle et que donc définir ce qu'est un nanar objectivement est difficile. Un exemple assez récent que j'ai vécu : avec mon groupe de potes nanardeurs, on a conseillé Trépanator à un groupe d'autres amis qui s'inflige aussi régulièrement des soirées nanars. Pour nous Trépanator est un des meilleurs nanars qu'on ait vu et personnellement je le mets dans mon Top 5 sans hésitation. Eux ont unanimement détesté, on trouvé ça si ennuyeux qu'ils ne lui collent même pas l'étiquette nanar et croient encore qu'on les a trollé en leur conseillant...

James Bataille a écrit:
Dans 50 ans, Big John sera-t-il moqué comme un Cetin Inanc? Et nous on dira "bande de ptits cons incapables d'apprécier un bon film"...

Rendez-vous à la Nuit Nanarland n°56 !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 06 Mai 2023 8:50 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Août 2018 14:51
Messages: 221
Localisation: Dans sa tour d'ivoire depuis qu'il a été remercié au Grand Rex
Pour en revenir à la lecture, j'ai lu récemment Dans l'enfer vert de la rambosploitation de Claude Gaillard mais je l'ai moins apprécié que ses autres livres. La thématique de base m'intéresse moins et je trouve qu'il y a assez peu de diversité dans les films traités.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 05 Juin 2023 17:03 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Août 2018 14:51
Messages: 221
Localisation: Dans sa tour d'ivoire depuis qu'il a été remercié au Grand Rex
Pictoris a écrit:
Pour en revenir à la lecture, j'ai lu récemment Dans l'enfer vert de la rambosploitation de Claude Gaillard mais je l'ai moins apprécié que ses autres livres. La thématique de base m'intéresse moins et je trouve qu'il y a assez peu de diversité dans les films traités.

Je viens de finir Retour vers les futurs du même auteur sur les films post-apocalyptiques et j'ai mieux aimé. Les films ne sont pas beaucoup plus diversifiés mais au moins j'ai noté quelques noms à aller voir. (Et surtout, j'ai appris d'où JACK TILLMAN tire son pseudo !)
Mais le ton général du livre est bien beauf et les actrices sont presque exclusivement commentées sur leur physique sans plus de détails sur leur biographie ou leur filmographie. (« [Le film] permet tout de même de se rincer les yeux sur le délicieux minois (à défaut du délicieux minou) de Margit Newton. ») Il y a aussi quelques attaques sur François Hollande qui sortent vraiment de nulle part, d'autant que le livre est paru deux ans et demi après la fin de son mandat.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 06 Juin 2023 11:07 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 2444
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Merci pour l'info, Pictoris, je n'avais pas repéré ce titre-là. Toutefois, ta citation refroidit un peu mon envie de l'acheter. :|

C'est vrai qu'il y avait déjà des remarques et analyses un peu beaufs dans ses autres bouquins, et j'ai aussi souvenir d'une attaque assez gratuite contre les électeurs de François Hollande dans C'est presque pareil.

Sinon, j'ai revu récemment The Survivalist alias Opération Survie. Ca reste un petit nanar qui me tient à cœur même si je pense qu'il mérite objectivement une note de 1,5/5, pas plus.

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 13 Juin 2023 17:28 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Août 2018 14:51
Messages: 221
Localisation: Dans sa tour d'ivoire depuis qu'il a été remercié au Grand Rex
JACK TILLMAN a écrit:
Toutefois, ta citation refroidit un peu mon envie de l'acheter. :|

J'ai volontairement recopié la pire mais globalement il dira si un acteur est convainquant (en général c'est non) et si une actrice est canon (en général c'est oui).

JACK TILLMAN a écrit:
Et j'ai aussi souvenir d'une attaque assez gratuite contre les électeurs de François Hollande dans C'est presque pareil.

Ça doit être une obligation éditoriale, je crois qu'il y en a dans tous ses livres. En plus ce ne sont pas des blagues politiques mais juste des attaques, ça les rend encore plus hors-sujet. J'aurais dû noter celle de ce livre-là avant de le rendre à la bibliothèque.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 18 Juin 2023 10:01 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 03 Oct 2022 17:45
Messages: 268
Localisation: Skotlett City
Pictoris a écrit:
[Le film] permet tout de même de se rincer les yeux sur le délicieux minois (à défaut du délicieux minou) de Margit Newton. »)


Finesse, finesse... :rigole:


Citer:
Il y a aussi quelques attaques sur François Hollande qui sortent vraiment de nulle part, d'autant que le livre est paru deux ans et demi après la fin de son mandat.


ça me rappelle les critiques ciné du Nouvel Observateur, qui ne pouvaient s'empêcher de faire des blagues et des sous-entendus en référence à l'actualité dans leurs critiques de films, le tout envoyé au chausse-pied et avec gros sabots. Des private jokes politiques qui faisaient mouche comme Benjamin Biolay dans Doute soliloquant sur sa voisine à la fenêtre.

_________________
Festival de la tarte à la va... Mais qu'est-ce que c'est que cette connerie? Il est où, mon "che" ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 25 Mars 2024 20:09 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 20 Sep 2018 10:06
Messages: 90
Les mémoires de l'oncle Jess, par Jess Franco.
Traduit et annoté par edgard Baltzer. Edité par Sérious Publishing.
Ne vous attendez pas à une analyse poussée des films contreversés du cinéaste espagnol ( nanards, navets, chefs d'oeuvre, série B ou Z, il coche toutes les cases.)
Par contre, j'ai trouvé ces mémoires intéressantes, quand il nous décrit son enfance et son adolescence sous l'Espagne franquiste, et son désir de s'en dépêtrer.
On avertit au départ le lecteur qu'il y aura beaucoup d'approximations, fausses pistes et mauvaise foi.
Belle iconographie , mais pas vraiment adaptée au contenu des pages illustrées.
Malgré tout, lecture recommandée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: lectures nanardes.
MessagePublié: 07 Avr 2024 12:27 
Hors-ligne
Nanardeur Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Août 2018 14:51
Messages: 221
Localisation: Dans sa tour d'ivoire depuis qu'il a été remercié au Grand Rex
Merci du conseil, je ne l'avais pas vu passer celui-là !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr