Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 06 Juil 2020 20:41

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 135 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 30 Nov 2012 10:36 
Hors-ligne
"ok, je sors..."
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Sep 2003 20:02
Messages: 9405
Localisation: Liège (Belgique) - j'fais mon putin de job à plein temps
oula ! à se procurer donc !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 05 Jan 2013 21:37 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur

Inscrit le: 07 Mars 2010 13:45
Messages: 80
Conan le barbare est pour moi un chef d'oeuvre du genre, une vraie madeleine de Proust en ce qui me concerne.
Conan le destructeur c'est..ben....un film râté qui fait perdre tout caractère à Conan.

_________________
Si moi j'ai changé,
Et que vous avez changé,
Tout le monde peut arriver à changer !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 24 Nov 2013 16:17 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Juil 2006 13:42
Messages: 462
Localisation: Près de Paris...
Toi tuer parents à moi!
Moi péter gueule à toi!


En deux lignes, le résumé du scénario de Conan Le Barbare. Ajouter en prime un acteur principal dont le nombre de répliques a été volontairement limité car ses capacités de jeu paraissaient trop limitées et l'on pouvait avoir une bonne bouse à l'arrivée.
Heureusement, non! Par la seule force de sa mise en scène, MILIUS a su dépasser ce matériau de base très faible. L’histoire n'est pas celle du bien contre le mal, schéma que l'on rencontre trop souvent dans la fantasy. Il s'agit d'un homme qui s'affranchit de sa condition d'esclave pour devenir un héros. Thème que l'on retrouve dans L'Aube Rouge où des adolescents quittent leur condition de victime d'un envahisseur pour devenir des héros de la résistance.
Le plus impressionnant est que plus de 30 ans après, le film n'est à aucun moment ridicule. Même le jeu ultra-monolithique d'Arnold SCHWARZENEGGER participe, paradoxalement, à cette réussite: on se moque de ses émotions, de la douleur qu'il pourrait ressentir à tous les malheurs qu'il a vécu (esclavage, mort de ses parents...etc). Ce que le spectateur veut voir, c'est un personnage qui, par ses actes, devient un héros. Un meilleur acteur n'aurait pas fait un meilleur film!

_________________
"Quand un gars court après une femme la queue à l'air et un couteau de boucher à la main, c'est drôle, j'ai peine à croire qu'il quête pour la Croix-Rouge."

Dirty Harry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 24 Nov 2013 17:48 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1451
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Euh... c'est pas un mauvais acteur Schwarzy ! Grimaçant et monolithique d'accord, mais c'est ce qui fait son charme, il est quand même très charismatique. Juste un brin cabotin quoi... :-D
Mais sinon, pour tout le reste, entièrement d'accord avec toi : quand j'entends les guignols pseudo-intellos de France Culture se gausser bêtement à la simple évocation du titre ou quand je lis Télérama le qualifier de navet et prétendre que le remake récent est "infiniment plus efficace" :shock: , j'ai envie de les voir mourir devant moi et d'entendre les lamentations de leurs femmes. :evil:

Car ce film est un CHEF-D’ŒUVRE, d'une beauté (la scène finale quand Conan décapite son ennemi et prend la main de la princesse est juste :worship: ) et d'une violence somptueusement mises en scène (la scène de bataille parmi les menhirs avec les pièges... :worship: ). J'ai beaucoup aimé "Le seigneur des Anneaux" de Peter Jackson, mais je trouve le film de Milius infiniment supérieur dans le genre Fantasy. Peut-être moins spectaculaire mais beaucoup plus sobre et touchant selon moi, avec un souffle épique encore intact trente ans après (en misant moins sur les effets spéciaux, qui sont cela dit encore très crédibles dans Conan). Encore un film qui, avec le premier Rambo, souffre d'une mauvaise réputation totalement injuste auprès du grand public, la faute à des critiques margoulins qui ne l'avaient probablement même pas vu (et à la contrepèterie "connard le barbant").

D'ailleurs ça fait partie des films qu'on regarde avec plaisir en famille avec mes parents, car malgré la violence de certaines scènes, les touches d'humour bien placées, les péripéties nombreuses et rythmées et les persos attachants en font un spectacle accessible au plus grand nombre.

Chapeau Monsieur Milius !

Edit : tiens, tu m'as donné envie de le revoir !

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 24 Nov 2013 18:56 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Juin 2005 3:16
Messages: 1180
Localisation: Trolleur Atitré de Nanarland
Millius a donné un aspect wagnérien à un matériau assez basique, Schwarzy c'est un peu Siegfried avec de gros muscles, et on inscrit le tout dans une épopée héroïque, on reconnait bien la patte de John Millius.

Un tout autre réalisateur aurait fait de ce film un nanar, d'ailleurs les suites de Conan sont des nanar voir des navets, parce qu'on se contente de reproduire la recette sans imagination. On pense qu'un gros bourrin avec une grosse épée qui tape des monstres ca suffit à faire un film, mais il y a plus que ça dans Conan, et c'est la force de Milius et de sa personnalité particulière.

En plus, la musique est vraiment excellente, et renforce l'aspect épique de l'ensemble.

_________________
" Si on supprimait tous ce qui nous rend dingue, toute la société y passerait: le mariage, la guerre, le métro, les abattoirs, les clapiers, les tables d'opérations, etc"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 24 Nov 2013 19:15 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Juil 2006 13:42
Messages: 462
Localisation: Près de Paris...
JACK TILLMAN a écrit:
Euh... c'est pas un mauvais acteur Schwarzy ! Grimaçant et monolithique d'accord, mais c'est ce qui fait son charme, il est quand même très charismatique. Juste un brin cabotin quoi... :-D


Attention, je ne dis pas que Schwarzy est un mauvais acteur: y a qu'à voir dans Predator ou dans Terminator 2 où il est vraiment excellent. Il est monolithique dans Conan Le Barbare, mais c'est plutôt voulu de la part de MILIUS et est cohérent avec la vision du personnage. Le réal' n'a pas souhaiter faire une étude psychologique de Conan, ses motivations sont clairement passées à l'arrière-plan, même si on se doute de pourquoi il veut exploser la gueule à Thulsa Doom. Ce qui est intéressant, c'est le voir prendre en main son destin, ses réactions face aux coups du destin. Ce qu'il pense, on s'en fout.

Et puis de toutes façons, Schwarzy, c'est juste le meilleur interprète d'Hamlet de tous les temps.

Image

Être ou ne pas être? Ne pas être!

_________________
"Quand un gars court après une femme la queue à l'air et un couteau de boucher à la main, c'est drôle, j'ai peine à croire qu'il quête pour la Croix-Rouge."

Dirty Harry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 24 Nov 2013 19:37 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
"Y a quelque chose de pourri au royaume de Danemark. Et Hamlet va faire le ménage !"

Pour en revenir au jeu d'acteur de Schwarzy, un critique disait ceci (dans sa critique de Commando) : "Arnold ne joue pas au comédien, il a le regard froid des grandes présences (Randolph Scott, Eastwood).". 8)

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 24 Nov 2013 19:54 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1451
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
DANS MES BRAS !

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Dernière édition par JACK TILLMAN le 24 Nov 2013 23:07, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 24 Nov 2013 20:09 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Juil 2006 13:42
Messages: 462
Localisation: Près de Paris...
deathtripper21 a écrit:
Pour en revenir au jeu d'acteur de Schwarzy, un critique disait ceci (dans sa critique de Commando) : "Arnold ne joue pas au comédien, il a le regard froid des grandes présences (Randolph Scott, Eastwood).". 8)


Image

_________________
"Quand un gars court après une femme la queue à l'air et un couteau de boucher à la main, c'est drôle, j'ai peine à croire qu'il quête pour la Croix-Rouge."

Dirty Harry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 10 Mai 2014 7:44 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
Un grand film qui a sut imposer durablement l'heroic-fantasy au cinéma...avant que celle-ci ne soit aussitôt ringardisée par tous les margoulins de service qui voulurent surfer sur ce succès à peu de frais (et dont le moindre ne fut pas ce sacré Joe d'Amato!).

Le scénario de série B est entièrement transcendé par la réalisation de John Milius qui en a fait une fresque épique, violente, haletante et émouvante. L'ascension de son personnage, passé d'esclave en bas de l'échelle sociale, à guerrier invincible et faiseur de rois, n'a pas pris une ride. Schwartzy y a également gagné son statut de star et à juste titre. n'oublions pas le brochette de gueules qui complète le casting (James Earl Jones, Max Von Sydow, William Smith) et des paysages d'une beauté à couper le squeele.

Les deux suites m'ont paru plaisantes, en tous cas très regardables (oui même Red Sonja!), mais bien moins mémorables et très inférieures au premier opus.

Le remake est regardable mais encore plus éloigné en terme de qualité. Et Jason Momoa n'arrive à aucun moment à faire oublier le futur gouvernator. Du reste, faites votre choix:

Image

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 07 Sep 2014 21:33 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Sep 2011 22:35
Messages: 83
Revu récemment ce film avec grand plaisir. Ce qui m'a surtout plu lors de ce visionnage c'est la portée symbolique de l'affrontement entre Conan, allégorie de la liberté, et Thulsa Doom, allégorie de l'autoritarisme. Les deux personnages sont violents et brutaux, mais Conan est rendu sympathique par sa façon de vivre. Une fois libéré de sa condition d'esclave, il vit en toute indépendance, refusant de se soumettre à une quelconque autorité, ne priant son dieu Crom qu'à condition que ce dernier se montre utile. Il n'y a aucune forme de hiérarchie vis à vis de ses compagnons, uniquement de l'amitié et de l'amour. Alors que Thulsa Doom représente tout le contraire, gourou et maitre incontesté de ses fidèles fanatiques.
L'épilogue avec le texte qui défile pour nous dire que Conan est devenu roi m'a du coup paru déplacé.

Sinon, j'ai eu l'impression que les musiques du film ont inspiré celles des jeux Baldur's Gate... En particulier les percussions d'Anvil of Crom sont identiques à celles du Main theme de BG, et Moutain of Power ressemble beaucoup à la musique des géants du feu de BG2. Pour ceux qui voudraient comparer:
https://www.youtube.com/watch?v=h1V7fi5IqYw à 0:01:33 et 1:08:27
https://www.youtube.com/watch?v=RrwGiZabshA à 28:42
https://www.youtube.com/watch?v=a4qwlqyZpXc à 13:50

Ah au fait, je trouve que la mère de Conan ressemble à Arielle Dombasle :-D
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 08 Sep 2014 9:45 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Fév 2006 22:40
Messages: 324
J'ai trouvé Momoa très convainquant en Conan perso, c'est juste, bah tout le reste qui va pas !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 08 Sep 2014 12:11 
Hors-ligne
Grand Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Sep 2005 16:13
Messages: 840
Localisation: sur les plateaux de tournage No1, No4, No10, No12, No30, No51, No62
Je trouve que la citation de Nietzsche en ouverture aurait pu être celle-ci : « Qui vit de combattre un ennemi a tout intérêt de le laisser en vie. »
Car en effet à la fin de son aventure, on peut se dire que la vie de Conan n'aura été vécue que pour le moment où il obtient sa vengeance. Mais après?
C'est d'ailleurs un des moments les plus poignants du film que de le voir plongé dans ses pensées après l'éxecution de Doom, à quoi peut il bien penser?

_________________
Gondoliers: attention aux requins!
« Fast & Furious 7 » ? « Un film sur des cons qui font les cons dans des voitures de cons alors que l’acteur est mort dans une voiture con. » François Forestier


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 09 Sep 2014 16:04 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 27 Mai 2014 23:08
Messages: 6
Michalon a écrit:
C'est d'ailleurs un des moments les plus poignants du film que de le voir plongé dans ses pensées après l'éxecution de Doom, à quoi peut il bien penser?


A un steak d'un kilo et demi.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conan le Barbare - John Millius - 1982
MessagePublié: 09 Sep 2014 19:17 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1825
Mr Maurice a écrit:
J'ai trouvé Momoa très convainquant en Conan perso, c'est juste, bah tout le reste qui va pas !


Il y a effectivement pire comme interprétation dans le genre (ce n'est pas Miles O'Keefe), mais je l'ai trouvé très faiblard dans son interprétation. Par contre, il était très bon en méchant dans "Du plomb dans la tête", contribuant à sauver quelque peu le film.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 135 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr