Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 27 Mai 2024 3:31

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: L'inspecteur Harry - Don Siegel - 1971
MessagePublié: 07 Sep 2009 22:15 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Août 2008 12:13
Messages: 636
Image

San Francisco, au début des années 70. Un tueur se faisant appeler Scorpio tue une femme au hasard, et menace de recommencer si une forte rançon ne lui est pas remise. L’affaire est confiée à Harry Callahan, un inspecteur de police atypique. Solitaire, n’hésitant pas à sortir son arme, il est mal considéré par sa hiérarchie qui lui confie les tâches dont personne ne veut. Il se lance alors dans une chasse à l’homme afin de mettre un terme à cette folie meurtrière.

Deux ans après Bullitt, Clint Eastwood nous livre sa vision du flic de cinéma tel qu'il le conçoit : cynique, désabusé, solitaire et à la gachette facile, le film suscita à sa sortie de nombreuses protestations. Taxé de film "faciste" à cause des méthodes extrêmement brutales d'Harry Callahan, policier intègre de San Francisco, qui n'hésite pas à tirer avant de poser les questions ou à torturer ses suspects. Loin d’être un fasciste, Callahan se rapprocherait plutôt de la doctrine de la désobéissance civique de Thoreau et doit faire face à des situations qu’il juge absurdes. L’accusation de racisme ne tient guère plus debout, deux scènes au moins en attestent : la conversation avec le médecin noir qui s’occupe de la jambe de Callahan démontre qu’ils sont de vieilles connaissances. De plus, lorsqu’un officier explique à Gonzalès que Callahan déteste ‘les Rosbifs, les Ritals, les Youpins, les Métèques, les Négros, les Polacks, les Chinetoques’, celui-ci demande ce qu’il pense des latino-américains. Et Harry de répondre ‘spécialement les Chicanos’, tout en adressant un clin d’œil à l’officier. Don Siegel précise toutefois dans son autobiographie que ces deux scènes ont été écrites afin que la séquence face au cambrioleur noir ne soit pas mal interprétée. Il semble que cela n’ait pas suffit.

On a depuis trente ans beaucoup débattu sur l’idéologie de L’Inspecteur Harry, en vain sans doute, car le film n’a rien d’un manifeste, et ses auteurs n’ont rien voulu faire d’autre qu’un bon film d’action, où l’on peut éventuellement lire un rappel des droits des victimes.Mais tout cela ne doit pas faire oublier que L’Inspecteur Harry est l’un des tous meilleurs films policiers de l’histoire du cinéma, qui, trente ans après sa sortie, n’a pas pris une ride, et qui continue à marquer de son influence le cinéma d’action. Et c’est d’ailleurs la marque des classiques : depuis 1972, il n’existe aucun héros de films d’action qui n’ait été influencé, d’une manière ou d’une autre, par le personnage de Harry Callahan. Il faut dire que ce film représente le sommet du savoir-faire de Don Siegel. Un film policier, donc, mais surtout un film de chasse : car la traque de Scorpio ressemble à celle d’un animal sauvage. Tous deux connaissent parfaitement bien leur terrain d’opération - voir par exemple le générique dans lequel Callahan repère le toit d’où est parti le coup fatal. De plus, il opère avec un 44. Magnum, arme à l’origine destinée à la chasse comme le rappelle John Milius. Enfin, voyez le saut de Scorpio lorsqu’il est touché lors de la séquence du stade - idée à mettre au crédit d’Andy Robinson. Là est la vraie nature de L’Inspecteur Harry : un film d’action musclé, nerveux, brillamment mis en scène, tout sauf un tract politique.

En prime un des plus grands monologues de l'histoire du cinéma :

Image

« Hin hin ! Je sais ce que tu penses : "C'est six fois qu'il a tiré ou c'est cinq seulement ?". Si tu veux savoir, dans tout ce bordel j'ai pas très bien compté non plus. Mais c'est un 44 Magnum, le plus puissant soufflant qu'il y ait au monde, un calibre à vous arracher toute la cervelle. Tu dois te poser qu'une question : "Est-ce que je tente ma chance ?" Vas-y, tu la tentes ou pas ? ».



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Sep 2009 22:18 
Hors-ligne
Plante vivace ornementale
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Jan 2004 0:17
Messages: 7802
Localisation: Ici...là, juste à droite
bonne claque à mon époque, à l'époque le fait qu'ils parlent (de façons sous-jascente) du tueur du Zodiaque avait aussi provoqué un peu de remou

_________________
Citer:
Nanaralnd et une bon site (je connaisais pas) mais il abuse defois, mettre the punisher ou armaggedon il peuvent aller ce pendre.

Forumeur anonyme, quand tu nous tiens....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Sep 2009 9:47 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 13 Mars 2009 14:25
Messages: 625
Localisation: Actuellement, dans une roulotte de la Caravane de l'Etrange...
Excellent film.

En 1974, sortira Magnum Force, dont le scénario a été pensé, jsutement, pour faire disparaître l'image de faciste de l'inspecteur Callahan. Clint Eastwood portera (et porte encore pour certains) pendant longtemps cette image du type de droite réac et violent.

Et puis le laïus au braqueur... "Go ahead. Make my day..." :-D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Sep 2009 18:41 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Jan 2005 11:12
Messages: 2509
Localisation: Dans le desert en train de manger du crabe.
La naissance d'une légende, un film modèle.

_________________
"Au ciel il n'y a pas de bière, pour cela buvons sur la terre " ( devise de l'abbaye de Leffe)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'inspecteur Harry - Don Siegel - 1971
MessagePublié: 10 Août 2013 20:07 
Hors-ligne
Nanardeur fou ?
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 2495
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Pendant mon adolescence, je l'ai découvert quasiment en cachette de mon père (qui m'a d'ailleurs inculqué la passion pour le cinéma d'Eastwood). A cause de sa réputation de film FASCISTE et parce qu'il avait le souvenir (probablement lointain) d'un film crâde. Depuis que j'avais vu deux extraits dans un docu sur Eastwood, j'avais super-envie de le voir car j'avais trouvé le peu que j'avais vu super-bien filmé. Ben j'ai pas été déçu parce que 1°) c'est pas FASCISTE (même si le propos peut paraitre ambigu à certains moments... pour peu qu'il y ait réellement un message, car ce serait étonnant que Don Siegel ait réalisé un film FASCISTE vu que d'après ses interviews, à l'époque c'était plutôt le genre "babacool portant des symboles pacifistes") et 2°) c'est effectivement très crâde mais c'est super-bien filmé et joué. De l'action violente, des punchlines supra-anthologiques, des cadrages novateurs, une utilisation magistrale des décors et des éclairages (la scène du stade !), une musique puissante de Lalo Schifrin, du rythme et un Eastwood charismatique comme un dieu qui te nettoie San Francisco vêtu d'un costard-cravate et armé d'un "44 Magnum, le plus puissant soufflant qu'il y ait au monde, un calibre à vous arracher toute la cervelle ! Tu dois t'pauser qu'une question : "Est-ce que j'tente ma chance ?" Vas-y, tu la tentes ou pas ?" :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship: :worship:

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Dernière édition par JACK TILLMAN le 11 Août 2013 18:12, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'inspecteur Harry - Don Siegel - 1971
MessagePublié: 11 Août 2013 10:45 
Hors-ligne
Nanar un jour, nanar toujours
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Août 2004 20:49
Messages: 3257
Localisation: En train d'organiser une réception qui aura du succès
A noter que le 44 magnum n'est pas à proprement parler un revolver, mais un calibre de munition. Harry utilise un smith & wesson model 29.
http://fr.wikipedia.org/wiki/S%26W_Model_29

_________________
c tro Fréé détr 1 vempir ! on é tro bo é en plus on peut étre Himmortel tte ça vi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'inspecteur Harry - Don Siegel - 1971
MessagePublié: 21 Août 2013 15:30 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2012 23:19
Messages: 1824
Un des meilleurs polars américains avec French Connection et Un justicier dans la ville. Je l'ai vu tardivement, je savais qu'il était dur, et bien ça m'a quand même secoué. Un film très sombre, violent et pessimiste, mais qui laisse néanmoins une petite touche d'espoir à la fin (comme les deux autres sus-nommé). Un sens du rythme imparable, une excellente utilisation des décors et de dialogues ciselés (qui valurent notamment une parodie dans le premier Y'a-t-il un flic? avec Leslie Nielsen).

Les accusations de fascisme n'ont existé que pour faire du point Godwin. En fait, le film me semble plus libertarien, avec cette méfiance envers des institutions incompétentes ou dépassées et l'affirmation d'un héro solitaire et volontaire. Eastwood est d'ailleurs un libertarien.

_________________
Tu aimes les omelettes, je te casse les œufs!

Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'inspecteur Harry - Don Siegel - 1971
MessagePublié: 31 Août 2013 14:12 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2007 21:09
Messages: 1203
Ils repassent la série sur France 2 je crois. Dommage que ce soit fort tard mais j'essaie de n'en rater aucun. Moi j'adore vraiment ce personnage de l'inspecteur Harry même si j'ai l'impression qu'il s'adoucit au fil des films.

Pour les répliques cultes, voir en dessous :
http://www.youtube.com/watch?v=gi2k38d9-sM

Citer:
A noter que le 44 magnum n'est pas à proprement parler un revolver, mais un calibre de munition. Harry utilise un Smith & Wesson Model 29.


C'est une (mauvaise) habitude qu'il y a souvent dans le cinéma, désigner une arme par sa munition.

A un moment dans ses aventures il utilise aussi un .44 AutoMag :

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'inspecteur Harry - Don Siegel - 1971
MessagePublié: 01 Sep 2013 9:16 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Oct 2006 16:31
Messages: 364
Stryker a écrit:
A un moment dans ses aventures il utilise aussi un .44 AutoMag :
http://guns4u.info/wp-content/uploads/2 ... wildey.jpg

La photo, c'est un Wildey.
Le .44 Automag de Sudden Impact :

Image

_________________
- Bless me, Father, for I have sinned. I did an original sin. I poked a badger with a spoon.
- Say five Hail Mary's and six Hello Dolly's!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'inspecteur Harry - Don Siegel - 1971
MessagePublié: 02 Sep 2013 20:42 
Hors-ligne
Maîtres es Nanar
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Oct 2007 21:09
Messages: 1203
Un très bon lien avec des explications sur la saga :
http://clintlalegende.fr/clint_magnum/clint_magnum.htm

Je trouve cette saga géniale en tout cas, on n'a pas fait beaucoup mieux depuis.

Avec le premier épisode et le dénommé Scorpio qui veut de l'argent en échange de l'arrêt de ses tirs sur des civils, j'ai pensé aux snipers de Washington qui ont sévi en 2002. Ils avaient aussi réclamé de l'argent en échange de l'arrêt de leurs actions.

L'Automag .44 a été produit par divers fabricants avec parfois quelques différences visuelles. Je n'ai pas fait la différence entre le Wildey et celui qu'utilise Harry.

Charles Bronson utilise aussi une arme qui ressemble fort, le .475 Wildey Magnum. En réalité l'arme utilisée dans le film appartenait réellement à Bronson.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'inspecteur Harry - Don Siegel - 1971
MessagePublié: 20 Oct 2013 13:05 
Hors-ligne
Nanardeur en progrès
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Juil 2006 13:42
Messages: 499
Localisation: Près de Paris...
Je viens de voir Le train sifflera trois fois et je viens de constater une similitude entre la fin de ce très bon western et celle de Dirty Harry:

Citer:

A la fin du film, Gary Cooper jette son étoile de Marshall par terre, écœuré par le comportement de ses concitoyens qui l'ont laissé seul face aux desperados. Ce qui n'est pas sans rappeler la fin de L'inspecteur Harry où Clint jette son insigne de policier dans une mare.


_________________
"Quand un gars court après une femme la queue à l'air et un couteau de boucher à la main, c'est drôle, j'ai peine à croire qu'il quête pour la Croix-Rouge."

Dirty Harry


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr