Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 12 Juil 2020 20:42

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: The Lords of Salem - Rob Zombie (2013)
MessagePublié: 02 Nov 2014 0:44 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Oct 2003 15:07
Messages: 10714
Localisation: Dans une bulle de confinement psychédélique
Image
Paie ton affiche jap' wahouuu woutcha !

Le dernier Rob Zombie se traine une bien mauvaise réputation... Et pourtant, je reste client malgré tout du résultat à l'écran. Voici un film véritablement d'épouvante, s'appuyant sur l'exposition progressive de son univers pour induire un sentiment de malaise diffus qui a plutôt bien fonctionné, éveillant en moi quelques souvenirs d'une préadolescence apeurée devant sa télé. L'exploration en tout sens et toute hauteur de ce couloir très Shining est ainsi une belle réussite en la matière. Alors oui, tout n'est pas de ce niveau, certaines scènes font un peu cheap (la crémation des sorcières ou certains avatars belzébuthiens), d'autres sont très jolies mais semblent uniquement là pour permettre à Rob de tripper à mettre en scène ses visions intérieures (les gynécos de l'enfer), et il y a parfois un excès de symbolisme qui pourrait être pataud mais le côté un peu punk de l'affaire parvient tout de même à faire passer la pilule. Et puis cette idée que de balancer un vieux vinyle pour démarrer un contrôle mental de la populace, c'est pas con.

Sinon, j'ai beaucoup aimé la mise en valeur des sorcières, avec une belle représentation d'un coven dans tout ce qu'il peut avoir de féminité orgiaque et androphobe. Le film fait d'ailleurs vraiment la part belle à la féminité et à un certain rapport à la maternité, dans une tonalité effrayante bien sûr, et si cela justifie pour Rob de filmer sous tous les angles sa miss Sheri Moon Zombie (et son beau fessier), j'ai surtout kiffé l'interprétation des 3 sœurs qui sont tout aussi parfaites en mamies cup of tea qu'en groupies satanophiles (mention spéciale à Judy Geeson, même si ça fait toujours plaisir de retrouver Patricia "Magenta" Quinn).

Et mine de rien, c'est pas tous les jours qu'un film explore la thématique sataniste de manière un peu fouillée (cette ode à la liberté et aux forces telluriques) et avec un certain sérieux 1er degré... Même si le clin d’œil à un Black Metal tendance Immortal (dommage qu'on ne voit pas plus le clip) laisse deviner que Rob Zombie conserve tout de même son sens de l'humour.

_________________
Image

"On était si pauvres, que quand un cambrioleur s'est introduit chez nous, on l'a dévalisé."

"T'as vu, les œufs sont cuits à l'envers..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Lords of Salem - Rob Zombie (2013)
MessagePublié: 02 Nov 2014 10:58 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2006 12:54
Messages: 4310
Localisation: Aux Studios MIRACLE :"Si C'est Un Bon Film,C'est Un MIRACLE!"
Bien aimé aussi. Même si c'est le premier film que je qualifierai de mineur dans la filmo de Robert Mort-Vivant (dans la mesure où il faut considérer Halloween 1 et 2 comme un seul film en deux parties), on y retrouve son véritable savoir-faire pour installer des ambiances bien craspec. Et l'investissement de Sheri Moon dans ses rôles est toujours un plus pour tous les projets de Rob, loin de se limiter à "elle est canon ma femme, hein?". A chaque fois, je regrette qu'on ne la voie pratiquement pas en dehors des films de son mari mais c'est peut-être un choix de sa part.

Alors bien sûr, ce film est en dessous des précédents films de Rob Zombie en terme d'ambition (surtout des deux premiers) mais il est le premier à posséder une véritable noirceur, un côté glauque et sombre. Le personnage de Sheri Moon est très bien écrit et la réalisation souligne bien comme il faut son côté "à la dérive". De ce point de vue, je trouve que l'idée d'en faire une animatrice de radio nocturne est parfaite pour le film puisque c'est vraiment la pierre angulaire du scénario, où toutes les idées se rejoignent. Ca permet de la filmer principalement de nuit, d'en faire un personnage un peu zombie, associal et à la dérive tout en conservant dans un premier temps le côté cool dans la galère propre aux personnes des films de Rob Zombie.

Enfin, le film témoigne de la grande maîtrise de Zombie en matière de vrai cinéma adapté à la série B et au cinéma de genre. Rob Zombie n'est pas un musicien qui veut se faire plaisir en tournant un film, c'est un vrai metteur en scène qui a une compréhension de l'outil cinématographique que devraient lui envier bien des metteurs en scène au parcours plus directement cinématographique. Ca se voit ici dans sa façon de diriger sa comédienne principale et son univers, de faire grandir au fur et à mesure le sentiment de noirceur qui l'habite pour imposer l'aspect fatal de la fin, comme si elle était maudite dès le départ (une idée bien amenée dans la mesure où dans la plupart des films portant sur une malédiction, celle-ci est soit déjouée, soit son côté inéluctable n'est révélé que dans un ultime twist final).

Enfin, j'ai vraiment beaucoup aimé l'apport au film que représente la carrière musicale de son réalisateur. Ca se voit principalement dans le travail sur la fameuse musique sur vinyl qui sert de fil conducteur à l'intrigue. D'autres auraient fait un thème à la Halloween, ou auraient fait un bon gros morceau de Death Metal. Là, non. C'est un thème minimaliste, jouant sur les basses et dont la répétition instaure peu à peu un vrai malaise. Sinon, j'ai aussi bien aimé le personnage de sataniste interviewé à la radio, le genre de gars que Rob Zombie a dû rencontrer plus d'une fois dans sa vie.

En fait, The Lords of Salem est peut-être le film le moins abouti de Rob Zombie quand on le compare à ce qu'il a fait précédemment, mais il y a beaucoup plus à en dire que sur la grande majorité de la production horrifique des dix dernières années, y compris parmi les soit-disant cinéastes puristes qui vous jettent à la gueule des références pointues qu'on ne retrouve finalement pas dans le film fini, ou alors de façon maladroite car trop mécanique. Rob Zombie est un vrai cinéaste qui adapte son univers et son style à ses oeuvres, et pas le contraire.

_________________
Lawrence Woolsey, précédemment connu sous le pseudonyme de deathtripper21...

"Godfrey Ho a beau avoir trouvé des Kickboxeurs américains, le duel entre la mariée et la robe restera LA baston du film." Plissken


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Lords of Salem - Rob Zombie (2013)
MessagePublié: 14 Nov 2014 19:39 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Jan 2007 14:39
Messages: 1737
Localisation: Derrière toi, un couteau nanar en plastique à la main...
Moi je n'ai pas aimé, et je me suis même ennuyé devant. Il y a une bonne ambiance mais j'ai trouvé qu'il n'y a QUE ça, et l'impression d'apathie (que je suppose volontaire de la part de Rob Zombie) qui se dégage de l'héroïne m'a vite lassé car j'ai été incapable de m'attacher au personnage. Le scénario se déroule sans la moindre surprise (sauf si la surprise est qu'il n'y ait pas de surprise) jusqu'à un final qui m'a laissé sur ma faim, comme si toute cette histoire n'avait finalement eu que fort peu d'enjeux.

_________________
Sbel a écrit:
le Mengeance est un film qui se voit froid (moi je l'ai vu cuit, parce que j'avais un peu bu)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr