Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 09 Déc 2021 0:25

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 05 Oct 2021 11:03 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1722
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Une jaquette qui avait aussi tapé dans l'œil de Cyborg... :wink:

Image

La Maîtresse des Singes
de Larry Buchanan
avec Jenny Neumann, Barbara Leigh, Garth Pillsbury, Walt Robin, Barry Buchanan

Catégorie : Ni chauds ni froids

Citer:
Larry Buchanan, synonyme de souffrance pour le nanardeur averti, certes... Mais avec sa jaquette alléchante, cette sous-tarzannerie 70's à tendance zoophile dans laquelle la blonde et sexy anthropologue Jenny Neumann trouve le bonheur et se remet d'une fausse-couche en s'accouplant avec des "homo habilis" (qui ressemblent plus à des homo ergaster mais passons) était pleine de promesses. D'une indéniable bizarrerie, cet OFNI génère une certaine fascination hypnotique mais son absence de rythme le range tout de même dans la case navet, malgré des passages nanars, un nombre conséquent de plans nichons et une BO coolos.



Image

Image

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Dernière édition par JACK TILLMAN le 21 Oct 2021 10:32, édité 2 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 07 Oct 2021 8:36 
Hors-ligne
Nanarland lui doit beaucoup
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Oct 2003 15:13
Messages: 5218
Localisation: Grenobyl
John Nada : Snif, snif, mais... Jack Tillman, quelle est cette odeur étrange ?
Jack Tillman : Oh ça ? C'est "Passion Buchanan", mon nouveau parfum à base de fleurs de navets...
John Nada : Mais euh... c'est très capiteux, et puis euh... soyons honnêtes, ça ne sent pas super bon quand même, non ?
Jack Tillman : Ah mais tu peux le dire : ça schlingue carrément !
John Nada : Mais mon pauvre Jack... pourquoi ??
Jack Tillman : John, je crains avoir succombé aux puissantes effluves frelatées de "Passion Buchanan", ses phéromones hautement addictives ont sournoisement enivré ma conscience et imposé leur terrible joug à mon cervelet. Je n'ai plus aucun libre-arbitre. Aide-moi John...

C'est ton 5ème "gros navet" de Larry Buchanan (après Curse of the Swamp Creature, The Loch Ness Horror, Creature of Destruction et It's Alive !). Attention, c'est comme répéter le nom de Candyman à 5 reprises face à un miroir, je crains qu'il n'y ait plus de retour en arrière possible !

_________________
"Dans le monde de "Last Action Hero", j'suis à peu près persuadé que c'est Ralf Moeller qui joue dans "Un flic à la maternelle". (Plissken)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 07 Oct 2021 13:34 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1722
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Le 7ème, John, le 7ème ! Entretemps, je me suis également fait un petit shoot au In The Year 2889 et j'ai sniffé du Mars needs women ! :-D
Et j'ai toujours mon DVD de Zontar la chose de Vénus qui me soumet à rude tentation, encore un bad trip au navet en perspective... :electro: :xsasmokin: :alcolo: :tedhingue: :icon_mdr: :icon_mdr: :icon_mdr:
Mais je m'arrête quand je veux ! C'est promis, demain j'arrête !

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 07 Oct 2021 17:52 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Oct 2011 20:03
Messages: 786
Localisation: Localisation non trouvée (d'après mon appli météo)
7 ème Buchanan, 7ème navet. On dirait que tu le cherches un peu, à te faire avoir.

_________________
En revoyant La liste de Schindler, j'ai tout de suite pensé à Deux sœurs à enculer. (Jack Tillman, 2021)

à bas la nanarploitation !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 07 Oct 2021 18:54 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1722
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
C'est vrai, je n'essaye même plus de me justifier et de chercher des excuses, c'est de la pure perversion masochiste. :-D :oops: :oops: :oops:
Mais bon, au moins, ça peut servir aux autres nanardeurs, car, honnêtement, elle fait envie cette jaquette, non ? :wink:
D'autant que, je ne l'ai pas précisé, mais certaines éditions VHS (dont la mienne, titrée "Maitresse des singes") censurent traitreusement le nom du réalisateur pour tromper le chaland.

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 14 Oct 2021 15:18 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Oct 2004 18:44
Messages: 1816
Localisation: marseille putaing, cong ! tous des fadas ces luteciengs !
ça me semble intéressant...
et puis un navet avec des filles nues, c'est mieux que sans.
je ne garantis pas le voir du début à la fin, j'ai tendance à sauter les longueurs, j'avoue ma faiblesse dans ce domaine.

_________________
Une scène que même le bon Dieu n'oserait imaginer
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 14 Oct 2021 17:43 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1722
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Bon courage, pytheas. :wink:
Celui-là est quand même moins pire que les autres Buchanan que j'ai vus, je l'avais d'abord classé en "Ni chauds ni froids" avant de me raviser car c'est tout de même très mou, cotonneux et bavard (hélas, le doublage est de qualité) avec plusieurs sub-plots, notamment une sous-intrigue à base de braconnage inutilement étirée au point que l'intrigue principale (cette histoire de fou d'anthropologue qui se fait engrosser par des hommes-singes afin de faire le deuil de son mari et de se remettre d'une fausse-couche !) est reléguée au second plan. Mais l'actrice Jenny Neumann est fort jolie et se désape fréquemment, à l'instar de ses collègues féminines toutes très mignonnes. La chouette chanson rock'n'roll du générique de fin m'a quand même réveillé de ma torpeur en me faisant faire un petit bond. :-D

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 14 Oct 2021 22:48 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Oct 2004 18:44
Messages: 1816
Localisation: marseille putaing, cong ! tous des fadas ces luteciengs !
bon, et bien ça y est...
c'est assez surprenant. ça ressemble beaucoup à un film amateur.
j'ai un peu sauté.
niveau chanson, celle à la 55eme mns vaut aussi son pesant de cacahuètes.
" kiki bou kiki bou, she's the apes lady " pendant qu'elle et son ami mangent une banane en s'échangeant des regards langoureux, j'avoue que cette scène étonnamment romantique sauve le film.


en fouillant un peu, j'ai trouvé un film avec barbara leigh de 1973, the terminal island.
ça a l'air d'être du même tonneau.
quelqu'un connait ?

_________________
Une scène que même le bon Dieu n'oserait imaginer
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 16 Oct 2021 11:26 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1722
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
pytheas a écrit:
" kiki bou kiki bou, she's the apes lady " pendant qu'elle et son ami mangent une banane en s'échangeant des regards langoureux, j'avoue que cette scène étonnamment romantique sauve le film.

Oui, cette scène m'avait fait marrer aussi, il faudra que j'en fasse un extrait. Elle tranche complètement avec le reste.
La scène d'intro avec les junkies moustachus qui braquent la maternité est pas mal aussi.

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 16 Oct 2021 14:21 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Oct 2004 18:44
Messages: 1816
Localisation: marseille putaing, cong ! tous des fadas ces luteciengs !
JACK TILLMAN a écrit:
pytheas a écrit:
" kiki bou kiki bou, she's the apes lady " pendant qu'elle et son ami mangent une banane en s'échangeant des regards langoureux, j'avoue que cette scène étonnamment romantique sauve le film.

Oui, cette scène m'avait fait marrer aussi, il faudra que j'en fasse un extrait. Elle tranche complètement avec le reste.
La scène d'intro avec les junkies moustachus qui braquent la maternité est pas mal aussi.



elle existe déjà :-D

https://youtu.be/8WYCrFWgJgY


au niveau du son et de la tonalité vocale, on peut penser à un chanteur anglais très célèbre à l'époque, mais j'ai vérifié ( succinctement ), cette chanson ne fait pas partie de son répertoire.
la confusion vient du fait qu'il eut un grand succès avec une chanson presque homonyme.
imdb écrit : Music and Lyrics J.R.F. Peel and W. Malone
leur notoriété ne semble pas être allée au delà de ce film.
le chanteur s'appelle billy hocher.
il existe un william hocher et la voix semble coller.
https://www.discogs.com/artist/1031264-William-Hocher

la scène d'intro est magique.
en quelques secondes on sait à quel produit on a à faire.
par contre il va falloir que je suive mieux les dialogues en VO ( et que je saute moins les scènes ), je n'ai pas saisi le rapport entre l'intrusion des junkies et le reste du film, à part qu'ils voulaient subtiliser des flacons de narcotiques dans la pharmacopée de la maternité. les méthodes des deux policiers pour appréhender les 3 délinquants sont intéressantes à observer. avec de tels pro, on se sent en sécurité.

_________________
Une scène que même le bon Dieu n'oserait imaginer
Image


Dernière édition par pytheas le 17 Oct 2021 0:11, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 16 Oct 2021 20:07 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1722
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
pytheas a écrit:
JACK TILLMAN a écrit:
pytheas a écrit:
" kiki bou kiki bou, she's the apes lady " pendant qu'elle et son ami mangent une banane en s'échangeant des regards langoureux, j'avoue que cette scène étonnamment romantique sauve le film.

Oui, cette scène m'avait fait marrer aussi, il faudra que j'en fasse un extrait. Elle tranche complètement avec le reste.
La scène d'intro avec les junkies moustachus qui braquent la maternité est pas mal aussi.



elle existe déjà :-D

https://youtu.be/8WYCrFWgJgY

Oui, je connaissais déjà cette vidéo, dès le lendemain de mon visionnage, j'ai fait une recherche sur google pour pouvoir réécouter la BO en boucle. En fait, je pensais plus faire un extrait de la scène "Ape Lady" en particulier avec peut-être une qualité d'image un poil meilleure pour pouvoir l'envoyer à John Nada pour les cuts. :wink:

Sinon, dans l'histoire, les junkies provoquent la fausse-couche de l'héroïne et juste après elle décide de partir en Afrique rechercher son mari porté disparu. Sur place, elle découvre que son mari est mort et décide de poursuivre son œuvre en trouvant le chainon manquant. Puis, en étudiant les homo habilis, elle décide finalement de vivre parmi eux, de copuler avec eux, et on apprend à la fin qu'elle est enceinte du bel étalon à qui elle faisait les yeux doux en mangeant sa banane. Donc, en fait, la scène des junkies n'a aucune incidence sur le reste de l'histoire, c'est juste pour montrer que New York est une jungle bien plus dangereuse que l'Afrique, comme le scande la chanson finale. Et peut-être aussi montrer que les flics new-yorkais sont des cracs. :-D

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 17 Oct 2021 0:09 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Oct 2004 18:44
Messages: 1816
Localisation: marseille putaing, cong ! tous des fadas ces luteciengs !
JACK TILLMAN a écrit:
pytheas a écrit:
JACK TILLMAN a écrit:
Oui, cette scène m'avait fait marrer aussi, il faudra que j'en fasse un extrait. Elle tranche complètement avec le reste.
La scène d'intro avec les junkies moustachus qui braquent la maternité est pas mal aussi.



elle existe déjà :-D

https://youtu.be/8WYCrFWgJgY

Oui, je connaissais déjà cette vidéo, dès le lendemain de mon visionnage, j'ai fait une recherche sur google pour pouvoir réécouter la BO en boucle. En fait, je pensais plus faire un extrait de la scène "Ape Lady" en particulier avec peut-être une qualité d'image un poil meilleure pour pouvoir l'envoyer à John Nada pour les cuts. :wink:

Sinon, dans l'histoire, les junkies provoquent la fausse-couche de l'héroïne et juste après elle décide de partir en Afrique rechercher son mari porté disparu. Sur place, elle découvre que son mari est mort et décide de poursuivre son œuvre en trouvant le chainon manquant. Puis, en étudiant les homo habilis, elle décide finalement de vivre parmi eux, de copuler avec eux, et on apprend à la fin qu'elle est enceinte du bel étalon à qui elle faisait les yeux doux en mangeant sa banane. Donc, en fait, la scène des junkies n'a aucune incidence sur le reste de l'histoire, c'est juste pour montrer que New York est une jungle bien plus dangereuse que l'Afrique, comme le scande la chanson finale. Et peut-être aussi montrer que les flics new-yorkais sont des cracs. :-D




ce qui me fait dire que c'est un film amateur, ce sont les cadrages, le rythme et le choix de narration.
les plans sont plutôt fixes, larges, camera posée. peu ou pas d'effets, c'est presque théâtral. on retrouve les mêmes cadrages selon les différents moments du récit, par exemple le campement.
il y a des champs contre champs, très rares, ce qui me fait penser que ça a été tourné avec une seule et même caméra. les plans sont plutôt longs, ça facilite le montage et ça permet de livrer 80 mns de film sans trop se fouler. il y a pas mal de plans ratés, par exemple dès le début avec la scène de l'attaque des dealers ou la fusillade est risible, tellement c'est mal jouée, que ça me fait penser qu'elle a été tourné en une seule prise. par souci d'économie.
dans le bons côtés, les acteurs font le job, même les chainons manquants et la prise de son est correcte.


je pense que ça mérite une chro :-D

_________________
Une scène que même le bon Dieu n'oserait imaginer
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 18 Oct 2021 8:15 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Déc 2011 20:36
Messages: 1722
Localisation: Quelque part entre les bornes et les limites
Vraiment, tu crois ? Mince, il faut que je le revois de toute urgence ! :-D
Bon, en attendant, je le reclasse en "Ni chauds ni froids" car c'est vrai qu'il y a des trucs sympas.

_________________
Image Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Maîtresse des Singes - 1979 - Larry Buchanan
MessagePublié: 18 Oct 2021 19:48 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Oct 2004 18:44
Messages: 1816
Localisation: marseille putaing, cong ! tous des fadas ces luteciengs !
JACK TILLMAN a écrit:
Vraiment, tu crois ? Mince, il faut que je le revois de toute urgence ! :-D
Bon, en attendant, je le reclasse en "Ni chauds ni froids" car c'est vrai qu'il y a des trucs sympas.



je vais bien regarder aussi, je ne veux pas te créer du travail pour rien :-D
j'avoue que j'ai sauté les longueurs et que j'ai vu le film en VO.
la post-synchro VF souvent érige un navet en nanar, et peut être que mes sauts dans l'intrigue m'ont évité un ennui profond devant un récit aussi médiocre.
peut être que par chance j'ai vu ce qu'il y avait de meilleur et ça fausse mon jugement.
je me suis passé les bonnes séquences deux ou trois fois, il est vrai que l'effet de surprise passé, ça casse pas les briques.
je vais essayer de le revoir d'un seul tenant, sans sauter, et comme si c'était ma première vision...


si j'y arrive.

_________________
Une scène que même le bon Dieu n'oserait imaginer
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr