Forum Nanarland.com

Le forum des mauvais films sympathiques
Nous sommes actuellement le 29 Mai 2020 1:38

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Superargo contre Diabolikus
MessagePublié: 15 Avr 2004 23:21 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13163
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
Superargo contre Diabolikus - Superargo contro Diabolikus - Superargo, el hombre enmascarado -@- (Nikita)
_____________________________________________________________


SUPERARGO CONTRE DIABOLIKUS

Nous sommes dans les années 60. Ou plutôt, dans le cinéma bis des années 60. Un étrange triangle des Bermudes spatio-temporel où les couleurs flashent plus que nulle part ailleurs, où toutes les femmes sont des bombes avec des coiffures en choucroute, et où les services secrets passent leur temps à déjouer les plans d’improbables mégalomanes grâce au concours d’agents nommés Super Dragon ou Bob Fleming 077. Là les lois de la vraisemblance et de la crédibilité n’ont pas plus cours que dans un film de ninja, les acteurs débitent des textes ahurissants avec un sérieux inébranlable, les voitures flashy zigzaguent avec frénésie sous le feu de mitraillettes à camemberts.

Image

L’italien «Superargo contre Diabolikus » est l’un des produits les plus étranges et réjouissants de cette période totalement décomplexée du nanar européen : imaginez le produit d’une copulation sauvage entre James Bond, le célèbre catcheur mexicain Santo et le Fantôme du Bengale, et vous aurez le seul, l’unique SUPERARGO, l’homme qui terrasse les méchants par la seule exhibition de son terrifiant collant couleur ketchup ! Mais qui est donc ce Superargo, qu’a-t-il de super, me direz-vous ? Hé bien Superargo est un super-catcheur. Mais vraiment super, super fort. A tel point que, lors d’un match arrangé d’avance, et faute de contrôler sa force, il tue son adversaire, qui était aussi son ami. Superargo est donc super déprimé et pense quitter le ring. Oh ben quoi, le film est déjà fini ? Oooooh…Ha ha, mais non ! Car si le ring n’hébergera plus les exploits de Superargo…la Nation a encore besoin de lui ! Superargo connaît en effet le Colonel Kinski (Si ! Hélas, il ne s’agit pas de Klaus, mais d’un moustachu anonyme) chef des services secrets, qui a pour lui une mission : un malfaisant attaque en effet les plate-formes pétrolières pour y voler des matériaux radioactifs ! (Ne faites pas les étonnés, c’est comme ça. Et puis d’abord il n’y avait qu’une plate-forme pétrolière de disponible comme décor ! Et puis ça fait toujours classe, une plate-forme pétrolière. Bref, fermons la parenthèse.) Il faut donc lui botter le cul, comme disaient les Nuls dans leur parodie de Rambo. Et c’est Superargo qui va s’en charger.

Image

Relisez le précédent paragraphe du début à la fin. Un gros méchant fait des méchancetés. Il semble insaisissable. Et que trouvent de mieux à lui envoyer les autorités ? L’armée ? Une escouade de super-agents équipés de technologies de pointe ? Non, un CATCHEUR. Un bon Dieu de guignol en collant rouge et masque noir va être chargé de sauver le monde ! Bien sûr, Superargo possède d’étonnants pouvoirs : sa force est considérable ; coagulant plus vite que son ombre, il est quasi invulnérable aux armes blanches. Mais en quoi ce gugusse dont le principal talent demeure tout de même sa capacité à distribuer des baffes constitue-t-il une arme de pointe pour les services secrets ? Si le palais Présidentiel avait besoin d’un bon videur, on comprendrait, mais là…

Image

Image

Image
Superargo : sur son visage se lisent bravoure et détermination. Et il n'a même pas peur des piqures!

Bref, ni une ni deux, Superargo bondit dans sa Superargomobile (non, en fait, sa bagnole est assez ordinaire) et part à la poursuite des malfaisants. Ceux qui ont lu le titre savent déjà que le méchant s’appelle Diabolikus. Avec un nom pareil, que voulez-vous faire dans la vie ? Qui a répondu «plombier» ? Mais non, enfin, quand on s’appelle comme ça, on ne peut qu’être savant fou mégalomane, enfin ! Imaginez un peu la scène : «Bonjour, m’sieur, j’m’appelle Raoul Ténébrax, je suis chauffeur-routier !». Tout simplement impensable.

Image
Diabolikus : sur son visage se lisent malfaisance et rapacité.

Bref, Diabolikus, que l’on identifie comme un méchant car il se balade dans une espèce de tenue de cosmonaute du début à la fin, mijote des saloperies insondables destinées à plonger le monde dans le chaos. Comme tout maître du mal qui se respecte, il est secondé par une armée de sbires dans un QG qui ressemble bizarrement à un hangar et se trimballe une compagne toute droit sortie d’une partouze mondaine d’Aristote Onassis.
Image
La maîtresse de Diabolikus : sur son visage se lisent vice, luxure et esprit de débauche.

Image
Admirez les prouesses du costumier.

Inutile de vous dire que le bien triomphera du mal, le beau du laid, et la morale du vice, puisque Superargo va faire rendre gorge à Diabolikus dans un festival de péripéties toutes plus idiotes et téléphonées les unes que les autres. Il faut préciser, pour bien faire ressortir toute la substantifique moelle nanarde de notre ami Superargo, que le super-catcheur-007 n’enlève JAMAIS sa tenue. Qu’il soit en pleine conversation privée avec sa copine, dans le bureau du Colonel Kinski, chez son percepteur ou sous sa douche, Superargo n’enlève ni son collant, ni son masque. On nous sous-entend vaguement que son visage peut avoir des caractéristiques étranges, mais la question n’est guère approfondie. Superargo n’a pas d’alter-ego à la Bruce Wayne, il est Superargo, et puis basta, que ça vous plaise ou non ! Super doit être son prénom, et Argo son nom de famille…

Image

Image

Arrêtons là les frais tant vous aurez compris que «Superargo contre Diabolikus» est d’une exquise nanardise, qui tient tout entière dans son sujet, et dans son traitement. La naïveté est reine dans ce simili-serial, au scénario plus indigent que le plus basique des comic-books de dernière catégorie. Tourné dans la foulée du «Batman» avec Adam West d’une part, du «Danger Diabolik» de Mario Bava d’autre part, ce film de Nick Nostro (bisseux de seconde zone) est représentatif de la courte vogue de films-BD allègrement crétins de la fin des années 60. Plus réussi que «Superman le diabolique» («Argoman superdiabolico»), autre film de super-héros italien véritablement épuisant de bêtise, «Superargo contre Diabolikus» demeure tout de même à quelques coudées en dessous du «Diabolik» de Bava, y compris au niveau délire sixties. Réalisé comme un sous (disons même sous-sous-sous) James Bond, le film, contrairement au Batman version sixties a tout l’air de se prendre relativement au sérieux…ce qui fait justement son charme tant les efforts de l’équipe du film ne peuvent littéralement rien contre la profonde idiotie du scénario. Le quotient nanar du film se mesure essentiellement à son postulat débilissime, car autrement on a vu des films plus riches en scènes nanardes. Réalisé sans génie mais correctement (si l’on excepte quelques mouvements de caméras assez ridicules), bien photographié dans un style très sixties (couleurs pétaradantes), le film aurait tout, techniquement, de l’honnête travail de professionnel…Si ce n’est que la seule vision (que dis-je la seule idée !) de cette grosse baudruche écarlate de Superargo comme arme absolue contre le crime le fait plonger sans appel dans l’enfer des catastrophes cinématographiques. A noter tout de même une scène de folie où notre héros, pour abattre une porte blindée, se saisit d'une lampe à souder et dessoude les gonds de la porte...en trente secondes!

ImageImage
Ciel, notre héros est prisonnier! Que va-t-il adviender de lui??

Le film est à voir comme une sorte de manifeste dégénéré de la naïveté sixties, et de certaines tentatives inabouties de récupérer l’esthétique et la fraîcheur BD. On ajoutera enfin que le costume de Superargo est un démarquage éhonté de celui du Fantôme de Bengale, à l’exception du masque, qui fait plutôt penser à un personnage de Commedia dell’Arte (c’en était peut-être un d’ailleurs ! Le film a été fait par des italiens…) A noter que le succès fut au rendez-vous, puisque le film eut une suite un an plus tard, «Superargo contre les robots»! A mon avis, Superargo met la raclée aux robots à la fin...

Image

Un petit mot sur le générique, très connoté «bis européen des années 60» : Superargo est interprété par le très robuste Ken Wood, alias Giovanni Cianfriglia. Cet ancien cascadeur italien aligne une filmographie impressionnante, puisqu’il hanta, essentiellement dans des seconds rôles du type «armoire à glace», le générique de merveilles comme «Supermen contre amazones», «Adios Sabata», «L’Homme-puma», «Hercule» de Luigi Cozzi, «Les Barbarians», «2019 après la chute de New York», ou «Ironmaster, la guerre du fer » ! Respect.

Loredana Nusciak, interprète de la maîtresse de Diabolikus, experte en coups de cravache et trahisons diverses, est une pure starlette années soixante. Son titre de gloire est d’avoir été l’actrice principale de «Django» de Sergio Corbucci. Sa filmographie s’interrompt en 1975, laissant inconsolables tous les ex-fans de la série B sixties…

Et enfin, Gérard Tichy, qui est un Diabolikus ma foi plutôt convaincant, en tout cas beaucoup moins ridicule que le nom du personnage ne le laissait présager.

Image
Gniark,gniark, moi, Diabolikus, je vais m’enfuir en fusée…

Image
Et j’pourrai recommencer autant d’fois que je l’veux ! Mouhahahaha ! (Heureusement, Superargo veille !)

Hé non, cet acteur n’était pas français ! Issu d’une famille originaire de notre beau pays, Gérard Tichy n’en était pas moins un comédien espagnol, dont le nom figure au générique d’un très grand nombre de films orientés bis, espagnols, italiens ou français («Casablanca nid d'espions», «Surcouf le tigre des sept mers»... il joua même dans «Les Charlots font l’Espagne»!), mais aussi dans des productions prestigieuses comme «Le Roi des Rois» de Nicholas Ray, ou «Docteur Jivago». Cette chronique lui est dédiée, ainsi qu’à tous ces acteurs dont les visages nous demeurent souvent inconnus, mais dont les noms hantent tant de génériques qu’ils participent, bien plus qu’on ne le pense, à la légende du cinéma.

(Merci aux forumeurs, et notamment à MrKlaus, pour l'icono)

SUPERARGO CONTRE DIABOLIKUS

Réalisateur : Nick Nostro
Pays : Italie / Espagne
Année : 1967

Genre : Sous-James Bond sixties en collant
Catégorie : Super-héros

Avec : Giovanni Cianfriglia (alias Ken Wood), Gérard Tichy (alias Gerhard Tichy), Monica Randall, Loredana Nusciak, Geoffrey Coppleston

Nikita : 2,5

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Dernière édition par Nikita le 20 Juil 2005 20:56, édité 17 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 16 Avr 2004 9:40 
Hors-ligne
"ok, je sors..."
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Sep 2003 20:02
Messages: 9409
Localisation: Liège (Belgique) - j'fais mon putin de job à plein temps
je me disais bien enr egardant les photos ke ça faisait bien vieux

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 16 Avr 2004 11:32 
Hors-ligne
Nanardeur + que respectable
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 15 Oct 2003 16:01
Messages: 543
Localisation: 13/92
Magnifique

_________________
venez dans le 9-3 moi jvous dit marcher droit sinon on vous foudroi direct alors heindeck dans les rues ya que des soulard des lascar etc c pire que harelem:
HIP HOP


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 16 Avr 2004 13:20 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13163
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
Et ça c'est l'autre super-zéro sixties italien : Argoman alias "Superman le diabolique" ("Come rubare la corona d'Inghilterra" Aka "Argoman Superdiabolico"). Tout simplement inqualifiable!!!

Image
Image
Image

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 16 Avr 2004 13:43 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13163
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
Et hop, une photo de Giovanni Cianfriglia (pardon, de Ken Wood!) dans un autre film, sans le masque de Superargo.

Image

Mon nom est Wood, Ken Wood!

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 16 Avr 2004 15:03 
Hors-ligne
Docteur es nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Déc 2003 10:26
Messages: 1618
Localisation: Sur un cheval, la corde au cou
Ouah Argoman il a les mêmes lunettes que Cyclope des X-Men... Bizarre...

_________________
Le Eli Wallach suisse écrit dans Daily Movies ! Daily Movies, le mag qui défenestre les lamantins. Approuvé par les sbires et les Ninja Varriors !
http://www.daily-movies.ch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 16 Avr 2004 15:45 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13163
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
minsk a écrit:
Ouah Argoman il a les mêmes lunettes que Cyclope des X-Men... Bizarre...


En 1967 il me semble que les X-Men n'étaient pas encore publiés en Europe mais l'un des auteurs du film avait dû faire quelques achats aux USA... :roll: http://www.imdb.com/title/tt0061500/ "Probably the worst thing ever produced" selon un internaute d'IMDB. Je le comprends mais il n'a jamais dû voir un Eurociné...

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 17 Avr 2004 18:47 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Avr 2004 0:49
Messages: 12
Localisation: Dans un fim turque (entre deux stock shot)
"SUPERARGO, l’homme qui terrasse les méchants par la seule exhibition de son terrifiant collant couleur ketchup "

J'adore :-D

_________________
Trampoline, stock-shot & yeti rouge , the turquish poweeeeer !!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 18 Avr 2004 21:25 
Hors-ligne
"ok, je sors..."
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Sep 2003 20:02
Messages: 9409
Localisation: Liège (Belgique) - j'fais mon putin de job à plein temps
c superman ki devient vilain ça le diabolike ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 18 Avr 2004 21:32 
Hors-ligne
Apprenti Nanardeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Avr 2004 11:03
Messages: 99
Localisation: Amiens
Lookalike?
ImageImage
Le mec derrière et Kad. Ya de l'idée !
c'est pas évident avec ces photos, mais bon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 18 Avr 2004 22:36 
Hors-ligne
Détecteur de plans nichons
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Oct 2003 20:16
Messages: 13163
Localisation: A bord d'un Messerschmitt en flammes
Raccoon a écrit:
c superman ki devient vilain ça le diabolike ?


Non non rien à voir. Il est "diabolique" parce qu'il est rusé mais c'est le héros...En plus ce n'est évidemment pas Superman puisque c'est Argoman... (Cherche pas trop la logique y'en a pas...)

_________________
Image
"Ach ! Dans mon pays, on appelle ça... LA SOUPE AUX SCHULTZ ! HAHA !" (La Guerre des espions)
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 19 Avr 2004 12:48 
Hors-ligne
"ok, je sors..."
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Sep 2003 20:02
Messages: 9409
Localisation: Liège (Belgique) - j'fais mon putin de job à plein temps
oui parce ke apparemment si j'essaye de réflachir je m'y perds là

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2004 14:58 
Felicitacione per ti chronica (ce n'est peut-etre pas entierement de l'italiano mais qu'importe)! Mais faut plus s'etonner dans les nanars que l'on envoie des cons en costume au lieu d'une armee pour vaincre des mechants qui veulent faire le mechant... N'empeche, l'idee comme tu l'as redigee m'a fait rire.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2004 15:02 
Hors-ligne
Agrégé en nanarologie
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Nov 2003 19:40
Messages: 1414
kicékivassferenguelépaskiremontedévieupost ? :-D

_________________
Image
For your appreciation. Help protect our intellectual property!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2004 15:14 
Mais j'avais pas vu! J'ai juste accédé dans le thread de John Nada!


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2004 15:20 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 2003 16:09
Messages: 4808
Localisation: Ploumizolin
Attention beaucoup confondent le film Superargo contre Diabolikus avec Super argus contre Diaboliko.
Image

_________________
"Heureusement pour l'harmonie du post-apo international, le casting termine dans une carrière abandonnée."
©Kobal


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2004 15:29 
Tu parles de Argus Rentals, la???

Je prefere une bonne Georgie-boy... Les Georgie-boy, c'est kakkoii!
Image


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2004 15:35 
Hors-ligne
Bon Pote de Godfrey Ho
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Juin 2004 22:47
Messages: 3501
Georgie-boy a écrit:
Tu parles de Argus Rentals, la???

Je prefere une bonne Georgie-boy... Les Georgie-boy, c'est kakkoii!


je croyais que c'étais essentiellement kaskooïïï :-D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2004 15:40 
Sans "s"! Image


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2004 16:17 
Hors-ligne
Schtroumpf Grognon
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Nov 2003 7:19
Messages: 4057
Localisation: En train d'expérimenter la disco tamoule
Bravo Georgie tu viens de faire trois loose d'un coup en moins d'une heure sur le méme thread...


Y a que toi pour battre des records pareils...

_________________
La femme est l'avenir de l'homme
Dit le poète quand il déconne
La femme est l'avenir de l'homme
Qu'on chante pour flatter la conne
Rien n'est l'avenir de personne
Sauf l'asticot qui consomme.

(le Professeur Choron)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr